Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Porte très étroite ou Stargate
Porte très étroite ou Stargate Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-03-2018 22:45

Pages vues : 1731    

Favoris : 256

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Banques, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Conspiration, Corps, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Innocence, Instant, Japon, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Méditation, Mental, Morale, Nature, Panique, Paradis, Pierre, Porte, République, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Spiritualité, TAO, Vérité, Vide, Vieux, Yokaï

 
frise_ouro1.jpg
 
 
Porte très étroite ou Stargate
 
 
La parole est tyrannie de l’opinion, le silence peut passer pour ignorance, voir pour mensonge. Au-delà de l’opinion et du silence il y a bien une Porte très étroite.
 
Le temps qui coule ou spatio-temporel : monde des accidents, c’est-à-dire monde de l’insatisfaction permanente et de l’égarement, qui enrichie certains qui vous vende du « pouvoir d’achat » et des « services ». Monde des accidents parce que le temps qui coule TUE.

Les Vrais artisans (dont le faux sens actuel se nomme « spécialiste »), sont pas exemple en Orient le gong fu (ou kung fu des films d’arts martiaux à la mode).
GONG FU : un artisan dans son genre spécifique. Si les Anciens Grecs pratiquant le « kung fu » dans leur gymnase et pratiquaient aussi la philosophie et les ergoteries en tous genres, dans la Chine antique c’est dans les salles de tir à l’arc que l’on étudiait les rites et autres façons de se comporter en communauté.
- GONG : effet, œuvre, résultat, mérite, ouvrage ; avec l’association fu : homme adulte, valeureux, de cœur, instruit, laboureur.
Gon fu donne bien le spécialiste dans son vrai sens, celui du naturel ou organique : la vraie spécialisation professionnelle est de nature organique, donc limitée : les métiers vitaux ne sont pas comme maintenant multipliable à l’infini. La fausse spécialisation qui sévit actuellement résulte de l’UNIFORMITÉ, et par là même, elle ne connaît pas de limite : on peut diviser sans fin un corps indifférencié (la même soupe pour tous ou l’hyper conventionnel de ce régime républicain mondialisé).

Gong fu signifie avoir un bon niveau, comme par exemple au jeu de boules, ou en ébénisterie. Le gong fu au niveau maîtrise est identique au chef-d’œuvre du Compagnon de l’Ancien Régime, et atteint au niveau de l’art. Gong fu se comprend comme le temps qu’il faut pour apprendre, se former, approfondir. Gong fu est plutôt physique : travailler de ses mains ce qui comprend aussi les pratiques intérieures : méditation, patience et persévérance, etc.

Tension du ‘je’ ego et du ‘Je’ Soi pour arriver à la non-dualité : ces tensions de la dualités et divers tendances qui tiraillent en tous sens du paradoxe de la Réalisation du Soi. On ne détruit pas l’illusion de l’ego puisque ce ‘je’ fera tout pour ne pas mourir. Bref, on ne peut mettre fin au mental par le mental, comme un œil ne peut pas se voir lui-même, comme nous sommes DANS l’Univers on ne peut pas l’examiner, pour cela il faudrait pouvoir en sortir, chose spatio-temporelo impossible, tout comme l’épée ne peut pas se trancher elle-même !
Le Soi étant le Seul réel, rechercher sa propre identité implique de vouloir sortir de l’Univers, soit doubler le Réel qui ne peut qu’être unique ; ainsi il demeure réfractaire à toute identification ou nom-la-forme.

REFRAIN :
La parole est tyrannie de l’opinion, le silence peut passer pour ignorance, voir pour mensonge. Au-delà de l’opinion et du silence il y a bien une Porte très étroite. Porte qui est la CONSCIENCE ouverte sur le Seul Réel, et qui débouche… sur L’IGNORANCE (aucun nom-la-forme possible).
À l’entretien 199 Ramana Maharshi dit que l’ignorance n’existe pas : « Elle ne se produit jamais. Chacun de nous est la Connaissance même. Seulement la Connaissance ne brille pas facilement… » Bref, Il donne l’exemple du collier autour du cou de la femme, elle le croyait perdu mais ne l’avait jamais quitté. Autre exemple donné, celui des dix individus insensés, chacun oubliant de se compter et ne comptant que les neuf autres.
Ignorance ?  « Accomplir sans savoir pourquoi, voilà le Tao », écrit Tchouang-tseu dans le chapitre 2 : Le réduction ontologique. C’est-à-dire achever quelques tâche sans savoir comment y arriver (être spontané et garder la surprise, la fraîcheur).
Comme le Soi, l’INTUITION est insaisissable, sinon on tombe dans la dualité sujet-objet.

Tout se résume à l’abolition de l’espace-temps… ÊTRE DANS LE ZÉRO, l’absence, le sans pourquoi.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-03-2018 22:52

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >