Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le social tue
Le social tue Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 27-06-2020 02:01

Pages vues : 103    

Favoris : 18

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
menorah_7duncoup.jpg
 
 
Le social tue
Social = couverture sociale
masque du social, dépersonnalisation
par le social, la foule dépersonnalisante
par grégarisme aliénant (1).
À l’époque des « lumières » (plutôt loupiotes)
il était à la mode de « penser et d’être », mais,
ça ne conduisait nullement à : QUI PENSE ?
QUI-SUIS-JE POUR PENSER ? (en réf. à
Ramana Maharshi et à Pierre Gassendi)

 
Grégarisme = agglutination, grumeaux de pensées
compactées de conclusions tirées des expériences
dans le spatio-temporel, dans la géométrie euclidienne
de la ligne droite discontinue, non fluide.
Probablement que Louis de Broglie avait perçue ce fait
en écrivant Continu et discontinu en physique moderne.
(L’intuition est de l’ordre du fluide alors que
l’intellect ou raison est discontinu, des « petits
bouts de machins », des « trucs », en séquences).

Cette civilisation des MASQUES (les opinions)
MASQUE : LA DÉMESURE MESURÉE, CALCULÉE.


Dès lors que ce n’est plus le Soi qui découvre un sens dans la Matière, c’est la Matière qui va donner un sens au Soi ; c’est le matérialisme, l’aliénation par la marchandise, laquelle est devenue une Libération inversée, en creux.
Dans le grégarisme du social, il y aura nombre de systèmes intellectuels nécessairement en contradiction. Parce que dans ce social, l’œil intellectuel ne se situe pas au milieu de la Fixation cavalante (ou « moteur immobile »), il ne coïncide pas avec le Cour, ou ce que le dogme catholique nomme « Verbe ». Ainsi, la Conscience infinie perd son autonomie au profit de la conscience conceptualisante qui aliène la personne au profit de ses perceptions du sensible, celle du spatio-temporel conçu d’une façon linéaire entre un passé et un avenir qui dictent à la raison ce qu’elle doit faire/fer ; ce spatio-temporel ou HISTOIRE. Or ces données sensibles dans le temps qui coule varient d’un Instant à l’autre en chaque individu, et ne peuvent jamais être identiques chez deux individus, cela par la nature même des choses.
Cependant, l’ego ou ‘je’ tend par nature à fixer, à conférer un masque d’absolu (2) ou d’éternalisme à une connaissance du sensible, qui pourtant, par nature, ne peut en avoir. CE MASQUE D’ABSOLU PEUT S’APPELER OPINION : LA CHOSE POSSÉDÉE PAR EXCELLENCE, possédée par le sentiment, l’affectif.
Toute opinion se clôt sur elle-même, comme la surface de la sphère. Toutes les opinions sont autant de billes-pensées qui s’entrechoquent sans se pénétrer. Par nature, elles sont antagonistes, inconciliables, comme un ensemble de « multiples séparatifs » ou unités qui vont cahin-caha dans leur dualité.
Une opinion ne sera jamais en sécurité, elle porte en elle l’angoisse de pouvoir être remise en question à tout instant. Aussi l’opinion est toujours en position duelle de défense ou d’attaque ; alors elle sera nécessairement sectaire, haineuse et intolérante. Tout ce qui n’adhère pas à l’opinion, absolutisée collectivement, socialement, sous le nom de « valeurs de la république » sera « l’ennemi de la liberté ». Et depuis 1789 c’est l’opinion qui construit cette démocratie !…..

Ce masque d’absolu réduit à l’opinion créant la démocratie n’est qu’un « voyage » entre un Adam et une « fin des temps » ou Carotte de la perpétuité ou perfection absolue qui ne doit jamais arriver sinon le moteur sera cassé, alors chaque Instant sera rejeté en arrière façon « tabula rasa » et sera appelé « progrès ». Les évolutionnistes sont linéaires, ils n’accomplissent pas la première figure fermée : le TRIANGLE, premier cycle. Ils ne connaissent pas par co-naturalité la Super Tautologie « Je suis CE JE SUIS », à la fois Alpha et Oméga dans l’infini.

La SAISIE, cet obscur besoin de domination sur l’ignorant, principe de toutes sectes.
DANS LE SENS DE LAÏCITÉ ET LIBERTÉ DE PENSEÉE IL NE PEUT PAS Y AVOIR DE PAIX ICI-BAS : IL NE PEUT Y AVOIR DEUX ÊTRES HUMAINS QUI PUISSENT VIVRE LA MÊME SÉRIE D’ÉVÉNEMENTS, OU VIVRE LE MÊME ÉVÉNEMENT DE FAÇON IDENTIQUE, SAUF À FABRIQUER UNE SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE, ROBOTISÉE, UNE SOCIÉTÉ OÙ LES INDIVIDUS SONT DES UNITÉS INFORMATIQUES RENDUS INDIFFÉRENCIÉS, COMME UN TOTAL ARITHMÉTIQUE OU GROUPÉS COMME DES BILLES DANS UN SAC !
Chaque individu est dans sa façon de penser, de sentir, un résultat de la vie ici-bas, de sa vie à lui. IL EST FABRIQUÉ, MOULÉ DANS UN CADRE SENSIBLE, SOCIAL ET TEMPOREL. IL EST CONDITIONNÉ. IL N’EST PAS LIBRE.
Ce qu’il appelle « liberté » n’est que le droit de rechercher les conditionnements qui l’arrangent le mieux, dont il jouit le plus, le « votre député, votre santé, vous et vos proches, votre assurance, votre boulanger, etc. », ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convoient à l’autre, avec pour résultats : de perpétuels conflits d’intérêts entre individus, entre nations. Et c’est cela qui forme la démocratie !!!


Plus une opinion est ferme, plus elle tend à s’imposer, à exercer sa dictature sur les cerveaux. C’est pourquoi les opinions politiques sont ennemies entre elles, par nature, et donc tout État qui prétend autoriser la pluralité des opinions par sa « liberté d’expression » est foncièrement hypocrite, tordue, faux. Parmi ceux qui tirent les ficelles dans de tel régime, il en est nécessairement qui sont parfaitement conscient, mais qui ne cherchent pas à résoudre ce problème de l’ambiguïté des régimes construit sur l’opinion et qui s’appellent « démocratie », ou même l’entretiennent, parce que cette ambiguïté sera utile à leur saisie de pouvoir. Un pouvoir obligatoirement occulte parce que ces gens-là ne peuvent pas dire en public : « Vous savez, je vous manipule ».

SAISIE = DÉSIR, et vivre c’est comme désirer. Mais le désir est plus proche du Seul Réel que la possession qui s’en éloigner perpétuellement.
SAISIE : fabrication de personnages historiques comme Mahomet ou Bonaparte, ou des opinions comme la démocratie, le marxisme, ou le racisme, que d’ego ont sucé le sang des humains, le mental n’a jamais cessé d’être le parasite, le CRIMINEL de la vie.

SAISIE = 1789 produit du siècle des loupiotes, ce feu de pétards dont le bouquet final fut surtout meurtrier pour les Vendéens et pour les « ennemis de la liberté » (selon Saint-Just qui porta mal son nom car il croyait trouver la Liberté à l’extérieur, dans le politisme), nous offre encore sa DOUBLE GUILLOTINE construite sur la « raison »  ou « État de droit » (selon Pierre Legendre) : décapitation à la fois sur la Nature et sur l’irrationnel, décapitation simultanée de la sagesse paysanne mettant en harmonie avec le Cosmos, et de la folie divine ou Suprême Sagesse qui Nous met en communion avec le Soi ou l’Infini.

La SAISIE ici-bas consistera à saisir des spectres-spectacles. Sauf le Soi qui est TOUT, PAN, et en même temps MOINS QU’UN SPECTRE-SPECTACLE PUISQUE UN MASQUE, ET SANITAIRE ET SOCIAL, SUFFIT À LE MASQUER ! LE MASQUE OU BUT À ATTEINDRE.

SAISIE : Là où l’amour est absolue, il n’y a pas de saisie parce que pas de loi ; mais là où il n’y a plus d’amour, la saisie devient une palanquée de lois ou chaos !
TERRIFIANTE LA SAISIE DES « PLUS JAMAIS ÇA ! », CAR ILS ENGENDRENT NATURELLEMENT LEUR « TOUJOURS ». 1789 en coupant la tête du roi comme pour dire au reste du monde : « Plus jamais ça ! » (plus jamais de roi) n’était qu’une fausse révolution, tout au plus un simple mais sanglant coup d’État dont Nous subissons encore les effets (du capitalisme principalement).
CONTRAIRE DE LA SAISIE : L’EAU DU LÉTHÉ OU FONTAINE DE JOUVENCE (purification du mental).

L’humain veut la fin : l’Un, l’Absolu. Mais il reste dans son tout confort en refusant la MORT ou RENONCEMENT (sens de renoncer au cycle des naissances et des morts, la prison des causes et effets sans fin d’où il faut se délivrer, s’évader coûte que coûte. RENONCER ou PUTRÉFACTION consiste simplement à se détourner des causes de souffrances, comme l’indique souvent Ramana Maharshi). Dans Putréfaction il y a faction, de faire et le fer ça rouille, surtout si l’Aimant attire le faire/fer par la SAISIE : de nos jours de tout connecté Nous sommes au Courant SANS JAMAIS ÊTRE AU CŒUR DES CHOSES ALORS NOUS NE SOMMES QU’À CONTRE-COURANT DANS NOTRE PENSÉE UNIQUE DU « APPRENDRE PAR CŒUR » (A-prendre, ne pas prendre) !


[En références à : Synthèse et Temps Nouveaux, de Jean Coulonval ; et L’ignorance étoilée, de Gustave Thibon].


Notes.
1. Dépersonnalisation par la foule : m’imaginer que, parce je fais comme tout le monde, que je me fonds dans le mental et les dominantes intellectuelles d’une foule, je renonce à toute opinion personnelle et me mets au service de la « vérité » en renonçant au ‘je’. Cette « vérité » est celle du socialisme ou du Nouvel Ordre Mondial, la pensée unique, celle qui se ravitaille chez les mêmes fournisseurs de mensonges, et de confiances.
ON EST PAR NATURE TOUJOURS SEUL QUAND ON EST VRAIMENT SOI-MÊME, DANS SA VRAIE NATURE.

La pensée unique du grégaire socialisme se voulant religion universelle possède une théologie plus écrasante que celle de l’Église de Rome : dans cette Église l’humain est encore à l’image de Dieu ou Christ, le Soi, et comme tel il reste sacré ; mais dans le social-socialisme et sa laïcité l’humain n’est qu’une marchandise, un truc, un numéro ou un code dans un fichier informatique et comme tel un fichier informatique ÇA S’ÉFFACE DÈS QUE L’INDIVIDU DEVIENT RÉCALCITRANT OU REBELLE EN RÉSISTANT AU TROUPEAU. Ce n’est d’ailleurs pas l’effet du hasard si la pensée léniniste et stalinienne a forgé le terme d’« irrécupérable » pour désigner les « ennemis de la liberté », les « ennemis du peuple » comme hérétique de leur nouvelle foi.

2. ABSOLU : étymologie de solution (SOLDER, SOLDRE) : le MOUVEMENT, l’écartement de un en plusieurs et de plusieurs en un (en allant vers la Congélation qui lie les plusieurs en un).
Libéré, dissous : le produit c’est le résultat de Dissolution de la Matière ; intimement liée à la Dissolution.
C’est une SOLUTION LIQUIDE (contraire de Coagulation qui est une SOLUTION DURE).
« Les Esprits ne pénètrent et ne s’unissent aux corps que dans la Solution », dit un adage alchimique.
Absolu : délier, la solution délie, détache, libère, anéantir, solutionne. Son contraire sera la RELATIF : LIER, RELIER.
La première opération de la Saisie ou Passion liée à l’opinion sera de séparer arbitrairement à cause de l’ego, la chose idolâtrée dont elle dépend, par exemple l’argent. Et ce relatif (aussi délié par le re) se masquera du même coup de l’absolu… comme l’argent factice coupé du réel besoin !
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 27-06-2020 02:30

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >