Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Passage du subtil à la crasse et au Plomb
Passage du subtil à la crasse et au Plomb Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-02-2021 04:01

Pages vues : 300    

Favoris : 24

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Pieuvre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
airways_toutconfortenlair.jpg
 
 
Passage du subtil à la crasse et au Plomb
de l’épais et de la quantité (marchande),
le Plomb étant la gravitation, du lourd, parce
que tout le monde (humain) veut s’envoyer en l’R
LE SALUT, LE MESSIANISME.
 
Depuis l’Église de Rome Nous sommes passés d’une
théophanie christique à une incarnation christique,
d’où se permanente RE-PRÉSENTATION (de cette
société du spectacle marchandises), soit
l’HISTOIRE (et ses coordonnées).
C’est le temps physique, celui du chiffre et
donc aussi de Wall Street et du comput(er).
On chiffre, on date, tel que le temps où il
fut répondu à Hénoch :
« Le fils de l’Homme, c’est toi ».
Et cela a été mal interprété puisque de nos
jours le fils de l’Homme c’est le CONSOMMATEUR,
l’électeur ou l’usager et son Dieu inhérent
à son Pouvoir d’achat et de votant qui sert
à foutre le chaos partout.


Or qui dit théophanies dit le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) : L’ÊTRE COMPLÈTEMENT INATTENDUE, IMPRÉVISIBLE, EN PERMANENCE SUSCEPTIBLE DE SURPRENDRE, PUISQU’IL DISPOSE DE TOUS LES GATE GATE… OU CHEMINS POSSIBLE. ALORS IL SERA INFINIMENT DANGEREUX POUR LE CAPITALISME QUI DÉTESTE PLUS QUE TOUT L’IMPRÉVU, LE SURPRENANT, DONC QUI DÉTESTE PLUS QUE TOUT L’ÊTRE HUMAIN ; on pourra alors comprendre pourquoi le capitalisme veuille en faire une BIO-MACHINE afin de l’avoir sous sa coupe et éviter ainsi l’imprévisibilité innée-ignée et  inévitable de l’humain original. Et cela par essence la RE-présentation contenant le capitalisme : ses adeptes DÉTESTENT ! Car l’Histoire ou HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) ne pouvait que favoriser l’espace-temps ET L’INDIVIDUALITÉ DEVENU FAUSSEMENT LE « JE SUIS CE JE SUIS » INTERPRÉTÉ COMME L’INDIVIDU, L’USAGER OU UTILISATEUR (et son pouvoir d’achat ou d’utilisation).

On peut alors facilement comprendre que le capitalisme et son matérialisme fasse tout contre le spirituel ou la Théophanie christique universelle même avant la venue du Christ-Jésus historique, donc temporel (un temps…). Car les théophanies sont le « Gate gate pâragate… » : CRÉATIONS NOUVELLES ET DISCONTINUES ; leur histoire est celle du Moi-Individuel au sens de la Communion des saints, le ‘Je’ ou Soi, donc nullement la dualité cause et effet provenant du mental attiré pas le dehors comme un papillon attiré par la lumière électrique en pleine nuit ; ces faits du dehors étant sans réalités en eux-mêmes, PARCE QU’ILS SONT VIRTUELS, ABSTRAITS OU HORS du « Gate gate…. »

Le vivre la Théophanie suppose du COURAGE, ELLE EST ANTI-CONFORT, ANTI SYSTÈME OU ANTI-MÉCANISME.
Ce qui existe, c’est le ‘Je’, le SUJET DANS L’OBJET, alors que les « FAITS » du faire/fer nécessairement en dehors du sujet sont de l’« irréel », car RE-présentation qui emprisonne ou soumet AU PIÈGE DE LA DIALECTIQUE OU DU BRUIT ET DE SA CAUSALITÉ EN HOTC qui transforme les faits en « réalité objective ».
Or la conscience ou « raison » pour laquelle l’HOTC et l’incarnation qui va avec vient parasiter le dehors en dualité dedans-dehors venant tuer les évidences théophaniques qui n’ont ni dedans ni dehors.


Quand le concept d’incarnation fut inventé et rendu laïque ou vulgarisé au point d’en faire du politisme : un socialisme, ce qui a survécu ce sont les philosophies en une obsession de l’HOTC qui nous accable de nos jours de mythologies à la Hollywood et RE-présentation.
En revanche, impossible de faire une philosophie de l’HOTC, ni même d’une simple histoire tout court, avec des théophanies ni avec de l’Imagination théophanique (sens du zéro indien qui dépasse la vulgaire raison ou conscience conceptualisante, utilitariste, et faire prendre des vessies pour des lanternes ou le Seul Réel pour la réalité…).
Le Christos ou Christ générique universel des théophanies ne connait pas de passion (sens de loi de succion) ; il ne devient pas un « chef » ou « pantokrator » (Pan : le Tout personnifié) genre du rêve d’une actuelle « gouvernance mondiale » sous la main d'un seul et genre du Patriarcat du catholicisme de Rome : un « Dieu extérieur » ou « dans le ciel avec une barbe blanche ».


Toutes les différences en titre d’article et ci-dessus sont d’une importance vitale pour sortir du merdier actuel (1) qui est en train de tout robotiser, rigidifier, même de tout geler. Parce que la Théophanie est du Thème de l’ÉVEIL : l’Homme est un ÊTRE COMPLÈTEMENT INATTENDUE, IMPRÉVISIBLE, EN PERMANENCE SUSCEPTIBLE DE SURPRENDRE, PUISQU’IL DISPOSE DE TOUS LES GATE GATE… OU CHEMINS POSSIBLE. ALORS IL SERA INFINIMENT DANGEREUX POUR LE CAPITALISME QUI DÉTESTE PLUS QUE TOUT L’IMPRÉVU, LE SURPRENANT, DONC QUI DÉTESTE PLUS QUE TOUT L’ÊTRE HUMAIN. On pourra comprendre pourquoi le capitalisme veuille de l’Homme une BIO-MACHINE afin de l’avoir sous sa coupe et éviter ainsi l’imprévisibilité innée-ignée et inévitable de l’humain original.
L’humain dispose de tous les « Gate gate pâragate… », et rien n’est plus dangereux pour les certitudes et les calculs des capitalistes que l’individu qui va nulle part, car TOUT LUI EST OUVERT…
Klaus Schwab de Davos ne cache pas sa volonté de modifier le génome humain, avec pour commencer ce que les médias appellent mensongèrement « vaccins » (du saint Graal, du Salut) qui ne sont que des THÉRAPIES GÉNIQUES JOUANT À L’APPRENTI SORCIER CAPITALISTE TRANSHUMANISTE.
Le milliardaire Elon Musk veut mettre une puce dans le cerveau des gens, fait la pub pour les vaccins à ARN messager et admet que ni lui ni sa famille ne se vaccinera.
Les Juifs des Google transhumanistes veulent fusionner machines et humains, or la technologie commence en Occident en Europe en France avec l’Encyclopédie des Diderot et Cie, puis l’électricité, la poussée des banques et la mécanisation sociale et politique progressant aux côtés de la mécanisation industrielle suite à l’âge d’or du capitalisme.

 
RAPPEL : le ‘Je’ au J majuscule devrait signifier « Je suis ce JE SUIS » : ainsi le mot ÉTAT devrait signifier la Réalisation du Soi, or sous étatisme les masses sont A-lité : du A privatif et lit, donc privé de leur lit, soit : ALIÉNÉ (privé de racine, privé de leur Racine, de leur Soi). Voir le conte de Cendrillon symbolisant l’adage populaire : « TROUVER CHAUSSURE À SON PIED », et comme déjà écrit plusieurs fois le PIED en sanskrit PADAM est synonyme du Soi, de la Félicité, de la Réalisation.
L’étatisme arrive un jour comme une verrue, un parasite sur les masses, CAR IL N’EXISTE AUCUNE CHUTE AU SENS BIBLIQUE DES HÉBREUX-JUIFS. POURQUOI FAUDRAIT-IL « RACHETER SES FAUTES » À COUP D’ARGENT DU CAPITALISME (comme l’avance un Jacques Attali page 18  dans son livre : Les Juifs, le monde et l’argent) ???

le ‘Je’ au J majuscule devrait signifier « cogitor » (et non cogito : ‘je’ avec j minuscule indiquant l'ego) ; « cogitor » = « Je suis ce JE SUIS », ce que renvoie le dictionnaire par « solécisme », ou « barbarisme » (emploi syntaxique du genre « je suis été »). Comme si le ‘Je’ du Soi ou du « Je suis ce JE SUIS », ou encore du « LE ROYAUME DES CIEUX EST EN VOUS », et pour tous et sans condition était devenu un « barbarisme » !!!

Qu’y a-t-il à « racheter » ou à « atteindre » ?

« Nous avons « réel-isé » l’irréel, autrement dit : PRIS POUR RÉEL CE QUI EST IRRÉEL. Nous devons abandonner cette attitude. C’est tout ce qu’il nous est nécessaire pour atteindre la Connaissance [Sagesse]. Nous ne sommes pas en train de créer quoi que ce soit de neuf ou d’arriver à quelque chose qui ne soit pas déjà en nostre possession. L’exemple donné dans les livres pour illustrer ce point est le suivant : Nous creusons un puits et créons un immense trou. L’espace au sein de ce trou ou puits, n’a pas été créé par Nous. Nous n’avons fait que retirer la terre qui le remplissait à cet endroit. L’espace qui y était avant et s’y trouve encore maintenant. Semblablement, il Nous faut simplement rejeter toutes les tendances mentales séculaires [samskara] que Nous abritons [aussi dû à l’égrégore crée] ; et une fois qu’elle auront été abandonnées, le Soi brillera, Seul ». dit Ramana Maharshi dans les enseignements de Ramana Maharshi recueillis par Murunagar, 1890-1973, l’un des proches disciples éveillés de Ramana Maharshi.

Le Vrai Sens de ÉTAT devrai bien signifier avoir trouvé chaussure à son pieds, on dit aussi vulgairement « C’est le pied ! », car dans toutes les traditions associées à cette partie du corps qui, grâce à la chaussure, garde les « pieds du Terre », et image de la tuyauterie dynamique et paradoxe puisque l’humain veut faire le contraire en « s’envoyant en l’R » (drogues, aviation, pouvoir et argent, etc.). L’idée originel et bien le lit de la rivière : le courant le flux, le « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source » (Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux).

Maintenant les désaxés, les aliénés de l’étatisme et de son régime capitalo-républicain ayant perdus leur Axe (ils sont désaxés, malaxés par le tout connecté et les écrans de cet extérieur omniprésent) devront se RE-poser, donc se RE-laxer, et la meilleure méthode est d’être DANS SON LIT… Quand l’être humain ne va pas bien il retourne à son état animal : colonne vertébral à l’horizontale, retour à une portion des trois Règnes : Minéral, Végétal, Animal et Humain. Lit ou Axe = aller au pieu (Retrouver son Axe, son Horizontale de l’Eau Primordiale. Voilà pour la définition du Vrai sens du mot ÉTAT, lequel ne peut qu’être ANTI-UNIVERSEL, la preuve : il éprouve le besoin de SÉCURISER sa propriété égrégorienne ou de samskara par le collage du mot « universelle » sur son régime républicain.

La Vraie Liberté ou Félicité ne consiste pas à dénier ou à abolir en un nihilisme absurde et irréel le monde de la Re-présentation, mais à le reconnaître pour ce qu’il est et à le valoriser comme tel, selon le principe du Yoga Vasistha : « L’apparence de ce monde est une confusion ; de même que le bleu du ciel est une illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser et l’ignorer » (YV I, 3). Ce monde n’est pas une dualité à côté d’autre chose, ou une dualité dedans-dehors, ou une « réalité » à côté d’autre chose comme une croyance comme le pratique la laïcité à la française, mais une Théophanie justement, et cela, le monde ne le serait pas (laïcité d’un côté et un dehors d’un autre côté).


Au stade du chercheur spirituel (sadhak) il faut déclarer que le monde est une illusion. Impossible de faire autrement. Quand un homme oublie qu’il est Brahman [Dieu, le ‘Je’ ou Soi, l’Absolu], lequel est Réel, permanent et omniprésent puis qu’il s’illusionne en pensant être un corps [le matérialisme et sa RE-présentation] dans l’univers lui-même peuplé de nombreux autres corps temporaires et qu’il peine du fait de cette illusion, il fait lui rappeler que le monde est irréel et illusoire. Pourquoi ? Parce qu’ayant oublié son propre Soi [puisque ce monde est aliénant et aliéné] sa vision s’attarde sur l’univers matériel extérieur [incarnationel]. L’homme ne retournera pas sa vision vers le dedans de manière introspective à moins de lui faire clairement comprendre que tout cet univers matériel du dehors est irréel. Une fois qu’il réalise qu’il est son propre Soi et qu’il n’existe rien d’autre que son propre Soi, il finira par contempler tout l’univers comme réalité suprême [Brahman].
(Ramana Maharshi, Padamalai, Muruganar)

L’ego déclare l’illusion comme « réelle » alors qu’elle n’a pas le moindre rapport avec ce que JE SUIS. « C’est l’ego ou raison qui la (l’illusion) déclare réelle et la rattache à moi ».
Comme l’explique le Maharshi, l’illusion ou « maya » n’existe pas, plutôt que quelque chose de réel qui aurait créé l’illusion ; comme la Chute au sens Ancien Testament et du catholicisme n’existe pas ; comme la Liberté n’existe pas sans aussitôt créer son contraire ; comme d’inventer les « grandes écoles » sans aussitôt créer les « petites écoles » ; comme la valeur va engendrer les voleurs, et ainsi de suite en dualité causes et effets sans fin, mais avec faim…



Note.
1. Résume de la situation actuelle (mais ce n’est qu’un point de vue) :
- Il est probable qu’un virus ou plusieurs circulent de façon plus importante qu’il y a une décennie.
- Est-ce la conséquence du mode de vie aliénant de cette civilisation ?
- Mais il est possible que ce virus et ses « enfants » aient été sciemment largué dans la nature (à Wuhan, mais pas par les Chinois).
- Il est plausible que ces virus qui infectent les voies respiratoires soient dangereux pour les personnes âgées et affaiblies ou déjà malades chroniques.
- Il semble évidement que les tests RT-PCR ne sont pas appropriés pour les tests réels, mais ils servent à ce monde de l’HOTC et médiatique avide de chiffres dans le sensationnel de l’HOTC.
- Et qui dit chiffres = monde zombifié qui fait prendre des vessies pour des lanternes !
- Il est presque certain que le socialisme galopant de l’HOTC et de sa Re-présentation sert parfaitement d’ingénierie politique pour un utilitarisme de gouvernance mondiale au détriment de la réelle santé publique qui n’arrive plus à couvrir l’aliénation humaine de cette civilisation devenue mortifère.
 
 

Dernière mise à jour : 16-02-2021 04:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >