Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Excellent pour le terrorisme tout court
Excellent pour le terrorisme tout court Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-10-2017 00:58

Pages vues : 1906    

Favoris : 295

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Civilisation, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Gratuit, Guerres, Histoire, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Peste, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Simple, Socialisme, Spiritualité, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
13-mort.gif
 
 
Excellent pour le terrorisme tout court
et de la finance internationale


La Machine Social MADE IN CROMWELL OIL-VER & CITY.
SOCIAL = CAPITALISME.
 
 
La folie technologie et son virtuel avancent tellement vite, et corrélativement la société de consommation fait de même, que bientôt on ne va plus savoir qui est terroriste ou non, et c’est tout bon pour le terrorisme engendré en premier par la City de Londres : financement du terrorisme, qui va financer l’émirat d’Abou Dabi et l’Arabie saoudite et ses singeries rois. Comme écrit précédemment, à la fin de la guerre en Afghanistan (1978) avec les soviétiques : en 1979 la CIA demandent au chef des services secrets saoudiens d’organiser un business volontaire de mercenaires pour foutre dehors (djihad) les soviétiques (1). Il commence à traiter avec un certain Oussama Bin Laden, Couille en Or musulmane ; à cela il faut ajouter les « frères musulmans » (mouture de judéo-maçonnerie à Pour-Voir).
 
L’Arabie saoudite c’est Aramco (Exxon-Mobil, Rockefeller, BP, la famille royale anglaise, Royal Dutch Shell, Rothschild, la famille royale saoudienne, etc.)
Le terrorisme depuis la fin de l’URSS est un TERRORISME D’ÉTAT, OUTIL DE LA CITY DE LONDRES et de ses « suites » les cartels pétroliers et financiers, qui se résument en un seul mot RÉSEAUX, qui est le principe de cette judéo-maçonnerie spéculative ou cromwellienne recrutant tous les opportunistes possibles qui peuvent lui servir. Si vous n’avez aucun Pour-Voir, vous n’êtes d’aucune utilité pour la secte cromwellienne et laïcarde et financière.

Prochainement C’EST LE SOCIAL ET SES « RÉSEAUX SOCIAUX » QUI VA PROVOQUER L’EFFONDREMENT DE CET ÉTATISME OLIGARCHIQUE ANGLO-AMÉRICAIN (« le système »). Comme disait Simon Weil, cité par Gustave Thibon dans : Notre regard qui manque à la lumière : « Le moi et le social sont les deux grandes idoles ». Extra-ordinaire lucidité de Simone Weil. Oui, nous sommes en pleine exaltation de l’ego et du social, véritable IDOLÂTRIE. On parle de « couverture sociale », tout ce qui se rapporte au social n’est que VIRTUEL, ILLUSION. La profondeur ou qualité n’est jamais sociale, elle est humaine et par conséquence Homo Religiosus.
SOCIAL = COMÉDIE, SPECTACLE (on ne s’intéresse qu’aux apparences).
Le social est corrélatif au terrorisme et les deux vont irradier comme les réplicateurs dans la série Stargate SG1 : impossible à détruire, ce qui va donner la séparation de l’être humain d’avec ses sources cosmiques et la tyrannie de l’idole sociale.
RÉPLICATEURS = MULTIPLICATION DE BOMBINETTES MINIATURES PLANQUÉES UN PEU PARTOUT. Vous ouvrez un robinet pour vous lavez les mains, et plus besoin par la suite, puisque vous n’avez plus ni mains ni bras, ce qui sera tout bénéfice pour les prothèses des transhumanistes… Donc pas de panique… si vous avez de l’argent !


SOCIAL = ORDO AB CHAOS dans la dualité toujours guerrière.

Gustave Thibon écrit dans Diagnostics cette superbe vérité : « Les démocrates modernes ont trop vite confondu vie dure et vie inhumaine. Et par là ils se sont condamnés presque uniquement à corrompre sous prétexte d’humaniser ».
C’est lui qui balance aussi cette terrible vérité : « Ce n’est pas d’ailleurs l’effet du hasard si les époques où le primat social est dévolu à l’argent sont aussi celles où sévit la pire fièvre égalitariste ».

TERRORISME = RELIGION = GLOBALISATION COMME L’ARGENT. C’est le marché financier et marchand mondialisé, soit la « république universelle » judéo-maçonnique spéculum : l’argent est partout chez lui, il n’a pas d’odeur, il n’est pas raciste (dogme du ”laisser faire laisser passer” ou ”il est interdit d’interdire”).
SOCIAL = INTERDÉPENDANCE (MARCHAND), comme ça les gens ayant besoin les uns les autres, il y a la fameuse paix rêvée depuis des millénaires. C’est ça la « paix » de l’oligarchie : « Circulez ya rien à voir » sauf à commercer les uns les autres, soit : « Exploitez-vous les uns les autres » : dualité DOMINANT-DOMINÉ.
Ce « social » veut supprimer l’ego par l’échange de marchandises », la « coopération », autre forme de déguisement de l’idole sociale !

Le régime républicain étant de plus en plus présent il rend de plus en plus DÉPENDANTS les Occidentaux.


GLOBALISATION = ÉTAT CENTRAL = PAIX, état édénique, libéré de toutes les agitations du monde, CHOSE IMPOSSIBLE EN CETTE RELIGION DE L’ARGENT OÙ TOUT DOIT ÊTRE SPEED, VIOLENCE ET MENSONGE (speed surtout dans l’armement US : atteindre n’importe quel point de la planète en moins de 20 minutes).
Faute de pouvoir unir, on centralise (G. Thibon).

La « paix » vendue par les Jacques Attali et ses sbires oligarchiques de la City de Londres EST UNE FAUSSE PAIX, soit son contraire LA GUERRE. La PAIX du Christ ou Soi est la contemplation spirituelle… Et la PACIFICATION c’est l’extinction de l’ego. L’état de Vraie Paix est identique à la BÉATITUDE (Samâdhi : absorption totale dans la contemplation, expérience directe mais temporelle du Soi). Bref, la Vraie Paix c’est le NIRVANA : état de libération, de perfection, là où n’existe plus la dualité sujet-objet, là où il n’y a plus rien à voir ni à connaître ni à ressentir ; ce qui n’est certainement pas le cas des gens prisonniers dans Wall Street, parce que ces gens n’ont pas perdu leur ego… « Dans le Nirvana il n’y a rien que la Félicité de la pure conscience « Je suis », dit Ramana Maharshi à l’entretien 406.

Terrorisme, évolutionnisme, désir d’évasion comme le vend la société de consommation (si on a de l’argent) qui attise des appétits JAMAIS SATISFAIT, c’est en grande partie pour ça que des jeunes vont « faire le djihad » afin de combler leur insatisfaction, tous phénomènes qui témoignent du délabrement du genre humain. Comme disait Simone Weil, cité par Thibon dans Diagnostics : « le retour à un ordre éternel momentanément perturbé », en parlant de la folie technologie actuelle. L’être humain moderne est UN GASPILLEUR NÉ : l’avenir sera vidé de ce qu’il dévore à ce jour. IL EST UN VAMPIRE. Un incapable de réserve, il ne sait plus attendre, il veut être payé dans l’Instant de tout ce qu’il fait, il court immédiatement jusqu’au bout de toutes les possibilités de plaisir, et inévitablement de son contraire la douleur… Ce speed est le symptôme d’une profonde maladie : « La force et l’équilibre internes d’un homme se mesurent à l’ampleur de l’écart que cet homme peut supporter entre son travail ou son amour - et leur récompense. À la limite, l’homme consent à n’être jamais payé… », écrit Thibon. Il écrit aussi : « La bourgeoisie du 19è siècle a tendu à substituer la réserve-argent aux réserves vitales et spirituelles des siècles précédents ».

En fait, qu’est-ce que c’est, en plus, la « paix » vendue par les Attali et les oligarchies anglo-américaines ? C’EST TIRER SON ÉPINGLE DU JEU, SE SÉCURISER OU ÊTRE CONFORTÉ EN PERMANENCE ; on veut s’élever, s’engager ou être compétitif pour mieux tirer son épingle du jeu, ce qui est conforme à ce culte du narcissisme, dans lequel NARCISSE A BESOIN DE L’AUTRE, il a besoin d’un SPECTATEUR sinon il n’existe pas. Alors on combine le désir de se montrer (selfie) et d’être à l’abri derrière l’anonymat apparent de son ordinateur. Le terroriste aussi a besoin de l’autre : il est ridicule seul avec sa petite mitraillette ! Sans l’autre il n’est rien.

TERRORISME = PAYS DES ESCLAVES SOLITAIRES, SOIT L’ENFER TERRESTRE, la disjonction idolâtrique par laquelle chaque élément relatif, devenu un centre absolu ou idolâtrie narcissique, ne peut s’affirmer qu’en excluant tout le reste, donc en le tuant, donc guerre de tous contre tous, exploitation de tous par tous, ou multiples séparatifs d’ego allant cahin-caha prisonnier de leur ego et de leur dualité. Chacun est désormais prisonnier comme étant un des rouages de cette immense machine nommée « Social », ce qui le condamne à une passivité absolue, ou à une originalité destructrice, DONT LE TERRORISME EST LE GRAAL DU DJIHADISME, car il est de moins en moins possible de « servir », ou plutôt de réaliser le Soi, alors le désespoir pousse à la violence inimaginable, soit l’Enfer ou Pays des esclaves solitaires, la Oumma devenant une singerie.
L’oligarchie anglo-américaine qui impose aux masses un degré de tension proprement inhumain - corrélativement elle lie le sort de ses institutions aux hasards ou ego individuels. Puant rêve oligarchique US d’anthropocentrisme qui veut faire de la personne humaine le support absolu de ce qui, en réalité, ne peut que passer par l’être humain et repose sur le Soi seul, l’abolition de l’ego.
 
 
Note.
1. À partir de 1980 c’est le commencement de la fin pour l’URSS : l’intervention soviétique offre au washingtonisme, qui soutient les moudjahidines, la possibilité de renforcer sa présence militaire et politique en Orient en se rapprochant avec la Chine.
 
 

Dernière mise à jour : 10-10-2017 01:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >