Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Intéressé, Payant, Fondé, Motivé
Intéressé, Payant, Fondé, Motivé Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-06-2019 00:13

Pages vues : 139    

Favoris : 15

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
xav_dessin_notre-dame_projet-version-censure-3b9c8-f4d49_475.jpg
 
 
Intéressé, Payant, Fondé, Motivé
Tous des mots/maux inhérent à nôtre époque
le « libéralisme » ayant pour principe de
« fonder sa petite entreprise », qui est aussi
celle que cette mode appelle « démocratie ».
 
 
C’est nouveau, depuis les « Lumières », et leur petite dernière le « Vu à la télé ! », le bonheur est maintenant commercialisé. C’EST PIRE : ILS Y CROIENT ET ÇA FAIT VENDRE !
 
« Le jour où cette grâce le comblera, son mental mourra, et c’en sera fini pour lui de l’illusion ; les femmes lui apparaîtront comme l’incarnation même du Diable, l’Or lui semblera valoir encore moins que le laiton [l’opinion de « valeur » n’aura jamais existé] et il mangera ce qu’on voudra bien lui donner, sachant que se nourrir est se repaître de chimères [”manger de la nourriture de l’illusion”]. La peur même [d’avoir le commerce avec ces choses] le fera passer pour un fou, sa parfaite santé mentale passant pour folie auprès des autres [sa compréhension de la vraie nature des appétits de ce monde comme la convoitise de la chair [et chaire], la soif de l’or et le besoin de nourriture, laquelle en vérité est une manifestation de lucidité et de santé mentale, passant pour folie aux yeux de ceux qui sont encore le jouet de ces illusions] ». (Kannudaiya Vallalar : La résorption dans le Soi, Ozhivil Odukkam).

Le désir des frères Oppenheim (1)
Les organes des sens, de la cognition et de l’action sont tous mus par le désir des objets des sens ; sans désir [des frères Oppenheim], ils n’opèrent plus. Le tueur est l’opinion : « Je suis ceci ou cela ». Quant la Nature Réelle se retrouve, il n’existe plus aucune connaissance ni absence de connaissance, le Libéré vivant exécute la danse silencieuse de la Félicité divine (et non celle de l’esclave de la Française des Jeux qui vient de gagner un million d’euros) ; il se comporte alors comme l’innocence espiègle des enfants ; le bambin innocemment occupé à ses menus travaux est une certaine bonne vue du sage réalisé. (Référence à l’Enfançon de la Taoïcité et à La résorption dans le Soi).

RAPPEL : Dans l’état d’intoxication par l’hérédité et le social, l’ego, qui ne possède pourtant aucune réalité propre, tente d’usurper tous les pouvoirs du Soi en se les attribuant par la fameuse possession et en affirmant : « Je fais ceci », « Je fais cela », « Je suis ceci », etc. Quand la compréhension qu’à le jiva individuel [le « citoyen » dirait de nos jours le républicaniste] de sa propre Nature commence enfin à s’approfondir, il est démasqué en tant qu’imposteur et disparaît, par honte d’avoir fait tant de ravages.
L’ego ne doit pas tomber dans l’amplification actuelle, dans le profit ; il doit rester absolument humble afin d’être soumis au Soi, comme un pot englouti au fond de l’océan : un pot couché au fond de l’océan ne possède plus aucune fonction, aucun profit ; il ne peut plus servir à contenir, à distribuer ou à diviser l’eau ou autre liquide. Pareillement, une fois submergé dans le Soi, le mental ne peut plus fonctionner autrement qu’en tant que Soi, sa seule Réalité est l’Instant : Il est CELA, IL EST. En dehors de ce EST va se développer le temps qui coule et l’histoire…

Toute la religion du capitalisme est dite dans l’illustration ci-dessus : l’Occident, comme son nom l’indique apporte la désolation et le béton-goudron-pétrole partout : l’Occident pollue tout. Il y a 40 ans le Zanskar était encore protégé des Humains et par conséquence des Dieux. Depuis, ce pays est un lieu privilégié pour le trekking, les sentiers de chèvres sont devenus des routes goudronnées, et pour la première fois, depuis toujours, une prison a été construite. Voilà le monde que fabrique l’Occidental du Fric/Flic.
De nos jours de délire technologique, de profit et de civilationnisme symptôme en amplification comme jamais dans l’histoire de la voie de l’Agriculture, certain que ne ressembler à rien est devenu les 12 travaux d’Hercule à la fois…

Qu’est-ce que c’est la mort ? C’est la mort de l’ego, pas celle du corps physique. Mental et corps sont tous deux des états intermittents. La somme totale de ces clignotements crée l’illusion de l’existence. Découvrir ce qui est permanent dans l’impermanent, le Réel dans l’irréel.

LA BOUCLE TEMPORELLE JUIVE HISTORISE ET DÉTRUIT TOUT…


Note.
1. Les frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient ceci en 1840 : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali : Les juifs, le monde et l’argent).
 
 

Dernière mise à jour : 13-06-2019 00:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >