Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Bonne nouvelle pour la Super Carotte
Bonne nouvelle pour la Super Carotte Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-02-2016 23:20

Pages vues : 2470    

Favoris : 388

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
serpentvigie_alerte_super_carotte.jpg
 
 
Bonne nouvelle pour la Super Carotte
le messie juif, avec l’envahissement
de l’Europe par les
guillotineurs artisanaux (islamistes).
Plus les humains fabriqueront le chaos et
plus ça fera venir la Super Carotte
ou messie.
Il s’agit de détruire la chrétienté et sa Trinité.
LA MODE AUX TRIBUS OU RÉFUGIÉS, c’est tout bon
pour Israël et sa « Jérusalem céleste ».
Nous sommes en plein dans le climax du dilemme
multi-millénaires individualisme-collectivisme.

L’état d’urgence à la française et
ses cancéreux du pouvoir
C’EST BON POUR ISRAËL ET SON MESSIE
ET BON POUR L’HYPNOSE DES FOULES


La mode est à l’ASILE et son droit tout azimut, y compris l’ASILE DE FOUS pour un grand nombre de cancéreux du pouvoir.
 
 
Principe de toutes sectes et judéo-maçonnerie à pouvoir comme le GODF : PIPER LE PEUPLE. Endormir le peuple dans les vapeurs du haschisch électoral, de l’opium opinion, ou des pirouettes de derviches tourneurs manipulatrices. D’où la nécessité à ce que l’étatisme est ses banques permettent en cachette l’économie mondiale des drogues en tous genres (y compris médiatiques comme l’entertainment, les messes du sport les fins de semaine, etc.).
 
LIBERTÉ : étymologie de livrer (se livrer, se soumettre, à Dieu, ou au Soi par exemple).
La Liberté est notre état naturel. Alors, pourquoi depuis des millénaires les gens luttent pour elle ? Se disent « libertaires » ou libérals, « libre penseurs » ?? On coupe même des têtes pour cette « liberté », à la Guillotine ou à la hache !!
Si le mot LIBERTÉ n’est pas connu dans les Gaules, c’est pour la simple raison d’échapper à la tyrannie de l’opinion, et par exemple de se battre pour un NOM comme de nos jours, et naguère, on se bat pour les religions, DONC POUR LA LIBERTÉ puisque TOUTES les religions sont censé vendre ce produit miracle.
En gaulois ce qui se rapproche le mieux de Liberté est, premièrement, TOUTA : le peuple, tous, tout. En anglais : free, et en Empire oligarchique il y a des FREE-MASONS. Deuxièmement, toujours en gaulois : rio- qui veut aussi dire libre, et ami. Rios ou Riocenos (libre), immi (Je suis), et touta (peuple, cité). L’ami c’est le SOLIDAIRE.

anipucsac1.gifVoir aussi la page qui est liée au messianisme juif :
Judéo-maçonnerie spéculative de 1717

La judéo-maçonnerie est LA religion universelle : « La Franc-Maçonnerie constitue en effet le cœur de toutes les religions et ne devrait jamais être liée à aucune en particulier - cependant que chaque Franc-maçon reste parfaitement libre de professer la religion qui lui convient le mieux, chacune étant comme une facette de la vérité », écrit le judéo-maçon du 33è degré Charles W. Leadbeater dans : Rites mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie.
L’empereur Théodose en ordonnant l’interdiction de l’opinion des Païens marqua un bon point pour le progression de la Vraie Franc-Maçonnerie (et du messianisme judaïque). Car comme en 1789, les Païens qui étaient découvert pratiquant leur culte étaient ou bien tués, ou exilés, et on confisquait leurs biens sous prétexte qu’ils se livraient « aux sacrifices abominable des démons » (Codex Theodosianus, XVI, 10, 14, 23 ; cité dans A Source for Ancient Church History, Ayer, p.371 ; cité par Leadbeater). Et les Chrétiens incendiaient tout ce qu’ils pouvaient des Païns, y compris les bibliothèques. Ainsi disparurent des savoirs essentiels, mais en partie puisque ce savoir passa EN SOUTERRAIN afin d’échapper au cancéreux du pouvoir de l’Église de Rome.

« La Franc-Maçonnerie constitue en effet le cœur de toutes les religions et ne devrait jamais être liée à aucune en particulier » écrit Leadbeater définissant ainsi la laïcité et en faisant du même coup LA super Religion : créer un lien social, COMME LE CHRISTIANISME, en la formule : FAIS CE QUE DOIS, sans quoi le lien social disparaît. Ainsi, république ou christianisme c’est kif-kif pour faire le social, pour faire de la DÉMOCRATIE ! La judéo-maçonnerie poussa dehors l’Église de Rome, avec juste raison, tant son colonialisme fut mortifère (les Conquistadors espagnols et portugais massacrant les Peuples du Soleil). Quant à l’islam, Fuad Pacha la résuma superbement : « Le poisson pue par la tête »… Soit un colosse aux pieds d’airain mais avec des têtes de fanges (voyez ce qu’il se passe de nos jours). Le caractère d’un Empire ou d’une religion, ou d’une philosophie, d'un régime politique, ou d’une science, se résume par : « La force prime le droit ».

La Réforme à l’époque de la Renaissance donne des ailes au judaïsme rabbinique, surtout en Angleterre où le courant ecclésiastique en tant qu’activité des guildes cessa presque complètement, « et les loges opératives déclinèrent - leur travail n’étant plus nécessaire. Mais tandis que la Réforme nuisait ainsi à la Franc-maçonnerie opérative, elle prépara le terrain de l’Europe à la réapparition publique partielle de l’art spéculatif ([L’OPINION]. Les guildes avaient de tout temps accepté des patrons riches et influents, et il n’y avait rien de nouveau dans l’introduction de Maçons théoriques au sein des loges » écrit Leadbeater.

La judéo-maçonnerie de 1717 c’est le socialisme par excellence comme le montre Leadbeater :
- La Voie du mystique est individuel : « un vol de l’Un vers l’Unique » comme le dit Plotin. Le mystique n’a que faire des rituelles et effectue un travail INTÉRIEUR. Le mystique s’oriente vers la contemplation et le Vrai Amour.
- Pour l’occultiste (sens de celui qui appartient à une secte), seule compte l’observance de rituels et donc de magie cérémonielle en créant « un véhicule par lequel la lumière divine pourra descendre et se répandre de tous côtés au secours du monde [sic] - invoquant les anges, les esprits de la Nature et les autres habitants des mondes invisibles pour qu’ils lui viennent en aide ». L’occultiste ou adepte maçonnique est carrément socialiste : vers l’extérieur, vers les autres ; et, selon Leadbeater, s’oriente « vers l’esprit de sacrifice » ! « L’étudiant en occultisme apprend par conséquent à réveiller et à exercer ses pouvoirs latents à des fins scientifiques », écrit Leadbeater. Je laisse à chaque lecteur selon son intuition l’appréciation de cette dernière phrase de Leadbeater !
Dès 1717 en France fut fondé le Degrés de Clermont et Rites de Heredom (pratiqué à titre privé) ; et en Amérique du Nord les premiers colons introduisent de nombreux rites maçonniques, mais ils ne sont pas encore structurés collectivement.

Le messianisme ou évolutionnisme vendue par tous Juifs rabbiniques est identique à celui de la judéo-maçonnerie : « La tradition attend avec impatience l’ère future où les conditions seront réunies pour rétablir l’authentique méthode de prononciation, l’homme rejoignant ainsi le Dieu dont il est issu, et pouvant prononcer le Mot dans toute sa puissance pour commander aux forces latentes de sa propre divinité », écrit Leadbeater annonçant par là : « nous sommes tous des Dieux », mais oubliant que NOUS N’EN SOMMES DES DES REFLETS PUISQUE TOUT EST DANS LE MENTAL !!!
Judéo-maçonnerie car Leadbeater précise bien : « Les Mystères judaïques sont aux origines de notre tradition actuelle [celle des F.M.], les trois degrés corporatifs ayant toujours constitué la base de tout le système de l’initiation maçonnique, parce qu’ils sauvegardent les vestiges des Petits et des Grands Mystères d’Égypte - les seuls à pouvoir être, dans leur forme originelle, dénommés de degrés », écrit Leadbeater.
Page 99 de son livre cité, Leadbeater écrit : « La tradition qui influença le plus notre Franc-Maçonnerie moderne est celle des Mystères judaïques - de sorte que la plus grande partie de nos cérémonies et de nos symboles possède aujourd’hui un aspect liturgique judaïque ». Voilà pourquoi j’emploie toujours le terme « judéo-maçonnerie spéculatif » pour ces « travailleurs du chapeau » ou de l'opinion.

Qu’est-ce qui est encore dangereux mais bon pour l’arrivée de la Super Carotte ou messie juif ? Ce sont les usuriers de cette même famille juive, les « rebelles » (surtout européens, latins et grecs, tous des ergoteurs), et les avocats et leur paradis les États-Unis.

MESSIANISME : le Diable l’Embrouilleur doit laisser naître celui qui doit le renverser… à la fin des temps ou SEULE UNITÉ. Celui qui doit le renverser est l’ORIGINE ou ÂGE D’OR.
le Diable l’Embrouilleur doit laisser naître celui qui dont le renverser : « Qui veut abaisser quelqu’un doit d’abord le grandir. Qui veut affaiblir quelqu’un doit d’abord le renforcer. Qui veut éliminer quelqu’un doit d’abord l’exalter […] Le souple vainc le dur. Le faible vainc le fort. Le poisson ne doit pas sortir des eaux profondes. Les armes les plus efficaces de l’État ne doivent pas être montrées aux hommes », écrit Lao-tseu au Verset 36, trad. Liou Kia-hway.

Mise en garde par Lao-tseu contre notre époque et sa croissance galopante et mortifère :
« Si le monde est en bonne voie,
les coursiers dessellés travaillent dans les champs.
Si le monde n’est pas en bonne voie,
les chevaux de combat pullulent au faubourg.
Pas de plus grande erreur que d’approuver ses désirs [société de consommation et « libéralisme » et triomphe de l’ego].
Pas de plus grand malheur que d’être insatiable [course technologique et au « confort »].
Pas de pire fléau que l’esprit de convoitise [dualité winners-losers].
Qui sait se borner
aura toujours assez.
(Verset 46)

Alors, aux judéo-maçons de se l-i-mi-T, ou mis-T : toujours limité dans ce monde du spatio-temporel : limité la densité, le T de tas, limiter la Table. L’I-mis-Tation est toujours limité par rapport à l’Original. UNE BONNE LIMITE : TOUT EST DANS TOUT. Le retour à la Source ou Âge d’Or est possible en permanence. T ou Tas : arriver à « bon Port » après un long voyage, c’est RENAÎTRE. Le Oun égyptien : exister, « Je suis ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 01-02-2016 23:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >