Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La bonne étoile
La bonne étoile Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-01-2019 01:16

Pages vues : 638    

Favoris : 107

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Apocalypse, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Confort, Corps, Cul, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gratuit, Humain, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Klan, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Pagan, Panique, Paradis, Pierre, Plume, Porte, Puce, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Serf, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Toupie, Vérité, Vide, Vieux, Yokaï

 
etoile_de_mort_bonne.jpg
 
 
La bonne étoile
qui implique par le fait la « mauvaise étoile »
dans ce dualisme tueur du pur-impur ou bon-méchant,
comme l’école supérieure inventant du même
coup l’école inférieure ou « primaire » (sauvage).
 
 
Si Dieu fit l’Homme à son Image (1), l’Homme fit Dieu aussi à son Image (résultat : Cour-Circuit !) (Voir plus bas ce qu’en écrit le Champollion des Hiéroglyphes). Le C de Création du Créateur de la Cause est la CHUTE, LA COUPURE D’AVEC L’ORIGINE, PARCE QU’IL Y A COPIE (Casser, Couper, Cristalliser, Coaguler, Cacher, Canal, Cage, etc.). Le C doublé de CACA… ou KeKet (à l’origine G, C, Q et K ne se distinguaient pas phonétiquement).
 
L’Homme qui fit Dieu à son Image : Capital et Capitalisme et peine Capitale, Citoyen et Cité, et Cul en parallèle euphonique entre le Do de la gamme de musique (C en notation anglo-saxonne) et le Dos (Derrière). Voir aussi la Consonne qui coupe des sonorités moins établies…
CACA : le Q ou moule à CACA dans lequel se forme une manifestation et sa correspondance avec la Lune (le Cul, lettre Q) et Lune-miroir reflétant la clarté du Soleil. Le Q précède alors le C dans sa signification : le CACA ou matière brute, cet EXCRÉMENT (nécessité, besoin, les pauvres ou nécessiteux) qui en radiesthésie vibre comme l’Or métal, et qui va donner la religion actuelle du capitalisme et sa finance mondialisée. Le Q argent a donc remplacé l’alphabet initiatique chrétien qui montrait à l’intérieur la présence de l’Unité ou Soi :  LE TROU. Ce monde est bien tenu par le Q… la Lune… les Copies ou Reflets, donc le passif (thermodynamique notamment… et connaissance indirecte). La Lune qui symbolise le temps qui coule et que l’on retrouve comme emblème chez les Mahométans. La lune et la lunette des W.C…
Oui, « Quand j’étais petit, je n’étais pas grand, je montrais mon cul à tous les passants » (comme dit cette chanson populaire beaucoup censurée sur l’Internet où est remplacé le mot « cul » par des mots à pensée unique normalisée 21è siècle…)

VOUS ÊTES DANS LES AFFAIRES ? ALORS VOUS ÊTES DANS LES COUILLES ET CULS (vos affaires sont visibles et matérielles ; n’y laissez pas votre pénis !).

À quoi tient le destin, « la bonne étoile » ? À partir de quel ordre de réalité le destin advient-il à chacun, s’il est vrai, comme le disait François Michelin des pneus, « Je ne peux pas manger pour vous », c’est-à-dire que nul théoriquement ne peut vivre à la place d’un autre ? Même s’il le paye des fortunes…. « Bonne étoile » ou destin implique nécessairement le temps qui coule, et vulgarisé, mondialisé : la même heure pour tous ; or le temps ne peut qu’être « individuel » et certainement pas mondialisé (en Alchimie on appel le temps de l’âme individuelle : « Temps philosophique »).

DESTIN : de destinataire, et station (émetteur-récepteur) ce qui implique nécessairement le temps qui coule, de par le LIEU et donc à un moment ou arrêt, station donnée.
Vouloir imposer la même heure pour tous est l’équivalant du vieux rêve des cancéreux du pouvoir qui sont obsédés par l’idée d’établir sur Terre un « Royaume universel » (présentement et depuis le yahvisme la « Jérusalem  céleste » ou gouvernance mondiale), réunissant sous la direction d’un seul individu ou d’un petit groupes de personnes tous les peuples de la Terre. Royaume universel ou RUCDLA (République Universelle = Conformisme Dans L’Anticonformisme), SUPER DÉMENCE PATHOLOGIQUE.
Cela ne se fera jamais avec des ego, parce que, comme la Tour de Babel, toute construction de mains et de mental d’humain contient le ferment ego qui finalement réussira à les démolir. Dans l’empire Romain la chose est très visible dans la mesure où la religion devient une laïcité (un commerce, un utilitarisme, un moyen de), cet empire se met à chanceler : son effondrement fut chose accomplie le jour où les empereurs devinrent eux-mêmes des Dieux (comme ce que rêvent d’être les Google-transhumanistes).

Jérusalem Céleste : DO-MINER (le monde) : mener depuis le Tout (Yahvé) ; miner (minerai, Minerve = cristallisation durable dans la matière (l’argent), et MIN = bande, petit, du latin lamina : bande mince, lame, vague de la mer ; voir étamine (fil), d’où « mener » : conduire, exciter (meneur et manipulation). C’est bien le délire psychotique du peuple élu et son « fil » bio-chimique par la circoncision au huitième jour de naissance.

Sept agents formés par le Pouvoir et qui renferment dans leurs cercles le monde matériel et dont l’action est appelée destinée... Les Sept communiquent un jour leurs pouvoirs aux hommes qui désirèrent dominer le Feu lui-même, en dérobant une des Roues du Rayonnement du Feu sacré. Les hommes tombèrent ainsi en esclavage, ce fut la CHUTE. (D’après Champollion, Égypte moderne, page 42).


Quand il n’y a pas de temps le Centre est nulle part et la Circonférence partout.

Ramana Maharshi explique à Paul Brunton le 17 décembre 1935 dans l’entretien 112, que le terme Dieu signifie samashti (tout de qui existe PLUS l’Être, ce qui conforte que la Vérité n’est pas l’addition de vérités récoltées un peu partout ; « de la même manière que ‘je’ désigne l’individu PLUS l’Être [de nos jours l’Avoir uniquement tant l’humain est une marchandise consommatrice] et que le monde comprend la multiplicité PLUS l’Être. Dans chacun des cas l’Être est réel. Le tout [addition de toutes les vérités pour former LE Big Data], la multiplicité et l’individu sont tous irréels. De même, l’union du réel et de l’irréel, leur mélange ou fausse identification, constitue une erreur. Cela revient à dire : sad-asad-vilakshana, transcender le réel et l’irréel, le sat et l’asat. La Réalité est ce qui transcende tous les concepts, y compris le concept de Dieu. Dans la mesure où le nom de Dieu est employé, il ne peut pas correspondre à la Vérité ». Christ exprime le « JE SUIS » ou Dieu correctement. L’Être absolu est au-delà de toute expression, précise le Maharshi.

Il dit aussi que l’intellect, la fameuse raison vendue surtout par le 18è siècle français, n’est qu’un phénomène. « Les gens parlent du déploiement de la multiplicité comme étant celui de l’intellect [la libre pensée ou opinion]. L’intellect a toujours été là. Dâtâ yathâ pûrvam akalpayat (Le Créateur créé comme par le passé [sans temps]). Considérez votre propre état, jour après jour. Il n’y a pas d’intellect lorsque vous dormez d’un sommeil profond et sans rêve. Mais maintenant, votre intellect est présent. Chez l’enfant, l’intellect est absent. Il se développe avec l’âge. Comment l’intellect pourrait-il se manifester s’il n’existait pas déjà à l’état de germe dans le sommeil profond et chez l’enfant ? Pourquoi avoir recours à l’Histoire [au sens de Vrai, de Vérité] pour enseigner ce fait fondamental ? Le degré de vérité de l’Histoire ne correspond qu’au degré de vérité de l’individu ».

L’ÉVOLUTION NE PEUT PAS ÊTRE MONDIALISTE et pensée unique, ELLE NE PEUT QUE VENIR DU POINT DE VUE OU OPINION DE CHACUN (comme le ”Temps Philosophique”). Le « progrès » ce n’est nullement le passage du déplacement à cheval, puis en automobile à essence ou électrique, puis en avion ! Tout cela n’est que confort étouffe-humains et gigantesque bénéfice pour un petit nombre d’humains, donc nullement une libération quelconque. De la même façon que de passer des « sauvages » à la « civilisation » des « droits de l’homme » se voulant une « morale suprême » qui n’est nullement une évolution spirituelle ou la plus petite libération de l’être humain ; sinon, ces « droits de l’homme » auraient été depuis longtemps un bénéfice mondial pour le monde des humains !

Si Dieu fit l’Homme à son Image, et que l’Homme fit Dieu aussi à son Image, tous deux sont donc tombés dans les nom-les-formes. En effet, si pour certains croyants Dieu est immanent, il est obligatoirement doté d’attributs ; le nom-la-forme est un attribut parmi d’autres. On ne peut adorer Dieu sans quelques concepts et alors on en fait une dualité vendeur-acheteur ! N’importe quelle contemplation (de Con : avec, et Temple) suppose un Dieu avec attributs (en référence de l’entretien 385 du Maharshi). « De plus, à quoi peut servir la discussion de forme ou d’absence de forme de Dieu ? Demandez-vous si vous avez une forme. Alors vous comprendrez Dieu », dit le Maharshi.


Les FRUITS du DESTIN ou LE RESSORT (sort) DU DESTIN.

La durée de vie à la façon d’un jouet mécanique pour enfant qui s’arrête une fois son ressort détendu. D’où l’obsession des Google-transhumanistes d’allonger la taille du ressort ! Ainsi, y aura-t-il encore des maladies incurables d’origine karmique (maladies incurables parce que dues à quelque manquement ou offense… et surtout conséquence de violation de lois naturelles) ?

Retirez le destin et il reste quoi ?
On est libérés de l’utilitarisme mercantile anglo-américain, de ce sur-investissement à être quelque chose d’exceptionnel, d’unique, à la longévité de Google-transhumanistes, bref le winnerisme de l’après 1789. Cette libération est le Graal, l’Unique, le Soi, la seule expérience dont nous ne pouvons faire un objet mercantile et de consommation. On devient un reflet dans un miroir clair, sans tain dans un autre miroir semblable ; comme de l’Eau à l’Eau. (Miroir sans tain = miroir brisé). Eau à Eau signifie la Singularité ou Idiotès (oxymoresque) : toute chose et toute personne sont Singularité quand elles n’existent qu’en elles-mêmes : incapables de se refléter dans un miroir avec tain. De là vont se former l’au-delà du multiple et de la dualité en direction du Saint Chaos ou Con-Fusion (mariage des contraires).

Oui FAIRE GRÈVE : DÉPOSEZ TOUT ! C’est la Clé… Le Rien ou Gratuité est tellement difficile qu’il est refusé tant Il créé la PANique, parce que tous les humains cherchent un sens à n’importe quoi, qui sera la certitude tout confort.

PANique : Boule-Versée (ayant perdu sa « présence d’esprit » ou l’idéation de son mental). Il en devient comme la BOULE DE BOUSE OU D’EAU DU SCARABÉE, ET NE CESSE DE SE DÉPLACER COMME UN VENT FOU, telle la Folie divine des Malamati souffis, des Yourodivye russes (laideron), des Bâuls du Bengale (toutes formes se résumant au YOGA).
La Boule d’Eau de Rosée que roule le Scarabée devant lui : verser sans jamais remplir, puiser sans jamais vider : ne pas savoir où est la filiation, ne pas connaître la saloperie de cause. C’EST CE QU’IL S’APPELLE ABRITER L’ÉCLAIR, AUTRE FORME (pompe) DE GRATUITÉ ET SURTOUT DE L’ÉNERGIE LIBRE (Foudre en conserve et inépuisable…). L’éclair est aussi le mental en forme de symbole intuitif ou éveil en PANique (dans l’Instant) : illumination tellement violente par la Connaissance qu’elle foudroie dans le Ici et Maintenant tous bagages intellectuels ! (Rien à voir avec l’électro-choc barbare d’une certaine médecine mécaniste).


Note.
1. I-MA-GE : I axe et Matrice pour la Réalisation du Soi ou I de la Stargate du Point Focal ou Point sur le I du Point qui est TOUT (sans temps : AGE ou MAÄT)
 
 

Dernière mise à jour : 30-01-2019 01:55

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >