Accueil arrow News arrow Dernières news arrow CHRIST = INCARNATION DU DEDANS-DEHORS
CHRIST = INCARNATION DU DEDANS-DEHORS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-07-2023 04:13

Pages vues : 746    

Favoris : 86

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Laïcité, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Mental, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
merlin_disney.jpg
 
 
CHRIST = INCARNATION DU DEDANS-DEHORS :
L’heure du Leurre et du ‘je’ (leur, illorum socialiste)
et paradoxe de la Réalisation du Soi.
 
 
Le « né » est à la fois fini et infini, il est à la foi limité et illimité, il est en ”COMME SI”. Et comme ce ”COMME SI” existe, C’EST RÉVERSIBLE : LA FLÈCHE DU TMEPS (1) N’EXISTE DONC PAS ; TOUT SE PASSE ”COMME SI”, ON Y CROIT, ON FAIT SEMBLANT, ON COMPREND L’HISTOIRE, la séquence d’illusions en cascade, solidaires, accordées entre elles : TOUT SE TIENT   QUAND UNE MAGIE PARLE TOUTES LES MAGIES PARLENT, QUAND UNE SE TAIT TOUTES SE TAISENT. Si bien que le monde est un SYMBOLE, sans plus. ET EN CONSÉQUENCE, RÉVERSIBLE, COMME À L’EXEMPLE DE LA MAGIE.
(Pas de ”vérité” sauf celle du ”partage d’opinion” et ainsi par convention former une ”société”).

LEURRE (et l’heure bien-sûr de naissance et mort) FORME LES NOMS-LES-FORMES. C’EST POURQUOI IL FAUT ENSUITE LES FAIRE APPARAÎTRE ET DISPARAÎTRE. SI BIEN QU’EN RÉALITÉ IL Y LA DIALECTIQUE HISTORIQUE INCARNATIONNISTE EN LA CROYANCE AU CORPS-OBJET-MARCHANDISE : LE COURS DES CHOSES DE LA BOURSE, ET DE CHAQUE ÊTRES-OBJETS DES IMAGES D’UN FILM À LA MODE du moment, conventionnel.

Celui qui croit à l’existence d’un être ou d’un nom-la-forme tombe nécessairement dans les opinions d’éternalisme (comme les religions abrahamistes et du salut et le transhumanisme) ou d’anéantissement. Car cet être serait soit permanent (rêve du transhumanisme de faire de l’humain un objet absolu), soit impermanent (avec date de péremption).

RAPPEL : la Vérité la plus profonde par la raison et le temps qui coule est condamnée à s’exprimer à travers les mots temporels des vérités de surface, vérité de couverture sociale ou vérité du conventionnel ! Donc toute déclaration de vérité devient une OPINION, une chose possédée, UN MENSONGE (le Vrai cesse d’âtre vrai dès qu’il est vu ou possédé).

Autrement dit : la Vacuité n’est pas seulement vide d’être, ELLE EST AUSSI VIDE DE NON-ÊTRE. Si ce n’est pas le cas, ELLE REMPLIE QUELQUE CHOSE ET TOMBE DANS LA FLÈCHE DU TEMPS À UN SEUL SENS (1).

Autrement dit : ce qui est la Nature propre du Réalisé ou Libéré vivant est également la Nature propre de l’Univers puisque le Réalisé vivant EST l’Univers. Le Réalisé est Singularité, Unique, sans Nature propre, sans Nature propre sera alors aussi l’Univers : on ne sort pas de l’Univers pour le Voir (Pour-Voir) et le posséder en tentant ceci ou cela, c’est de toutes façons impossible dans la croyance au spatio-temporel ou à la croyance en un Dieu ”là-haut” ou au Dehors.

TOUT, ABSOLUMENT TOUT, DIEU, LE SUPRÊME OU QUELQUE SOIT LE NOM-LA-FORME QU’EN DONNE LE MENTAL EST PAREIL À UNE MAGIE, PAREIL À UN RÊVE.


ALORS ON FAIT SEMBLANT, ON JOUE LE JEU, ON TIRE SON ÉPINGLE DU ‘JE’, ON FAIT ”COMME SI” : par A-t-trait, Re-gard… et plus le mental ou la raison GARDE, POSSÈDE, plus il se différencie (d’I, Axe) du phénomène ; plus il O-pose SA Ré-fér-en-ce du Ré-EL : le ”Comme si” DIRECT du PLAN DE VOYAGE. Ainsi va s’édifier le Moi-Individuel par rapport au Soi ; ce sera alors le BINAIRE par rapport à l’Unité-Univers-Universel, le Non (haine à la Vibration de base) par rapport à Oui qui donnera l’opinion, le Normal par rapport au Naturel, la Culture (les infos) par rapport à la Vie, etc.
Séparation, division provenant de la MÉMORISATION (met I l’Axe à mort) qui coagule un autre JET que le ‘Je’, qui coagule déjà du transhumanisme, de l’objet à posséder, en éjectant Dehors le Sujet et Dehors le JET (radiation ou Renoncement au sens de la bhakti (2).

Dieu n’existe pas à proprement parler, parce qu’il est hors de sa Création (Le Centre est nulle part). Il est le seul à ne pas être double. Alors ON FAIT ”COMME SI”. Comme l’Enfer n’existe que si on se le crée soi-même. Comme le Temps n’existe que s’il y a quelqu’un pour l’observer (« Le monde est-il à l’intérieur ou bien à l’extérieur de vous-même ? Existe-t-il indépendamment de vous ? Vient-il vous dire : “j’existe” ? », Ramana Maharshi, entretien 39 du 22-3-1935.

C’EST POURQUOI, SI TU RENCONTRES UN SAUVEUR, UN MESSIE, UN RÉFORMATEUR, UN RÉPARATEUR, TUE-LE !


”Les choses sont faites de la même substance que les rêves”, écrivait Shakespeare.
La Matière se laisse énergiser dans deux sens : vers l’infini du Bas, vers l’infini du Haut, et l’inverse. Dans les deux cas, la Matière est semblable au « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).
TOUT EST RÉVERSIBLE, RIEN N’EST FIXÉ OU COAGULÉ UNE FOIS POUR TOUTE (comme le rêve le Pour-Voir d’État et de l’industrie transhumaniste des nano-trucs, qui rêve de se construite un CYBERUNIVERS où effectivement « VOUS NE POSSÉDEREZ RIEN ET VOUS SEREZ HEUREUX », avec vos objets connectés, puisqu’ils ne vous appartiennent plus : ils sont en connexion, comme sont en connexion les nombreux engrenages ou roulements à billes d’une grosse machine… singerie des feuilles d’un arbre constituant le TOUT de l’arbre et de ses racines.
L’image en haut de page tirée d'un film (The Sword in the Stone) de l’industrie Walter Elias Disney renvoie AU CONVENTIONNEL DE L’INCONSCIENT COLLECTIF POUSSÉ À SON MAXIMUM.

TOUT EST RÉVERSIBLE, l’illusion de la flèche du temps est une MAGIE (juive (1)).

Notes.
1. La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumée page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie, cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Elle fait de l’Alliance avec Dieu ». LEQUEL ? S’il s’agissait du Soi, l’état actuel du monde serait autre et l’asservissement sous toutes ses formes n’existerait pas !!!
Leur « Dieu » et son sel d’Arche d’Alliance n’est qu’une mouture de socialisme politico-étatique tribal et forme primitive de république, avec ses commandements copiés sur les sagesses égyptiennes : genres littéraires de l’Orient ancien, y compris l’Ancien Testament ; recueils de préceptes pratiques et moraux énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’usage d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les « normes » (conventions) de conduites dans la vie sociale.…

2. Bhakti : dévotion. S’abandonner dans la Foi et le recueillement. « Que reste-t-il après ? À la place du ‘je’ initial [l’ego], ce qui subsiste après l’abandon total de soi-même est Dieu, dans lequel le ‘je’ s’est dissous. C’est la plus haute forme de dévotion (parabhakti ou prapatti), l’abandon total ou le niveau suprême de vairâgya [détachement, absence de passion] ». (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

« La félicité parfaite, c’est le brahman [Être suprême, Absolu]. La paix parfaite, c’est la paix du Soi. Cet état seul existe et il est consciemment ressenti. On arrive à la même conclusion par le raisonnement métaphysique et par les convictions acquises en suivant le bhakti-mârga (la voie de la dévotion) ». (Ramana Maharshi, entretien 28).

« Le jnâna-mârga et le bhakti-marga (la prapatti) sont une seule et même chose. L’abandon de soi aboutit à la Réalisation tout aussi bien que l’investigation [par le ”Qui suis-je ?” permanent]. L’abandon total implique que vous n’ayez plus l’idée d’un ‘je’. Toutes vos prédispositions (samskâra) sont alors balayées et vous êtes libre. À la fin de l’une ou l’autre voie, vous ne devriez plus vous sentir comme une entité séparée ». (Ramana Maharshi, entretien 31 du 4-2-1935).

« Les voies de la sagesse, de la dévotion et de l’action (jnana, bhakti, karma) sont imbriquées les unes dans les autres ». (Ramana Maharshi, entretien 40 du 22-3-1935).
 
 

Dernière mise à jour : 01-07-2023 04:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >