Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Pourquoi il y a chute, pourquoi ils se battent ??
Pourquoi il y a chute, pourquoi ils se battent ?? Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-03-2022 01:46

Pages vues : 1277    

Favoris : 85

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Bimbo, Christ, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, MIB, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
dynamite_nobel_paulilles_expo_gp.jpg
 
 
Pourquoi il y a chute, pourquoi ils se battent ??
Très très très SIMPLE.
CEUX QUI CROIENT POSSÉDER LA « VÉRITÉ », ET QUI
SONT POSSÉDÉS OU CANCÉRISÉS PAR LE POUVOIR,
VEULENT L’IMPOSER AU DEHORS, AUX AUTRES.
C’est le principe de la racine du mal, la dualité
Dedans-Dehors laquelle engendre LA SAISIE OU
LOI DE SUCCION : L’ATTRACTION « UNIVERSELLE »,
QUI EST L’ARTIFICE COSMICOMIQUE DE CE MONDE.
En un autre mode, juivo-biblique : LA CHUTE.


Bienvenue dans cette ci-vile-isation du RÉCHAUFFÉ (thermodynamite)
 
 
France, Allemagne, Russie, Inde, Chine, seront demain les REMÈDES contre le Washingtonisme et sa PANDÉMIE OTAN et Union européenne sous forme d’impérialisme ou d’hégémonie winneriste : « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous », variation du Thème de la Talmudique rengaine commerciale et sociale : « l’altruisme juif » : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour les autres ». Dualité de la racine du mal Dedans-Dehors et sa Saisie et Variation du « Vivre en ensemble » républicain en singerie d’une énième religion, celle de la judéo-maçonnerie spéculative en réseaux politico-commerciaux, dans la nostalgie de l’Eau Primordiale À SEC comme la mer (Mère) d’Aral, ou la mer (Mère) Morte

En un sens la rengaine talmudique, cité par Jacques Attali dans son livre, Les Juifs, le monde et l’argent (pages 166, 340, 359, 365), est la définition du mot ÉCHANGE : COMMERCE, SOCIAL (et ses risques marchands…), RÉPUBLIQUE, RELIGION (au sens de relier comme les pages d’un livre sont reliées entre elles).

L’Empire USionistan, son Washingtonisme, se comporte exactement vis-à-vis du Dehors COMME « L’ALTRUISME » TALMUDO-JUIF : « Comme ce n’est pas par esprit de charité et de solidarité que les intérêts [et nécessairement les conflits qu’ils engendrent] ne sont pas perçus entre Juifs, ailleurs [au Dehors] l’argent est vivant [sic] et doit travailler : il est fécond, comme l’était les troupeaux de Jacob, et la richesse est saine. Il n’est pas un bien différent des autres ; il est aussi vivant que les autres. […] En définitive, après maints débats et moult contradictions, le Talmud autorise dans tous cas le prêt à intérêt aux non-Juifs et l’autorise entre Juifs à condition de faire du prêteur l’associé de l’emprunteur », écrit Attali page 164.

« ALTRUISME » TALMUDO-JUIF = RÉPARER LE MONDE, donc réparer la chute, redresser le monde, le soulever comme le Titan Atlas pour supprimer la loi de succion ou pesanteur… Rejoint le PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI OU DE LA LIBÉRATION (DÉJÀ LIBÉRATION : AUCUNE CHUTE, AUCUN BESOIN DE RÉPARATION, PAR LE COMMERCE, PAR L’ATTRACTION « UNIVERSELLE »). Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que dans l’un des nombrils de la finance internationale (nombril principal Londres) est installé une statue d’Atlas au « Rockefeller Center ».


Dans « altruisme » il y a truisme et isme… En totale contradiction…
En fabricant la CHUTE ON FABRIQUE LA LIBERTÉ ET SON CONTRAIRE COMME ON FABRIQUE LA VALEUR ET LE VOLEUR, COMME ON FABRIQUE « LE MALHEUR DU PEUPLE JUIF EST UN MALHEUR POUR TOUS LES HOMMES », écrit Attali page 166. Évidemment, il écrit une TAUTOLOGIE, si on invente la Chute puis la réparation, CAR TOUT EST CONSCIENCE ET DONC DANS LE MENTAL (1).
De la même manière en inventant le monothéisme il fallait contrer le polythéisme (assimilé à de l’idolâtrie).
OÙ EST LA CHUTE ?

Le « temps qui coule » ou l’histoire fabrique le concept de CROIRE À L’EXISTENCE D’UNE ERREUR ET AINSI FABRIQUER LA POSSIBILITÉ DE L’ÉLIMINER. VOILÀ LA CHUTE, VOILÀ L’ERREUR, VOILÀ L’IGNORANCE et des « Plus ça change et plus c’est la même chose ».
ÉVEIL = ÊTRE, CONSCIENT, QUE L’ERREUR EST VIDE PAR ESSENCE.
Vous voulez fabriquer une erreur ? Faite-le mais n’y entraînez pas les autres ! Car ERREUR signifie : QUI N’EST PAS NATUREL, donc dans la CROYANCE AU CORPS (ou au mental) et oublier le Soi ou l’Instant.
L’INSTANT EST ÉTERNELLEMENT ICI ET MAINTENANT. Où est l’erreur ?

Seule la racine du mal, la dualité Dedans-Dehors engendrant la Saisie ou loi de succion, l’attraction « universelle », fait CHUTER DANS LE POUR-VOIR, LA SAISIE, LE POUVOIR, LE PÉNÉTRABLE, LE VIOL, LE « CE QUI EST BON POUR NOUS EST BON POUR VOUS ».
Or l’Éveil ou Réalisation du Soi, de Soi, n’est pas contaminé par la racine du mal : aucune saisie (y compris dans le sens de « désirs inassouvis »), rien qui pénètre quoi que ce soit. L’Instant, le Soi réalisé n’est autre que le Seul Réel même de cette absence de dualité Dedans-Dehors : il n’y a donc rien qui pénètre quoi que ce soit, d’oÙ d’ailleurs en « technologie » de l’énergie du Zéro Indien L’ABSENCE DE FROTTEMENT (2)… C’EST LA DÉFINITION DE LA STARGATE OU DU « GATE GATE PÂRAGATE PÂRASAMGATE BODHI SVÂH », du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante et Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) : il n’y a rien à pénétrer et donc rien à saisir.

Quand il y a NON-TRANSPARENCE, il y a OBSTACLE, VOILE, MASQUE, ARTIFICE ou MENSONGE ; ET AVEC LE TEMPS OU L’HISTOIRE, CETTE NON-TRANSPARENCE EST DEVENU D’UNE TELLE ÉPAISSEUR, QU’IL EST TRÈS DIFFICILE DE L’ÉLIMINER. MAIS COMME CETTE NON-TRANSPARENCE EST ELLE-MÊME VIDE, OU ILLUSION, ELLE N’A AUCUNE RÉALITÉ.
Si bien que les obstacles ou la Chute ne voile pas le Seul Réel, et sont ÉNERGIE, ÉVEIL, et non obscurcissement, selon le Thème du « Gate gate… », si, dépourvus de substance, ils sont vides, ils ne peuvent qu’être aussi le Seul Réel, et non ce qui fait obstacle. ALORS, OÙ EST CE BESOIN, JUIF, DE « RÉPARATION » ??? (Si ce n’est pour faire du commerce…)

Le problème de 2022 en Ukraine est typiquement, pour les Occidentaux atteint de Washingtonite-22, celui du Thème de la CHUTE ET LA TENTATIVE DANS LA LOGIQUE DE LA THERMODYNAMITE DE « RÉPARER » LA CHUTE : EN AJOUTANT DU PÉTROLE SUR LE FEU : envoie de troupes, d’armes et de matériel, dans ce principe de la thermodynamique entrainant VIOLENCE SUR VIOLENCE ET FINALEMENT LE CHAOS, COMME SAVENT SI BIEN LE FABRIQUER LES HUMAINS QUI SONT ATTEINT DU CANCER DU POUVOIR. C’EST LA SAISIE OU ATTRACTION « UNIVERSELLE » DANS TOUT SON ARTIFICE : UTILISATION POLITIQUE DE LA « RÉPARATION » (cause-effet en Ukraine, mais Poutine aussi veut « réparer »… à cause de l’OTAN et de ses bases installées aux portes de la Russie…). UTILISATION POLITIQUE DE LA « RÉPARATION » = racine du mal : tout vers le Dehors (le mot guerre) et rien vers le Dedans (la vie concrète des Français et la dégradation générale du pays France).

Ce qu’il y a d’erreur au sein du Seul Réel et qui le masque, et notamment les transhumanistes anglo-saxons et leur politisme du Washingtonisme qui veulent « réparer le monde », donc qui veulent « réparer » le masque ou l’enlever pour le remplacer par leurs prothèses technologiques de la thermodynamique, et ce qu’il y a de Réel au sein de l’erroné RÉVÈLE LE CARACTÈRE ERRONÉ DES MASQUES OU VOILES, RIDEAUX. SEUL LE RIDEAU EST L’ERREUR.
Bref, quand on voit le Seul Réel dans l’Essence de l’erreur, il n’y a rien a réparer ni à éliminer. Le masque, ou le « vaccin » censé réparer ou protéger, c’est l’identique au transhumanisme qui veut « réparer » ou faire mieux que la Nature qu’il considére ainsi comme « imparfaite ».
Encore une fois quand on invente la valeur on invente du même coup les voleurs et les serrures, et la police et les juges et des lois pour « garder » (au chaud) cette valeur.


[En haut de page : le RÉCHAUFFÉ de la thermodynamique des « Plus ça change et plus c’est la même chose »]


Notes.
1. « Le mental. Mais le mental qui contient l’espace (Akasha) ne serait-il pas lui-même espace ? L’espace est l’éther physique (bhutakasha). Le mental est l’éther subtil (mano’ kasha) qui est, lui, contenu dans l’éther transcendantal (chidakasha). Le mental est donc le principe éther (akasha-tattva). L’éther étant le principe de la connaissance (jnana-tattva), la métaphysique identifie le mental à l’éther. Le considérant comme tel, il ne devrait plus y avoir de difficulté à réconcilier la contradiction apparente contenue dans la question. Le mental pur (shuddha-manas) est éther. Les aspects dynamiques (rajas) et engourdis (tamas) du mental se manifestent sous forme d’objets du monde grossier. Par conséquent, l’Univers entier n’est que mental ». (Ramana Maharshi, entretien 451 du 4-2-1938).

2. FROTTEMENT = FEU, ÉLECTRICITÉ ET SEXE (« la verge du Feu ») : d’où la découverte du feu vulgaire, qui va engendrer cette actuelle thermodynamique et la technologie y afférente : TOUS LES CONCEPTS SCIENTIFIQUES SERONT D’UN SEUL COUP, REDÉFINIS, À L’ÉTAT DE VEILLE ; PLUS GRAVE : LES ÉTYMOLOGIES PREMIÈRES SERONT PERDUES : LA THERMODYNAMIQUE, LE CHAUD, LE FOYER (et avec lui la sédentarité), S’INSTALLE, EN OUBLIANT SON CONTRAIRE…. L’EAU PRIMORDIALE : LE SAINT CHAOS….
ENCORE PLUS GRAVE : LE CORPS S’INSTALLE, SE COAGULE ET LE MENTAL AVEC.
FROTTEMENT = RÉFLEXION (raison, résonance), ET CON-NAÎTRE (foyer, au sens de Stargate… Paradoxe apparent…).

FROTTEMENT = PREMIÈRE APPARITION D’UN PHÉNOMÈNE, APRÈS CELUI DE LA FOUDRE S’ABATTANT SUR UN ARBRE DE LA FORÊT (phénomène ÉMISSION-RÉCEPTION façon Guglielmo Marconi). On comprendra alors que L’OR MÉTAL allait faire des ravages à partir de la découverte du feu vulgaire….

FROTTEMENT = PÉNÉTRATION (voir cette profondeur qui apparaît étonnamment sur toute l’œuvre sculptée de Rodin, dans la dualité du Dedans vers le Dehors, comme la flamme inhérente au phénomène thermo…).

FROTTEMENT = FEU, ÉLECTRICITÉ ET SEXE : des « gouzi-gouzi » par-ci et par-là, telle l’électricité statique issue du frottement. Tout ce qui frotte, Tout ce qui brûle ou électrise RENVOIE À UNE PRODUCTIVITÉ, UNE GÉNÉRATION. Et CE QUI EST CACHÉ, PROFOND, ENGENDRE LA SAISIE : ON A TOUJOURS TENDANCE À Y PENSER… À CAUSE DU « GATE GATE… », ET À CAUSE DE L’INVESTIGATION PAR LE « QUI SUIS-JE ? », AVEC L’ACCIDENT TOUJOURS POSSIBLE D’ENGENDRER LA « VALEUR » (et donc la Chute ou Saisie…).

PARADOXALEMENT : la méthode du frottement apparaît comme naturel, comme si l’humain découvrait le frottement et donc le FEU-SEXE AVANT celui arraché au Ciel (la foudre).
Après la découverte du feu vulgaire l’homme va vendre l’eau… L’humain a voulu arracher les nomades à la terre en leur donnant en échange nourriture et boisson (le vin avec le raisin ou la bière avec l’orge). VINT LA FAMINE, qui va disperser des palanquées de peuples. Au 21è siècle, on continue de vendre de l’eau et des terres, prochainement on vendra sûrement de l’air…. (si un pouvoir lance une bombe nucléaire et que l’air en surface de la Terre devient irrespirable…) ; tout, absolument tout est devenu matérialisme, source de guerres et de haines sans fin. L’eau se paye, la lumière se vend, les covidés à l’hôpital adhèrent à l’oxygène qui oxyde… Selon l’altruisme talmudique qui « offre » ses
« services »….
 
 

Dernière mise à jour : 15-03-2022 02:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >