Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vin trop fort ? Coupez-le de terrorisme
Vin trop fort ? Coupez-le de terrorisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-09-2017 00:48

Pages vues : 2032    

Favoris : 261

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Ego, Fractale, Guerres, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Microbes, Opinion, Orgie, Paix, Peste, Raison, Réalité, République, Simple, Socialisme, Terrorisme, Transhumanisme, Vin, Winner

 
focale_vortex_janus.jpg
 
 
Vin trop fort ? Coupez-le de terrorisme
Réalité trop forte ? Coupez-la avec du terrorisme.
Car dans le principe de démocratie et de
« libre pensée », icelle en triomphant suite à 1789
signa son arrêt de mort puisque pour l’étatisme
il devient impossible de gouverner en reconnaissant
à chacun le droit de ne pas être d’accord, donc
d’exercer sa « liberté d’expression » devenu le
leurre moderne aussi attrape-nigauds que
le « pouvoir du peuple ».

À ce hui celui qui enivre ses fidèles ce sont
les banques et leurs comparses le régime républicain.
Ils coupent donc le vin élément di-vin (puisque
dans le monde manifesté. Di : deux fois,
comme Di-eu… comme Janus…).

Couper son vin de terroristes ou de messies… juifs…
ou de vide attractif… ou d’extraterrestres en soucoupe.
Nous sommes dans les temps messianiques parfait.
Nous sommes dans les temps du CONFLIT (opinion, refus de la
Seule Réalité [le Soi] mais croyance en l’illusion appelée « réalité »).
 
 
 
Couper son vin à coups de terrorisme est l’équivalent de vouloir « sauver le monde » soit « améliorer la condition humaine » comme le rêvent les transhumanistes. Mais ceux qui travaillent du chapeau à l’amélioration de la condition humaine ont généralement cessé depuis longtemps de vouloir du bien à quiconque, avant tout ils ne pensent qu’à leurs comptes en banques.
Couper son vin à coups de terrorisme c’est souhaiter provoquer « la fin du monde », SOIT LA HAINE DU RÉEL, DONC DU SOI-INSTANT ; qui implique aussi un divorce définitif d’avec le Seul Réel, le Soi.

Rejeter le Seul Réel à coups de terrorisme sert de voile, de rideau protecteur en l’être humain et le Réel. Avec le coup du terrorisme fabriqué, l’humain n’a plus que ça à sa disposition. Il ne lui reste que cet outil du terrorisme ; ce n’est pas une question de capitalisme, c’est simplement la peur du Seul Réel, LA PEUR DE LA GRATUITÉ, LA PEUR DE NOTRE ÉTAT NATUREL.
Alors la chefferie de l’étatisme du régime républicain nous fourgue une « rampe de protection » genre huile sur le feu à l’usage de ceux qui, privés de destination obligée, de repères, ne sauraient pas où aller ni quoi faire.
Tout est fabriqué autour de LA PEUR ; cette peur si savamment entretenue par les inventeurs de Yahvé, ce Dieu colérique qui menace, à tel point que ces Yahvistes vont inventer la Loi (Moïse) et l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule), soit L’HOTC devient « situation » de l’humain « face à Dieu », donc en totale dualité sujet-objet ou cause-effet et effet Janus (voir ci-dessous). Ainsi les Yahvistes ou Hébreux sont les premiers à inventer l’Histoire comme épiphanie de Dieu. Le christianisme prendra la suite, et derrière l’islamisme.

Tous ces ismes, tous ces gens ONT PEUR : exister sans nécessité, sans pourquoi ; agir sans caution ou salaire ; aller à l’aventure dans un monde de total spontanéité, quand rien n’est prévu ou convenu, là où rien n’est nécessaire et où tout est possible. Voilà pourquoi la chefferie du régime républicain coupe le vin partout à coups de terrorisme. Voilà pourquoi cette chefferie pousse tant dans l’évolutionnisme en géométrie de la ligne droite, toujours plus, toujours « pouvoir d’achat » et sécuritaire aliénants, toujours plus loin vers la « fin des temps », À-VENIR (comme l’attente du messie) MAIS JAMAIS ICI ET MAINTENANT TANT LE SEUL RÉEL FAIT PEUR.

Couper son vin de terroristes ou de messies… juifs, pour faire passer le Seul Réel : il est ici et maintenant mais semble se percevoir qu’ailleurs (ce qui ne coïncide plus avec l’ici et maintenant). Comme pour peindre une aquarelle il est nécessaire de cligner des yeux pour saisir les grandes lignes et les contrastes ; dans les yeux les bâtonnets sensibles aux faibles lumières sur le pourtour de la rétine permettent d’apercevoir des objets un peu à côté du point de mire, alors qu’en fixant l’objet on ne le voit pas (le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu)…

Le Seul Réel ne peut qu’être ici et maintenant. Si vous ne l’aimez pas, effectivement coupez-le de coups de terrorisme, soit regardez ailleurs, attendez votre messie ou votre extraterrestre sauveur. Fomentez le terrorisme, allez voir ailleurs, ou sous le tapis, n’importe où pourvu que vous soyez assuré de ne jamais rien trouver d’autre que ce qui vous cherchiez réellement : précisément RIEN ! Ce qui prouve que le terrorisme, aussi bien celui du Vieux de la Montagne que le récent, est une pure HOTC.

L’actuelle sotte siété à idiot-logie uniquement tournée vers le DÉSIR, donc vers le MANQUE permanent est toujours tournée vers l’ailleurs, attachée au regard du désir, toujours regarder ailleurs, de tout voir hormis ce que l’on cherche à voir, comme le sens du mot SPECTRE-SPECTACLE l’indique. La psychiatrie appelle ça FÉTICHISME : être ému seulement pas la chose qui signale la chose, d’où le refus de l’ici et maintenant, refus du Soi-Instant. Bref, en cherchant le fétiche on peut le trouver, mais en cherchant ce qu’il représente, on ne trouvera rien, surtout pas le fétiche. Le Seul Réel ne peut qu’être ici et maintenant, et pas « ailleurs », pas à « la fin des temps » des religions du Salut et de leur Super Carotte.

Mais, JANUS A DEUX FACES qui met aussi de l’eau dans son vin : paradoxe de la Réalisation du Soi : il est sans égal, donc SINGULIER, mais en même temps égal à autre chose, ce qui devait faire plaisir aux communistes.
JANUS = STARGATE (Dieu des Portes)

Janus est une sorte de FLÉAU : la Vigilance même et l’actuel Empire USionistan symbolise Janus dans son sens négatif, de contrôle extrême ou sans limite. L’actuelle démocratie est devenu une januserie. Des monnaies portent l’effigie de Janus, et au revers y figurent des bateaux, donc déjà symbole du capitalisme où l’argent circule partout et est bien chez lui partout !

VIGILANCE IMPÉRIALISTE EXTRÊME OU JANISERIE : Nous sommes égaux les uns par rapport aux autres ET EN MÊME TEMPS UNIQUE, SINGULIER PUISQUE NOUS SOMMES LE SOI. La meilleure preuve est que depuis une fois de plus 1789 le régime républicain a inventé la Carte d’Identité, qui n’assure de la personne que si elle présente sa carte, ou son code ADN, non  identique à quelque autre personne que ce soit, garantissant ainsi son « identité » particulière par exhibition de son certificat officiel de « non identique », de « non-identité ».
IDENTITÉ : du bas latin identitas, de idem (le même). Caractère de deux objets de pensée identiques, caractère de que qui est Unité, donc Soi.

AVIGNON :  le célèbre Alphonse Allais qui devait comparer le pont d’Avignon à Janus (une entrée et une sortie) expliquait que la vie, l’HOTC, consistait à y danser sur ce pont. Pourquoi ? Paradoxe de la Réalisation du Soi : rechercher sa propre identité en tombant dans la dualité sujet-objet ou cause-effet demeure réfractaire à toute « identification » sans aussitôt tomber dans le drame de cette dualité. La Seule Réalité est ce qui EST et non identifiable, donc sans carte d’identité (sans double). La carte d’identité est le parfait outil d’annihilation du Soi-Instant. Idem pour tout fichage ou mise en code-barres ou autres ADN d’un individu fabrique à humains.
Bref, c’est l’opinion de l’autre qui vous colle une étiquette, une identité ; là encore pour adoucir son Vin-Réalité trop fort.


LE SEUL RÉEL EST INCONNAISSABLE, NON IDENTIFIABLE À JAMAIS. Ce qui est tout bénéfice pour ceux qui ont peur du Soi-Instant et mettent constamment de l’eau dans leur vin, pratique déjà punissable au Moyen-Âge.
RÉEL = IGNORER L’IGNORANCE…


JANUS = MÉTHODE TAOÏSTE DU RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE (pensée domptée).

Dans le traité alchimique Azoth (Basile Valentin), il est écrit : Visita Interiora Terrae Rectificandoqve Invenies Occultvm Lapidem Veram Medicinam (VITRIOL) : Visite l’intérieur de la Terre et en rectifiant tu trouveras la Pierre cachée véritable Médecine, ce qui exprime le paradoxe de la Réalisation du Soi…

Pas raisonner, pas résonner, pas de mental… « Je n’estois guidé que par la Nature qui ne sait pas raisonner », écrit Savinien Cyrano de Bergerac.

Ramener inlassablement le « regard » à la source de l’ego, quoi que l’on fasse et sans s’attacher à la moindre image mentale d’une personnes, d’une chose, ou d’un « soi » (moi-même, ce qui est contradictoire comme le paradoxe de la Réalisation). Ce sera le Retournement de la Lumière ici et maintenant.
En y passant une heure à méditer chaque matin, le mental vide (méditation sans forme, sans vision particulière), c’est bon.
« Quand vous êtes occupé par votre travail ou par des rapports avec les autres, recourez à la technique du « ramener le regard » et il n’y aura pas d’interruption [de votre pratique]. Si vous pratiquez ainsi pendant deux ou trois mois, nul doute que les Grands Éveillés du Ciel confirmeront votre expérience », dit le Secret de la Fleur d’Or. Je puis confirmer, l’ayant expérimenté, hélas de trop rares fois…
L’expression « les Grands Éveillés du Ciel » signifie l’infini de « l’espace », la plénitude, son aspect océanique : O-céan : ici Rien (O du Tout et céans : ici, dedans, maintenant). « Vous êtes CELA. Pouvez-vous rester séparé du SOI ? Être vous-même ne demande aucun effort puisque vous êtes toujours CELA » dit Raman Maharshi à l’entretien 123, donc en définitive il n’existe pas de « paradoxe de la Réalisation du Soi » ni de « Retournement de la Lumière ».
Tout de même, « en trouvant la source, vous réalisez l’état de Conscience absolue », dit R. Maharshi à l’entretien 53. TROUVEZ L’EGO, RETOURNEZ LA LUMIÈRE !

FLÉAU : retourner la Lumière et rester au centre ou Fléau : LA PENSÉE PURE ou LE SANS PENSÉE (il n’existe plus aucune habitude, seulement du Spontané). « Quand on utilise cette technique pour la première fois, on a l’impression d’un non être dans l’être. Mais une fois le travail achevé, quand on a un corps au-delà du corps, on à l’impression d’un être dans le non être », dit le Secret de la Fleur d’Or, exprimant ainsi la Vraie Création.
Comme tout est dans le mental : « De même que la lumière du ciel et de la terre emplit l’Univers, la lumière d’un seul être s’étend aussi naturellement aux cieux et embrasse la terre. Voilà pourquoi si l’on retourne la lumière, le monde entier se retourne également », dit le Secret de la Fleur d’Or, qui confirme ce que dira plus tard Ramana Maharshi.

Paradoxalement, le vin exprime la Joie, donc notre état naturel, et ceux qui veulent amoindrir notre état naturel parce que ça leur fait peur ou que ça les empêche dans leurs business ils y mettent des terroristes pour adoucir la Seule Réalité, ILS NOUS POMPENT LE SANG (le vin, le Calice du Sang du Christ). La plus grande ivresse est celle du Pour-Voir, qui n’est pas notre état naturel…
VIN = JARDIN ou PARADIS ET SES VIGNES ET SES POMMIERS. Djalâl ad-Dîn Rûmî écrit : « Avant qu’en ce monde il y eût un Jardin, une vigne, du raisin - notre âme était enivrée d’un vin immortel ». Symbolisme constant du Soi-Instant. Concernant la Taverne en rapport avec le vin et l’échanson, ça peut désigner un groupe d’amis qui partagent des confidences et des initiations, ce qui sera singé par la judéo-maçonnerie spéculum née en 1717 dans une taverne londonienne ; notez que cette judéo-maçonnerie aime surtout à faire bombance (orgueil, outrance, bobard et faire gober-ge…).

L’épisode de « l’Eau changée en Vin » à Cana (Jean 2, et « cana-canal ») illustre non seulement le Saint Graal mais surtout la Stargate, et donc l’Instant sous forme de « Ceci est mon Sang, le Sang de l’Alliance » [Centrum Centri] ». Aussi BLANC de L’INSTANT : en Inde, BARATTAGE DE LA MER DE LAIT. Tout cela renvoie à un seul mot : CONNAISSANCE. Et en ajoutant du terrorisme ou quelque chose d’étranger au vin ON LE CASSE, on en fait de la piquette à gosier et à taverne louche-loge.

POURTANT : LE VIN DE LA SAINTE MESSE…

Le monde n’existe que parce qu’il y a quelqu’un qui s’en aperçoit, comme le petit garçon du conte des Habits neufs de l’Empereur qui seul s’aperçoit que l’Empereur est tout nu, alors que les adultes font comme si l’Empereur portait toujours des habits : ils suivent les conventions, les dogmes tant ils sont manipulés et se laisse manipuler ! Ils ne sont pas SPONTANÉS, PURS comme l’enfant, qui par sa vision de l’Empereur nu est le seul à voir le non-monde ou monde de l’illusion gobé par les adultes voyant leur Empereur toujours habillé.
 
 

Dernière mise à jour : 07-09-2017 01:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >