Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Cause et effet : une opinion de plus
Cause et effet : une opinion de plus Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-04-2018 23:25

Pages vues : 1777    

Favoris : 243

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Banques, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Gratuit, Humain, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Orient, Panique, Paradis, Pierre, Porte, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, washingtonisme, Yokaï

 
07102001cheva_boit_wb450.jpg
 
 
Cause et effet : une opinion de plus
Car dépendantes de l’idéation, donc du TEMPS,
et comme le TEMPS est aussi opinion ou illusion,
la dualité cause-effet ne peut qu’être une illusion
fonctionnant dans le monde des accidents (espace-temps).
Il découle de cela que toutes opinions comme :
théologie, philosophisme, scientisme et politisme,
sont de vaines tentatives pour coaguler ce qui
est nécessairement et à jamais, impossible à
expliquer via un quelconque mental, humain,
ou artificiel chez les transhumanistes.

Cause-effet = Karma = Corps, Temps ou action-réaction
et HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) ou
réalisation de l’ego, donc sous-humains, de la COMMEDIA.
Après la Réalisation du Soi, il n’y aura
plus de Karma ni de HOTC,
donc plus de monde des accidents.
Monde des accidents où « libre arbitre » et destin
durent aussi longtemps que dure le mental ou corps.

Il n’existe pas de Temps comme l’exprime l’état
de Réalisé : « Le Royaume des Cieux est en vous »,
ce Royaume est Ici et Maintenant, dans l’Instant.


Page dédiée à tous les junkies de la dualité cause-effet et par là même du capitalisme psychosé de Pour-Voir.
 
 
CAUSALITÉ : MODE DES RÉSEAUX SOCIAUX OU TOILE D’ARAIGNÉE ; CHOISIR OU « LIBERTÉ D’EXPRESSION (OU DE CHOISIR) » EST LE PROPRE DE LA DUALITÉ CAUSE-EFFET. Cette causalité fonctionne surtout chez les Occidentaux par laquelle elle ordonne leurs moindres faits et gestes en en faisant des robots (notamment en régime républicain des robots électoraux).
Robotisation électorale sous étiquette « liberté d’expression » : imposer à tous le « devoir » de … c’est-à-dire d’accomplir un CHOIX, au même titre que juger qui est ”bon” et qui est ”mal”, qui est plus ”cher” et qui est moins ”cher”. HOTC de fous, car quel Pour-Voir a intérêt à entretenir ces conneries ? Sinon le Pour-Voir de la City de Londres ?
 
Le « Temps » postule un état, la connaissance qu’on en a, on le fabrique donc avec la connaissance qu’on en a des changements comme l’ombre de l’aiguille sur un cadran solaire avec des repères fixes. Cet état ou un état en général, y compris l’État en politisme, ne peut naitre que s’il existe un mental qui va créer son existence. De même qu’un objet ne peut exister sans quelqu’un qui le voit. « Les expériences peuvent être réelles, mais les objets dépendent de celui qui les voit » (Ramana Maharshi, entretien 164).
Ce mental qui à son tour ne peut que reposer sur le Soi. Quand on ne se sert pas du mental devenu inutile, il n’y a pas l’opinion Temps. « Le temps et l’espace sont dans le mental, mais l’état véritable de chacun se trouve au-delà du mental. La question de temps ne se pose pas pour celui qui est établi dans sa vraie nature », explique Ramana Maharshi à l’entretien 601 du 27 décembre 1937.

Dans l’important entretien 455 du 10 février 1938 : « Le monde apparaît quand vous vous réveillez. Où est-il alors ? Il est clair que le monde n’est autre que votre pensée. Les pensées sont vos projections. Le ‘je’ [ego] est créé en premier et ensuite vient le monde. Le monde est créé par le ‘je’ [ego] qui, à son tour, s’élève du Soi. L’énigme de la création du monde est donc résolue si vous résolvez la création du ‘je’. C’est pourquoi je dis : trouvez votre Soi.
Encore une fois : le monde vient-il vous demander : « Pourquoi est-ce que j’existe ?  Comment ai-je été créé ? » C’est vous qui posez cette question. Celui qui pose la question doit établir la relation entre le monde et lui-même. Il doit admettre que le monde est le fruit de sa propre imagination. Qui imagine tout cela ? Qu’il trouve le ‘je’ et ensuite le Soi [le ‘Je’ du « Je suis CE JE SUIS » : ‘Je’-‘Je’].
De plus, les explications scientifiques et théologiques ne s’harmonisent pas entre elles. La diversités des théories montre clairement l’inutilité de rechercher ce genre d’explications. Elles sont purement intellectuelles ou mentales et rien de plus. Et pourtant, selon le point de vue de l’individu, elles sont toutes vraies. Mais dans l’état de Réalisation, il n’y a pas de création [pas de « reflet » ou écho]. Quand on voit le monde, on ne se voit pas soi-même. Quand on voit le Soi, le monde n’est pas vue [l’œil qui ne peut se voir lui-même est le ‘Je’ ou Soi qui ne peut se concevoir lui-même. L’originaire absolu est à jamais interdit, voyez son illustration dans le début de la japanimation Fullmetal Alchemist]. Voyez alors le Soi et réalisez qu’il n’y a jamais eu de création ».

La « réforme sociale » : en son essence elle ne peut que passer par la « réforme de chacun de nous ». Comme l’indique le Maharshi à l’entretien 282 : « Limitez-vous à votre propre réforme. La réforme sociale prendra soin d’elle-même ». Alors en toute lucidité, on peut se demander ce que « réforme » l’actuel locataire de l’Élysée atteint de réformite aigüe suppurante en productivisme ???

Vivre dans le Temps est un péché puni de mort.
« Être homme est péché. ce sentiment d’être homme n’existe pas dans le sommeil profond. C’est la pensée du corps qui fait naître l’idée de péché. La naissance de la pensée est en soi péché » (Ramana Maharshi, entretien 164).

« Voyez alors le Soi et réalisez qu’il n’y a jamais eu de création », explique le Maharshi cité plus haut, ce que disait déjà il y a plus de mille ans Hui Neng : « Depuis le commencement rien n’existe ! » et qui rejoint l’entretien 264 du Maharshi si souvent cité sur le site : « Dieu créa l’homme ; et l’homme crée Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ».

« La naissance de la pensée est en soi péché » dit le Maharshi cité plus haut : « mourir au passé » comme l’indiquent les maîtres zen. Le rôle désastreux de la mémoire est expliqué dans le « Sûtra du diamant » base du bouddhisme du zen, cette mémoire qui construit l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) créant une ADDICTION qui nous plombe dans le ‘je’ ou ego, là où se trouve le Pour-Voir source de toutes catastrophes. Il n’existe que l’Instant, alors pas de mémoire, mais c’est difficile à avaler tellement nous sommes DROGUÉS à l’HOTC, au karma, au cause-effet, au langage, de plus renforcé depuis la guerre de 1939-45 avec ses « devoirs de mémoire » dictatoriaux…

CARNATION QUI SE REPRODUIT = TEMPS.
CARNATION QUI NE SE REPRODUIT PAS = DIMENSIONS PARALLÈLES, INSTANT EN PARALLÈLE.
La Bhagavad-Gîtâ précise au chapitre II, Verset 12 : « Il n’est pas vrai qu’il y ait eu un temps où ‘Je’ n’étais pas, ni toi, ni ces rois des hommes ; il n’est pas vrai non plus qu’aucun de nous doive jamais, dans l’avenir, cesser d’être » (trad. Shri Aurobindo).
C’est-à-dire que seul existe l’Instant…

CARNATION OU RÉ-INCARNATION = TEMPS : « La réincarnation ne peut exister qu’aussi longtemps que l’ignorance existe. Il n’y a pas d’incarnation, il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais [voir ci-dessus l’entretien 264]. Cela est la Vérité », dit le Maharshi à l’entretien 363.

« La perception du ‘je’ est associée à une forme, peut-être le corps. Or, rien ne doit être associé au Soi pur [comme dans le principe alchimique]. Le Soi est la Réalité pure, non associée, dans la lumière de laquelle brillent le corps, l’ego, etc. Une fois toutes les pensées apaisées, il ne restera plus que la pure Conscience.
Juste au moment du réveil et avant d’avoir pris conscience du monde, il y a ce pur ‘Je’-‘Je’. Accrochez-vous-y, sans dormir et sans laisser les pensées s’emparer de vous. Si CELA est tenu fermement, alors peu importe que le monde soit perçu ou non. Le sujet n’est plus affecté par les phénomènes » (R. Maharshi, entretien 196).

Ce qu’il y a de terrible en ce monde est la possession : « J’ai ceci », ou « Je n’ai pas cela, comment l’obtenir ? ».
« Le sentiment « Je n’ai pas réalisé » est l’obstacle à la Réalisation. En fait, la Réalisation a déjà eu lieu [pas de Chute]. Il n’y a rien d’autre à réaliser. Sinon la Réalisation serait une chose nouvelle, qui n’aurait pas existé jusqu’ici et devrait se produire plus tard. Ce qui naît doit aussi mourir. Si la Réalisation n’est pas éternelle, elle ne vaut pas la peine d’être obtenue. par conséquent, ce que nous cherchons, ce n’est pas ce qui doit se produire, mais ce qui est éternel, à présent inconnu en raison des obstacles ; c’est cela que nous cherchons. Tout ce dont nous avons besoin, c’est d’éliminer l’obstacle. Ce qui est éternel ne nous apparaît pas comme tel à cause de l’ignorance. L’obstacle, c’est l’ignorance [le ‘je’ ou fantôme]. Dépassez cette ignorance et tout ira bien » (R. Maharshi, entretien 197).
À l’entretien 199 le Maharshi dit que « La connaissance de l’ignorance n’est pas de l’ignorance ». Et à l’entretien 289 : « L’ignorance ne peut être perçue que par quelqu’un qui en est conscient ». IGNORANCE = EGO. Avec le Soi elle n’existe pas.


[En haut de page : aquarelle de M. Roudakoff sur papier kraft blanc]
 
 

Dernière mise à jour : 12-04-2018 23:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >