Accueil arrow News arrow Dernières news arrow République le conformisme dans la matrice
République le conformisme dans la matrice Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 09-09-2023 05:54

Pages vues : 750    

Favoris : 106

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Judéo-maçonnerie, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Religion, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
republique_matrice_daumier.jpg
 
 
République le conformisme dans la matrice
et la mode du « sport » fait la partie de
LA MATRICE OU « PAROISSE RÉPUBLICAINE » en
tout connecté (relier, religion).
 
La contradiction est paroxystique dans le régime
républicain : d’un côté le conformisme de
l’inclusivisme et de la fièvre égalitaire de
tous dans la même pensée unique en une forme de
Moi-Collectif nouvelle mode, et de l’autre
le Moi-individuel du commerce ou échangisme liée
à cette loi de succion vulgaire : le PLOMB,
L’ATTRACTION, LA PESANTEUR : le premier acte de
la plus petiote cellule jusqu’au bambin du riche
comme du pauvre, est de sucer tout ce qu’il
peut saisir : par cette succion telle la tétée
il s’assimile tout ce qui peut permettre à
son corps de survivre, et qu’il transforme.
Une « eucharistie matérialiste » et de nos
jours mercantiles… Loi de succion du ”Mon ceci,
mon cela”
et du ”Votre ceci, votre cela”.
Cela en totale CONTRADICTION avec l’ÉNERGIE LIBRE
ET NÉCESSAIREMENT GRATUITE : ON NE « SORT » PAS
DE L’UNIVERS POUR LE VOIR : LE « PRIX DU BARIL »
EST UNE ESCROQUERIE PHÉNOMÉNALE EN UN
COURT-CIRCUIT
D’UNE ÉNERGIE SOI-DISANT « POUR TOUS », UN
”ÉNERGIE RÉPUBLICAINE” ET EN MÊME TEMPS
INDIVIDUEL, PAR LES PRODUCTEURS ET
EXPLOITEURS DU PÉTROLE TELS NOMBRE DE PAYS
DU MOYEN-ORIENT (Arabie saoudite, Qatar, etc.)
ET AUTRES EXPLOITANTS DU GAZ (ou du nucléaire).


Le dictateur fabricant d’âmes était en germe dans Marx qui « enseignait que la structure intellectuelle du dividu (a) est le produit de son milieu ». Ainsi fabriqué par les seules contingences sociales ou de la dialectique matérialiste historique dont le dividu consommateur n’a pas à décider, le consommateur ne doit vivre que dans la flèche du temps linéaire, la juiverie (1) de la ”mise en valeur du temps”. Le souvenir, la Tradition même sont interdit au citoyen consommateur, il ne doit pas regarder en arrière, tous les repères lui sont interdit, il ne doit pas regarder en arrière pour RETOURNER LA LUMIÈRE. Seul, le dictateur fabricant d’âmes, et le macron-rothschild en est un, s’accorde cette possibilité et l’interdit aux fabriqués ; macron-rothschild a seul le droit au ‘Je’. Cela s’inscrit dans cette mise en valeur du temps : qui dit ÉDUCATION dit coulage dans un moule, et le macron-rothschild force le pouvoir sur l’éducation et le sport donc sur LE DEHORS et ainsi interdit le RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE OU L’ÉTERNEL RETOUR (bouclage du ”futur sur le passé”). Et cette séparation nette et brutale depuis l’après 1945 entre fabricants (un petit groupe et à la limite un seul, comme l’égrégore devenu autonome) et fabriqués (les milliards de Terriens) n’a jamais été aussi nette et de plus en plus à nos jours.
a. Dividu : le citoyenisme qui naturellement DIVISE d’où le terme exacte de « dividu », et non d’individu faisant CROIRE à une unicité, à une indivision.

Le RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE OU RÉALISATION, du Soi, est la fusion du ‘je’ de l’ego avec le ‘Je’ éternel, le Centrum Centri qui est nulle part mais sans Lui, la Circonférence qui est partout ne serait pas. La Réalisation peut s’appeler « Nirvana » (Outre-souffrance, un état situé au-delà de la souffrance, et le contraire du samsâra [cycle des naissances et des morts, monde phénoménale des noms-les-formes]. Le Nirvana du parfait Bouddha n’est autre que l’Éveil authentique et parfait, la VRAIE DEMEURE ou NIRVANA SANS DEMEURE [sans fixation ou sans ”isme”, sans ”constante” style ”vitesse de la lumière” si rassurante comme toutes constantes fabriquées par le conventionnel opinionesque….].
Quand le Retournement de la Lumière ou la Boucle est réalisée, on ne peut plus opinioner de ”croyance” ni diviser par laïcité entre ”croyants” et ”incroyants”, ni parler de ”foi”, mais de CO-naissance par co-naturalité dans le re-liement (sens de relier, religion) au TOUT, au TAO ou au Soi, par le fait de l’identification du ‘Je’ avec le Centrum Centri qui est nulle part, ni surface ni volume. Sans le Centre qui n’est RIEN, il n’y aurait rien : aucune Circonférence. Ainsi en est-il de ce que les Chrétiens appellent ”Dieu”, ou ”Christ”.
Dieu n’est pas ex-istant : « Je suis ce JE SUIS ».
Cette Réalisation du Soi et rencontre avec le Centrum Centri de tout l’Univers manifesté, en tant qu’événement vécu et senti, ne peut en aucune façon être confondu avec le sentiment des psy et des romanciers et scénaristes de l’industrie d’Hollywood, et des politicards du régime.

Ce qui peut amener au fait que SEUL L’IRRÉEL EST VÉRITABLEMENT LE SEUL RÉEL puisque déploiement de l’Énergie ou « Circonférence Énergie-Libre qui est partout » (comme l’avait pressenti Nikola Tesla) et en réitération du Centrum Centri, soit la Circonférence qui est partout SE TROUVE ÉGALEMENT DANS TOUTE LA CONCEPTION TERRESTRE OU SPATIO-TEMPORELLE (”Les choses sont faites de la même substance que les rêves”, écrivait Shakespeare).
Ainsi le « SANS PREUVE » (dans une affirmation) n’est pas une opinion ou une possession, mais UNE RÊVERIE NATURELLE, ENFANTINE OU ORIGINELLE (2) qui œuvre vers la Voie de l’anti-thermodynamique et Vraie Énergie Libre, GRATUITE. (De nos jours d’hyper rationalité informatique, le ”sans preuve” ou la REVERIE va être prise par certains « médecins » dit « psychiatres » pour une psychose comme ”entendre des voix”, ou une ”bouffée délirante polymorphe”, etc. Le Grand Temps, le Saint Chaos est interdit….)


RÊVE OU LE ”SANS PREUVE” :

Les ”DEUX VACUITÉS” comportant le rêve et l’imagination désignent l’irréalité du ‘moi’ individuel ou ego et l’insubstantialité de la matière dans le spatio-temporel, ce que nécessairement ne savait pas Marx pour annoncer que la structure intellectuelle du consommateur est le produit de son milieu ! Quant aux « voies de vision et de méditation  », ce sont comme des ”terres” vers la Vraie Demeure du Sans Demeure, vers les NEUF AUTRES…. Sur la Voie de la Vision, la Voie du TAO, l’Éveillé « voit » ou perçoit les deux vacuités, et sur la voie de la méditation, il intègre cette vision au vœu et l’œuvre d’instruire et transformer tous les Être sans exception : « Le Royaume des Cieux est en Vous », pour tous et évidemment sans condition, ce qui là encore rejoint l’Énergie Libre qui est PARTOUT ET SANS CONDITION CAR GRATUITE. (En réf. au Soûtra du filet de Brahmâ, manuel de théorie et pratique de l’esprit d’Éveil).
Cette ÉNERGIE LIBRE porte aussi le nom de MERVEILLEUX car elle ne peut qu’être associé à la sagesse. Sans cette Sagesse, l’extinction dans la PAIX DU NIRVANA ne serait que néant.
Actuellement Nous en sommes encore loin, si loin de plus en plus de l’Énergie Libre, car :
L’énergie dite ”libre” ne peut que faire la partie du TOUT du CENTRE QUI EST NULLE PART ET DE LA CIRCONFÉRENCE QUI EST PARTOUT, et évidemment pas le Tout républicain du régime de ce monothéisme républicain (voir la page Cette civilisation du Christ républicain).

En conséquence, imaginons un ”consommateur” qui modifie le moteur de son automobile, sans demander une autorisation au fabricant et en se passant de la loi machin de l’État, en plus, la voiture par ce même État est obligé de passer à une révision tous les 2 ans. Alors si le citoyen met un ”moteur à énergie libre” dans sa voiture, imaginons la tête du mécanicien devant le ”moteur” à réviser dont il sera incapable d’expliquer le fonctionnement : il risque fort d’interdire au citoyen consommateur de circuler, de consommer avec son automobile !
Ceci est un exemple que l’énergie dite ”libre” DOIT NÉCESSAIREMENT FAIRE LA PARTIE DU TOUT. ÉNERGIE ”LIBRE” = A-TEMPORELLE.

ÉNERGIE ”LIBRE” = RÉSOLUTION DU DILEMME MOI-COLLECTIF/MOI-INdIVIDUEL, ET EN CONSÉQUENCE DISPARITION DE L’ÉTAT ET DE SES INSTITUTIONS.
VOILÀ LA SOLUTION, ELLE NE PEUT SE TROUVER QUE DANS LE « QUI SUIS-JE ? ». LA TECHNOLOGIE SOUS LE NOM « ÉNERGIE » VÉRITABLE NE PEUT VENIR QU’ENSUITE, ET PAS AVANT COMME À CE HUI ET DEPUIS LA DÉCOUVERTE DU FEU VULGAIRE ANNONÇANT LES GUERRES SOUS MÉTALLURGIE ET THERMODYNAMIQUE (3).

« Dans votre sommeil [profond et de rêve], le temps et l’espace n’existent pas. Ce sont des concepts qui naissent une fois que la pensée ‘je’ a surgi. Avant l’éveil de cette dernière, les concepts étaient absents. Par conséquent, vous êtes au-delà du temps et de l’espace. La pensée ‘je’ n’est qu’un ‘je’ limité [ÇA CONCERNE ÉVIDEMMENT L’ÉNERGIE ”LIBRE”]. Le vrai ‘Je’ est illimité, universel, au-delà du temps et de l’espace. Ces notions sont absentes dans le sommeil. Juste au moment du réveil et avant de voir le monde objectif, se trouve un état de conscience qui est le pur Soi. C’est lui qu’il faut connaître.
(Ramana Maharshi, entretien 311 du 2-1-1937).

L’ÉTAT DE VEILLE EST BANCAL PUISQU’IL EST IMPERMANENT ; IL SERT SEULEMENT À RÉALISER LE Soi, le « Qui suis-je ? ». (De nos jours l’état de veille sert à « faire des affaires »… AU DEHORS……..)

« Mais la Félicité ne se trouve ni en certains endroits ni à certains moments [IDENTIQUE AU CONCEPT ”ÉNERGIE LIBRE”……] Elle doit être permanente pour avoir de l’intérêt [COMME L’”ÉNERGIE LIBRE” OU GRATUITE ET PERMANENTE OU INÉPUISABLE]. Un tel être permanent, c’est vous-même. Soyez le Soi, c’est la Félicité. Vous êtes toujours Cela ». (Ramana Maharshi, entretien 653 du 1-4-1939).

LE CENTRE EST NULLE PART ET LA CIRCONFÉRENCE EST PARTOUT.
TOUTES CES CHOSES NAISSENT LES UNES DES AUTRES ET FORMENT LE CIRCULUS. ELLES NE SONT PAS LES MÊMES (elles gardent leur ”Moi-Individuelle” ou leur ‘je’) et cependant elles ne sont pas séparées, CAR ELLES SONT INÉPUISABLES ET INDÉFECTIBLES. (FORMULE DE L’ÉNERGIE LIBRE PAR LE INNÉ-IGNÉ DU TOUT EST DANS TOUT : « On ne sort pas de l’Univers… »

ÉNERGIE LIBRE = CONNAISSANCE INÉPUISABLE, INFINIE :
« Je suis ce JE SUIS » se réalisant par la CIRCONFÉRENCE de l’existant, comme le rayon d’un projecteur qui explore un horizon. Le Tout ou Soi Seul peut « voir » en simultané tout l’horizon du créé sans avoir besoin de faire succéder dans sa vision chaque Instant circulant dans l’espace-temps d’Instant en Instant. SA Connaissance n’est pas celle du projecteur tournant mais d’un SOLEIL qui éclaire en toutes direction DANS L’INSTANT.
Le mystique ou le « perdu en Dieu », ne peut incarner dans le langage conventionnel sociétal que ce que voit le projecteur tournant, Instant après Instant. Il n’est pas Dieu mais participe de son infaillibilité.
Le DOGME DU MONOTHÉISME RÉPUBLICAIN OU DE L’INFAILLIBILITÉ PAPALE ne signifie pas autre chose. Et en monothéisme républicain, la prétention à l’infaillibilité de tout parti politique, qui atteint son paroxysme démentiel au temps des 74 ans du communisme de l’URSS n’était qu’une singerie d’une infaillibilité de l’Église de Rome. C’est une définition des ISMES ou systèmes logiques clos sur eux-mêmes tel le MONOTHÉISME DE LA RÉPUBLIQUE partout dans ce monde. Chaque humain prétend ainsi POSSÉDER sa CLÉ DE L’UNIVERSALITÉ qui est en tout humain. Toutes les idéologies politiques sont des MASQUES pour le besoin d’absolu en forme de religion : RELIER, TELLE LA RÉPUBLIQUE maintenant. L’ennui, c’est qu’IL NE PEUT Y AVOIR PLUSIEURS UNIVERSALITÉ(S) et que la lutte entre les pseudo-universalité(s) est TOUJOURS cruelle, impitoyable, meurtrière et sanglante. Les ismes, quand ils s’emparent des masses humaines, sont des aliénations collectives. (Pour réf. à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 34 du 22-4-1975 à Arthur Koestler).


Notes.
1. La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumée page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Elle fait de l’Alliance avec Dieu ». LEQUEL ? S’il s’agissait du Soi, l’état actuel du monde serait autre et l’asservissement sous toutes ses formes n’existerait pas !!!
Leur « Dieu » et son sel d’Arche d’Alliance n’est qu’une mouture de socialisme politico-étatique tribal et forme primitive de république, avec ses commandements copiés sur les sagesses égyptiennes : genres littéraires de l’Orient ancien, y compris l’Ancien Testament ; recueils de préceptes pratiques et moraux énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’usage d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les « normes » de conduites dans la vie sociale.…

2. C’est L’AMBIGUÏTÉ, L’ANTI-PENSÉE EN SÉQUENCES comme l’informatique actuelle qui ne travaille qu’en séquences de petits bouts de machins. La conscience de l’AMBIGUÏTÉ est le Gate gate au-dessus de la science mondialiste et de sa symbolique horizontale comme sa couverture sociale aussi horizontale. AMBIGUÏTÉ comme LE CONTE DE FÉE. Les enfants l’ont bien compris tant l’ambiguïté EST leur état. Par exemple dans la RÊVERIE des enfants un objet n’est PAS FIXÉ : un soldat de plomb peut être nommé : canon, sous-marin, avion, maison, échelle, et parfois « soldat », selon LES CIRCONSTANCES. Bien-sûr au mental des adultes un soldat de plomb est définitivement un soldat de plomb et ”Circulez ya plus rien à voir”, tout est numérisé, digitalisé par l’inform-atique tout confort et tout conforme et ANTI-RÊVES.
Ainsi chez les enfants le social est PUR par rapport à celui des adultes et leur langage opinionesque possessif. La conscience de former une communauté dépendantes d’ordres incompréhensibles, qui ne sont pas des calculs ou du rationnel douteux qui menaceraient leurs jeux, tend à se rapprocher du VRAI SENS DE LA FRATERNITÉ : À CAUSE DES BARRIÈRES SOCIALES, que le socialisme et monothéisme républicain tente de détruire par son inclusivisme.

Les BARRIÈRES SOCIALES FAVORISENT LE PLUS SOUVENT LA FRATERNITÉ HUMAINE. Comme l’exprime si clairement Gustave Thibon dans Diagnostics, page 36 :
« Au début du siècle dernier [vers 1800-1830], dans nos villages provençaux non encore travaillés par la fièvre républicaine, une extrême familiarité régnait entre le seigneur du lieu et les paysans : on jouait aux boules ensemble après les vêpres [office catholique dit autrefois le soir : vespera = soir], les demoiselles nobles dansaient avec les jeunes gens du village, etc. De tels courants de sympathie effective n’étaient possibles que dans la mesure où chaque classe restait liée à sa position, en dehors de toute contestation et de toute envie. Dans ces milieux, où les différences sociales étaient acceptées et vécues comme d’indiscutables nécessités, la familiarité pouvait grandir, d’une classe à l’autre, sans danger de promiscuité [de cette actuelle société qui devient de plus en plus par son ”tout connecté” technologique une SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE] : une fraternité profonde naissait de l’acceptation de l’inégalité.
Le messianisme égalitaire engendre au contraire, dans le peuple, la révolte et la méfiance à l’égard des chefs [l’oligarchie], chez les chefs, le souci de garder la distance à l’égard du peuple [très visible de nos jours en France avec le Macron-Rothschild] : d’une part un réflexe d’agression et de l’autre un réflexe de défense, la guerre au lieu de la communion. Car   quelle que soit l’habitude que la Révolution française nous ait donnée de voir accouplée ces deux mots - la fraternité n’a pas ici-bas de pire ennemi que l’égalité [l’inclusivisme, etc., dans une société formatée, robotisée et ANTI-RÊVE, DONC À COMBLER PAR L’ÉCONOMIE MONDIALES DES DROGUES] ».
Un exemple de Vraie Fraternité qui rejoint complètement ceux donnés par Hyacinthe Dubreuil tout au long de son dernier et émouvant livre : J’ai fini ma journée.

Ces exemples mettent en lumière LA DIFFÉRENCE ENTRE PROFANE ET SACRÉ, ENTRE RÊVE ET ”RÉALITÉ”, et de nos jours, PARADOXALEMENT, LA CHEFFERIE QUI VEUT UNIFORMISER LES PEUPLES, LES RENDRE PROFANES PAR LAÏCITÉ SURTOUT EN FRANCE, TEND À RESTER DANS L’OMBRE DONC À DIVISER DANS SON « SECRET-SACRÉ » EN DUALITÉ INVISIBLE-VISIBLE OU PUR-IMPUR à l’exemple de grosses obédiences judéo-maçonniques spéculatives comme le Grand Orient de France, ou la Grande Loge de France, dont aucun média ne parle jamais….
Le mythe moderne de ”guerre de classes” tend à accompagner le jeu de l’oligarchie qui elle aussi veut UNIFORMISER en une société sans classe, « égalitaire »…..

3. Le « génie » de l’humain commence avec sa découverte du feu vulgaire, ensuite il transforme des végétaux et des métaux en des choses : charpentes, navires et meubles avec le bois ; et flèches, armes et armures, boulets de canon, tanks et bombes avec sa métallurgie. Puis vient l’agriculture, la terre arable (qui peut se labourer ou se travailler) et le fumier des animaux domestiqués. Le travail conjoint de la terre et des animaux domestiqués produit la FERMENTATION, du même Thème que le feu vulgaire, qui donnera le mot FERME et FERMIER. Également le RADIUM (famille de l’Uranium) est de ce même Thème du feu vulgaire, ce même feu vulgaire participant d’ailleurs au traitement du cancer et de la destruction des tissus (beaucoup de ”savants” furent brûlés par ce même feu vulgaire…).
TOUT CELA PARTICIPE de nos Ancêtres de la fin du paléolithique qui ont commencé à A-dorer le Soleil au lieu de simplement l’honorer ! Adorer évidemment au sens D’UTILITAIRE : CUIRE, FONDRE !
Ainsi commence la confusion entre le ‘Je’ du Soi et le ‘je’ de l’ego, la confusion du Soleil qui chauffe et éclaire et le Soleil Centrum Centri, le CŒUR ; la confusion entre le corps et l’âme et la dualité en France de laïcité-religieux (les deux dans le même sens de RELIER, SOCIALISER) !!!

« Il revint l’après-midi suivant et, à la surprise générale, il raconta au Maharshi l’expérience qu’il avait faite la nuit précédente. Il avait vu quelque chose en lui, dans le Coeur, au centre de la poitrine, ressemblant à une lumière électrique. Et il ajouta avoir vu le soleil briller en lui. Le Maharshi sourit, puis demanda qu’on lise à l’intention de Mr. Duff une traduction d’Atma-vidyâ [poème en 5 strophes écrit par le Maharshi à la demande se son disciple Muruganar] (La Connaissance du Soi) où se trouve l’énigmatique déclaration disant que la Réalisation consiste à atteindre l’âtman (le Soi), lequel est l’espace [infini] de la conscience, le chidvyoman, à la différence de l’expansion du mental, le chittavyoman. Cette explication convint à Mr. Duff [aristocrate anglais alors âgé de 70 ans] ». (Dans l’entretien 16 du 19-1-1935).

À partir de la découverte du feu vulgaire et de ce qui s’en suivi : la thermodynamique, la catastrophe s’installa jusqu’à ce hui : pollution et déforestation, mais la forêt proteste et se défend, et les animaux ayant besoin de leur forêt deviennent SAUVAGES ET AGRESSIFS envers les humains. L’humain connaîtra alors la faim, la peur, les fatigues et maladies, les intempéries, bref : la souffrance. Il devra se vêtir et travailler ”à la sueur de son front” (”gagner sa vie”).
Partout où régnait l’harmonie originelle, l’humain et son feu vulgaire n’ont apporté que le CHAOS, parce l’humain a été obligé de disputer aux animaux les substances dont elles se nourrissent, et aussi de créer grâce à l’habilité de ses mains, une quincaillerie d’objets divers dont il n’aurait dû, jamais avoir besoin ; mais il est de nos jours connus que le besoin se fabrique POUR FAIRE VENDRE ET CONSOMMER :
Emprise mentale ou racine du mal : la dualité Dedans-Dehors avec naissance de la SAISIE ou LOI DE SUCCION VULGAIRE.
Exemple d’emprise mentale dans le capitalisme juif et leur ”mise en valeur du temps” pour soi-disant ”racheter les péchés” (système du tikkounolamisme rabbinique ou réparation) :
En 1840 les frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient ceci : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent).
Que copia probablement Jacques Lacan : ”L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas“. Donc être sous l’emprise de l’amour.
Saisir = déception….. Et principe de L’IDOLÂTRIE DE LA MARCHANDISE, L’EMPRISE MENTALE : LA DROGUE, LE BESOIN ET LE TOUJOURS PLUS” EN ÉVOLUTIONNISME APPELÉ AUSSI ”SALUT”, LA DÉMOCRATIE : FABRIQUER LE CONSENTEMENT-CONSOMMATEUR ET AINSI ÊTRE FORCÉMENT PERPÉTUELLEMENT DÉÇU, BLASÉ, INSATISFAIT, ANGOISSÉ (d’où le principe sans fin et qui a toujours faim des RÉFORMES… ”Agiter le peuple avant de s’en servir”…).
RESSENTIR L’ATTRACTION ”UNIVERSELLE” OU LOI DE SUCCION VULGAIRE EN UN APPÉTIT INSATIABLE, ÊTRE SOUS EMPRISE
[En haut de page : tout est dit dans ce tableau de Daumier] 
 
 

Dernière mise à jour : 09-09-2023 06:45

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >