Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Saisir = déception, faux falx mort
Saisir = déception, faux falx mort Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-02-2023 19:56

Pages vues : 1533    

Favoris : 31

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
roi_singe_depuis1789.jpg
 
 
Saisir = déception, faux falx mort
”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux”
OUI, mais dans le sens où LE VRAI CESSE D’ÊTRE
VRAI DÈS QU’IL EST VU OU POSSÉDÉ.
À moins, comme Michel dominant le Dragon-ego,
l’insaisissable du régime sera le phénomène en
VARIATION DU THÈME de l’ego, ou du consommateur
sous ”Great Reset” et ses projections (2030…).

Or l’insaisissable des Schwab-Harari est la
même escroquerie que le concept de ”Peuple élu”
où tous les humains seraient devenus ”le Roi”,
le « FAUX SELF », le FAUX INCLUSIF, SANS DIEU,
et bien-sûr par ce fait jusqu’à la
fausse ville ”intelligente”.
 
Racine du mal : projection (réforme), objectivité par
rapport à subjectivité : une conscience relativiste
parce qu’elle projette (veut réformer) devant elle,
projection comme une carotte attachée devant la tête
de l’âne pour le faire avancer.
Une CAROTTE-CONSCIENCE qui se voudrait insaisissable
donc ”objectivité”, laquelle, en déployant dans un
espace-temps du Dehors, consacre ou valorise la
première carotte-projection de l’illusion
transcendantale, première carotte-objectivante que
la Conscience infinie fait d’Elle-même : c’est
l’ek-stase (de rester, fixer), qui sera appelée
par certains : ”subjectivité”. Expérience mystérieuse
ou du ”Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ”
d’un sans Dedans-Dehors désormais impuissant à
boucler sur Lui-même et à se SAISIR autrement que
comme le DEHORS ! PARADOXE du ‘Je’-‘je’.
Et voué, à la faveur du mé-prise, non-possession
principielle, à tenter d’entrer en relation avec
Elle-même à travers d’un Dehors de projection
objectivante inlassablement opérée qu’elle ferait
d’Elle-même, elle s’efforcera de combler ce vide
en tentant de se conforter-rassurer en prennant
béquille sur des objets (et projet transhumaniste).
Tentative désespéré ou Paradoxale, puisque les
objets du Dehors investis par cette Conscience se
révéleront par nature finis, faux, comme le Vrai
cesse d’être vrai dès qu’il est vu, et partant :
DÉCEVANT ; ce qui fera LE PRINCIPE DU CAPITALISME :
CRÉER SANS ARRÊT LE
BESOIN-DESIR-CONSOMMATION (1).

Paradoxe énoncé dans la Chanson du Cavalier
de Garcia Lorca :
Cordoue.
Lointaine et solitaire.
Cheval noir, lune grande,
Et des olives dans ma sacoche.
Bien que je connaisse le chemin,
Jamais je n’atteindrai Cordoue.
Par la plaine, par le vent,
Cheval noir, lune rouge,
La mort est là qui me regarde
Du haut des tours de Cordoue.


L’ici et maintenant c’est Cordoue, et le cavalier s’en trouve définitivement éloigné, privé de toute relation avec autre chose que lui ; alors il n’y parviendra pas ; il pourra s’en approcher autant qu’il le voudra, il ne sera jamais Ici et Maintenant, puisqu’il est LÀ-BAS. AUCUNE ROUTE NE MÊME À ICI (ou au Centre qui est nulle part). Tout ce qui arrive est de l’ordre de l’Histoire-Opinion-Temps qui coule et non de la fin : rien de réel ni de définitif ne se produit ici-bas. L’Histoire-Opinion-Temps qui coule correspond au spatio-temporel, soit tout ce qui naît et meurt, qui est balayé et aussitôt remplacé indéfiniment par d’autre Histoire-Opinion-Temps qui coule. Rien de ce qui arrive dans le spatio-temporel n’est une arrivée : la mort seule ou PAN fait le mariage entre l’événement et l’ÊTRE ; au mieux la Réalisation du Soi conduit au Réalisé vivant.
La « fin des temps » ne peut pas exister : tant qu’il arrive quelque chose, donc l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, on n’est pas arrivé, et si par malheur on est arrivé, alors il n’arrive plus rien [C’est ce qui souhaite probablement le Pour-Voir mondialiste et son Nouvel Ordre Mondial et son transhumanisme] !
Comme l’Univers ici est hors d’atteinte et se dérobe à toute approche de la part de ce qui n’est pas ici. Du haut de sa tour le Cavalier de Lorca ignore à jamais son ailleurs [la carotte comme le messie doit rester insaisissable] !
L’attente du messie est identique à la peur du réel, de l’insolite, de ce que l’ego ne peut pas prévoir (il n’a pas le temps de raisonner, il ne peut pas se « sécuriser »). Donc toute peur est la peur du Réel : la PANique. L’attente du messie est encore un moyen politique de « socialisation » des masses ignorantes. Le Réel devient PANique si on y introduit le spatio-temporel : réaction de panique à l’égard de quelque chose qui loge d’une manière indéterminable à proximité. La nuit fait peur (surtout aux policiers et autres « services d’ordre », alors ”ils éclairent” pour ”identifier”), l’invisibilité fait peur, dans la mesure où il ne peut être identifié immédiatement et certainement (par cette même police). La peur survient lorsque la Réalité est toute proche.
Ainsi pour échapper à cette PANique nous survivons dans le CHARME, le ”comme si”, dans le FÉTICHISME, dans l’IDÔLE ; un comble pour les religions abrahamiques faisant la guerre contre les Païens qu’ils accusent d’être des idolâtres !!!
Bible : Livre de la Sagesse : Ce qui est à notre portée nous ne le trouvons qu’avec effort. (À rapprocher de la Caverne de Platon).
Les paroles vraies paraissent paradoxales (Lao-Tseu).

Or, le phénomène de l’ego, en tant qu’unité auto-référée, puisque depuis le 1789 français tous les Terriens sont devenus le roi : donc 8 milliards de rois, ces rois-consommateurs prétendront S’APPARTENIR EN PROPRE : PRINCIPE DE LA NEUTRALITÉ DE LAÏCITÉ, ET EN TANT QUE ROI CE ROI AFFIRMERA QU’IL EST LE CENTRUM CENTRI, L’ÉTAT OU LA RÉPUBLIQUE À LUI TOUT SEUL, comme un Centre autonome en disant ‘je’, ou qui CROIRA, donc en opposition de laïcité, agir comme ‘je’ ou comme consommateur ”responsable”, est évidemment un concept de pure F(R)ICTION : l’ego, étant une conception de la conscience relativiste est une f(r)iction ; avec le ‘r’ dans fiction parce qu’avec l’ego C’EST LA GUERRE ASSURÉE UN JOUR OU L’AUTRE. Une pure f(r)iction parce que les éléments du Dehors DÉPENDENT EUX-MÊMES DE L’EGO, ILS SONT NÉCESSAIREMENT AUSSI UNE FRICTION (ici aussi le ‘R’ dans fiction PARCE QUE LES ÉLÉMENTS DU DEHORS ENTRAÎNERONT LA NOTION DE ”VALEUR”, DE ”SACRÉ”).
Dans ces conditions du mental humain, de quel droit parler du DUALITÉ et de NON-DUALITÉ ? C’est comme de parler de Liberté et de son contraire la Soumission. La dualité mérite-démérite, les mo(r)ts ‘rémanence’, ‘âme individuelle active’, sont des synonymes. Ils désignent un concept du mental, non une Réalité, ils décrivent ou fabriquent LE TEMPS !
Ils ont été imaginé spontanément dans une OPINION par le mental lui-même imaginé à partir de, donc dans la racine du mal le Dedans-Dehors et Dedans du pur principe de la Conscience infinie.

Dans la mesure où l’ego, le ‘moi’, est de nature imaginaire, le ‘Moi’ du Soi est par nature AUSSI IMAGINAIRE : "Je prie Dieu de me libérer même de Dieu" (Maître Eckhart).
En vertu de quoi, comme on dit, le principe de l’ego reposant sur le Soi car par de Soi sans ego, ce voit dessaisi par exemple dans le YOGA VASISTHA de sa fonction classique de principe d’individu AU PROFIT DE L’IMAGINATION TRANSCENDANTALE EN SON INASSIGNABLE JAILLISSEMENT, autrement dit : LE ZÉRO INDIEN.
Puisque le scribe de cette page écrit cette page, alors il faut nécessairement qu’un Soi EXISTE…… Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa Source…..

Que le ‘je’-‘Je’ se prenne pour PTAH (le ”Formé” ou NÉ DE LUI-MÊME) puisqu’il est devenu le ROI depuis le 1789 français, c’est étrangement là que se donne à connaître le manifeste faisant que l’âme individuelle, le jiva en sanskrit, le citoyen-roi, trouverait dans ce spatio-temporel à se SHIVAïser (se transmuter) dans la fascination de son AUTO-ENGENDREMENT, en un corps grossier : L’USAGER, LE CONSOMMATEUR.
Alors, pourquoi le 1789 et sa république, sa démocratie, ça ne marche pas, comme Nous pouvons le vivre en ce début 2023 ???
La mode HIPPIE des années 1960 tenta elle aussi de communautariser ou socialiser par l’amour à toutes les sauces en la croyance au corps (phantasme de ”liberté sexuelle” donc amplification des sens du mental) ; évidemment ce MOI-COLLECTIF UNIQUE, se rêvant autonome, cette amplification du corps-mental, ça n’a pas marché non plus, car ce ‘moi’ entrait dans la logique des Schwab-Harari de leur ”Vous ne posséderez rien et…” !!! Klaus Schwab est un Hippie du ”New-Age Great Reset”

L’auto-engendrement, ce que le Pour-Voir étatique du régime républicain nomme « responsable », ce corps qui a désormais puisque libéré du dogme de l’Église de se « percevoir » et de s’éprouver spontanément comme tel au sein du Seigneur (au sens d’inconscient collectif ou cosmique : la ”somme” des âmes individuelles) : ce nouveau ROI de l’après 1789 peut enfin dire : « Je suis une étincelle infinitésimale de lumière (ou d’énergie émise) »…

Ce NOUVEAU ROI, LE CITOYEN DU RÉGIME RÉPUBLICAIN ET CAPITALISTE, vêtu de sa dualité de sujet et objet, fait ”COMME SI” sa condition de roi existait réellement : il devient double, comme en rêve il perçoit sa propre mort. Alors s’éprouvant tel un winner ou une étoile nouvelle dans le cosmos, elle devient très volumineuse, très égocentrique. De la même façon que l’idéation cavalante du mental fait venir à l’existence n’importe quel nom-la-forme uniquement par l’imagination, cette étoile-citoyen-consommateur se croit la Réalité : « Je suis ce JE SUIS » (comme au théâtre, comme le ”COMME SI”).
Cette étoile-roi-citoyen assume sa forme ”subtile” à laquelle elle a pensé, tout comme en rêve on peut s’imaginer être un pèlerin qui chemine. Le consommateur s’imagine être une étoile, laquelle deviendra le nom-la-forme nommé ”corps” : ce qui est perçu, ce qui est à SAISIR au DEHORS.

Alors abandonnant cette condition du Dehors, cette étoile-roi aperçoit cette forme brillante, cette lumière DEDANS la conscience, bien que cette forme se trouve au DEHORS, comme une MONTAGNE, elle se réfléchit au DEDANS d’un miroir (alors elle devient PRISONNIÈRE DU COMPLEXE MONDAIN à la manière d’un corps tombé dans un puits profond, ou du cri d’une voix enfermée au Dedans d’une cavité creuse en forme de disque dur informatique.
De même que dans le rêve ou la fantaisie, la conscience l’expérience de cela, même si elle est enfermée à l’intérieur du corps, ainsi l’âme individuelle, même sous forme d’une particule nanotruc ou atomique à l’intérieur de sa forme pareille à une étoile (dans le corps subtile qu’elle a imaginé), elle se perçoit elle-même.

Le vide de l’âme individuelle constitué de l’intellect et de la lumière (sens de ESSENCE), réside de soi-même au DEDANS de l’enveloppe formée par le vide pareil à une étoile (le corps subtile créé). C’est alors que peu surgir le Pour-Voir, le « Je vois », cette âme devant la loi de succion du vide est en ”COMME SI” devant les objets du DEHORS ; ce au moyen de quoi elle voit deviendra ce qui est nommé : sens de la vue ; ce au moyen de quoi elle touche et entre en contact deviendra peau et sens du touché ; et ainsi de suite des autres sens humains.

L’âme individuelle ou jiva en son corps-vaisseau et subtil se trouve à se dilater (rayonner) comme un feu gagnant en vigueur. (En référence au Yoga Vasistha YV III, 13,18-32).

C’est ainsi que l’âme, sous l’emprise de l’IGNORANCE (elle est ainsi depuis 1789 UN FAUX ROI), qui lui fait oublier sa Vraie Nature ou son Soi, son « JE SUIS », ne peut plus se rapporter à Elle-même autrement qu’en sortant VERS LE DEHORS À LA FAVEUR D’UNE SAISIE NOMMÉE ”OBJECTIVITÉ” (chanson du Cavalier cité plus haut), qui engendre la formation de la sensorialité qu’elle investit tout entière : la fameuse CONSOMMATION-CONSOMMATEUR-DIVERSITÉ si rentable pour le régime. Sensorialité aussi le ”Comme si”.

Le Katha Upanishad II, 1,1 : « L’Être autonome, ayant percé leurs orifices (khâni), a fragmenté les sens. Ils se portent VERS LE DEHORS [le scribe de cette page souligne] : la vision de l’humain se trouve détournée de par leur extraversion ; elle ne se porte plus vers le Dedans, dans le Soi. Or, il arrive qu’un sage, épris d’immortalité, les yeux révulsés vers le Dedans, contemple le Soi (essentiellement) tourné vers le Dedans (en son intime) ».


Note.
1. Ce qu’avaient si bien saisi les frères Abraham et Simon Oppenheim, qui déclaraient ceci en 1840 : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent).
Que copia probablement Jacques Lacan : ”L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas“.
Saisir = déception….. Et principe de L’IDOLÂTRIE DE LA MARCHANDISE : LA DROGUE, LE BESOIN, LA DÉMOCRATIE : FABRIQUER LE CONSENTEMENT-CONSOMMATEUR ET AINSI ÊTRE FORCÉMENT PERPÉTUELLEMENT DÉÇU, BLASÉ, INSATISFAIT, ANGOISSÉ (d’où le principe sans fin et qui a toujours faim des RÉFORMES… ”Agiter le peuple avant de s’en servir”…).
RESSENTIR L’ATTRACTION ”UNIVERSELLE” OU LOI DE SUCCION EN UN APPÉTIT INSATIABLE.
 
 

Dernière mise à jour : 03-02-2023 20:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >