Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Lois mosaïques synonyme de pouvoir
Lois mosaïques synonyme de pouvoir Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-07-2013 18:50

Pages vues : 4532    

Favoris : 363

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
vizir_ramose.png
 
 
Lois mosaïques synonyme de pouvoir
synonyme de cancer du pouvoir
ce sont les lois de Moïse

Pouvoir = Domination
Initié = Pouvoir sur le profane ou non-initié
Le pouvoir est l’éteignoir de la chandelle
 
 
Le matérialiste Moïse utilisateur de la bonne vieille RADIO qu’il appelle Yahvé : à un émetteur se tient une personne jouant le rôle de Yahvé et au récepteur se tient Moïse, et le tour de prestidigitation est joué, gratuitement en plus. Une RADIO EN UHF en forme D’ARCHE D’ALLIANCE à condensateur de 0,0025 microfarads. (Voir les détails très précis dans l’Ancien Testament : Exode 25, 10 et la suite). Les « paroles de Yahvé » sont de la technologie très aisée dans les régions désertiques ou la sécheresse favorise l’utilisation de l’électricité statique que connaissaient les Anciens Égyptiens, et qu'utilisa Moïse, lequel pouvait être le Vizir Ramosé, image en haut de page représentant un Ramosé idéalisé en bishonen, et selon la théorie de Anton Parks dans son dernier livre : La dernière marche des Dieux, de l’Atlantide à Abydos.
 
En 1953 deux étudiants juifs américains construisirent une réplique d’après les « plans » donnés dans l’Ancien Testament (ils devaient avoir du fric pour s’acheter des feuilles d’or !), et une fois leur travail achevé ils reçurent des décharges d’électricité statique en touchant leur « Arche ». L’Arche était donc un puissant CONDENSATEUR, et les porteurs d’icelle devaient porter des vêtements isolant (du fin lin par exemple).
Il ne faut pas oublier l’extrême facilité et le peu de composants nécessaire à la fabrication d’un poste récepteur d’ondes à cristal de Galène (Soufre et Plomb).

Quant à l’émetteur, les porteurs de l’Arche dans leur costume protecteur portaient sur leur épaule deux pierres d’Onyx faisant office de micro piézoélectrique : les vibrations sonores se traduisent en courant électrique. La modulation produite est acheminée par un cordon tissés d’Or jusqu’au pectoral émetteur (condensateur et haut-parleur, un pectoral ressemblant parfaitement avec nos modernes circuits imprimés avec leurs composants : sardoine silice, topaze silicate d’aluminium, émeraude silicate d’aluminium et béryllium, diamant carbone, saphir oxyde d’aluminium, jaspe silice et quartz, etc.). Ces cristaux forment des semi-conducteurs et ressemblent aux « modernes » transistors ! C’est comme cela que « Yahvé » Parlait à « son peuple » par l’intermédiaire de Moïse ou Ramosé. Et la « puissance de Yahvé » venait du condensateur qui pouvait envoyer de grandes décharges spectaculaires d’électricité statique. On nage en plein Stargate et les « Dieux » les Goa’uld (les Gina’abul-Anunna d’Anton Parks) ; les scénaristes de la série avaient déjà l’inspiration issue de la technologie égyptienne ancienne, il ne leur restait plus qu’à broder autour pendant plus de 15 ans, sur un sujet d’ailleurs inépuisable...

Et à propos d’Arche d’AlLiance voir la page wiki sur les Méta-matériaux.

J’ai toujours pensé que les Anciens maîtrisaient ce qu’aujourd’hui on appelle improprement « la Science » et qui n’est qu’une technique utilisant la Science, alors que les Anciens maîtrisaient parfaitement l’ensemble. Aujourd’hui les chercheurs se base sur l’idée qu’une « civilisation » démarre avec le langage écrit, mais l’origine du langage est la VRAIE TÉLÉPATHIE, puis la LANGUE PARLÉE ; l’écriture n’est qu’un outil permettant un certain CONFORT et donc déjà de l’ordre du matérialisme : on commence à compter par utilité : le berger compte ses moutons, et le paysan ses sacs de blés, etc., on s’éloigne de l’Instant.
D’autre part l’idée reçue actuelle fait que la « civilisation » commencerait à Babylone ou vers 3000 ans avant notre ère, et qu’avant c’était les « hommes des cavernes », soit de parfaits imbéciles qui savaient à peine parler, des animaux, et des « non-civilisés ». C’est encore une vision évolutionniste en géométrie euclidienne de la ligne droite, avec le darwinisme et l’apothéose de ce 19è siècle s’industrialisant et les humains se mécanisants sous la conséquence du cataclysme déclenché par la révolution française de 1789.
Tout n’est que cycles. Et admettre par la « science officielle » que l’humain de l’antiquité pût connaître le confort de la technologie réduit à néant cet évolutionnisme issu des Juifs et de leur système de pensée voulant à tous prix nous fourguer leur « Royaume de leur Dieu sur Terre » ou « les lendemains qui chantent ». Il est plus que temps de faire éclater cette véritable prison de l’évolutionnisme ou PROGRÈS PROGRESSION SUR LA LIGNE DROITE EUCLIDIENNE, et juive.

Vers moins 3000 ans et jusqu’à moins 10.000 ans (juste après la chute de l’Atlantide), peu de choses se passent chez les humains : tout semble stagner ; une brusque poussée de « civilisation » ne commence que vers ces moins 3000 ans. Il y a la rivalité avec la spiritualité cosmique et celle du « Dieu unique » sous la poussé des Akhenaton et autres mondialistes tardifs poussant aux guerres de religions : Asoka, Marc-Aurèle (pourtant conscient de l’Instant), Saint Louis (les croisades ou guerres de religions), tous ces gens voulant transformer de force l’humanité, et ils étaient rongé par le pouvoir, nous entrions dans les prémices de la religion de l’homme : « formé à l’image de Dieu » et où l’humain commence à régner sur la Nature, soit il se coupe de la Nature, de sa nature, et la saccage. Pourtant les Yahvistes écrivent dans leur Ancien Testament que l’homme est poussière et retournera à la poussière ! Sans douté pour combler l’arrivée de leur terroriste Yahvé !

Moïse est donc un salopard atteint du cancer du pouvoir et un manipulateur de grande classe ! Ne pas oublier que Moïse est représenté avec des cornes, symbole de puissance, et de l’idée de l’être humain de donner de la puissance à ce qu’il appelle « Dieu ». CORNES = PUISSANCE MAGIQUE et AGRESSIVITÉ.
Les « lois » de Moïse, si elles viennent de l’Antique Atlantide, ont été totalement déformées et ne valent plus rien, et ce dans leur totalité, car depuis plus des moins 3000 ans elles sont basées sur la propriété :
1. Tu n’auras point d’autres dieux que l’Éternel = PROPRIÉTÉ.
2. Tu ne feras point d’image taillée, ni aucune représentation, etc.,
    Et tu ne te prosterneras point devant elles = PROPRIÉTÉ.
3. Tu ne prendras point le nom de l’Éternel ton Dieu en vain = PROPRIÉTÉ.
4. Tu te souviendras du jour de repos pour le sanctifier = PROPRIÉTÉ ET ÉLOIGNEMENT DE L’INSTANT.
5. Tu honoreras ton père et ta mère = PROPRIÉTÉ.
6. Tu ne tueras point.
7. Tu ne commettras point d’adultère = PROPRIÉTÉ.
8. Tu ne déroberas point = PROPRIÉTÉ.
9. Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain = PROPRIÉTÉ.
10.Tu ne convoiteras point les biens d’autrui = PROPRIÉTÉ.
Soit 9 points sur 10 !!!

Le Pharaon Akhenaton est le prototype du tsar Pierre le Grand faisant construire sa cité impériale de Saint Pétersbourg, en voulant imiter l’Europe et l’Italie, soit rejeter l’Orient et se comporter en mondialiste ; pour cela il réduit en esclavage une bonne partie de la Russie, soit des centaines de milliers de paysans qui périrent pour l’édification dans les marais de Saint Pétersbourg, construite sur pilotis, avec bâtiments en pierres.
Le Pharaon Akhenaton bien avant procéda, presque, de même pour édifier sa capitale dédiée à son Dieu unique : Amarna, où les gens crevaient de malnutrition et de travaux physiques pénibles. Ville maudite après la mort du Pharaon. Ces reclus et malades d’Akhenaton se nomment Ubru (racine de désastre, maladie), ce qui d’après l’anthropologue Gerry Rose est à rapprocher de Hébreu, et pourrait signifier le calvaire des Juifs rapporté dans l’Ancien Testament. Dans l’Ancien Testament Akhenaton représenterait l’oppression. RELIGION = OPPRESSION et RÉPRESSION

Le pontificat suprême d’Amon fut supprimé, le pouvoir des prêtres devenait pesant au Pharaon. Le pouvoir politique commença à vouloir prendre le pas ou diviser le pouvoir spirituel qui à l’origine ne fait qu’un : le sens du sacré, de l'UN.
Avec Akhenaton on se trouve en présence de PLUSIEURS MONOTHÉISMES, la sienne et celle des Ubru. La guerre de religion devint violente : des équipes formées par le Pharaon, qui connaissaient sa doctrine, et qui comme Ramosé, « avaient la foi », parcoururent tous les monuments thébains pour y marteler le nom d’Amon et faire ainsi disparaître le Dieu. Même au sommet des obélisques le nom fut effacé ! Les effigies d’Amon furent si bien brisées qu’il n’existe plus de statue d’Amon antérieure à Toutankhamon. Pour Akhenaton Amon était maudit : place au « Nouveau, vu à la télé ! ». Le pluriel du mot « Dieu » fut impitoyablement effacé, place au monothéisme des judéo-chrétiens, et avant, à celui d’Akhenaton : Aton, créateur des humains dirige le monde, on inaugurait en quelque sorte le dogme de l’évolutionnisme... et du mondialisme par une « religion universelle », prémices de la « république universelle » franc-maçonnique de 1717 et rêve de noachisme. Évidemment ça ne durera pas puisque tout est cycles. Un certain Adolphe Hitler rêva aussi d’établir SA religion pour 1000 ans ! Même chose pour les Juifs Bolcheviques, en passe de réussir aujourd’hui si personne ne bouge.

C’est à ce moment là que le Vizir Ramosé se présente en une sorte de Sauveur, de Messie, et de mener les opposants à la nouvelle religion d’Akhenaton dans le « Royaume de Dieu juif sur Terre » : la Terre promise. Ramosé était très croyant et en même temps de par sa fonction et son pouvoir très matérialiste ; il était pour ainsi dire le comptable et le dépositaire de toute la paperasserie administrative de l’empire égyptien ; ainsi il emporta la caisse « pour fonder son business ailleurs » : construction de deux coffres dont l’un contenant les lois ou code de l’alliance avec Yahvé, soit des tablettes d’argile volés dans sa propre bibliothèque d’El-Amarna, et des documents égyptiens qu’il emporta aussi, et qui formeront ce qu’on nomme la Torah juive (Pentateuque ou cinq premiers livres de l’Ancien Testament) et une mouture de l’universel Arbre de Vie (Kabbale).

L’autre coffre contenait « l’esprit de Dieu » : le corps d’Osiris. Cette Arche d’Alliance était le gros condensateur d’électricité statique, les Anciens Égyptiens étant probablement des experts en électricité statique, hautement plus avancée que notre actuelle électricité dynamique. Ainsi avec l’électricité statique il devient facile de parler de « la puissance de Dieu » puisque c’est un Feu (un potentiel), une lumière, un Fluide contenu partout et en toute matière. Et sans protection adéquate, des personnes pouvaient être « frappées » par « Dieu ». Un courant à haute fréquence ne brûle pas l’extérieur du corps, mais l’INTÉRIEUR, ce qui fait plus eyes candy pour les croyants observant le supplice que « Dieu » inflige à ses opposants. Un Dieu cruel et dictateur bien dans la logique de ce Yahvé imposant sa dictature par la TERREUR technologique. Car avec l’électricité statique ce sont des bâtiments entiers, des assemblages de pierres ou autres qui forment des CIRCUITS IMPRIMÉES, et les Menhirs et les Dolmens des Gaulois sont totalement des formes de composants et de circuits imprimés... dans le sol... et faisant corps avec la Nature, mais les Gaulois ne se servirent pas de l’électricité statique contre les Romains, sinon, César ne pouvait pas conquérir la Gaule ! L’électricité statique devait être sacré pour les Gaulois.
Des bâtiments entier peuvent servir de circuits imprimés, ce fut le cas du temple de Salomon : construction sans ferraille, en gros blocs de pierres et d’une épaisseur de 2 mètres, avec revêtement interne en bois, et recouvert de feuilles d’or à l’intérieur comme à l’extérieur, donc un énorme condensateur.
Mais il y a mieux, et plus GRAND : LE COSMOS, LES PLANÈTES PEUVENT ÉGALEMENT SERVIR DE COMPOSANTS ET DE CIRCUITS « IMPRIMÉS ». Ne pas oublier que LUMIÈRE, ÉLECTRICITÉ, et MAGNÉTISME (ce que je nomme Poids) sont fondamentalement entrelacés. Tout est résumé dans le TORE : structure de l’Univers plus satisfaisant qu’une sphère en considérant le flux d’énergie électrique et de poids : masse ou terre, soit interaction entre tous les corps dans le cas de l’électricité statique.
ARCHÉ-émetteur >>> Corps ou Accords (Self) + la profondeur ou temps sera le récepteur. L’électricité statique est un courant NON-GÉOMÉTRIQUE qui équilibre toutes les forces, alors que son contraire l’électricité dynamique travaille dans le spatio-temporel ou monde des accidents : la dynamique est provoqué par un déplacement, une différence de niveau ou potentiel ; et il y a échauffement. Dans l’électricité statique le flux se déplace À LA FOIS COMME COMMENCEMENT ET FIN, SOIT DANS L’INSTANT (accord parfait entre onde et corpuscule).

POIDS : champ ou portion d’espace créé et ressenti par tous les corps massif. La MASSE, à rapprocher du concept de « Transport » de Savinien de Cyrano de Bergerac (un échange de volume) : à savoir que la MASSE est une propriété acquise par la *Correspondance* des particules avec leur environnement.
Le champ électromagnétique : ressenti par des corps chargés/frottés et donne ainsi naissance à une force attirante ou repoussante. (Champ de la Magnétite).

Les Anciens Égyptiens devaient connaître la science de la résonance, ce qui est traduit par l’épisode yahviste des « Trompettes de Jéricho ». Si le pas cadencé de militaires passant sur un pont n’est pas transformé en pas normal, le pont oscille dangereusement et peut s’écrouler : accord parfait entre la résonance du pas des militaires et la résonance propre du pont. Voir, ou plutôt entendre l’effet Larsen quand un micro trop proche d’un haut-parleur entre en résonance avec lui, et si on insiste trop, micro et haut-parleur se détériores. Voir aussi la transcommunication par caméra vidéo et moniteur de télévision noir-blanc, un autre phénomène de résonance.

L’électricité Statique.
Statique, parce qu’elle est une charge électrique au repos : pas de pièces tournantes ou de « feu » offrant un potentiel. Elle provient soit d’un « transfert d’électrons » à l’intérieur d’un corps (polarisation), soit d’un transfert d’un corps vers un autre (charge conductrice et cas de l’Arche d’Alliance).
L’amplitude de la charge dépend essentiellement de la taille et de la forme, de la composition et des propriétés électriques de la matière dont est composé ce corps (voir le cas du temple de Salomon !).
Trois sources d’électricité statique :
1. Génération par effet triboélectrique :
Les charges apparaissent quand deux corps solides sont frottés l’un contre l’autre, puis séparés, ou quand un solide est placé à l’intérieur d’un flux (eau, gaz, etc.) : il y a échange d’électrons, l’un en perd et l’autre en gagne. Si le corps est NON CONDUCTEUR, les charges gagnées ou perdues restent à l’endroit où elles ont été excitées.
Si le corps est CONDUCTEUR, les charges sont réparties sur toute la surface, et aussi sur la surface d’autres corps conducteurs qui seraient en contact avec le corps générateur ou émetteur.
2. Génération par champ électrostatique :
Un champ électrostatique se crée lorsqu’un corps chargé vient à proximité d’un corps qui n’est pas au même potentiel. Les corps conducteurs qui entrent dans ce champ seront chargés par induction, donc SANS CONTACT avec le corps chargé.
3. Décharge directe par arc :
Cas de l’Arche d’Alliance ou du CONDENSATEUR : on parle de contenant donc de CAPACITÉ, d’ACCUMULATEUR ; c’est un réservoir. La capacitance d’un corps chargé par rapport à un autre corps a un effet sur le champ électrostatique : si pour une quelconque raison la capacitance décroit, la charge restant constante, il en résultera une très forte augmentation de la tension, d’où la création d’un arc électrique (la « puissance » de Dieu).
Et justement les tensions mises en œuvre par l’électricité statique sont très élevées, et les peuples du désert savaient obligatoirement que le sec AUGMENTE la puissance de l’électricité statique :
- Génération en déplacement sur un tapis (chaque poil ou brin du tapis est générateur) : 35.000 V (10-20% d’humidité) ; 1.500 V (65-90% d’humidité).
- Génération en déplacement sur un sol en vinyle : 12.000 V (10-20% d’humidité) ; 250 V (65-90% d’humidité).
- Génération de personnes non protégées : 6.000 V (10-20% d’humidité) ; 100 V (65-90% d’humidité).
- Sac plastique ordinaire soulevé d’un plan de travail : 20.000 V (10-20% d’humidité) ; 1.200 V (65-90% d’humidité).
Aujourd’hui dans l’industrie informatique on combat l’électricité statique et elle est totalement inutilisé ; il en était évidemment tout autre du temps de Moïse !!! Aujourd’hui nous sommes effectivement prisonnier de l’idolâtrie du progrès ou dogme évolutionniste de la ligne droite, alors que, je repère : TOUT EST CYCLES, RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL. L’idolâtrie du progrès va évidemment avec la tyrannie égalitaire et la soi-disante « liberté », qui est fausse.
L’électricité statique est ESPRIT, alors que son contraire l’électricité dynamique est CORPS et DANGER (l’esprit est ignoré, c’est donc le courant DANS le mental).


Donc Ramosé ou Moïse emporte en dehors de l’Égypte une arme de destruction massive : l’Arche d’Alliance ! Car le Yahvé est un terroriste : voir le Deutéronome. Ramosé ou Moïse par son pillage emporte de quoi fonder une nation pour les opposants au Dieu d’Akhénaton. Moïse ou Ra-Mosé est de toute façon une forme d’idolâtrie : adorer un Dieu extérieur ou Moïse lui-même, parce que Yahvé ne veut avoir de « contact » qu’avec le seul Moïse ; ainsi le peuple se trouve totalement éloigné de l’Instant ou Soi !!! Or Yahvé n’est que le système décrit plus haut d’émetteur-récepteur et de science de l’électricité statique. Il est très possible que les Anciens Égyptiens connaissaient parfaitement la communication radio, c'est même visible, à mes yeux, en voyant un Dolmen ou un Menhir ! Et si les Anciens connaissaient la transmissions à distance, ils devaient aussi connaître le moyen de STOCKER DES INFORMATIONS pour un très long temps : celui de la durée de vie d’un minéral ! Soit des centaines de millions d’années. Cela est désormais possible aujourd’hui si on en croit la société Hitachi, et toujours sous forme binaire actuelle. Le cristal de roche est proprement magique et permet de faire beaucoup de choses.

D’autre part l’Alchimie est une Science, sinon, LA Science connue depuis que cette planète Terre existe, et même probablement venant d’un autre monde obligatoirement plus avancé, et les Anciens Égyptiens devaient la pratiquer, voir le sens des Thot et Hermès Trismégiste. Et s’il y a eut détournement de l’Alchimie par Moïse et ses acolytes, nous sommes bien dans une prison temporel depuis plus de 5000 ans ! Et 1789 en est un gros morceaux de la conséquence.

Enfin, ne pas oublier que Moïse, le temple de Salomon, forment une grosse partie de la symbolique de la franc-maçonnerie née à Londres en 1717 ; et que Moïse ou le Vizir Ramosé en pillant les secrets de l’Égypte, certainement que des sources franc-maçonniques en profitèrent comme le laisse entrevoir C.W. Leadbeater dans : Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, où il écrit : « Un jour un Pharaon exigea d’eux leur soumission [les Hébreux dont un précédent Pharaon avait offert l’hospitalité] à un impôt supplémentaire et au travail forcé [peut-être la construction de d’El-Amarna], ce qu’ils estimèrent une violation de leurs privilèges. Ils entreprirent alors une migration massive sous la direction de celui que nous nommons aujourd’hui Moïse, et, après d’autres pérégrinations, ils s’installèrent en Palestine, où ils furent connus comme le peuple juif - maintenant toujours fermement qu’ils étaient un peuple élu ». Effectivement avec le « poste de radio » de Moïse à la Hollywood, l’affaire était gagné pour des millénaires !!!
 
 

Dernière mise à jour : 21-07-2013 20:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >