Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Capitalisme tente l’Union dans la diversité
Capitalisme tente l’Union dans la diversité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-10-2019 21:06

Pages vues : 119    

Favoris : 13

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Axe, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Champignon, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Inquisition, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Paradoxe, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Shiva, Silence, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
new_york_stock_exchange_feu_sexe.jpg
 
 
Capitalisme tente l’Union dans la diversité
il n’y a plus de Monsieur, plus de Madame,
mais « Bonjour tout le monde »,
conformément au migranisme où nous allons
bientôt avoir un Mohamed Dupont,
d’ailleurs conformément à la
Novlangue où tout est à l’envers
à des fins de ré-éducation ou
lavage de cervelle : restreindre
les limites de la liberté des pensées :
on nomadise l’argent mais on sédentarise les pensées.

Indistinction ou diversité : on « efface »
les gens et on les re-programme, on les corrige.
 
 
Suite de la page : Enfer du causisme duel j’aime/j’aime pas, dans lequel il est expliqué que LE FEU = LE SOCIAL SI À LA MODE.

Chez les êtres humains, quand le mot « paix » est accouplé avec le mot « prospérité », c’est non seulement duel, sexuel (1), mais ça mène surtout à la catastrophe, dans le sens du drame ou de la f(r)iction menant à la polluante et minable thermodynamique. Il y a donc un problème avec cette f(r)iction…
 
Novlangue et tout à l’envers = indistinction, un cochon ne peut plus reconnaître ses petits. Expurger la langue en rendant certains mots tabous, afin de supprimer les « mauvaises pensées » ou pensées hérétiques pour les « valeurs de la république » et du capitalisme et sa démocratie.
INDISTINCTION = CONFUSION, CHAOS HUMAIN. À tel point que la radio de l’État français, France-Info, dans son nouvel habillage sonore programme ses auditeurs en leur serinant qu’avec France-Info « Et tout est plus clair », ce qui est une preuve de cette INDISTINCTION OU CHAOS HUMAIN comme jamais auparavant même depuis la passage du langage parlé au langage écrit à la Renaissance grâce à l’invention de l’imprimerie. Maintenant il y a des individus qui se disent « ni homme ni femme » mais autre chose, comme si pour eux c’était ça la « libération » en sortant de la dualité homme-femme, donc en faisant de leur corps « autre chose » mais toujours un corps…..
INDISTINCTION = la différence ou l’éclaircissement devenu incompréhensible depuis l’apparition DU SECOND CHRISTIANISME, CELUI DE CONSTANTIN EN 313 (première mouture de laïcité ou « liberté d’expression » ou de croyance). Et en 380 commence vraiment ce second christianisme politisé et moralisateur imposé par l’Empereur Théodose Ier par l’Édit de Thessalonique, première mouture déguisée en république et ses valeurs, donc à des CHOSES EXTÉRIEURES : « Tous les peuples doivent se rallier à la foi transmise aux Romains par l'apôtre Pierre, celle que reconnaissent le pontife Damase Ier et Pierre, l'évêque d'Alexandrie, c'est-à-dire la Sainte Trinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit ». Ainsi en dehors de ces « valeurs » ou pensée unique, opinions, vous êtes un « terroriste » ou hérétique… vous êtes donc UN PAÏEN…

Indistinction = les privilégiés ne sont pas ceux dont France-Info parlera dans son « Tout est plus clair », comme de comprendre qu’il y a plus de maousses Mercedes en Seine-Saint-Denis que dans la Creuse ou l’Ariège où la misère est importante, because dans la banlieue proche de Paris l’argent nomadise beaucoup par l’économie de la drogue si nécessaire au régime capitalo-républicain en cheville avec la police-justice, les banques et les bandes organisées du régime républicain français…. Les pauvres ne sont pas là où le « Tout est plus clair » le dit. Le Fric/Flic caché en Seine-Saint-Denis = indistinction ou chaos... et FEU....
Indistinction ou chaos de cette époque où la fièvre de l’égalitarisme est la pire, signalé distinctement par son symptôme essentiel du Fric/Flic.

LE CHRIST-JÉSUS OU EMMANUEL N’A PAS CRÉÉ UN ISME EN FORME D’ÉGLISE INSTITUTIONNELLE ET ADMINISTRATIVE VATICANESQUE (une machine), LE CHRIST A FAIT SURGIR UN ENSEMBLE ABSOLU.

Dans son culte du narcissisme et de son pouvoir d’achat, le consommateur ou citoyen doit rayonner dans le nomadisme égalitaire de la marchandise redistribuée. Ces consommateurs là ne parleront jamais de l’ego, jamais de leur ego.

Le capitalisme bouffe et s’engrosse avec l’indistinction nommée aussi « diversité » : une équivalence générale abstraite : comme la Novlangue, plus personne ne pourra reconnaître quoi que ce soit et ainsi plus personne ne pourra contester, terminées les manifestations de Gilets Jaunes ou autres, ce sera la « paix » et la consommation prospère rêvées par l’oligarchie fabricante d’âmes.
En Novlangue du régime républicain, il n’y a plus de guerre mais des « actions humanitaires » car la guerre c’est la paix, l’animé devient inanimé, et inversement ; les choses deviennent des êtres humains, et inversement, tout devient interchangeable, nomade.
Ce sera donc le triomphe DU SOCIAL OU TRIOMPHE DU FEU ET DE SA TECHNOLOGIE DE THERMODYNAMIQUE (en social ce sera le migranisme, le féminisme, et le lgbétisme ou winnerisme de l’anus et du phallus : sucez-vous ou sodomisez-vous, frottez-vous les uns les autres).
Avec le réchauffisme qui vient s’ajouter et la pollution vendue maintenant par la mode capitaliste de son économie « verte » avec son : « Un geste pour la planète », PLUS PERSONNE NE DOIT Y VOIR CLAIR, contrairement à ce qu’affirme la pub de France-Info, pub étonnement révélatrice…..

L’indistinction ou chaos mondialisé fabriqué par le capitalisme devient L’UNIE dans la diversité indistincte du slogan de l’Union européenne : unité, puisqu’il devient désormais impossible de distinguer quoi que ce soit…
L’indistinction c’est créer toujours plus de besoins, du superflu, afin que le consommateur ne puisse plus rien distinguer et qu’il en deviennent toujours insatisfait, anxieux et blasé. La publicité des industries du capitalisme programme les masses à ressentir toujours plus de besoins en un appétit insatiable et vague, non seulement d’objets, mais d’expériences nouvelles et de « dépassement personnel ». La consommation est devenu le Graal de l’après 1789. Pourquoi ? Parce que comme ça il n’y a aucune contestation, aucune manifestation, d’où le Graal du pouvoir d’achat qui est dans la gueule de tous les professionnels du régime capitalo-république. C’est le monde du Re- Re- Re-présentation, donc le monde du temps qui coule comme jamais auparavant. Et avec le Re- c’est le monde du FAUX puisque il devient double ou copie par le Re- comme Re-dire, Re-former ou former une nouvelle fois différente de la première…

Le consommateur programmé dans l’insatisfaction ou la frustration permanente ne peut plus rien distinguer. C’est donc fait pour ! Ainsi les seuls repères possibles encore disponible au consommateur seront ceux du nouveau packaging du capitalisme :
1 - LE SOCIAL si à la mode depuis que l’ego ou ‘je’ triomphe en devenant le « roi ». (”Le moi et le social sont les deux grandes idoles”, disait Simone Weil, cité par Gustave Thibon dans : Notre regard qui manque à la lumière).
2 - LA BITE ET L’ANUS ET LE VAGIN (phase du consumérisme actuel et de la PMA-GPA et autres LGBT au fort pouvoir d’achat).
3 - LE MIGRANISME (si utile aux industries du capitalisme parce que le migrant est hors sol de comprendre son aliénation remontant à maintenant des millénaires et qu’ainsi il ne se rebellera pas car chez les « civilisés » il ne cherchera qu’un confort qu’il n’avait pas d’où il venait et n’en aura rien à foutre du reste. Donc le capitalisme à tout intérêt à remplacer un prolétaire de souche en phase de retraite par par trois migrants venu d’ailleurs ; un Yankee remplacé par trois Chinois).
4 - L’ÉCOLOGISME (capitalisme vert ou économie verte, soit le CAPITALISME-POLLUTION : économie de la décharge : c’est pas moi c’est l’autre ; on proclame une norme pour sécuriser et valable pour tous sauf pour moi. C’est la « responsabilisation écolo » du consommateur, notamment avec les emballages plastiques qui forment un « nouveau continent »… Capitalisme vert = avenir du capital par son vert de l’espérance…).
Soit tout ce qui n’inquiète pas le capitalisme qui est une économie de DÉCHARGE. Car ce qui restructure ou change de packaging dans le capitalisme doit pouvoir être distingué et bien-sûr valorisé.
Tout ce qui était CLAIR ET TRANSPARENT doit disparaître et devenir LOSER, et tout le chaos du capitalisme faisant de nous des uniques consommateurs du berceau au tombeau, doit être du WINNERISME, par le système de la démocratie et son principe de la VALEUR D’ÉCHANGE (le social, les réseaux sociaux et de la judéo-maçonnerie, le tout connecté et les « voitures intelligentes » et les « smart city », etc).

Il n’existe que l’INSTANT, le Soi, le Tout est dans Tout (aussi appelé le Logos en grec : la Conscience où ignorance et connaissance n’existent pas puisqu’il n’y a pas de dualité, c’est la NON-CAUSE, aussi traduite par ”Verbum” ou TAO (2), c’est encore le SAINT CHAOS, le TOUT : le seul Dieu, sans nom-le-forme ni sexe, qui sans fécondation se donna naissance Lui-même, comme Ptah, et est adoré sous la forme d'une Vierge-Mère.), d’où l’extraordinaire devise alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ». Équivalent du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi). Le reste n’est qu’illusion ou phénomènes.
Ainsi, rien ne sort de nous (à part des opinions….) et surtout RIEN NE VIENT DE L’EXTÉRIEUR OU D’AILLEURS (sinon, nous devenons comme des robots, des êtres SOUMIS, NOTAMMENT SOUMIS AU « PEUPLE-PRÊTRES » LES HÉBREUX-JUIFS, CE POURQUOI LE CHRIST OU RÉALISÉ SE BATTAIT CONTRE EUX).

« Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » : Être toujours “en guerre” ou Éveillé : « Quel problème suis-je ? ».
« Celui qui a souffert dans les profondeurs les plus intimes de l’Âme, et qui a été conduit a être à lui-même le propre objet de sa connaissance devient SACHANT. (Je sais que JE SAIS).(Réf. à Jean Coulonval).

Au Paléolithique les Hébreux-Juifs n’existent pas encore. Ils vont apparaître avec la mode du « social » (un rapport social ou mercantile d’échanges) dans le cadre de la naissance de cette nouvelle voie où nous pataugeons encore : le Néolithique et sa voie de l’Agriculture et des échanges marchands, dans ce qu’on appelle « Croissant fertile » et lieu de naissance de cette voie de l’Agriculture et de l’apparition du commerce, avec le folklore ou la f(r)iction d’Abraham etc…. C’est avec ces Hébreux-juifs que va naître LE BESOIN : INVENTION DE LA VALEUR D’ÉCHANGE remplaçant le précédant TROC (qui n’était pas encore « commercial »). Dans le « social juif » ce ne sont pas les non-élus qui s’éloignent des Hébreux, mais ce sont bien les Hébreux qui divisent entre eux et les autres. Ce sont les Hébreux-Juifs qui de ce fait ont inventés les Goyim (dans une première époque ce mot désigne « les nations », évidemment ne comportant pas d’Hébreux-Juifs).

HÉBREUX=JUIFS = SOCIAL-SOCIALISME (page 481 du livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent). Selon Attali ses paroissiens inventeront aussi la psychanalyse, l’américanisme, et le sionisme.
Comme il n’y a pas de religion judaïque mais tout au plus un système politique ou socialiste, ce système, déjà copié et déformé des Anciens Égyptiens sera copié par les Mahométans ou Musulmans sans leur « religion » l’islam, aussi mouture politique et de NORMALISATION par son Quoran de commandements intouchables, singeries de ceux de Moïse.
Autant l’alphabet « sacré » des Hébreux et leurs histoires, et autant le Quoran, « texte descendu du ciel » qui crache sur le Christ et la Trinité universelle, sont des F(R)ICTIONS DESTINÉES À VALORISER LES ÉCHANGES POLITICO-COMMERCIAUX POUR JUSTIFIER LA SAUCE DU SOCIAL DU MOMENT. Les trois religions abrahamistes du Livre sont des systèmes morale et politique et de normalisation destinés à maintenir une base sociale de pseudo paix puisque déjà envahie par le capitalisme des Hébreux-Juifs (épisode des « marchands du temple »…) ; ce seront ces systèmes qui vendront leur Super Carotte du DORG (Demain On Rase Gratis) ou la « fin des temps ».

CHRIST (Bonne définition donné dans le Glossaire théosophique, inachevé, de H.P. Blavatsky) :
CHRESTOS (gr.). La forme primitive gnostique pour Christ. Elle était utilisée au cinquième siècle avant J.C. par Eschyle, Hérodote et autres. Les Manteumata pythochresta, ou les "oracles rendus par un dieu pythique" grâce à une pythonisse sont mentionnés par le premier (Choeph. 901). Chrésterion n'est pas seulement "le siège d'un oracle", mais une offrande à un oracle ou préparée pour lui. Chréstés est celui qui explique les oracles, "un prophète et un devin", et Chrésterios, celui qui sert un oracle ou un dieu. Le plus ancien écrivain chrétien, Justin Martyr, dans sa première Apologie appelle ses coreligionnaires Chréstiens. "Ce n'est que par ignorance", écrit Lactance (livre IV, chap. VII), "que les hommes s'appellent Christiens (a) au lieu de Chréstiens". Les termes Christ et Christiens écrits, à l'origine, Chrést et Chréstiens, ont été empruntés au vocabulaire en usage dans les Temples des Païens. Chréstos, dans ce vocabulaire, désignait un disciple en probation, un candidat hiérophante. Lorsqu'il en avait atteint la stature par l'initiation, de longues épreuves et la souffrance, et qu'il avait été "oint" (c'est-à-dire, "frotté d'huile", comme l'étaient les Initiés et mêmes les idoles des dieux, en tant que dernière touche de l'observance rituelle), son nom était changé en Christos, le "Purifié", en langage ésotérique ou langage des mystères. A dire vrai, en symbologie mystique, Christés, ou Christos, signifiait que la "Voie" (le Sentier) était déjà foulée et le but atteint [la réalisation était effective], quand les fruits du dur labeur, unissant l'éphémère personnalité d'argile à l'indestructible individualité, la transformait par là en un immortel EGO [‘Je’ ou Soi]. "A la fin de la Voie se trouve le Chréstés, le Purificateur, et une fois l'union accomplie, le Chrestos, l' "homme de douleur" devenait Christos lui-même. Paul, l'Initié, le savait, et c'est exactement ce qu'il voulait dire, quand on lui fait dire dans une mauvaise traduction : "Je suis en gésine de nouveau jusqu'à ce que Christ soit formé en vous" (Galat IV 19), dont le sens juste est... "jusqu'à ce que vous formiez le Christos en vous". Mais le profane qui savait seulement que Chréstos était en quelque sorte lié au prêtre et au prophète, et ne savait rien du sens caché de Christos, insistait, comme Lactance et Justin Martyr, pour être appelé Chréstien au lieu de Christien. Tout individu bon peut donc trouver Christ en son "homme intérieur" comme l'exprime Paul (Ephés. Juif, Musulman, Hindou, ou Christien. Kenneth Mackenzie semblait croire que le mot Chréstos était synonyme de Soter, "appellation réservée aux divinités, aux grands rois et aux héros", voulant dire "Sauveur", – et il voyait juste. Car, ainsi qu'il l'ajoute : "Cela fut appliqué d'une manière redondante à Jésus-Christ, dont le nom Jésus ou Joshua a la même interprétation. En fait, le nom Jésus est plutôt un titre honorifique qu'un nom – le nom véritable du Sauveur du Christianisme étant Emmanuel ou Dieu avec nous (Matthieu 1, 23 et Trinité)… De grandes divinités parmi toutes les nations, que l'on représente comme expiatoires ou auto-sacrificatoires, ont été désignées par le même titre" (Royal Masonic Cyclopoedia). L'Asclepios (ou Esculape) des Grecs avait le titre de Soter.
(a) Le français moderne ne permet pas de faire la distinction entre Chréstiens et Christiens. Pour que le texte de l’auteur soit intelligible nous avons dû conserver, en en francisant la terminaison, les termes anglais employés par Madame Blavatsky. (N.duT.)

« Dieu avec nous », est-il écrit à Matthieu 1, 23, pour le nom « Emmanuel », signifie bien le Soi (à ne pas confondre avec « la Force » dans la série hollywoodienne des Star Wars, laquelle « Force » reste dans la dualité bien-mal et dans le pourvoir surnaturel ou magique des pouvoirs Siddhi, inférieurs au Soi, et pouvant mener à la perte de celui qui les utilise en ayant encore un ego donc encore un mental killer. « Les pouvoirs occultes ou siddhi ne sont que dans le mental. Ils ne sont pas naturels au Soi. Ce qui n’est pas naturel, mais acquis, ne peut pas être permanent et ne vaut pas la peine que l’on s’efforce de l’obtenir », dit Ramana Maharshi à l’entretien 20 du 30-01-1935).

La seule Loi universelle est celle du Christ, Emmanuel, ou Soi, celle de l’Instant exposée par Mazu Daoyi (709-788) un des plus grand maîtres chan/zen de la dynastie des Tang (318-907), QUAND IL N’Y A PAS DE LOI IL N’EXISTE PLUS DE PEUR, C’EST UNE LOI QUI ENGENDRE LA PEUR : « Mazu : Ce qui m’interroge à l’Instant présent constitue ton trésor. Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque [les Juifs n’ont pas encore inventé le besoin du superflu]. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [et comme il n’y a pas de loi au dehors, il n’y en a pas non plus qui puisse être obtenue au dedans de nous-mêmes, si on a extirpé les tendances] ».
La peur n’existe pas car provenant de la dualité vie-mort et donc de l’ego ; de même la peur sera engendré par la dualité « peuple élu » ou « peuple-prêtes » et les autres, ou par la dualité MAÎTRE-DISCIPLE QUI ENGENDRE LA DUALITÉ CAUSE-EFFET ET L’ARRÊT. Un exemple donné par Mazu quand il tend la nuque sans crainte devant un adversaire, et le même exemple quand le Maharshi est attaqué par des bandits : il n’adhère pas à la dualité cause-effet en ne donnant pas l’effet ou les fruits ou réaction escomptés par les bandits. Une loi engendrera non seulement la peur mais aussi l’égarement et donc l’indistinction à plus forte raison dans la dualité bien française de : à chaque problème on fabrique une loi effet pour contrer la cause, et c’est sans fin… jusqu’à l’asphyxie totale de la moindre liberté qui respirait encore.

ABOLITION DES LOIS OU COMMANDEMENTS = ABOLITION DE TOUS LES ÉTATS DU MONDE ET DE LEURS ADMINISTRATIONS EN BANDES ORGANISÉES ET DE LEUR CONCEPT DE L’AVOIR PAR L’EGO OU SALARIAT…..

Pour les soumis aux trois religions abrahamistes, leur Dieu est EXTÉRIEUR, IL EST UN CONTRACTUEL (on passe contrat ou alliance avec ce Dieu extérieur) : C’EST LEUR MAÎTRE DU MONDE CAR LEUR DÉMIURGE. C’est d’ailleurs pourquoi le Maharshi exprime une compassion à l’entretien 96 du 13-11-1935, quand Il dit au Major A.W. Chadwick : « La Vérité suprême est si simple. Ce n’est rien d’autre que d’être dans l’état originel. Il n’y a rien de plus à dire.
N’est-il pas étonnant que pour enseigner une vérité aussi simple il faille que tant de religions, croyances, méthodes en viennent à exister avec les discordes qui en découlent entre elles ? Oh quelle pitié ! Quelle pitié ! ». Les humains sont drogués au superflu qui prend aussi la forme de l’actuelle complexité socialo-technologique.
Sur ce Dieu extérieur le Christ va arriver en instantant (actualisant) l’Incarnation ou le EST, le « Je suis ce JE SUIS ». La Réalisation du Soi est impossible pour un rabbin talmudiste ou pour un mahométan !!!

LE DIVIN, OU AMOUR-GRATUITÉ, CHRIST, LA VRAIE LIBÉRATION, NE PEUT QU’ÊTRE TRINITÉ UNIVERSELLE (« Le Deux c’est la guerre », écrit Jean Coulonval en dernière page de Synthèse et Temps Nouveaux). Pour les Judao-Musulmans, le Christ et la Trinité sont de l’idolâtrie car comportant « trois Dieux ».


LE DIVIN, OU AMOUR-GRATUITÉ, CHRIST, LA VRAIE LIBÉRATION = ABOLIR LES TROIS RELIGIONS ABRAHAMISTES PAR AMOUR-PITIÉ POUR LES MASSES QUI Y SONT ENFERMÉES, DROGUÉES ET ÉTOUFFÉES PAR LEURS RITUELS-HABITUDES MORALISATRICES : messianisme de la morale et du sentiment : « Ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas », tout cela pour des choses vouées à périr par leur usage même ! Voilà bien les prescriptions et doctrines des hommes ! » (Colossiens 2, 21).
Donc SORTIR, SE LIBRER DE LA CONCEPTION D’UN DIEU UNIQUE, car on ne peut pas adorer Dieu sans quelques cause-effet ou concepts ; n’importe quelle contemplation suppose un Dieu ou concept avec attributs. « Demandez-vous si vous avez une forme, Alors vous comprendrez Dieu », dit le Maharshi à l’entretien 385 du 6-4-1937. Bien-sûr en sommeil profond on n’a pas de forme, mais au réveil elle apparaît et on s’identifie à elle. « Voyez quel est votre état réel. Par l’investigation [le Qui suis-je ?] on comprend qu’icelui est sans forme. Et si vous reconnaissez que votre Soi est sans forme, ne devriez-vous pas concéder le même degré de connaissance à Dieu et comprendre qu’Il est, Lui aussi, sans forme ? ».

Le Libéré vivant est l’Être de la TRANSPARENCE [TRESPARENT] [VITRIN]/FLUIDE.
Contraire d’opaque. Traverser, passer au travers. C’est le passage, le Trouvère ou Fidèle d’Amour qui passe le Trou donc qui se libère de la dualité terrestre, le SENTIER : le DIAboulique de la Trans-en-dense : DIA, au travers (DIAgonale).
L’église de l’Empereur Théodose Ier va faire du DIAble le malin, celui qui calcul avec son mental, celui qui raisonne, l’opposé du Juste qui va être assimilé faussement au « réel » ou « vrai ». Ainsi allait commencer ce christianisme  déformé prenant sa vitesse de croisière jusqu’à nôtre monde toujours en évolution inversée depuis près de 2000 ans, où désormais tout s’écrit à l’envers, tout est dans l’indistinction sans aucun repère conformément au chacun pour soi de l’ego de la guerre de tous contre tous ! Le Vrai est tué par l’échange valorisé par la démocratie laïque marchande.


À suivre…

Notes.
1. Se traduit par FROTTEMENT : frotter deux bouts de bois secs pour faire des étincelles et allumer un feu. Principe de la thermodynamique ou « échange thermique » comme on échange ou on troc des marchandises et maintenant des monnaies dans le New York Stock Exchange. Frottement, Feu et Sexe vont donner l’actuelle ÉLECTRICITÉ. L’électricité étant, comme l’Or métal et les excréments dans les boyaux : CACHÉ, DANS LA PROFONDEUR INSONDABLE, il sera attractif car MYSTÉRIEUX. Bref, tout ce qui frotte, tout ce qui brûle, tout ce qui électrise, est directement susceptible d’expliquer la génération. « La Nature a horreur du vide », dit un proverbe populaire. Ce qu’on cache = SILENCE, le seul langage valable, car après, surgit la dualité sujet-objet : on va combler ce Vide ou Silence….. CE QUI EST CACHÉ, COMME LE SAINT CHAOS, COMME L’IMAGINAIRE DANS LA SAINTE CHIMÈRE (Imagination créatrice d’Ibn’Arabi…).

2. Équivalent en Inde au parabrahman, l’absolu, et une des composantes de la Trinité de Shiva : le parabrahman, le linga (selon la circonstance Il sera Arunachala), et le siddha (l’Être parfait, le brahma-rûpa ; linga-rûpa ; siddha-rûpa). (Réf. Ramana Maharshi, entretien 492 du 08-05-1938).
 
 

Dernière mise à jour : 26-10-2019 22:15

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >