Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Zéro Indien Aleph Gate gate
Zéro Indien Aleph Gate gate Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-08-2023 02:56

Pages vues : 791    

Favoris : 109

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
scarabee_transpa_rouge1300.png
 
 
Zéro Indien Aleph Gate gate
« Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ »
du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé
au-delà, allé complètement au-delà,
l’Éveil, ainsi)
 
 
Aleph : le ‘Je’-‘Je’ où n’existe plus les contraires oui-non, pur-impur, etc., la liste est sans limites des limites dans les dimensions fabriquées par le mental et son évolutionnisme DANS UN LIEU (un biologisme à UN SEUL endroit…….).
ZÉRO INDIEN L’ÉTAT DE COUR : LA VRAIE MUTATION AVEC LES VRAIS MUTANTS. Déjà, les Einstein et les Socrate, les Confucius, les Ramana Maharshi, les Mazu sont rares. L’apport d’un humain à sa culture se résume à la découverte du feu vulgaire amenant à la bombe atomique en passant par l’électricité, la machine à café et à calculer : l’ordinateur et tous les trucs qui tournent.
Les inventeurs de nouveaux comportements ou d’une nouvelle manière de vivre bien plus prodigieuse que l’ancienne, sont perdus dans l’inclusivisme du monothéisme républicain, et ENCORE PLUS OUBLIÉS QUE LES GÉNIES dans l’histoire des cultures humaines tel un Léonard de Vinci.

ALEPH ou ZÉRO INDIEN EST LE GOUFFRE SANS FOND DE LA SAINTE CHIMÈRE : « LE TROU DU DEDANS DES CHOSES » ou « LE PUITS SANS FOND DEDANS DES CHOSES ».
TROU DANS LE SENS D’UN INTÉRIEUR-INTÉRIEUR, sans la racine du mal (1), c’est-à-dire comme l’exprime le Soûtra de la Liberté inconcevable : L’INSAISISSABLE. Par exemple la Gnose du temps des Gnostiques a bien conscience du TROU, du Gouffre sans fond de la Sainte Chimère, quand Nous sommes aliénés par nostre propre intériorité, et que Nous ne trouvons pas plus Dieu en Nous ouvrant Nous-mêmes qu’en bombardant dans un « accélérateur de particules » un atome de ceci ou de cela.

Le Trou semble être la Réalisation du Soi. TROU peut aussi signifier LE SILENCE, le seul Langage universel avec le chant sans parole et la musique sans rythme possédé (par un auteur). Le TROU ou ‘Je’, en tant que TOUT ou ZÉRO INDIEN et TOUTES AUTRES CHOSES INATTENDUES.
Exprimé sous un autre point de vue dans l’Aleph, une deuxième « dimension » serait une infinie répétition à un angle de la première, contenant la première un nombre infini de fois à l’intérieur d’elle-même : telle la FRACTAL en forme d’Aleph. Une troisième « dimension » serait une infinie répétition sous un certain, voir sous une infinité d’angles possibles des deux premières « dimensions » les contenants un nombre infinie de fois à l’intérieur de chaque « angle » c’est-à-dire d’elle-même. En conséquence une quatrième « dimension » étant une infinie répétition d’un certain « volume » pris sous un angle, contient icelui un nombre de fois infini à l’intérieur de cette « dimension quatre ». Etc., etc., le ‘Je’-‘Je’ représente certainement cet état AUTRE INCLUANT À L’INTÉRIEUR DE LUI-MÊME TOUT, ET AUTRE CHOSE, ET CERTAINEMENT PAS UN « TRAVAIL » AU SENS ACTUEL ET ANCIEN DE CE MOT.

RESSEMBLE AU SAINT CHAOS : temps universel des EAUX PRIMORDIALES, où les pelles ramassaient toutes seules la neige, mais il fallait tout de même quelqu’un pour les surveiller de peur qu’elles ne deviennent trop « intelligentes » et se retournent contre leurs maîtres ! Saint Chaos des EAUX PRIMORDIALES où animaux et humains peuvent se transformer les uns en les autres, tous et tout objet peuvent voler, les cultures germent spontanément, etc.

SAINT CHAOS SANS TEMPS VULGAIRE QUI NE PERMET AUCUNE PRÉDICTION, AUCUN SENS DU MOT ”SOCIAL”, MAIS CE NE PEUT ÊTRE AUCUNEMENT LA « LOI DU PLUS FORT », PUISQUE CETTE LOI, C’EST L’ACTUEL CHAOS DE L’HUMAIN MATÉRIALISTE QUI CROIT QU’IL MET DE L’« ORDRE » : DEHORS OU ENDROIT (right side) LE DEDANS OU ENVERS (wrong side) DES NOMS-LES-FORMES.


« Le ‘Je’-‘Je’ est toujours là. Il n’y a pas à le connaître. Il n’est pas une connaissance nouvellement acquise. Or, ce qui est nouveau et qui n’est pas ici et maintenant ne peut être qu’évanescent. Le ‘Je’ est toujours là ». (Ramana Maharshi, entretien 49 du 24-4-1935).


« Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini (2) ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jîva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 92 du 7-11-1935).

« Shrî Bhagavân déclara ensuite que dans toute l’oeuvre de Thâyumânavar, la strophe qu’il préférait était celle-ci : « Lorsque l’ego disparaît, un autre ‘Je’-‘Je’ se manifeste spontanément dans toute sa gloire… » Et il cita encore la Skandar-anubûthi : « Ni réel ni irréel ; ni obscur ni lumineux, C’EST ». (Entretien 122 du 1-1-1936).

Et si cet autre ‘Je’-‘Je’ c’était que qu’on appelle de nos jours d’aliénation technologique : « extraterrestre » ?! Ce qui rejoint d’ailleurs le PROBLÈME TEMPOREL DES DÉCHETS NUCLÉAIRES DONT CERTAINS SERONT NOCIFS POUR LES 6000 PROCHAINES GÉNÉRATIONS (en comptant un génération d’environ une durée de 32 ans, ça fait environ 200.000 ans ; et à cette ”époque”, si elle existe, le mot ”nucléaire” aura-t-il un sens en l’an 202.023 ?).

DÉCOUVERTE DU FEU VULGAIRE = NAISSANCE DU MATÉRIALISME-UTILITARISME.
Depuis, le mental humain CROIT que tout est objet, tout est DEHORS, comme « extérieur » à l’Univers, prit pour « une chose » ; il prend maintenant pour argent comptant le CARACTÈRE SOCIALISTE DES CHOSES C’EST-À-DIRE LEUR SEULE SURFACE, COMME LEUR « COUVERTURE SOCIALE », SOIT LA PERCEPTION PAR LE SENS DE LA VUE ET DU CONVENTIONNEL-CONTRAT-ADHÉSION APPELÉ « SCIENCE ». IL PREND POUR DEHORS OU ENDROIT (right side) LE DEDANS OU ENVERS (wrong side) DES NOMS-LES-FORMES.
C’est-à-dire que l’humain actuel qui virtualise tout avec ses machines informatiques est plus que jamais dans la dualité sujet-objet : le sujet qui observe et surtout qui fabrique et vend un objet ; or par définition un sujet ou conscience ne peut observer qu’un objet puisque pas de conscience sans objet Dehors ni d’objet Dehors sans le Dedans de la conscience. Ça c’est pour le monde actuel utilitaire du feu vulgaire et de ses objets, car par définition une conscience ne peut s’examiner elle-même (3), puisqu’elle est le Seul Réel, et que par définition elle est SANS COPIE, DONC ABSENTE DE LA DUALITÉ SUJET-OBJET. Une conscience ne peut qu’ÊTRE, et non « avoir » comme dans ce monde du : ”Votre député, votre santé, votre assurance, vos proches, votre voyante, vos dirigeants, etc. »
Les GALAXIES, les énormes amas de matière des étoiles, des nébuleuses, NE PEUVENT QU’ÊTRE DE LA CONSCIENCE À L’ÉTAT ATOMIQUE OU DE POUSSIÈRE RENDUE VISIBLE PAR FRACTAL DÉCRITE PLUS HAUT DANS SEULEMENT QUATRE « DIMENSIONS » N’AYANT PAS DE RAPPORT AVEC LE SPATIO-TEMPOREL. L’UNIVERS C’EST NOUS, dans racine du mal (1).

Le problème du feu vulgaire est identique à celui de la croyance AU TEMPS QUI COULE :
Le nombre de concepts humains qui dépendent de la croyance au temps qui coule est gigantesque et toutes ses conceptions ne peuvent être que des imbécilités, dont une des plus totalitaire est « la vitesse de la lumière ». Et combien d’autres imbécilités sur lesquelles l’humain a construit sa géométrie mentale !?
RETIREZ L’ILLUSION DE LA CROYANCE AU TEMPS QUI COULE, QUE RESTE-T-IL ?
SIMPLE : IL RESTE LE FLÉAU, PIRE QUE LA PLUS GROSSE BOMBE ATOMIQUE ! L’INSTANT (aucune opinion de temps, pas même « l’instant » et encore moins une « continuité » [durée]). Rejoint d’ailleurs le problème des prophéties : prédire et forcément tomber dans le temps qui coule, alors que le sujet face à l’objet n’existe pas dans le cas d’une prophétie : il n’y que l’Instant, ce qui EST, le Sans Pourquoi. Si bien que la plus grande difficulté du prophète sera de replacer ce qu’il « a vu » dans l’actuel concept illusoire de l’ordre chronologique humain (la ”dialectique matérialiste historique”). Ce que « voit » le prophète est alors opinioné par l’humain comme « futur ». Comment le prophète procède alors ? IL DEVINE, d’où l’autre nom du prophète : DEVIN (étymologie de Dieu, Divin). Si le prophète utilise l’inconscient collectif, ALORS IL SE TROMPE ! Et peut prendre Jules César pour Adolphe Hitler, ou Ulysse pour Guillaume II

Sans le temps-feu vulgaire C’EST LE SAINT CHAOS : même un miroir est incapable de renvoyez l’image du cadran de l’horloge faisant apparaître 2 heures après 3 heures. Dans le Saint Chaos, l’Univers N’EST PLUS CAUSAL : AUCUN BIG BANG ; comme énoncé plus haut, C’EST LE MIRACLE PERMANENT (terminées les habitudes sociales, le conventionnel social ou ”Adhésion, contrat”, le concept et forcément la mémoire)…. TERMINÉES LES HABITUDES OU AUTOMATISMES PSYCHIQUES… qui fabriquent en physique la quincaillerie des particules et autre ”vitesse de la lumière”, de ces ”scientifiques” AVEUGLES ABSOLUS et salariés
Comment l’humain peut-il se faire une opinion de ce qu’il appelle ”ordre” à partir de ce qu’il appelle ”désordre” ??

ZÉRO INDIEN : CE QUI EST INCONCEVABLE. Comme introduire le Mont Mérou dans un grain de moutarde : tel est l’accès au Réel appelé « Liberté inconcevable ».
Concernant le fameux « ordre » cher à certains ego en bandes organisée appelées « État », donc concernant l’évolutionnisme : CE QUI N’EST JAMAIS ALLUMÉ N’EXIGE PAS QU’ON L’ÉTEIGNE. C’est d’ailleurs pourquoi TOUS POUVOIRS SONT L’ÉTEIGNOIR DE LA CHANDELLE, CORRESPONDANCE À LA RACINE DU MAL EN UNE SAISIE ENTRE UN DEDANS-CLIENT ET UN DEHOR-VENDEUR.

Notes.
1. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)

2. Voir la page Sentiment océanique Sahaja nostre Vraie Nature.

3. ”Y aurait-il deux Soi”, dit Ramana Maharshi à l’entretien 146 : ”l’un qui réalise, et l’autre qui doit être réalisé”. Au même entretien : ”Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réelle du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part. Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental”.
Idem dans le Soûtra de la Liberté inconcevable : « La personne et la cessation de la personne forment dualité [sujet-objet]. Or la personne est cessation de la personne, puisque celui qui voit l’Apparence réelle de la personne ne croit pas à la personne ni à sa cessation. La personne et sa cessation ne sont point deux réalités différentes : rester dans cet état sans appréhension ni terreur, c’est accéder au Réel dans la non-dualité ».
 
 

Dernière mise à jour : 23-08-2023 03:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >