Accueil arrow News arrow Dernières news arrow PRÉPARATION DE L’HUMAIN AU TRANSHUMANISME
PRÉPARATION DE L’HUMAIN AU TRANSHUMANISME Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-11-2020 22:41

Pages vues : 228    

Favoris : 32

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Image, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Yokaï

 
robotgolem.jpg
 
 
PRÉPARATION DE L’HUMAIN AU TRANSHUMANISME
OU ROBOTISATION DE LA SOCIÉTÉ HUMAINE.
Mais, un robot, ça se pirate !
Et qui dit « éternité » dit son contraire
comme naissance et mort !!!
« Tout ce qui est augmenté sera diminué »
comme l’« homme augmenté »).
 
 
En la période de fiction et friction COVID-19, il paraît que dans les services de maternité on oblige les femmes à accoucher AVEC UN MASQUE, ET QUAND LE BÉBÉ SORT DU VENTRE DE SA MÈRE ET QU’IL VOIT CE NON-VISAGE, QUE VA-T-IL SE PASSER ENSUITE TOUT AU LONG DE SA VIE ? Parce que c’est à la première heure de ce samsara [cycle des naissances et des morts monde des phénomènes] que la dualité pur-impur nait. La frustration imposée au nourrisson émergeant du « paradis » intra-utérin par le traumatisme de la naissance va se DOUBLER de la NON-RECONNAISSANCE DU VISAGE DE SA MÈRE (MASQUÉE) doublée des premières expériences de privation alimentaire, qui va engendrer une réaction agressive vis-à-vis du monde « extérieur » représenté uniquement par cette mère masquée ; puis par le sein maternel ; réaction qui va faire de ces « objets partiels » (sein et visage désormais masqué) de « mauvais objets ». Mais comme ces objets sont également le SÉCURITAIRE et le plaisir, et plus tard la joie (nourriture, sourire mais devenu impossible derrière un masque dit « sanitaire » du retour à cet hygiénisme aussi moralisant que même les hygiénistes du 19è siècle n’auraient pas imaginés !) ; visage, masque, et seins sont donc investis d’une énergie matérialiste positive (appelé par le Freud « libido ») qui en fait concurremment et consubstantiellement de « BONS OBJETS ». Et quelques mois et trimestres plus tard, le bébé se retrouve en crèche puis en maternel avec encore et encore des êtres de ses semblables : MASQUÉS, les sourires, les expressions du visage lui apprenant le sens des mots par les phonèmes articulés sur des lèvres désormais masquées lui seront interdits. Pour lire un texte, ces enfants qui n’auront pas vu l’articulation des lèvres sur les sonorités des mots avec les O, A, E, P, B, U, S, etc., seront des handicapés bons pour la quincaillerie transhumaniste, si leurs parents ont de l’argent….

Ainsi dans quelques années, le bébé devenu adolescent et adulte verra le masque sanitaire comme une GRANDE PROTECTION, du moins UNE CHOSE NATURELLE EN ELLE-MÊME, soit tout bénéfice pour les fabricants de ces masques ET LA POLITIQUE DE LA CRÉATION D’UN BESOIN, si le régime capitaliste et républicain existe encore d’ici 10 à 20 ans….. Et ceux qui ne porteront pas de masque seront qualifiés par le bébé conditionné devenu adulte de : TERRORISTES, ou « D’ENNEMIS DE LA LIBERTÉ ». Ça ne peut pas être autrement ! LA DIVISION ENTRE POPULATIONS SERA TERRIBLE, SANGLANTE, INHUMAINE TANT LE TRANSHUMANISTE AURA AMPLIFIÉ EN TOUS POINTS DE VUES LE DÉRÈGLEMENT DES FAÇONS DE VIVRE DE L’ÊTRE HUMAIN.

Visage et seins, puis plus tard le corps de la mère sont donc ambivalents pour le nourrisson, que dire alors avec le visage masqué DOUBLEMENT : PERSONA ET MASQUE SANITAIRE ?
Car VISAGE ET SEINS sont des objets détenteurs de toute puissance de vie, ou de mort, de cette terrifiante dualité pur-impur, répulsion-désir, ou destruction et amour. Bons et mauvais objets sont la traduction de l’ambivalence originelle de l’être humain. La perception pour le nouveau-né est HALLUCINATOIRE. L’objet « extérieur » est « poreux » ; il n’a qu’une existence fort relative, qui est faite surtout de perception subjective, avec de se « coaguler » en rassurante perception prise pour objective par convention ou rationalité. Ce soi-disant monde « objectif » projeté les psychiatres occidentaux le nomment « projection », les ethnologues le nomment « animisme » (avec le fétichisme qui les accompagne).
Le nourrisson qui naît avec la vision du visage masqué de sa mère risque de devenir un prochain malade mental, à moins que le technicien transhumanisme ne lui greffe une prothèse dans le cerveau pour y remédier…. si le malade a les moyens de payer….

LE VIRUS DE LA PEUR NE PEUT PROVENIR QUE DU PLUS HAUT SOMMET (EXTÉRIEUR) : DIEU, OU LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE. Nous avons là la définition de la dictature, la dualité bien-mal ou pur-impur donc « combattre » l’impur, comme le mentionne l’exécrable et haineuse Marseillaise française parfaitement diviseur.
LE VIRUS, COMME LES « MAUVAISES HERBES » NE SONT PAS DES « ENNEMIS » :

Le terroriste, le délinquant, celui qui ne pense pas comme le dogme du régime capitalo-répubLicain, le virus, les mauvaises herbes, ont tous le POINT COMMUN DE DÉRANGER LE CONVENTIONNEL, LA CONSTRUCTION OU L’ADMINISTRATION, L’INSTITUTION, LE CONTRACTUEL PASSÉ ENTRE AU MINIUM DEUX HUMAINS, DONC DANS LA DUALITÉ RACINE DU MAL : INTÉRIEUR-EXTÉRIEUR.
Les « Mauvaises Herbes » DANS L’HYGIÉNISME DE L’APRÈS 1789 : la Morale mercantile chrétienne du 19ème siècle, d’après le livre : Les enfants du bagne, de Marie Rouanet.
« Frappés par le glaive de la loi, les enfants recevraient une éducation chrétienne capable de « déraciner » leurs mauvais penchants.
Le délinquant est une terre remplie de mauvaises herbes qu’il convient de défricher, de repétrir, de jardiner. Arracher le mal, semer le bon grain une fois que la terre est domestiqué, sont des expressions à une époque essentiellement rurale (19ème siècle) », et hélas en train de s’industrialiser à grande vitesse. Cette époque a choisit le matérialisme avec la bénédiction de l’Église catholique romaine, et nous en subissons encore le chaos.
Ce catholicisme avec son Pape, ce chef de Parti : l’un et l’autre, dogme marxisme et dogme catholique, prônent le sacrifice utilitariste à l’anglo-saxon (Arbeit macht frei). Ce travail pour « gagner sa croute » tirée du champ de blé BIBLIQUE. Paradoxalement et par cruelle ironie du destin, les pratiquants de la foi de Moïse, l’orgueil du travail et l’enrichissement du style du pharisaïsme se retrouvèrent dans des camps, avec sur la porte de leur enfer la devise allemande mentionnée plus haut.

Donc, une herbe n'est mauvaise que parce qu'elle contrarie les plans de l'humain. Il n'y a pas de mauvaises herbes en un lieu sauvage ou dans un bois où les desseins et les façons de faire de la nature s'imposent sans être contrariés par cet humain. Les « mauvaises herbes » sont uniquement rejetées et surtout brûlées quand on les considère du point de vue de l'utilitarisme. L’appréciation de la beauté entre dans la dualité pur-impur : quand on subordonne par exemple une rose à des facteurs qui lui sont étrangers comme la grosseur, la possibilité de vendre, et ainsi de suite. En conséquence, une grosse rose reçoit plus d'admiration qu'une petite, et une nouvelle variété, bien qu'en fin de compte elle soit de couleur bizarre, est plus recherchée qu'une autre connue depuis longtemps. La beauté des « mauvaises herbes » ne trouve pas place dans un système commercial ou artificiel comme le virus ne trouve pas place dans le « progrès » en tout confort pris pour de la « liberté » par l’humain.
Dans la dualité winners-losers, le winnerisme ou la diplômanie n’est pas obligatoirement synonyme de « bien » ou de « beau », car en cas de problème grave, le vernis extérieur s’écaille facilement dans l’épreuve. Trop souvent, la culture dissimule le caractère artificiel et la ruse qui conduit à la réussite dans la compétition ou réussite sociale. Ce sont les sujets winners qui sont susceptibles de mépriser les « mauvaises herbes », surtout quand icelles ont tendance à surgir aux mauvais endroits et à contretemps. Les pauvres (pas les migrants) surgissent là où l'on ne veut pas d'eux et ont même quelquefois la témérité de faire connaître leurs besoins.


Le propre d’un virus c’est, COMME L’ARGENT, comme L’OPINION, de circuler ! COMME LA CORRUPTION, COMME LES MIGRANTS CIRCULENT PARTOUT À CAUSE DU POUVOIR, DE L’UTILITARISME ET DE L’ARGENT !!!

D’un côté, l’oligarchie rêve d’un monde « libre » pour que son cher argent circule librement, selon le dogme de sa démocratie et de son libéralisme ; de l’autre côté l’oligarchie ne veut pas que le terroriste ou le virus ou la mauvaise herbe circule ! Cherchez l’erreur….. Alors l’oligarchie fera vacciner tous les Terriens selon le désir du Bill Gates et selon le dogme socialisant « santé publique » du régime. LE RÊVE D’UN MONDE SANS MALADIE, COMME SI LA NATURE C’ÉTAIT SALE, COURANT D’OPINION UTILITARISTE NE POUVANT VENIR QUE DES ANGLO-SAXONS. La NÉGATION DE L’ÂGE fait fureur aux États-Unis : prolonger la vie pour amplifier la consommation et l’enrichissement des banques selon la flèche du temps irréversible des Juifs. Ce culte du prolongement de la vie n’est que LE CULTE DU PROLONGEMENT OU AMPLIFICATION PAROXYSTIQUE DE L’EGO ; UNE UTOPIE SANS VIEILLESSE, SOIT L’ALIÉNATION, LA PSYCHOSE D’UN POUVOIR ABSOLU ET SADIQUE ALLANT AVEC LE SALUT PAR LE VACCIN ET LA CHIMIE DE L’INDUSTRIE MERCANTILE DE BIG PHARMA. CELA MONTRE DE FAÇON FULGURANTE SOUS UNE FORME CARACTÉRISTIQUE LES ANGOISSES D’UNE CIVILISATION QUI NE CROIT PLUS EN AUCUN AVENIR.

La civilisation mondiale est passé du paternalisme patriarcal des religions du désert et abrahamistes à une nouvelle de forme de paternalisme déguisé en maternalisme : la République-Mère-Providence : une dépendance sous couvert de sa chère raison, sa chère rationalité administrative et technocratique-technologique. Après avoir détruit la féodalité européenne et l’esclavage antique, le capitalisme et sa république a réussit à dépasser son propre mode personnel ; il a désormais construit un nouveau « isme » politique, UNE ASSISTANCE SOCIALE PUBLIQUE ET LIBÉRALE, DÉMOCRATIQUE, QUI ABSOUT L’INDIVIDU DE TOUTE RESPONSABILITÉ MORALE ET LE TRAITE COMME UN ENFANT VICTIME DES CONDITIONS SOCIALES (produites par le régime et le mode de vie aliénante) ; BREF, LE CITOYEN EST CITOYENISÉ, SOUMIS (les « princes qui nous gouvernent », comme si nous étions encore des enfants, et qu’il ne resterait pour ces « enfants » pour les tenir en laisse QUE LA PEUR DE LA MORT, parce que ça se résume à ça. Parallèlement le capitalisme et son régime républicain a mis en place de nouveaux modes de contrôle sociale, surtout visible depuis le coup du covid-19, qui permet de traiter le déviant en malade, voir en mort, et à travers le sanitaire covidesque de traiter le déviant en remplaçant la punition en une réhabilitation genre « confinement ». Le capitalisme a fabriqué une nouvelle culture, celle du narcissisme : l’amplification de la GLÈBE ADAMIQUE DE L’ABRAHAMISME : la singerie de la SINGULARITÉ ou faux Soi genre « prise de conscience masquée en une véritable ”authenticité” » (culture du ”développement personnel”). Le capitalisme surtout anglo-américain, en apparence égalitaire et anti-autoritaire, a jeté aux ordures la monarchie et l’ecclésiastique pour le remplacer par le culte des affaires, avec ses grands prêtres : la classe sacerdotale des dirigeants des entreprises mariées nécessairement avec l’État. Le Macron-Rothschild français fait la partie de cette classe sacerdotale, aux habitudes de commandements technocratiques, classe chère au pape français des transhumanistes : Laurent Alexandre   cette classe des winners méprisants les losers. Nous en sommes encore au temps des JEUX DU CIRQUE dans l’Empire romain !

La meilleure preuve que Nous sommes en vie, c’est que Nous allons tous mourir un jour ou l’autre, même Bill Gates, même les Juifs des Google transhumanistes et leur Laurent Alexandre. L’unique VÉRITÉ SERA L’INSTANT DE LA MORT QUI NE PEUT MENTIR À PERSONNE. La mort est comme un surfeu qui réalise enfin le Soi-Instant quand l’être devient PAN, le TOUT, PAR LA PERTE OU FLÉAU À L’INSTANT DE SA PERTE OU « DISPARITION » D’UN CERTAIN PLAN, APPORTANT LA PREUVE ABSOLUE DE SON EXISTENCE ÉTERNELLE, SANS NAISSANCE NI MORT, ce que les Juifs des Google et L. Alexandre ne comprendront avant longtemps ! C’est le PARADOXE de la Réalisation du Soi qui est le Zéro indien.

PLAN DU FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL (FEM), (Agenda 2021-2030 des Nations Unies), direction : TRANSHUMANISME ET SOCIÉTÉ-FOURMILIÈRE.


Mesures prévues pour les entreprises du régime en réponse à (ou aux virus présents et à venir inévitablement dans cette civilisation du chaos), et donc en réponse aux futurs désordres sociaux :
- Une accélération des processus de travail numérisés, conduisant à ce que 84% de tous les processus de travail soient numériques, ou virtuels [mode du télétravail dans ce monde devenant virtuel comme sa carte bancaire « sans contact », à distanciation sociale et physique et à coups de gel hydroalcoolique…].
- Quelque 83% des personnes sont prévues pour travailler à distance – c’est-à-dire plus d’interaction entre collègues – distanciation sociale absolue, séparation de l’humanité, du contact humain.
- Environ 50 % de toutes les tâches sont prévues pour être automatisées – en d’autres termes, l’apport humain sera considérablement réduit, même en travaillant à distance.
- Accélérer la numérisation de l’amélioration/du recyclage des compétences (par exemple, les fournisseurs de technologies éducatives) – 42% de l’amélioration des compétences ou de la formation à de nouvelles compétences seront numérisés, en d’autres termes, aucun contact humain – tout se fera par ordinateur, l’Intelligence Artificielle (IA), les algorithmes.
- Accélérer la mise en œuvre des programmes de perfectionnement / requalification – 35% des compétences sont prévues pour être « réutillées » – c’est-à-dire que les compétences existantes sont prévues pour être abandonnées – déclarées défuntes.
- Accélérer les transformations organisationnelles en cours (par exemple la restructuration) – 34% des structures organisationnelles actuelles devraient être « restructurées » – ou, en d’autres termes, les structures organisationnelles existantes seront déclarées obsolètes – pour faire place à de nouveaux ensembles de cadres organisationnels, des structures numériques qui permettent un contrôle maximal de toutes les activités.
- Réaffecter temporairement les travailleurs à différentes tâches – cela devrait toucher 30% de la main-d’œuvre. Cela signifie également des échelles de rémunération complètement différentes – très probablement des salaires non viables, ce qui ferait du « salaire de base universel » ou du « revenu de base » également prévu – un salaire qui permet à peine de survivre, un besoin évident. – Mais cela vous rendrait totalement dépendant du système – un système numérique, sur lequel vous n’avez aucun contrôle [la démocratie n’a jamais existé…].
- Réduire temporairement la main-d’œuvre – cette mesure devrait toucher 28% de la population. Il s’agit d’un chiffre de chômage supplémentaire, déguisé, car le « temporaire » ne reviendra jamais à plein temps.
- Réduire définitivement la main-d’œuvre : 13% de la main-d’œuvre est réduite de façon permanente.
- Augmentation temporaire de la main-d’œuvre : 5% – il n’y a aucune référence au type de main-d’œuvre – probablement une main-d’œuvre non qualifiée qui, tôt ou tard, sera également remplacée par l’automatisation, par l’IA et la robotisation du lieu de travail.
- Aucune mesure spécifique mise en œuvre – 4% – cela signifie-t-il qu’à peine 4% resteront intacts ? De l’algorithme et des nouveaux lieux de travail orientés vers l’IA ? – Aussi petit et insignifiant que soit ce chiffre, il ressemble à un « vœu pieux », qui ne se réalisera jamais.
- Augmentation permanente de la main-d’œuvre – 1% seulement est prévu comme l’« augmentation permanente de la main-d’œuvre ». Il ne s’agit bien sûr même pas de cosmétiques. Il s’agit d’une véritable plaisanterie.
- C’est ce qui est mis en avant, à savoir le processus concret de mise en œuvre de la Grande réinitialisation [ou Grande remise à zéro).
- La grande réinitialisation prévoit également un système de crédit, par lequel toutes les dettes personnelles seraient « remises » – contre la remise de tous les biens personnels à un organe ou une agence administrative, cela pourrait éventuellement être le FMI. [Ici se situe carrément une copie de l’économie de l’URSS où la propriété privée était interdite, même vos vêtement ne vous appartenaient pas, voir le cas dans l’institution du Goulag à ses premières années…]. Ainsi, avec cette nouvelle singerie de l’économie de l’URSS, vous ne possédez rien, alors vous devriez être « libre » ou « heureux », CAR VOUS ÊTES DÉSORMAIS SOUMIS À LA PUISSANCE DU POUVOUR MERCANTILE COMME JAMAIS, SAUF DU TEMPS DE L’ANTIQUITÉ OÙ L’ESCLAVE ÉTAIT ENTIÈREMENT SOUMIS À SON MAÎTRE, MAIS AU MOINS LUI, IL LE SAVAIT.

Mieux que l’URSS, avec les nouveaux vaccins incluants une nanopuce, avec la 5G ou 6G, le régime pourra lire dans votre tête et influencer vos opinions et actions. Transhumanisme et robot humain en voit d’apparition sur « le marché ». Le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), fait partie du Pentagone et a développé cette  technologie il y a plusieurs années. Ce n’est qu’une question de temps pour la mettre en œuvre.

La logique des Juifs Google transhumanistes : TRANSFORMER LA NATURE, PROJET LUCIFÉRIEN déjà dénoncé un grand nombre de fois sur le site : en cas de leur victoire, toute évolution vers les Mondes Libres sera interrompue et il sera procréé une Évolution statique, artificielle dans les trois Règnes : Minéral, Végétal, Animal et Humain, Règnes également réduit à l’état mécanique PUISQUE POUR LES HÉBREUX-JUIFS LA NATURE C’EST SALE, C’EST LA PROSTITUTION, C’EST L’IDOLÂTRIE…..
LE PROJET TRANSHUMANISTE S’INSCRIT DANS CE PLAN LUCIFÉRIEN ET DES « VALEURS » RÉPUBLICAINES Y AFFÉRENTES.
C’est pourquoi Nous sommes face à deux choix :
- Ou bien se conforter, se sécuriser, dans LA MATRICE DES VALEURS RÉPUBLICAINES ET DE LUCIFER ET DE LEURS VACCINS SÉCURITAIRES.
- Ou bien aller OU RESTER dans l’Unité originelle.
Car aussi bien dans un choix comme dans l’autre, le mot BIEN, donc LA valeur, ne signifiera plus rien, et seul demeurera ou bien le monde Luciférien, ou bien celui de l’Unité Originelle. C’est pourquoi le régime républicain, surtout en France avec son gouvernement judéo-maçonnique spéculatif, ne cesse de parler de « valeurs », comme tout est dans le mental, le CHEMINEMENT SUR SENTIER EST INTÉRIEUR, et non extérieur comme veulent nous faire croire les « valeurs de la république » et sa laïcité en dualité croire-ne pas croire, FAISANT DE L’ÊTRE HUMAIN UN HOMO RELIGIOSUS : DUALITÉ DU PUR-IMPUR, DU SACRÉ-PROFANE… L’impur étant ce qui dérange, ce qui est inconfortable, comme la maladie, et de nos jours comme le manque d’argent (le pauvre est impur : un bidonville c’est sale… un gratte-ciel ou un building béton-acier-boulons-verre c’est propre….). Tout étant inversé : le pauvre dans son bidon-ville serait le profane et le mensonge, et le riche cadre salarié dans son building serait le sacré et la vérité. Voilà où en est rendue le déplorable état moral et civilisateur de l’humanité conduite par la dualité winners-losers des « valeurs de la république ».

Précision : le mot VALEUR implique son contraire exactement comme le mot SACRÉ, ces deux mots se bousculent en pôles antinomiques et, accessoirement, complémentaires (comme l’indique Taiji) : désir-répulsion, fascination-effroi, amour-haine, etc. Alors le mot VALEUR comme le mot SACRÉ est le siège même de l’AMBIVALENCE INHÉRENTE À LA NATURE HUMAIN SORTIE DE L’EAU PRIMORDIALE. Depuis le freudisme, les psychanalystes décrivent cette ambivalence dès les premières semaines et premiers mois du bébé humain, déjà comme une forme de mercantilisme par le DÉSIR, par le CHOIX : « bons », ou « mauvais ».
SORTIR DE L’EAU PRIMORDIALE (ou Âge d’Or) = VIOLENCE EXTRÊME IMPOSÉE PAR LA « SORTIE » AU « FAUX » JOUR DU NOUVEAU-NÉ SOUS LA DUALITÉ MÊME : SCINDÉ, SPALTUNG, SCHIZE, SCHIZOPHRÈNE, DIVISÉ, NÉ DANS LA DUALITÉ MÊME : LUI ET SA MÈRE, LE SUJET ET L’OBJET…

En fait : IL N’Y A PAS DE MÈRE : « Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi ? Mon heure n'est pas encore venue », répond Jésus (Jean 2,4). C’est-à-dire que CHACUN DOIT ÊTRE À SOI-MÊME A PROPRE LUMIÈRE, d’où l’expression essentielle qui parcourt tout le Secret de la Fleur d’Or. La Vraie Valeur ne peut pas venir de la république mais du plus profond de soi-même.

Idem dans le Mathnawi au livre 3, 328-330 : « Dieu a préparé des milliers de moyens et de dispositions afin que ta mère t’accorde son amour.
C’est pourquoi le droit de Dieu vient avant celui de la mère [ou filiation] ; quiconque ne reconnaît pas ce droit est un âne.
(Si tu le nies), n’admets donc même pas qu’Il a créé la mère, la mamelle et le lait, et l’a unie au père ».

Bill Gates, les Rockefeller, Kissinger et autres, n’ont jamais caché leur ferme conviction que le monde est surpeuplé et que le nombre de personnes doit être littéralement réduit. Ces personnes sont des eugénistes. Une méthode parfaite pour réduire la population mondiale, ce sont les programmes de vaccination initiés par Bill Gates et appuyés par l’OMS. Des scandales de programmes de vaccination aussi désastreux, entraînant la mort d’enfants, ont été enregistrés en Inde (dans les années 1990), au Kenya (2014 et après) et dans d’autres parties du monde. De plus, LE VIVANT CHANGE TOUT LE TEMPS, le vaccin en général, comme celui de la grippe saisonnière qui se renouvelle chaque année, est une mine d’or pour le capitalisme de l’industrie de Big Pharma. De plus, le nouveau type de vaccin parle d’ARN, censé booster l’immunité de celui qui le reçoit, donc produire des virus directement dans le corps du receveur ! Mais, celui qui injecte le vaccin et le fabricant ne savent pas la quantité de virus que le corps produira, avec le risque d’être malade en permanence si l’immunité s’emballe, on ne sait pas si le corps à partir de l’ARN injecté va produire une immunité ! Notez qu’il paraît que dans les médias, il est interdit de parler de cet ARN et des ravages qu’il pourrait faire….

Ce que ne dit pas l’Agenda 2021-2030 de FEM et ses OMS, UNICEF, OMC, FMI, BANQUE MONDIALE, etc. formant le ”Grand Reset” ou l’après Covid, c’est qui va faire appliquer ces nouvelles règles draconiennes ? Les trois quart des Terriens vivant dans des cités urbaines, ce ne pourra être que la trinité armée-police-justice basée dans les villes et formée aux troubles urbains plus ou moins graves comme par exemple avec l’épisode Gilets Jaunes en France, trinité du régime qui sera la bras armé, l’outil de l’oligarchie. Cependant, cette trinité est formée par des peuples : Nous, Vous, l’humanité.

Les deux CHOIX ÉNONCÉS PLUS HAUT se retrouvent dans la division COVID-FICTION/COVID ; ceux qui y croit et ceux qui n’y croit pas (qui ne croit pas à l’uniforme officiel et sa numérisation) : port du masque contre non-port du masque, statistiques, etc., comme au temps de l’URSS avec révolutionnaires contre contre-révolutionnaires…

Ce monde est infecté par la dualité pur-impur faisant de l’humain un HOMO-RELIGIOSUS, UN CROYANT (la laïcité n’existant pas). L’impur ce sera le terroriste puis le virus, la maladie, le déviant, celui qui ne pense pas comme le conventionnel ou qui ne porte pas l’uniforme imposé par ce conventionnel, etc. Le pur doit donc avoir LA SANTÉ, ÊTRE « MAJEUR ET VACCINÉ ».
Dualité pur-impur ou INITIÉ-PROFANE fond de commerce de toutes sectes et obédiences. Dualité personnalisation-dépersonnalisation : Tout étant conscience, y compris les objets extérieurs, et qu’il n’y a pas de conscience sans objet comme il n’y a pas de temps si personne ne l’observe ou en prend conscience : QUELLE EST LA VÉRITÉ DE LA CONSCIENCE INFINIE ? Est-ce une « dépersonnalisation » d’un représentant interne de l’objet de la pulsion qui, de toute éternité, existe en Nous, du seul fait que Nous sommes faits de tous les objets du monde, c’est-à-dire de l’UNIVERS, et qui se « projette », s’hallucine sur l’objet prétendument extérieur ? (voir la « projection » des psychanalystes…)…..
Bref, le problème vient de la dualité : l’être vécu comme une moitié de symbole, devant rencontrer « son autre moitié » (son Seigneur) pour être « complet » ; on est encore dans l’UTILITARISME mais SURTOUT DANS LE PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI : LE RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE = L’antique Coincidentia oppositorum : L’univers à la fois Lui et non-Lui : INNÉ-IGNÉ. « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la Réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ». (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).



Vidéo avec un parfait matérialiste, et dualiste à l’ego monumental, qui se dit détenteur de la Vérité ; et qui assimile l’homéopathie… à rien (puisque selon lui elle ne produit pas d’effet secondaire, et que cet effet secondaire se produit toujours avec sa chère médecine industrielle qui ne distingue pas l’originalité de l’humain, le UN).
Médecine du speed, comme de tout dans le capitalisme on ne doit valoir que le rendement et la compétition. Ce monsieur avance avec un « masque » egotique monstrueux d’utilitarisme uniquement corporel, matérialiste : le Graal du capitalisme, le temps, toujours le temps marchand et marchandises.
Comme déjà mentionné, voir ou revoir le film I am Legend, où un vaccin a décimé la presque totalité de l’humanité.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 17-11-2020 23:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >