Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le progrès actuel est nul
Le progrès actuel est nul Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-11-2023 11:44

Pages vues : 376    

Favoris : 22

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
teleph_trc_tet_maison_arche_alliance.png
 
 
Le progrès actuel est nul
Si le progrès est entièrement dépendant des
industries du capitalisme, IL EST NUL,
car il y aura de plus en plus de SOUMISSION
au capitalisme mais surtout à la RAISON,
au MENTAL LE CRIMINEL PARFAIT.
Nous voyons déjà les prémices de cette
SOUMISSION avec l’I.A. dépendante de ces
industries du capitalisme.
Le « TOUT-CONFORT » va soumettre, fabriquer,
les humains en pleutres apeurés au moindre bobo
qui adoreront leur I.A. tel un Dieu,
telle une Mère protectrice, telle une MATRICE.


VIVE L’IRRÉPARABLE ! VIVE L’INACCESSIBLE !
 
Sans capitalisme, ses banques, l’intelligence artificielle n’existe pas ; elle est d’ailleurs liée au mode de vie des actuels Terriens : les esclaves salariés qui seront bientôt remplacés par des machines de l’industrie capitaliste, tels les chevaux des fiacres furent remplacés par des automobiles à essence.

Le Terrien s’est contenté de l’éclairage à la lampe à huile pendant des millénaires, puis pendant un siècle à la lampe à pétrole ; puis vers la fin du 19è siècle européen évidemment sous la poussée de la naissance d’une palanquée de nouvelles banques arrive la fée électricité et en seulement moins d’un siècle le Terrien passe à la lampe électrique ; avec l’I.A. le mode de vie du Terrien ne mettra pas moins d’un siècle à être chaotique, MAIS TOUT AU PLUS UNE OU DEUX DÉCENNIES POUR VOIR SON MODE DE VIE CHAOTISÉ, ALORS QU’IL A VÉCU EN HUMAIN, PRESQUE AU RYTHME DE LA NATURE, PENDANT TOUS CES MILLÉNAIRES !!!

RAISON ET I.A. = LE CHIFFRE, LA QUANTITÉ, LE TOUJOURS PLUS DE L’ÉVOLUTIONNISME JUIF ET DE LEUR MISE EN VALEUR DE LEUR TEMPS.
Et avec l’I.A., le salaria chaotisé, il faudra REMPLACER LE « TEMPS LIBRE » PAR QUELQUE CHOSE !!! Et avec la rapidité de présence de l’I.A. aliénant l'humain, il faudra nécessairement que le capitalisme fasse construire BEAUCOUP D’ASILES PSYCHIATRIQUES, notamment à l’aide des ses machines sous I.A.
IL Y A PIRE : avec l’I.A., le ”Vivre ensemble” de la mise en marche de la SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE commence à prendre sérieusement forme ! Là encore les Juifs seront Winners, parce que leur chère république-socialisme sera triomphante. Socialisme ou république juive comme mentionné page 481 dans le livre de Jacques Attali : Les Juifs, le monde et l’argent, socialisme-république, sionisme, américanisme et psychanalyse les mamelles de mammon-loi de succion.
Et comme cite Jacques Attali page 488 : « Le Juif n’est plus seulement considéré comme la cause des malheurs du monde (1) ; il est soupçonné de les organiser pour s’emparer du pouvoir. Négation totale de la conception juive de l’économie [sic]. Alors que, dans la doctrine biblique, le salut du Juif dépend de celui du monde [HORREUR, COMMERCE, RACINE DU MAL (2), DUALITÉ VENDEUR-CLIENT, SOUPMISSION AUX JUIFS], on l’accuse maintenant de vouloir s’approprier le monde pour l’exploiter à son profit 
».

SOCIALISME OU « ALTRUISME RABBINO-PROTESTANT » :
« Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entourent », une définition possible de la république, du social-démocratie et de sa trinité judéo-maçonnique spéculative ”liberté-égalité-fraternité”, pages 166, 340, 359, 365 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent, de ces « bons citoyens qui ne veulent rien d’autre qu’apporter leurs fruits [leur aide] à ceux qui les entourent….. ». Effectivement : beaucoup de banquiers et de psychiatres juifs, également beaucoup de Juifs chez les JUDÉO-MAÇONS SPÉCULATIFS MODÈLE GRAND ORIENT DE FRANCE (3) AFIN DE CONSTITUER EN PREMIER UN RÉSEAU UTILITARISTE (tel celui du gouvernement de la république française).

Mais qui a demandé à ces gens là de s’occuper des affaires des autres ?
Leur « CRÉATION », C’EST TOUT BÉNÉFICE OU TOUTE LOI DE SUCCION À N’EN PLUS FINIR, SUIVANT LA MODE DE PROMÉTHÉE (la raison, le calcul, l’intellectualisme AU SENS DE L’UTILITARISME qui ne pouvait qu’engendrer l’I.A.)…


Vers 1980, au temps du Commodore Vic20 et du PET, presque personne ne savait vraiment à quoi allait servir son ”ordinateur personnel” : à jouer à des jeux vidéos, à calculer ses économies, à classer ses affaires ??? Tout au plus cette machine à clavier unique avec un écran en tube cathodique, sans souris informatique, surtout sans l’Internet ou sans le moindre réseau, n’était guère qu’une MACHINE À ÉCRIRE « AUGMENTÉE » PROLONGEANT L’ÉCRAN TRADITIONNEL DE TÉLÉVISION (si récente : développée à partir de Baird).

À cause du criminel mental, le « progrès » progresse et DÉPASSE ce mental tel qu’illustré non seulement par le COMPLEXE DE PROMÉTHÉE, et tel qu’illustré par l’Apprentie sorcier du conte musical. Selon Gaston Bachelard, dans La psychanalyse du feu, le Complexe de Prométhée dépend de la raison humaine en forme du complexe d’Œdipe de la vie intellectuelle : LE PRINCIPE D’UTILITÉ, qui inévitablement sera celui de l’intelligence artificielle, comme de passer du cheval animal au cheval-vapeur puis au « cheval-électrique »… Ainsi le COMPLEXE DE PROMÉTHÉE est cette forme de PROGRÈS UNIQUEMENT LIÉ À L’INDUSTRIE DU CAPITALISME, L’OBJET : LE TOUJOURS PLUS QUI POUSSENT LES TERRIENS À EN SAVOIR AUTANT QUE LEURS PÈRES, PLUS QUE LEURS PÈRES, PLUS QUE DIEU MÊME. C’EST LA VULGAIRE LOI DE SUCCION, LA RACINE DU MAL (2) OU « SUPRÉMATIE DES INSTINCTS » TELLEMENT WINNER SOUS LEUR « CAPOT DU MENTAL » TENTE TELLEMENT LE PLUS GRAND NOMBRE DE TERRIENS…


LE MENTAL : CELUI QUI EST ÉDUQUÉ À CROIRE, À MANGER !
« Même la structure de l’atome a été découverte par le mental. Donc le mental est plus subtil que l’atome. Et ce qui est derrière le mental, c’est-à-dire l’âme individuelle, est plus subtil que le mental. Le saint tamoul Mânikkavâchakar a dit que si chacun des grains de poussière qui dansent dans un rayon de soleil représentait un Univers, la lumière du soleil tout entière représenterait l’Être suprême ». (Ramana Maharshi, entretien 15 du 8-1-1935). FRACTAL.

I.A. et nostre époque capitaliste OU RAISON (CAPITAL ayant le sens de TÊTE), tout est fait pour LA POSSESSION-CORPS. Or c’est le CONTRAIRE du ‘Je’ : « En poussant plus loin l’analyse, on découvre que le mental (manomaya-kosha) et ses fonctions ne sont pas non plus le ‘Je’.
La prochaine étape conduit à la question : « D’où ces pensées s’élèvent-elles ? » Les pensées sont spontanées, superficielles ou analytiques. Elles opèrent dans l’intellect. Qui donc prend conscience d’elles ? C’est l’individu. L’existence des pensées, leurs claires perceptions et leurs opérations lui deviennent évidentes. L’analyse mène à la conclusion que l’individualité de la personne fonctionne en tant que connaisseur de l’existence des pensées et de leur succession. Cette individualité, c’est l’ego ou ce que les gens appellent ‘je’. Le vijnânamayakosha (l’intellect) n’est pas le vrai ‘Je’, il n’est que son enveloppe.
Si l’on pousse plus loin l’analyse on se demande : « Qui est ce ‘je’ ? D’où vient-il ? » Le ‘Je’ n’était pas conscient durant le sommeil profond. Mais dès que le ‘je’ apparaît, le sommeil profond se transforme en rêve ou en état de veille. Pour le moment, ne nous occupons pas du rêve. Qui suis-je actuellement, dans cet état de veille ? Si je tire mon origine de l’état de sommeil, le ‘je’ était alors recouvert par l’ignorance. Et un tel ‘je’ ignorant ne peut pas être ce que les Ecritures prétendent qu’il est, et ce que les sages affirment. ‘Je’ suis au-delà même du sommeil. ‘Je’ dois exister maintenant et ici et être le même que celui que j’étais durant le sommeil et au cours des rêves, sans avoir été affecté par les qualités de ces états. ‘Je’ dois donc être le substrat non qualifié, sous-jacent à ces trois états (au-delà de l’ânandamaya-kosha) [le scribe de la page souligne].
En bref, le ‘Je’ se situe au-delà de ces cinq enveloppes (kosha). Ce qui reste lorsque l’on a abandonné tout ce qui est « non-Soi » est le Soi, sat-chit-ânanda (Être-Conscience-Félicité) ». (Ramana Maharshi, entretien 24 du 4-2-1935).

Le tiqounisme rabbinique faisant croire à l’erreur propose une réparation, c’est le commerce, le progrès, la mise en valeur du temps. Mais sous l’angle de la Félicité naturelle, voir que l’essence de les caractéristiques de l’erreur à réparer sont épuisées et donc qu’il n’y a rien à réparer ou à éliminer, ce ne peut qu’être LA NON-INVENTION DU TIQOUN !
Le tiqounisme rabbinique est totalement le contraire de l’INSAISISSABLE : « LÀ OÙ L’ON ENTRE SANS  ENTRER OU SANS RÉPARER, CE NE PEUT QU’ÊTRE L’IRRÉPARABLE OU L’IMPÉNÉTRABLE !

Avant que l’humain ne soit transformé en robot par son I.A., il reste encore un animal, mais des animaux il est le seul ayant une possibilité de Libération spirituelle. Or nostre époque soumise entièrement au capitalisme ENTRETIEN ET AUGMENTE LE CORPS ET AINSI EMPÊCHE TOUTE LIBÉRATION SPIRITUELLE POUR ENTRAÎNER TOUS LES HUMAINS DANS UNE MÊME OMNIPOTENCE INDIFFÉRENCIÉE TEL CE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN. PROCHAINEMENT L’HUMAIN SERA DU BÉTAIL POUR L’I.A., alors qu’avant 1789, en France l’humain était du bétail pour Dieu, et avant l’Église impériale de Rome, l’humain était du bétail pour les Dieux. De nos jours, en France l’humain est du bétail pour la laïcité !

VIVE L’IRRÉPARABLE ! VIVE L’INACCESSIBLE !


Notes.
1. En grande partie par le fric mais surtout à cause de l’INVENTION DE LA RÉPARATION DU MONDE (tiqoun), L’INVENTION DE LA CHUTE FAÇON ANCIEN TESTAMENT QUE C’EST SI VENDEUR, SI PLOMB, PESANTEUR, LOI DE SUCCION VULGAIRE.

2. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE OU À L’UTILITAIRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWÎ.

LOI DE SUCCION DANS LE MATHNAWÎ, LIVRE CINQUIÈME 719-752 : « Un petit oiseau chassait un ver : un chat saisit cette occasion et s’en empara. L’oiseau était dévorant et chose dévorée, et, absorbé dans sa chasse, ne savait pas qu’il y avait un autre chasseur.
Bien que le voleur chasse des objets, cependant le chef de la police avec les ennemis du voleur sont sur ses traces.
Son mental est occupé avec les biens, les verrous, la porte : il est inconscient du préfet et du tumulte qui s’élève à l’aube. Il est absorbé par sa passion pour le gain qu’il ne prend pas garde à ceux qui le recherchent et le poursuivent.
Si l’herbage boit l’eau pure, ensuite l’estomac d’un animal s’en nourrira.
Cette herbe est dévorante et décorée : il en va ainsi pour toute chose qui existe, excepté Dieu. Étant donné qu’Il est Celui (dont il est dit) : Il vous nourrit et n’est pas nourri, Dieu n’est pas dévorant et dévoré, comme la chair et la peau.
Comment ce qui est dévorant et dévoré serait-il en sûreté contre ce qui dévore et qui réside dans une cachette ?
La sécurité de ceux qui sont susceptibles d’être dévorés traîne le deuil à sa suite ; va vers le Portail [le « Gate gate pâragate… »] de Celui qui n’est pas nourri.

Chaque imagination dévore une autre imagination [surtout dans cette tyrannie de l’opinion] : une pensée se nourrit d’une autre pensée. Tu ne peux être libéré de toute imagination ni t’endormir de façon à t’évader complètement. Tes pensées sont comme les frelons, et ton sommeil comme l’eau (dans laquelle tu es plongé) : quand tu t’éveilles, les frelons reviennent.
Et maintes imaginations pareilles à des frelons volent et t’emportent tantôt ici, tantôt là.
Cette imagination est la moindre de ceux qui dévorent : le Tout-Puissant connaît les autres [Zéro indien…]
Écoute, enfuis-toi loin de la troupe de tous ceux qui dévorent, vers Celui qui a dit : « Je suis ton protecteur » [équivalent de la Parole du Christ : « Qui perd sa vie la gagne »].
Ou vers celui qui a acquis ce pouvoir de protection, si tu ne peux te hâter vers le Protecteur Lui-même. […] Tu as pris pour guide ta raison qui est devenue infantile, étant voilée par le voisinage de l’âme charnelle [la tyrannie de l’opinion, l’égrégore du moment, surtout celui de la folie du sanitaire en 2020-X, celui du réchauffisme allant avec l’aliénation de l’économie tout azimut consommateur sous prétexte et à la suite du covidisme et du réchauffisme se poursuivant avec la ”guerre en Ukraine”].
[…]
L’avidité pour la chasse fait oublier qu’on est soi-même une proie [le citoyen la proie de l’autre, la proie des élections et des virus, du politisme, de l’inflation économique fabriquée et des banques et de la SAISIE OU LOI DE SUCCION] : le chasseur s’efforce de gagner des cœurs [du consensus], alors qu’il a perdu le sien ».

3. RAPPEL : « La tradition qui influença le plus notre Franc-maçonnerie moderne est celle des Mystères judaïques - de sorte que la plus grande partie de nos cérémonies et de nos symboles possède aujourd’hui un aspect liturgique judaïque », écrit page 99 le judéo-maçon Charles W. Leadbeater et 33è degré, dans son livre Rites mystiques antique - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie. Et page 115 : « Les Mystères judaïques sont aux origines de notre tradition actuelle, les trois degrés corporatifs ayant toujours constitué la base de tout système de l’initiation maçonnique, parce qu’ils sauvegardent les vestiges des Petits et des Grands Mystères d’Égypte - les seuls à pouvoir être, dans leur forme originelle, dénommés des degrés ». (Bien-sûr, les Juifs copient tout…..).
Et page 113 : « Le temple du Roi Salomon était la matérialisation physique d’un vaste complexe métaphysique, constitué de spéculations et d’investigations mystiques : ses dimensions et ses proportions étaient en effet réputés être liées à celle de l’univers même [sic], et tous les objets sacrés qui s’y trouvaient exprimaient à la fois le macrocosme et le microcosme [sic]. […] De plus, l’idée même des Juifs selon laquelle le temple devrait être reconstruit un jour prochain, était en fait une idée transformée et imprégnée de spiritualité : elle était comprise comme une allégorie de la « réalisation » de la perfection divine [?], à la fois dans l’homme et dans l’univers [extérieur ?].
Avec la richesse de leur esprit oriental appréciant les allégories complexes et exubérantes [dignes de ces travailleurs du chapeau, ou du mental fictionnel], les Juifs conçurent une véritable ville faite de temples, dont le temple de Salomon n’était que le symbole. Ces temples et ces palais s’attachaient chacun à un aspect ou à un plan distinct de la nature, constituant un système très élaboré de réflexions et de correspondances [avec toutes toutes les erreurs possibles car ici le mot correspondance signifie ”analogie”]. Le modèle originel de la richesse de tout ce symbolisme se trouve dans les Mystères d’Égypte, dans lesquels étaient étudiées les dimensions de la grande pyramide - emblématiques des proportions de l’univers, elle conservait des fonds de traditions occultes [sic] et astronomiques très importantes [des E.T. ? ou de « Nous dans le ”futur” » ?]. Les Juifs appliquèrent [copièrent] dans le temple de Salomon ce qu’ils connaissaient du système égyptien, reflétant ainsi la sagesse de l’Égypte à travers le prisme de leur propre tempérament fougueux et poétique. Ces connaissances furent, d’une part, retranscrites progressivement sous une forme littéraire exotérique et, d’autre part, transmises par les loges secrètes de la Franc-Maçonnerie [ba voyons comme c’est pratique, utilitaire…] ».

Bref, le judéo-maçon spéculatif fait dans le « isme » ou système de l’occultisme érigé en système : « la stricte observance des rites est d’une grande importance, et par l’utilisation de la magie cérémonielle il crée un véhicule [ÉGRÉGORE] par lequel la lumière divine [oh !] pourra descendre et se répandre de tous côtés au secours du monde - invoquant les anges, les esprits de la nature et les autres habitants des mondes invisibles pour qu’ils lui viennent en aide [donc le travail du chapeau et le parfait lavage de cerveaux par un EXTÉRIEUR RITUALISTE OU EN « ISME »], écrit le naïf Leadbeater pages 27-28, conformant aussi que ses frères judéo-maçons sont bien le peuple élu ou réparateur du monde, comme le montrent à ce huit les facebookés et autres Bill Gates.

[En haut de page ; ancien téléphone PTT24 de 1924 et encore en fonction dans les années 1950-60, aquarelle de Michel Roudakoff]
 
 

Dernière mise à jour : 01-11-2023 12:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >