Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Fin des écoles de Jules Ferry
Fin des écoles de Jules Ferry Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-11-2010 01:45

Pages vues : 4346    

Favoris : 513

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : École

 
Free Image Hosting at www.ImageShack.us
 
Fin des écoles de Jules Ferry
 
 
Bientôt la fin des écoles du franc-maçon Jules Ferry, là où on fait du lavage de cerveaux : la même soupe pour tout le monde. C’est la même chose avec Big Pharma : même drogue pour tous. On ne tient pas compte de l’individu, pourtant héritage de la révolution de 1789 qui voulut le triomphe de l’individualisme et du libéralisme ! Ce fut plutôt le triomphe d’un communisme et d'une dictature qui n’osa dire son nom pendant plus de 200 ans et qu’on baptisa : démocratie !

Le triomphe de l’individualisme et de sa liberté ne peut passer que comme les feuilles d’une arbre : chaque feuille est unique, mais elles font partie de l’ENSEMBLE des feuilles de l’arbre et le font vivre, comme ses racines. De plus, il y a la même famille de cet arbre à d’autres endroits, et par conséquence, l’ensemble aura d’autres propriétés et originalités. Puis il y a toutes sortes d’autres familles d’arbres, des grands, des petits, ceux à feuilles persistantes, etc. Ainsi on ne peut absolument pas mondialiser, ou la « Même soupe pour tout le monde ». C’est la mort.

Les vraies écoles sont à l’opposé de celles du killer Jules Ferry, comme l’Homéopathie est à l’opposé de la chimie tueuse de Big Pharma.
Ainsi une vraie école se doit d’être multiculturelle permettant d’obtenir le meilleur du potentiel de chaque enfant. L’éducation physique et artistique sous toutes ses formes y sera encouragée. Il ne doit plus y avoir de compétition, ni de winner et de loser. Le progrès doit être FLUIDE, puisque, je répète, comme les feuilles d’un arbre, chaque enfant comme chaque adulte est unique, et ils ont des besoins spécifiques, comme pour les remèdes homéopathiques, c’est une question essentielle d’ACCORD. Donc l’enfant ayant des besoins spécifiques, la vraie école doit lui apporter les conditions de liberté nécessaires pour qu’il puisse devenir par lui-même ce qu’il EST VÉRITABLEMENT.
L’éducation doit être intégrale, pas séparée en « catéchisme » et « éducation » à la mode du laïque Jules Ferry. L’éducation doit être à la fois : spirituelle, mentale, vitale, physique. Cela forme un TOUT.

M. R.
 

Dernière mise à jour : 06-11-2010 01:45

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >