Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Matere - Ma terre - Matière
Matere - Ma terre - Matière Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-07-2013 02:32

Pages vues : 3686    

Favoris : 364

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
Matere - Ma terre - Matière
est anti mondialisme
MA L ou chute ou accident du L : le Ciel sur l’Horizon
 
 
 
Voir aussi la page : Les salopards César, Mérovée et Clovis

Le mondialisme commence bien avec l’EMPIRE ROMAIN, puis ensuite avec la main-mise de l’Église de Rome et des papistes sur le monde le plus souvent occidental.

Mondialisme aujourd’hui = ARGENT, parce que l’argent n’a pas d’odeur comme dit le proverbe populaire et donc il n’a pas de patrie ou nation : il est bien partout, il SERT partout mais dans le sens de FAIRE DU PROFIT, et ne concerne qu’une oligarchie au pouvoir, et des marchandises humaines considérées comme des produits, des consommateurs. Aujourd’hui l’argent est plus que jamais devenu un commerce, surtout depuis qu’il est devenu virtuel et ne correspond plus à de l’Or métal. Mais l’usure est maintenant multi millénaires et est le drame et la saloperie de l’humanité. L’usure ou commerce de l’argent est absolument l’œuvre du Diable, la ruine du monde : l’OR-heure ou « le temps c’est de l’argent », vendre du temps vulgaire.
 
Nous ne sommes pas la France « Fille ainée de l’Église », cette France dégommée par cette Église de Rome. Ce sont les Gaulois qui sont nos ancêtres et leur histoire est la base de la nôtre. Les Gaulois ont leurs qualités et leurs défauts, ils sont révolutionnaires, éloquents, batailleurs, agités et passionnés d’abord.

La formation de notre Gaule repose sur les CELTES. Les Celtes donnèrent à la Gaule sa langue, sa pensée, son art et son existence politique. La Gaule est fondamentalement un pays de pays, dont nationaliste et anti mondialiste par principe : chaque région gauloise, chaque province, chaque canton avait son autonomie et histoire particulière et ne subissait pas le joug d’un État centralisateur.
Si les Celtes à leurs débuts étaient envahisseurs et violents, et qu’ils massacrèrent beaucoup, par la suite ils fondèrent une véritable civilisation et ont donné à la Gaule sa forme politique. La Gaule était devenu grâce aux Celtes comme une sorte « d’États-Unis » ou d’union de nombre de pays et de ses peuplades.
Le titre de cette page MA TERRE, MATIÈRE symbolise bien les Gaulois habitués à fixer leurs yeux sur la terre ; ils réalisaient en quelque sorte l’INSTANT ou SOI en ne s’occupant que de ce qui leur était proche : le SOL, le Ground. Malheureusement ce n’était pas suffisant, leur chute allait surtout venir par Jules César.
Jules César qui à 43 ans, d’après les historiens anciens, versait des larmes de ne pas avoir encore accompli aucune grande action comme Alexandre le Grand. Alexandre avait conquis le monde, comme les Juifs de nos jours,, et César venait d’être consul sans avoir exercé ses pouvoirs. César projetait des campagnes, et pour cela il avait besoin de fric !

Aujourd’hui le fric des banquiers yahvistes domine le monde, l’idéologie noachiste est introduite aux États-Unis d’Amérique dans le but d’accélérer la venu de leur messie chéri. Cette conquête du monde est la condition vicieuse comme pas possible pour faire venir Zorro ou le messie et ouvrir ce que Hitler voulait ouvrir : 1000 ans de domination non pas aryenne mais juive sur les non Juifs ou Gentils, avec la seule concession de leur donner leur noachisme, eux bien-sûr se gardant leur quincaillerie mosaïque.
La conquête des Gaules par Jules César faillit ne pas se faire, mais il y avait trop de causes invraisemblables et conjuguées qui firent s’écrouler la Gaule. Aujourd’hui c’est pareil : toutes sortes de mouvances politiques et sectaires maintenant mondialisées par la technologie s’activent pour agrandir l’Empire anglo américano-sioniste actuel, afin de dissoudre les nations et leurs frontières, remodeler les ethnies et leurs traditions locales, dissoudre les religions qui ne sont pas celle de Moïse, dissoudre les classes sociales pour amener la république universelle franc-maçonnique.
Israël et le monde juif domine le monde, et avec les banques juives, c’est cela le mondialisme, y compris en Chine (liens Chine-Israël d’intérêts). Et c’est le cancer du pouvoir qui vaincra Israël, car dès sa fabrication en 1948 le cancer était déjà en place. Cela pour le corps, et pour l’esprit il est connu que le pouvoir rend fou.

Au début de la fin de la Gaule César et le chef Germain (Arioviste chef des Suèves) étaient dans la Gaule. Ensuite les Armoricains qui étaient des marins résistaient encore à César. Les navires des Armoricains qui étaient trop lourds et peu maniables coulèrent sous les coups des agiles galères romaines qui passaient à l’abordage de toutes parts. À la fin de l’année 56, César put croire avoir soumis toute la Gaule. C’était sans compter sur le CENTRE, LE CŒUR DE LA GAULE : LES CARNUTES, là où chaque année se réunissant les Druides de toutes les Gaules. Ce peuple était donc le cœur spirituel de la Gaule. Par les Dieux les Carnutes se devaient de faire la guerre sainte contre césar et les Romains, car la conquête de la Gaule fut avant tout une guerre idéologique : Rome n’installa jamais des institutions romaines à Paris, c’est la mentalité romaine qui peu à peu rongea celle des Gaulois.
Il fallait un chef pour lutter, ce fut Vercingétorix, Arverne, fils de Celtil qui avait été autrefois mis à mort par ses compatriotes pour avoir aspiré à rétablir la royauté. Nous savons peu de chose sur Vercingétorix, ce n’est pas par son adversaire, César et son « journal de conquérant » que l’on espérer une description objective !!! Un « journal » destiné à rendre des comptes au Sénateurs romains. Quand on sait que l’histoire de nos jours est TOUJOURS une question d’OPINION, alors que penser de celle d’un type rongé par le pouvoir comme César...

Pauvre jeune homme, Vercingétorix mort à 34 ans à Rome, probablement assassiné sur les ordres du Sénat de Rome. Il avait pourtant 80.000 hommes d’élite et trente jours de vivre lorsqu’il s’enferma à Alésia en attendant que toute la Gaule se soulève et vint le dégager. Hélas en Gaule on ne comprit pas l’appel de Vercingétorix, qui aurait voulu la ruée immédiate de ce que le pays comptait en hommes armées contre les 60 ou 70.0000 soldats romains. Malheureusement la réalisation du Soi ou Instant était trop embryonnaire et comme il y avait beaucoup de chefs dans Alésia, ce qui faisait défaut c’était un commandement. Il y eut l’armée de secours Arverne probablement forte de 60.000 hommes devant participer à une bataille générale. Il ne se produit qu’une attaque partielle conduite par un cousin de Vercingétorix : Vercassivellaun. Vers midi, toute cette troupe attaqua les Romains qui devaient se reposer. À plusieurs reprise la situation fut critique pour les Romains, mais la grande armée gauloise de secours était dispersée sans avoir vraiment livré bataille.
Vercingétorix se trouva abandonné. Sans lui, la Gaule se trouvait incapable de combattre. Ce fut la fin pour Alésia, ce qui semble étonnant vu le renfort de l’armée Arverne : 60.000 hommes + 80.000 hommes = 140.000 hommes, donc nettement supérieur à l’armée de César ! Mais les Romains comme l’empire américain aujourd’hui étaient techniquement au point.

Dans son ensemble, les Gaules étaient terrifiées et ruinés par les abominables massacres et les ravages sans nom. « Trois millions de combattants, un million de tués, un million de prisonniers réduit en esclavage » portait à son tableau ce salopard de César. Et encore il ne parlait pas des non-combattants massacrés, morts dans la misère et la maladie et la famine résultant des guerres. La Gaule à genoux, le cancer de César le rongeait encore plus quand il apporta son butin gaulois à la conquête de Rome. Ainsi finissait en 51 l’indépendance du peuple gaulois.

Ce sont les Celtes qui jetèrent les fondations ou racines des Gaulois en Gaule. mais lorsque les Celtes apparurent en Gaule, ils trouvèrent un pays occupé de façon déjà fort dense. Depuis des milliers d’années des humains inconnus d’origine avaient peuplé le pays.
Par César et ses Romains la Gaule perdit sont âme en s’urbanisant et en imitant ses vainqueurs. On ne retrouva jamais l’originalité, la fantaisie un peu folle qui faisait l’aura des créations celtiques. La Gaule n’était plus qu’une province romaine, comme la France est aujourd’hui une province de l’empire anglo américano-sioniste, et qui sait si elle ne parlera pas anglais dans 50 ans...
La Gaule fut romaine au point d’en oublier sa langue dont César s’est bien gardé de mentionner le moindre sens. L’âme de la Gaule s’est réfugié en souterrain : dans le Paganisme surtout, pour apparaître en pleine lumière lorsque fléchit l’emprise romaine. Si l’aristocratie s’est latinisée, le peuple est demeuré foncièrement gaulois.

La clique des Clovis, des Mérovingiens jusqu’aux Bourbons, et le fait d’avoir changé le nom de Gaule en France n’a pourtant pas altéré la pensée gauloise, il suffit par exemple de voir le succès populaire de la bande dessinée Astérix le Gaulois.


[Références : Albert Grenier : Les Gaulois]



Ils sont partout ! Surtout dans la franc-maçonnerie pour Juifs exclusivement. Vidéos ci-dessous très instructive sur le service secret Mossad, alors qu’on parle en ce moment avec effroi de l’affaire PRISM en oubliant totalement l’infiltration à TOUS LES POSTES CLÈS MONDIAUX, et en France, par les agents « dormants » du Mossad : les Sayanim, qui renseignent le Mossad sur tout et n’importe quoi et impose leur opinion et inquisition. En France les Sayanim sont les outils du CRIF ; il y en a même chez les francs-maçons genre Grand Orient de France.
Comme les francs-maçons cancérisés par le pouvoir, les Sayanim œuvrent en douce, on a ainsi la force d’un puissant réseau, et le pouvoir d’influencer sans paraître. Et la force de l’idéologie sioniste en France vient des Sayanim.
En 2002 Dieudonné dans un sketch s’est moqué d’un colon (un exploiteur de peuple), ainsi il à touché le sacré du sionisme, et les Sayanim se sont tout de suite mis en branle. Trois jours après, et en cascade pendant des années, Dieudonné subissait le début d’un long parcourt du combattant qui dure encore aujourd’hui. Ce n’est pas l’œuvre du CRIF mais de son outil : les Sayanim. Il doit en être de même contre Alain Soral.
SOS racisme est une « obédience » sioniste. BHL est un sayan. Les droits de lhommistes sont des sayanim. En cas de guerre mondiale ces gens seront à Israël et n’en ont rien à foutre de la France, pardon, de la Gaule.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-07-2013 02:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >