Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Il semblerait que
Il semblerait que Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-01-2024 17:24

Pages vues : 315    

Favoris : 75

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
apophis_snak.jpg
 
 
Il semblerait que
la naissance ou la causalité n’existe pas,
ce qui existe absolument ou « bel et bien »
c’est L’ILLUSION ou L’APPARENCE, car
forcément changeante tel le principe du
vagabondage mental, le speed, le contraire
de :  « Sois tranquille et sache que je suis
Dieu » (Psaume 46,10).
 
Et Romains 3,10-11 : « selon qu'il est
écrit : Il n'y a point de juste,
Pas même un seul ;
Nul n'est intelligent, Nul ne
cherche Dieu… »
À Ecclésiaste 10,2 : « Le coeur du sage
est à sa droite, et le coeur de l'insensé
à sa gauche ».

La libération [moksha] consiste à savoir
que vous n’êtes jamais né.
« Reste tranquille et sache
que je suis Dieu ».
”Rester tranquille” veut dire NE PAS
PENSER. Ce qu’il faut, c’est savoir
et non pas penser ». (Ramana Maharshi,
entretien 131 du 6-1-1936)

« ”Reste tranquille et sache que Je
suis Dieu”
. La tranquillité est la
seule condition à la réalisation du
Soi qui est Dieu » (Ramana Maharshi,
entretien 338 du 23-1-1937).

« La vie de l’humain est ce quelle est.
Ce qui est EST [dans l’Instant et pas
”ailleurs” en projection, en ”messianisme”].
Tous les problèmes viennent du fait d’en
avoir une certaine conception ».
(Ramana Maharshi, 31-12-1946).

Le seul « terroriste » est celui qui a
une « certaine conception de la vie »,
alors il va l’organiser… pour les autres !
Et quand le ”concepteur” ou ”spécialiste”
se sent menacé, lorsque des idées nouvelles
surgissent, elles seront opinionés comme
des MENACES et seront qualifiées de
« désinformation » ce mot de l’Inquisition
actuelle, a y ajouter le mot « complot »,
et ce qui menace le dogme sera tourné
en ridicule.
Les idées neuves sont TOUJOURS des menaces
pour l’État ou le dogme, le Pour-Voir et
ses ”Plus ça change et plus c’est la
même chose”
.

Cette ”CONCEPTION” DE LA VIE =
L’ÉCONOMIE, L’ARGENT, LA VALEUR.
« En face de l’argent [LA conception unique
du mode de vie de l’humain depuis le Néolithique
”Gagner sa vie à la sueur de son front” mais
grâce à l’I.A. il n’aura bientôt plus besoin
de sueur], tout le monde se sent digne
d’être l’élu de cette DIVINITÉ ANONYME
[comme COMME LA MERDE, COMME LE VRAI,
COMME DIEU EST CACHÉ], tout le monde se sent
capable, à la limite, de jouir et de ne
rien faire [grâce à l’I.A.].
Ce n’est pas d’ailleurs l’effet du hasard si
les époques où le primat social est dévolu
à l’argent sont aussi celle où sévit la
pire fièvre égalitariste » (Gustave Thibon,
Diagnostics).
À ce primat social y ajouter la
technologie dépendante du capitalisme !

L’ARGENT = LA VALEUR ET L’EGO : « Votre député,
votre santé, votre voyante, votre boulanger,
votre président, vos droits, etc., etc. »
DONC TOUT POUR AMPLIFIER L’EGO, LE CORPS,
LE MENTAL, LE CONCEPT OU FAIRE/FER
ou CAUSALITÉ DEPENDANTE DE LA DUALITÉ
SUJET-OBJET ou DEDANS-DEHORS.

VOTRE CORPS, VOTRE CONSCIENCE,
VOTRE SMARTPHONE = VOTRE VIE.
Voilà le ”situationnisme” actuel de cette
vie dévolue à l’argent, au corps, dont
la MORT sera LE symptôme suprême.
Votre conscience, votre temps,
VOTRE PRISON.
ET CETTE PRISON SEMBLE, EN APPARENCE,
NE POUVOIR VIVRE SANS SON CORPS,
QUI PROCHAINEMENT SERA AN AGONIE !!!
VOUS LIBÉRERA ENFIN DE VOTRE CRÉDIT-
CRÉDOT-CRÉANCE-CROYANCE-CACAPHONIE.


« Le sentiment d’être celui qui agit est la servitude et non pas les actions elles-mêmes.
Reste tranquille et sache que je suis Dieu. Ici, la tranquillité est l’abandon total, sans trace d’individualité. Le calme prévaut et il n’y a plus d’agitation mentale. L’agitation mentale est la cause du désir, du sentiment d’être celui qui agit et de la personnalité [la loi de succion vulgaire]. Si cela s’arrête, la tranquillité s’instaure. Là, « savoir » veut dire « être ». Il ne s’agit pas du savoir relatif qui implique la triade connaissance, sujet et objet [si prégnante à ce hui de technologie dépendante du capitalisme avec la loi de succion qui fait récolter partout des informations, à l’image d’une I.A. récoltant des infos pour FAIRE CROIRE à une « raison »] ». (Ramana Maharshi, entretien 354 du 8-2-1937).

ÊTRE, dans l’Instant, et ne pas « penser que Je suis Dieu » !
« Plus tard, Shrî Bhagavān reprit : « Il est dit : “Je suis ce JE SUIS.” Cela veut dire qu’on doit demeurer en tant que ‘je’. On est toujours le seul ‘Je’. On n’est rien d’autre. Et cependant, on demande “Qui suis-je ?”. Seule une victime de ses illusions demanderait “Qui suis-je ?” et non un homme pleinement conscient de lui-même. C’est la fausse identification du Soi avec le non-Soi qui incite à demander “Qui suis-je ?” »

« C’est la fausse identification du Soi avec le non-Soi qui incite à demander “Qui suis-je ?” »  = LA FORMATION DE L’IDÉATION ET SON PRINCIPE DU VAGABONDAGE ET DONC DE LA CRÉATION DE L’ESPACE-TEMPS.

À CE HUI : TOUT POUR LE CORPS-MENTAL, TOUT POUR IMAGINER QUE CE QUE NOUS APPELONS « LA CONSCIENCE » EST SITUÉE DANS CE CORPS SOUS UN CRÂNE DONC SITUÉE DANS UNE NAISSANCE ET UNE MORT APPELÉ « ESPACE-TEMPS » (ou matière).
Or c’est le contraire qui se passe : AUCUNE NAISSANCE, AUCUNE MORT, ce qui est appelée « ÂME » n’est pas « situationniste », n’est pas localisable, DONC N’EST PAS POSSÉDABLE par le « Votre ceci, votre cela » DU COMMERCE-SOCIALISME.
Par exemple le contenu des expériences de mort imminente (EMI) suggère une permanence de la Conscience indépendamment du corps. Ce qui ramène à L’AINSITÉ :
Iti désigne l’ainsité (ainsi), le Soi, la Seule Réalité, le « JE SUIS », tathata en sanskrit, shinyo en japonais (‘Je’ et ‘je’ et devient ku : au-delà de l’ego et de ses différences sur-mortelles par leur vulgaire loi de succion et du C(T)OUCHER.

AINSITÉ : ni s’enfuir, ni s’approcher. Le Centre est nulle part et la Circonférence est partout.
Ni apparaître, ni disparaître, seulement « Je suis ce JE SUIS » ou immortalité, éternité du ‘Je’. Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Il m’arrive encore de désirer le retour au Néant, l’anéantissement du ‘Je’. Mais, écrivant cela, je m’aperçois que c’est impossible. Retour au Néant ? Mais on ne peut retourner « à quelque chose » qui, par définition, ne peut être le Néant, le Rien. L’anéantissement du ‘Je’ ? Mais ce ‘Je’ est la fine pointe de mon âme, par laquelle je suis une « personne », selon la définition qu’en donne Olivier Clément, par laquelle je touche Dieu, je suis Dieu. Pouvoir tuer mon ‘Je’, ce serait pouvoir tuer Dieu. Idiot, stupide ! Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source ».

L’œil ne peut fonctionner qu’en utilisant la lumière émanée du soleil, sans cela l’œil est inutile. De même, le jiva ou individu ne peut fonctionner qu’en utilisant la Conscience [le Sel…] qui émane du Soi. Également, de même que l’œil ne peut fonctionner que dans la lumière réfléchie du monde des Essences. S’il l’œil se tourne pour regarder le Soi, il sera entièrement effacé et se fondra dans le Soi avec lequel il ne fera plus qu’un, comme le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source. C’est le EST, le « Je suis ce JE SUIS ».
Donc, on ne regarde pas le doigt qui montre la lune, on regarde DIRECTEMENT la lune. Le doigt qui montre s’appelle : ÉTAT, SPÉCIALISTE, DE CE MONDE DU « VOTRE CECI, VOTRE CELA » du commerce-socialisme.
Le Sage dira : « Il y a », l’ignorant demandera : « Où ? »
[l’ignorant veut des « preuves », des « faits » (du ”vrai”),
il veut « voir » Dieu, c’est-à dire SORTIR de
l’Univers Pour-Voir icelui, mais aussi « sortir
de la Caverne, si Caverne il y a donc si
dualité Dedans-Dehors est fabriqué].
« Les habitudes acquises depuis l’absence de commencement
Forment comme des reflets dans le miroir du mental.
Pour qui peut s’y regarder selon le Réel,
Les objets perdent toutes leurs caractéristiques.

De même que le sot regarde le doigt
Qui désigne la lune et non la lune [que le doigt montre] ;
De même ceux qui s’attachent à mes paroles
Ne voient pas ma Vraie Réalité [même principe en
Alchimie…].

La conscience [conceptualisante ou raison] est comparable à un grand danseur,
Le mental est son assistant et son maquilleur,
Les cinq consciences sensorielles les accompagnent,
Et dans la conscience mentale [la raison] s’incarnent les spectateurs.
(Lankâvatâra, chapitre L’instantanéité).

DOIGT-LUNE = aucun Ici ne saurait être Lui-même sans la présence d’un « Ailleurs », un messianisme, une projection, ce qui est aussi la définition de la RACINE DU MAL, LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)

PARADOXE DE LA RÉALISATION :
« COMME SI » le Libéré, qui l’est par Nature,
avait besoin d’un « Ailleurs » pour devenir
un Éveillé authentique et parfait !
Avec des ”comme si” on invente l’évolutionnisme
et l’involution inverse en essayant de tuer le
mental parce qu’il gonfle gonfle gonfle et qu’il
va exploser !
Comme l’explique Ramana Maharshi, la seule manière
de « contrôler le mental » est d’en trouve sa
source, ET DE S’Y TENIR (sans augmenter par des
ailleurs en ”comme si”).

Le NON-AILLEURS OU ABSENCE DE SPATIO-TEMPOREL CHEZ MAZU :
« Le maître chan Wuye, de la préfecture de Fen [non loin du Fleuve Jaune], rendit visite à Mazu. Mazu, voyant son allure majestueuse et entendant le son de sa voix pareil au timbre d’une cloche, dit : « Quelle magnifique salle de Buddha ! Mais à l’intérieur il n’y a pas de Buddha ». Wuye se prosterna et dit : « En gros, j’ai épuisé le sens de la littérature des trois véhicules (auditeurs, Buddha, bodhisattva)). J’ai souvent entendu dire que, d’après l’école chan, le Cœur [le Soi] c’est le Buddha, mais vraiment je ne le comprends pas ». Mazu répondit : « Le Cœur qui n’a pas compris, c’est précisément cela et rien d’autre » [allusion au policier-voleur devant procéder à sa propre arrestation]. Wuye demanda à nouveau : « Quel est le sceau du Cœur [le ”Gate gate” ou l’Ainsi Allé de l’Éveil] transmis secrètement par le patriarche venu de l’Ouest ? » Mazu dit : « Votre révérence est en train de faire du tapage ! Qu’elle s’en aille et revienne une autre fois ! » Au moment où Wuye allait sortir, Mazu l’interpella : « Votre révérence ! » Wuye retourna la tête, et Mazu dit : « Qu’est-ce que c’est ? » À cet Instant, Wuye comprit et fut éveillé. Il se prosterna. Mazu dit alors : « Quel gaillard obtus, pourquoi salue-t-il ? »
(Les entretiens de Mazu, introduction, traduction et notes par Catherine Despeux. Mazu Daoyi (709-788) est un des plus grands maîtres chan (Zen) de la dynastie des Tang (618-907)).

PARADOXE SUPRÊME faisant qu’un Ici ne saurait être identifié ou comme « rendu vivant » sans le ”comme si” d’un Ailleurs.
SANS AILLEURS se résume au mot SILENCE, parce que les NOMS-LES-FORMES sont dans leur EST, dans leur « Je suis ce JE SUIS ».

SOCIAL-SOCIALISME-COMMERCE = LE MONDE SEMBLE EXISTER PARCE QU’IL Y A LA RACINE DU MAL : L’AUTRE, L'ACHETEUR, LE DEHORS. « Comme si » la question de l’existence du monde ou de la réalité ne saurait être lié à la SINGULARITÉ DU MONDE. ET LÀ S’INTRODUIT LA VIERGE NOIRE ET SON ENFANT FIGURANT DEUX SINGULARITÉS : la Vierge Noire DOUBLEMENT SINGULARITÉ puisque noire : invisible, et vierge : tout autant invisible ; elle a pourtant un enfant, qui peut symboliser l’Ailleurs, mais puisque c’est l’enfant d’une VIERGE qui par essence n’enfante pas, OU « D’UNE FEMME STÉRILE QUI NE PEUT PAS AVOIR D’ENFANT » : À NOUVEAU : INVISIBILITÉ. Ou plutôt le sens de : « La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties ». Et c’est la VRAIE LOI DE SUCCION : L’EUCHARISTIE : L’OUTRE-DÉSIR, L’AU-DELÀ DU DÉSIR, L’INSAISISSABLE, L’ABSENCE D’ESPACE-TEMPS, résumé par le mot SILENCE.
LE « JE EST UN AUTRE » DE RIMBAUD NE FONCTION PLUS !!!
Le ‘je’ du monde ou du Dehors ou de Rimbaud ne parlera pas même si la condition de l’autre ou du Dehors renvoi des symboles soufflés par un autre, ou d’en haut !
« COMME SI » l’espace-temps prenait consistance seulement à la condition d’être pensé, habité ! (Toujours par la relation doigt-Lune marquant un espace-temps…).

SILENCE = VACUITÉ = ÉNERGIE : ON NE SAISIE MÊME PAS CE QUI SERAIT AU-DELÀ DE, ou CE QUI SERAIT AUTRE-OUTRE.

APOPHIS : Qui es-tu ?... Qui vient là ?
(Nis s’arrête d’un coup).
NIS : Je suis Nis l’Égyptien.
APOPHIS : Es-tu complet ?
NIS : Je suis complet.
APOPHIS : Es-tu équipé ?
NIS : Je suis équipé.
APOPHIS : Que viens-tu faire ?
NIS : Reprendre Sataï.
APOPHIS : Et bien tu périras.

(Extrait d’une partie des chants d’un projet de long-métrage : Nis l’Égyptien).

Différence essentielle entre le Gate Gate et celui des « Plus ça change et plus c’est la même chose », qui n’a jamais changé d’avis et en conséquence n’est pas en GATE GATE, N’EST PAS EN ABYME !…..
Donc différencier le messianisme des ”Plus ça change et plus…” des GATE GATE ou NON FIXATION, NON CONSTANTE.
 
CELUI QUI CHERCHE UN « COHÉRENCE » (ou une ”organisation”, un concept pépère) PÉRIRAS (La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties).
 
 

Dernière mise à jour : 20-01-2024 17:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >