Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le COMME SI des frères Oppenheim
Le COMME SI des frères Oppenheim Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-03-2023 18:27

Pages vues : 1706    

Favoris : 101

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
arche_alliance_comme_si_monde_inclusif.jpg
 
 
Le COMME SI des frères Oppenheim
et ”sortir” du ”Comme si” de ces frères et de la dualité relativiste comme bizarrement Albert Einstein le préconisait en 1950 : ”Il nous faut un monde de pensée essentiellement nouveau si l’humanité doit survivre”. Évidemment ce n’est pas de la pensée informatique-inform-ation transhumaniste du capital et des Schwab-Harari et autres Bill Gates dont-il s’agit !
 
En 1840 les frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient ceci : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent).

Donc, on fait COMME SI on avait une perle, et on fait COMME SI un potentiel acheteur qui n’a nul besoin d’acheter quoi que ce soit devienne un client, et à la fin on fait COMME SI on faisait des ”affaires”. Dans cette illusion en COMME SI il était facile pour certains d’inventer le commerce et le capitalisme !!! Qui se retrouve jusque dans l’amour selon Jacques Lacan, qui a peut-être ou inconsciemment copié les frères Oppenheim : ”L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas“. Donc être sous l’emprise de l’amour.

Le COMME SI chez Ramana Maharshi à l’entretien 264 du 20 octobre 1936 : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». ON FAIT DONC ”COMME SI”.

On fait ”Comme si” l’homme avait été créé par Dieu, et on fait ”Comme si” Dieu avait été créé par l’homme.

Nagarjuna, Stance 17, 31-33 : ”De même que le Maître [le Buddha], par son pouvoir miraculeux, crée un être magique [Big Bang et Adam] et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre à son tour [par exemple : Ève], de même l’agent se présente comme un être magique [une femme], et l’acte accompli par lui est comme un deuxième être magique créé par le premier. Passions, actes, agents, fruits ressemblent à une ville de génies célestes [le ”ville intelligente” singée par le mode techno-aliénatoire, voir la ”Jérusalem céleste”], sont pareils à un mirage, à un songe”.

Dans cette Stance il n’y a pas de nihilisme, Nagarjuna affirme que toute cette création en chaîne de causes à effets EST SANS NATURE PROPRE (nihsvabhâva). Au 21è siècle on dirait : le fait que les passions, etc., n’existent pas absolument ne signifie pas qu’ils n’existent pas absolument pas : ILS EXISTENT SUR LE MODE DE « N’ÊTRE PAS » (ON FAIT DONC ”COMME SI”). Cependant, le fait d’être dépourvu de nature propre, de Singularité, et le fait d’être actif ou en cause et effet n’est pas incompatible. Puisqu’une Singularité en elle-même semble inactive : la cause semble sans effet, LA SINGULARITÉ PERMET LA RÉALITÉ DE LA FONTAINE DE JOUVENCE, elle est possible justement pas cette SINGULARITÉ, COMME LE SYMBOLISE LE VIERGE NOIRE ET SON ENFANT (l’amorçage de la pompe puisqu’aucun miroir ne peut saisir le reflet de l’Univers ; il est sans ailleurs, comme aucun œil ne peut saisir le corps de la Vierge Noire, le Noir de la Vierge = le TOUT, la SINGULARITÉ dans complément en miroir, ils sont donc IDIOTÈS (entretien 264 du Maharshi cité plus haut).

Ainsi, l’Univers ou le monde, le ‘Moi’, ne sont ni réels ni irréels (ils sont de l’ordre du ”N’EST PAS X” (2)), TOUT SE PASSE ”COMME SI”. Les images sont projetées sur l’écran de cinéma, on comprend l’histoire PARCE QU’ON Y CROIT : IL SE PASSE UN CIRCULUS ENTRE LES IMAGES ENTRE ELLES COMME LE PHÉNOMÈNE DANS LE MENTAL HUMAIN DE LA PERSISTANCE RÉTINIENNE FAISANT QUE TOUT SEMBLE SE TENIR OU FORMER UN TOUT (appelé ”réalité”, ou ”histoire”, dans le temps qui coule).
QUAND UNE MAGIE PARLE, TOUT SE TIENT. ET QUAND LA MAGIE OU LE MERVEILLEUX DISPARAÎT, C’EST LA DISPARITION DU ”COMME SI” OU DISPARITION DE L’ILLUSION.
Ce qui va aboutir actuellement où la magie, le merveilleux A TOTALEMENT DISPARU, surtout chez l’Occidental, pour être fabriqué dans les usines du capitalisme : HOLLYWOOD (et celles des médias et de l’entertainment, de l'ordinateur, regroupées sous un seul mot : L’INFORMATION), c’est-à-dire tout est dans la racine du mal : LE DEHORS, LE PARTAGE D’OPINIONS et ainsi formater une société à pensée unique.

Il y a DEUX LOIS DE SUCCION ou attraction ”universelle” :
Une seule est comparable au Soi, c’est le FLÉAU, LE RENONCEMENT OU PERTE, LA PUTRÉFACTION, avec le sens du mot ”sacré” et de SON AMBIGUÏTÉ EN ”SACRÉ-VALEUR”. PUTRÉFACTION OU RENONCEMENT = MOURIR À SOI-MÊME ET À TOUT LE CRÉÉ = LE SURFEU (en réf. à Jean de la Croix, La nuit obscure, strophe première, début : ‘Par une nuit profonde’).

Société à pensée unique, symbolisée récemment par le MASQUE SANITAIRE IMAGE DE L’ÉPISODE COVID-19 DU NOUVEL ORDRE MONDIAL, tels des personnes atteintes de troubles visuels voient des moustiques, des microbes, des mouches, etc. Et des personnes à la vue saine peuvent les convaincre que ce qu’ils voient est illusion, mais iceux continuent de voir des moustiques, etc. C’est seulement quand leurs yeux enduit d’un onguent approprié qu’ils découvrent la Vraie Nature des moustiques, des microbes, EN NE LES VOYANT PAS, EN NE LES SAISISSANT PAS. PAS DE BUT À ATTEINDRE :
”La Félicité n’est pas quelque chose à atteindre. Vous êtes toujours Félicité. Le désir de Félicité provient de votre sentiment d’être incomplet. Qui éprouve ce sentiment ? Cherchez. En sommeil profond vous étiez dans la Félicité. Maintenant vous n’y êtes plus. Qui s’est interposé entre la Félicité et la non-Félicité ? C’est l’ego. Cherchez sa source et découvrez que vous êtes Félicité.
Il n’y a rien de nouveau à obtenir. Vous devez seulement vous dépouiller de votre ignorance, laquelle vous fait croire que vous êtes autre que Félicité. Pour qui est cette ignorance ? Pour l’ego.
Recherchez la source de l’ego. Alors l’ego disparaît et seule subsiste la Félicité. Elle est éternelle.
Vous êtes Cela, ici et maintenant… C’est la clef maîtresse pour résoudre tous les doutes. Les doutes s’élèvent dans le mental. Le mental est né de l’ego. L’ego provient du Soi. Cherchez la source de l’ego et le Soi se révélera. Lui seul demeure. L’Univers n’est que l’expansion du Soi. Il n’est pas différent du Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 106 du 29-11-1935).

ON VOIT EN NE VOYANT PAS, PUISQUE LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU OU POSSÉDÉ. LE VRAI EST DONC LA VRAIE DEMEURE (au sens de ce mot. Et la Vraie Demeure ce n’est pas l’objectivité” à l’état de veille…)
LE ”N’EST PAS X” dans la Stance 18, 11 : ”Ne comportant ni identité ni diversité [donc aucun temps], ni anéantissement ni éternité, telle est l’Ambroisie de la doctrine des Éveillés protecteurs du monde”. Comprendre ”Éveillés” au sens de : SAVOIR, POUVOIR, OSER, SE TAIRE, donc ÉVEILLÉS = SE TAIRE…

ON VOIT EN NE VOYANT PAS chez Jean de la Croix, chapitre 16 : ”Ce qu’il y a de plus clair et de plus vrai nous semble plus obscur et plus incertain [l’insécurité qui obsède l’oligarchie du N.O.M.] : nous fuyons ce qui ou convient le mieux ; et, au contraire, ce qui brille davantage [par la propagande de l’État, de ses médias du capital] et satisfait nos regards, nous l’embrassons, nous le poursuivons, quand c’est ce qu’il y a de pire pour nous et un danger constant pour l’âme. Qui pourra dire les dangers et les alarmes où l’homme vit sur terre ! puisque la lumière naturelle qui doit guider est la première à nous éblouir et à nous égarer, dans notre marche vers Dieu ! Si on veut arriver à suivre la voie sûre, il faut nécessairement fermer les yeux [au sens de SE TAIRE, et de ne pas tomber dans le Dehors et son déluge d’informations trompeuses], et marcher dans les ténèbres [le sens du Gate gate (1)] pour esquiver les ennemis domestiques, c’est-à-dire nos sen et nos puissances ! [celles du mental et du langage] […] L’âme, il est vrai reste dans les ténèbres, mais elle est y est bien cachée ; elle y est protégée contre elle-même et contre tous les autres dangers qui peuvent venir des créatures, comme nous l’avons déjà dit”.

La Vraie Demeure chez Jean de la Croix : être COUR (sans temps) :
« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. Et j'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu ». (Apocalypse 21,1-4). Non, non, ce n’est pas la Vallée siliconée des Transhumanistes et du tout connecté des ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux” de leur société fourmilière.
« Aussi, comme l’âme [ici l’ego] est sevré de toutes ses tendances et de toutes ses attaches, et que ses puissances sont dans les ténèbres, elle est affranchie de toutes les imperfections qui étaient en opposition avec son esprit [son Soi], comme de sa chair et de tout le créé. Elle peut donc dire à bon droit qu’elle marche DANS LES TÉNÈBRES ET EN SURÊTÉ [dans l’insaisissable] ». (Jean de la Croix : La nuit obscure, chapitre XVI).

La Vraie Demeure ou le Vrai sens du mot ÉCONOMIE : Ceux qui sont en émission-réception du Soi, auront à dire CHACUN dans leur Vrai langage du SILENCE des choses différentes parce que chacun ayant réalisé le Soi chacun aura reçu selon sa Vraie nature, ainsi ILS NE SERONT JAMAIS DANS LA TYRANNIE DE L’OPINION : ILS NE SERONT JAMAIS EN CONTRADICTION. ILS SERONT COMPLÉMENTAIRES, chacun selon son Soi, CE QUI EXCLUT TOUTE UNIFORMITÉ, TOUTE PENSÉE UNIQUE. IL Y AURA SYMPHONIE (Les dons sont divers mais c’est le même Soi).
Employer le même mot pour Dieu et pour la création, dire que ”Dieu existe”, construit la RACINE DU MAL, LE DEDANS-DEHORS ET LA SAISIE OU LOI DE SUCCION EN RÉFLEXES MENTAUX À SE FAIRE DE DIEU UN OBJET EXTÉRIEUR, DAN LE CIEL, LES NUAGES BLANCS, DONC UN OBJET À ATTEINDRE COMME LA FLÈCHE DU TEMPS DANS SA CIBLE ”FIN DES TEMPS”.
Surtout en France depuis 1789, l’homme a voulu se faire exister par lui-même : concept du citoyen ou consommateur, l’usager, le votant, et ce ”lui-même”, ce ”Comme si” ne peut évidemment être que son monde des opinions. L’opinion qui prétend illusoirement légitimer l’uniformité en disant que le spatio-temporel crée l’Essence, ce qui ne peut se concrétiser dans le social que par la recherche d’une uniformité de pensées toujours à recommencer (puisque issue du sens du mot laïcité, et ”démocratie”, construite sur les conflits d’intérêts de l’ego et condamnée à la frustration permanente par ses propres limites : un consommateur n’est pas un TOUT, un Infini, puisqu’il se définit par rapport à un autre consommateur, il est donc limité par ce qui le différencie de cet autre, de ce Dehors).

DÉMOCRATIE = ÉTAT DE MANQUE, d’où le toujours plus : de réformes, d’argent, de sécurité, de lois, de choses, etc., PERMISES PAR LE ”COMME SI”, PERMISES PAR LE ”N’ÊTRE PAS” (Maharshi 264 cité en début de page).
Entretien 254 = MERLIN, LA MÈRE DE L’UN…, et comme dans la Stance 17,31-33 cité : MÉTA-morphoses (et facilités vers le transhumanisme…..).
Plus certainement Mel’Or-Sine (Mélusine, des divinités de l’O-céan) : Mère de la Fontaine-Seing Or ou ”énergie libre”, des Eaux Primordiales….
FRAGILITÉ DE LA CRÉATION en ”TOUT CONNECTÉ”.
TOUT SE PASSE ”COMME SI” :
Un seul ”Comme si” s’écroule,
TOUT LES ”COMME SI” S’ÉCROULENT,
comme quand une Magie parle,
toutes parlent, et quand
une se tait, toutes se taisent.
On pourra alors comprendre le sens du
DOMPTAGE DU DRAGON par Saint Michel,
et par là-même le sens de ce qu’est le mental……
TRANSMUTATION ALCHIMIQUE = ”COMME SI”
il y un changement des corps et un autre état
d’ÊTRE : OR-donné, la Réalisation du Soi
seulement à partir de l’état de veille ou
état de Matière.



Notes.
1. « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).

2. « N’EST PAS X » : le champ est ouvert, aucune limite, les choses ne sont que des ”pointages” vers elles, de simples imputations nominales et dépourvues d’être en et par soi. C’est le FLÉAU (au sens de la balance, au sens de l’entretien 264 ; les phénomènes du spatio-temporel ne viennent de nulle part et ne vont nulle part ; le Réel ne naît pas, ne cesse pas, et bien-sûr ne fait pas, n’est pas conditionné, n’adopte pas, ne rejette pas, n’est pas distordu, sans causisme à l’Occidental ; bref, il n’y a pas de maladie ou de manque, car la maladie n’est qu’un manque de quelque chose en trop ou en pas assez).
 
monceau_med_310801w.jpg
 
Aquarelle de Michel Roudakoff
 
 

Dernière mise à jour : 13-03-2023 19:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >