Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Vraie Valeur
La Vraie Valeur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-08-2023 02:59

Pages vues : 783    

Favoris : 101

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
supermanstatue_omdaffaires.jpg
 
 
La Vraie Valeur
Ce qui « sert » à rien.
« Vous avez un grand Arbre et vous vous souciez de son inutilité. Pourquoi ne le plantez-vous pas dans le Pays du néant et de l’infini ? Tout le monde pourra se promener à loisir sous son ombrage et s’y coucher à son aise [description de l’énergie libre]. Il ne subira ni les coups de la hache, ni les attaques des autres êtres [insectes, champignons, etc.]. Ainsi, comment son inutilité [sa gratuité] peut-elle vous inspirer du soucie ? » (Tchouang-tseu, chapitre : Liberté naturelle, trad. Liou Kia-hway).
 
Le plus tragique, c’est que l’étymologie de VENDRE est indiqué par : « donner » (du latin donare : faire don, offrir, donner. Remonte à la racine indo-européenne do- (échange). Da- en gaulois : donner. Do qui donnera Dose et Overdose en français surdose ; à rapprocher de DÈ (à jouer, et à gagner du fric dans certains jeux de dés, poker, etc.). On retrouve dans le même Thème nostre THERMODYNAMIQUE ou THERMODYNAMITE dans Thermidor : chaleur estivale).

LES AMPLIFICATEURS D’EGO.
Leur monde de l’utilitarisme.


Roman Abramovitch, membre de la tribu des Omdaffaires de l’antienne talmudique (1), ne connaît pas la Vraie Valeur, à voir ses « biens » et son goût pour les yachts et bien-sûr « grand donateur », PRINCIPE DU DYNAMITEUR NOBEL qui, pour se faire pardonner ses explosions, fit don de ce que lui rapporta sa dynamite convertie après sa mort en ”Prix Nobel”, histoire là encore du rêve d’éternalisme en forme de MISE EN VALEUR DU TEMPS. Vous connaissez un ”philanthrope pauvre” ?
Vous connaissez un Omdaffaires pauvre ? (parce que s’il perd, par sa nature égoïste il gagne au coup suivant…..).

L’OMDAFFAIRES EST NÉCESSAIREMENT HOMO JET VIRI (homme à réaction), dans la dualité sujet-objet, la réaction du ‘moi’ et du ‘pas moi’ usine à productions d’illusions sans fin, toujours changeantes, dont l’apparente continuité est due au mental.

Aussi longtemps que Nous croyons à l’existence illusoire du ‘moi’ et du ‘pas moi’, ce fantasme du « Nous » qui forme le régime républicain et capitaliste actuel et son système d’élection, il reste impossible pour n’importe quel humain de réaliser sa Vraie Nature, qui est UN avec le TOUT.

La ”technique” au moyen de laquelle cette VRAIE VALEUR pourrait être accomplie, consiste en la Réalisation du non-attachement, du complet détachement de valeurs construites sur des impressions sensorielles, de telles valeurs étant nécessairement duelles, construites sur une comparaison de contraires, et, de ce fait, RELATIVES.
VALEUR ET SEUL RÉEL NE PEUVENT ALLER ENSEMBLE.
Aucune valeur duelle, celles selon lesquelles Nous menons habituellement nos vies, ne peut avoir une quelconque existence dans le Seul Réel. Cette ”technique”, ou Réalisation, est appliquée non par esthétique de vie genre ”développement personnel”, mais par compréhension.

La Réalisation n’est pas un « développement personnel » qui lui s’assimile à la POSSESSION, PAR L’EGO, DE SON CORPS MENTAL POUR L’A-méliorer, façon transhumanisme : l’augmenter, le rendre encore plus « winner », comme on s’achète une voiture ou une machine pour aller plus vite. La Réalisation n’est pas un ”travail” ! comme le sera nécessairement le « développement personnel » ou tout concept ”intelligence artificielle” utilitariste et la mode de l’algorithme (robotisation). La Réalisation ne peut qu’être IMPERSONNELLE, réalisation de nostre impersonnalité fondamentale (mais pas l'inclusivisme...).
HOMME-OBJET = ACCEPTATION DE LA SOUMISSION AUX PROGRAMMEURS INFORMATIQUES DU DEHORS. C’EST LE « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » DE L’ÉVOLUTIONNISME MATÉRIALISTE COMMENCÉ AVEC UN CHRIST INCARNATIONNISTE ISSU DE L’ÉGLISE DE ROME qui en fit la première religion d’État : THÉODOSE 1er OÙ L’OCCIDENT PASSAIT D’UN CHRIST INTÉRIEUR OU THÉOPHANIQUE À UN CHRIST INCARNATIONNISTE OU DE CHAIR(e), CORPOREL, UN CHRIST D’OBJET ET DE POLITIQUE-ÉCONOMIQUE (les Croisades, ensuite les Conquistadors par exemple, la Réforme, etc.).


- Mr. Ramamurti : Swamiji, j’ai lu le livre de Brunton L’Inde secrète. J’ai été très impressionné par le dernier chapitre où il dit qu’il est possible d’être conscient sans penser. Je sais que l’on peut penser tout en oubliant l’existence de son corps physique. Mais peut-on penser sans le mental ? Est-il possible d’atteindre un état de conscience qui est au-delà des pensées ?
- M. : Oui. Il n’y a qu’une seule conscience qui subsiste dans les trois états de veille, de rêve et de sommeil profond. Dans le sommeil profond, il n’y a pas de ‘je’. La pensée ‘je’ s’élève au moment de l’éveil [au moment du réveil, au moment de l’état de veille (2)], et alors le monde apparaît. Où était ce ‘je’ pendant le sommeil ? Existait-il ou n’existait-il pas ? Il devait bien exister, mais pas de la façon dont vous le ressentez maintenant. Le ‘je’ de l’état de veille n’est que la pensée ‘je’, alors que celui du sommeil profond est le vrai ‘Je’ qui ne cesse pas d’exister [le scribe de la page souligne]. C’est la Conscience. Si vous la connaissez, vous verrez qu’elle est au-delà de toute pensée.
(Ramana Maharshi, entretien 43 du 28-3-1935).

« Demandez à l’homme le plus fortuné du monde, s’il connaît son Soi. Il vous dira « non ». Que peut-on connaître si l’on ne connaît pas le Soi ? Le savoir humain est bâti sur une fondation si fragile.
- Mr. Ramamurti : Comment peut-on distinguer le ‘Je’ réel du faux ‘je’ ?
- M. : Y a-t-il quelqu’un qui ne soit pas conscient de lui-même ? Chacun connaît le Soi, et pourtant ne le connaît pas. Étrange paradoxe.
Plus tard, le Maître ajouta : « En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler, cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l’instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même ». (Même entretien).

« Le fait est que l’homme se considère comme limité, et de là naissent les difficultés [et la découverte du feu vulgaire, etc.]. Cette idée est fausse. Il peut le constater par lui-même. Dans le sommeil, il n’y avait pas de monde, pas d’ego (pas de soi limité) et pas de difficultés. Puis, quelque chose s’éveille de cet état de bonheur et dit : ‘je’. C’est à cet ego que le monde apparaît. L’homme, qui n’est qu’un grain de poussière dans le monde, veut en obtenir davantage et récolte ainsi les ennuis.
(Fondamentale remarque de Ramana Maharshi à l’entretien 63 du 6-7-1935).

« L’homme, qui n’est qu’un grain de poussière dans le monde, veut en obtenir davantage et récolte ainsi les ennuis ». IL VEUT FAIRE FOR-TUNE : AVOIR BEAUCOUP DE TUNE, comme les tributaires de la tribu de Yahvé tels les Roman Abramovitch.

RÉVEIL = AVOIR UN CORPS ET MISE EN VALEUR DU TEMPS ET OMDAFFAIRES À RÉACTION (de la dualité sujet-objet. Le salarier met le réveil à sonner pour ne pas être en retard chez son employeur, sinon il est viré).

« Le corps et la conscience du corps apparaissent et disparaissent ensemble », dit Ramana Maharshi dans l’entretien 96 du 13-11-1935. En considérant corps et conscience du corps comme le « Dehors » dans la racine du mal (2).
« Dans le sommeil profond vous existez ; au réveil, vous existez toujours. C’est le même Soi dans les deux états [pas de racine du mal]. Ce qui fait la différence est seulement la conscience et la non-conscience du monde [la racine du mal, le Dedans-Dehors]. Le monde apparaît avec le mental et disparaît avec lui. Ce qui apparaît et disparaît n’est pas le Soi. Le Soi est différent, il donne naissance au mental, le soutient et le résorbe. Ainsi le Soi est le principe sous-jacent » (entretien 97 du 19-11-1935).

- Q. : Quels sont les obstacles qui empêchent la stabilité de la Félicité ininterrompue ? Comment peut-on les surmonter ?
- M. : Les obstacles sont :
1. L’ignorance qui est l’oubli de son Être pur.
2. Le doute qui consiste à se demander si l’expérience fut celle de la Réalité ou celle de l’irréalité.
3. L’erreur qui consiste à penser « Je suis le corps » et à croire que le monde est réel.
On surmonte ces obstacles en écoutant la Vérité, en y réfléchissant et en se concentrant sur elle.
(Ramana Maharshi, entretien 95 du 13-11-1935).

La « VALEUR », depuis le Néolithique et la voie de l’Agriculture, c’est l’OBJET-HUMAIN : L’AVOIR et se faire avoir. Depuis lors et l’or métal sous l’A-doration du Soleil, l’humain n’est nullement le ”Roi de la Création”, il est seulement la valeur de certains devenus les rois. Ainsi ”l’Homme n’est plus la mesure de toutes choses” (comme tente de le faire CROIRE FAUSSEMENT le machin ”déclaration des droits de l’homme”, car de nos jours de plus en plus L’HOMME EST MESURÉ PAR LES CHOSES : des calculs des rois à la tête de leurs banques tels les Roman Abramovitch, membre de la tribu des Omdaffaires de l’antienne talmudique (1) et autres Bill Gates.

L’Homme devient en monothéisme républicain UN HOMME DE SURFACE, parce qu’il est réduit à un objet, un ÊTRE FABRIQUÉ PAR LE SOCIAL-CAPITAL, et que LA QUALITÉ EST DE L’ORDRE DE L’INFINI (Zéro Indien), elle ne peut être engendrée par la QUANTITÉ RÉPUBLICAINE OU SOCIALISTE qui est par nature indéfinie (inclusiviste), jamais achevée, ce qui permet l’évolutionnisme du capitalisme actuelle sous le « Graal » du mot « Transition ». Cette méthode d’un véritable monothéisme républicain et capitaliste produit LA SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE, LE SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE DU TOUS CONNECTÉS (essayez de vivre sans électricité, sans carte bancaire, quand vous vivez dans une ville….. et ce sera pire avec la monnaie numérisée…..) ; et ce type de république qui enfle, enfle, NÉCESSAIREMENT NE POURRA TOLÉRER AUCUNE LIBERTÉ INDIVIDUELLE VERS LA RECHERCHE DE L’INFINI SPIRITUEL OU RÉALISATION DU Soi. Le monothéisme républicain et capital et de sa « transition » MULTIPLIE, CUMULE les dividus (3) pour en faire des TROUPEAUX, mais refuse les personnes, c’est-à-dire les Êtres humains dans leur sens QUALITATIF, et non dans leur sens corporel-matériel d’A-VOIR. Ainsi dans ce type de monothéisme devenant NUMÉRIQUE, la « liberté » n’existe que pour les GAFAM et autres membres de la TRIBU des OMDAFFAIRES qui décident de ce qui devra être vécu et senti par tous les troupeaux, C’EST LA LIBERTÉ DU SATAM, LE GRAND ARCHITECTE OU GRAND ORGANISATEUR QUI NE CHERCHE PAS À LIBÉRER MAIS À POSSÉDER LES HUMAINS-OBJETS. ET LE GERME DE CETTE SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE DU NUMÉRIQUE EN MARCHE A SON GERME EN OCCIDENT PRÉTENDUMENT DE CIVILISATION CHRÉTIENNE : IL FAUT DONC CHERCHER LA SIGNIFICATION DU CHRIST, qui devrait signifier la Réalisation du Soi, et non une marionnette appelé ”pape” dans une pompe théâtrale matérialiste QUI ORGANISE LA ”FOI”, de même ceux qui organisent la « FOI RÉPUBLICAINE » dans les écoles du judéo-maçon Jules Ferry : LA FOI PAR CONDITIONNEMENT ÉDUCATIF : SE FAIRE UNE OPINION DU DIEU RÉPUBLIQUE LAÏCITÉ À PARTIR DU TEMPOREL, DU DEHORS.
Or la Vraie Foi, qu’il est préférable d’appeler « Connaissance », voit au contraire le temporel à partir du Soi, et le repense.


L’HOMME-OBJET SERA PROGRAMMÉ PAR LE DEHORS INFORMATIQUE, LE CONTRAIRE DU SAHAJA. (Il est déjà programmé par smartphone et autres Tiktok et ”applis”, par carte bancaire, par l’électricité, par l’eau, etc.).
PHÉNOMÈNE INFORMATIQUE DU RÉSEAU VÉRITABLE USINE À ÉGRÉGORES, ce que probablement très peu de personnes savent…. ET ÇA, C’EST UN FREIN ÉNORME DU DEHORS POUR EMPÊCHER INCONSCIEMMENT LA RÉALISATION du Soi, puisque TOUT EST FAIT POUR MAINTENIR AU DEHORS ET DANS LA TYRANNIE DE L’OPINION ET FAVORISER CETTE SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE (les soumis à ce lavage de cerveaux parlent de « s’évader de la vie quotidienne » ; si ce n’est pas la RACINE DU MAL (2), si ce n’est pas une DROGUE, qu’est-ce que c’est ?)

RACINE DU MAL INFORMATIQUE ET COMMERCIAL SMARTPHONIQUE ET DE RÉSEAUX = VENDRE DU DEHORS, VENDRE DE L’ATTENTION AU DEHORS OU À QUELQUE CHOSE, TIRER AU DEHORS À TOUS LES PRIX. VENDRE, VENDRE, VENDRE, SOUMETTRE, SOUMETTRE, SOUMETTRE À DES COMMERÇANTS DE TRIBUS DES Roman Abramovitch.
DANS CE MONOTHÉISME RÉPUBLICAIN LE GESTE « EUCHARISTIQUE » SERA DE ”scroller” dans le virtuel objet-social, TOUS AMPLIFICATION DU MENTAL AU NIVEAU DE L’AMPLIFICATION DES CINQ SENS PRODUISANT ÉMOTION-SENTIMENT.
Redoutable pour le mental humain est le smartphone parfait outil du Satam qui « aide » à organiser.

« Le sahaja est l’état originel. La sâdhanâ [méthode, moyen, pratique spirituelle] consiste à éliminer les obstacles sur la voie de la réalisation de cette vérité éternelle ». (Ramana Maharshi 398, 14-4-1937).
- M. : La concentration, c’est ne pas penser à quoi que ce soit. D’autre part, c’est chasser toutes les pensées qui nous cachent la vision de notre véritable nature. Tous nos efforts ne visent qu’à soulever le voile de l’ignorance. Dans l’état actuel, il semble difficile de dompter les pensées. Mais dans l’état de renaissance spirituelle, on trouvera, au contraire, qu’il est plus difficile de les susciter.
Car y a-t-il des choses à penser ? Il n’y a que le Soi. Les pensées ne peuvent fonctionner que s’il y a des objets. Mais comme il n’y a pas d’objets, comment les pensées peuvent-elles s’élever ?
(Même entretien 398).


« Les pensées ne peuvent fonctionner que s’il y a des objets ». C’est le COMMERCE, le CAPITALISME, l’HOMME-OBJET, le POUR-VOIR ou POUVOIR, la RAISON et le CALCUL (objectivisme) ; voilà pourquoi la ”raison” a autant de succès depuis le français « siècle des Lumières » et des riches perruques poudrées ; voilà pourquoi l’ordinateur religion (commerce) du tout connecté a autant de succès chez les Anglo-américains. Voilà pourquoi L’OBJET PÉTROLE, L’OR NOIR a autant de « va(o)leur » chez les Barilleux (prix du baril).
PSÉLION = Pieds sous Lion, alors équivalence de la Vraie Loi de succion : EUCHARISTIE (dans le Thème de la Fontaine de Jouvence). EUCHARISTIE = le respect visant le RE-tour au DEDANS de la personne ; et comme l’écrit Mazu (709-788 un des grands maîtres chan, Zen) : ”Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque”, et comme NATURELLEMENT il n’y a pas de convention ou de loi au Dehors « IL N’Y EN A PAS NON PLUS QUI PUISSE ÊTRE OBTENUE AU-DEDANS DE TOI-MÊME, puisque la profondeur de ton mental est INSONDABLE », C’EST LE TROU.
De nos jours informatriques le TROU EST AU DEHORS…. TOUT EST À L’ENVERS…..

Comme déjà écrit : RIEN DE PLUS FRAGILE QUE L’INFORMATIQUE, RIEN N’EST PLUS FRAGILE QUE « L’INTELLIGENCE » (le calcul-raison-objet : ça rouille).


Notes.
1. INCLUSIVISME EN TOUT CONFORT, C’EST ”TOUT COM-PRIX”, tout COM-MERCE :
« RIEN N’EST BON POUR LES JUIFS SI CE N’EST BON AUSSI POUR CEUX QUI LES ENTOURENT » (pages 166, 340, 359, 365 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent). Donc vendre des services : acheter, vendre, acheter, vendre n’importe quoi mais VENDRE. Un Menasseh Ben Israël en 1650 écrira dans son Apologie des Juifs, que « les quatre cent familles juives des Pays-Bas rapportent beaucoup d’argent à l’État et que, partout où ils sont admis, les Juifs sont de bons citoyens qui ne veulent rien d’autre qu’apporter la prospérité autour d’eux. ‘Ce sont de fidèles vassaux’ », rapporte J. Attali.

« Partout où ils sont admis » : pourquoi leur faut-il être « admis ? », alors qu’ils sont le ”Peuple élu” ? Cette « admission » est-elle le « prix à payer », l’échangisme en DUALITÉ VENDEUR-CLIENT ??

2. Et correspondance avec LA DUALITÉ LA RACINE DU MAL :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)

3. DIVIDUS : les individus sont devenu des DIVIDUS, des singeries de SINGULARITÉ OU SINGERIE DE RÉALISATION DU Soi, la Conscience Infinie, DES CONSOMMATEURS DONC DES EGO RELATIFS, DES UNITÉS ALLANT CAHIN-CAHA PRISONNIERS DE LEUR DUALITÉ SUJET-OBJET ET DONC PRISONNIERS DE LEUR LOI DE SUCCION ; C’EST LA CIVILISATION ACTUELLE VIRTUELLE, NUMÉRIQUE, CYBORG ; LA NON-RÉSOLUTION DE L’ANTIQUE DILEMME MOI-COLLECTIF/MOI-INDIVIDUEL ; la civilisation du monothéisme républicain et capitaliste des banques.
 
smartphone_cyberunivers_informatrique_horiz_.png
 
 

Dernière mise à jour : 22-08-2023 03:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >