Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La colère gronde contre LA LOI DE SUCCION VULGAIRE
La colère gronde contre LA LOI DE SUCCION VULGAIRE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-01-2024 02:49

Pages vues : 283    

Favoris : 100

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
 
frise_tet_mort.png
 
 
La colère gronde contre LA LOI DE SUCCION VULGAIRE
OU DESPOTIQUE LIBERTÉ (fausse) DU PROFIT
LA RACINE DU MAL LE DEDANS-DEHORS.
 
 
Le 1789 français et la régression de la pensée par sa mode de la ”raison” qui déboucha par l’invention de l’ordinateur, bien proche du concept récent d’”Histoire” (les infos) nécessairement lié au langage, surtout écrit, par lequel nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses : une pensée sur la pensée, la fameuse ”raison” à la mode du siècle de loupiotes. L'esprit scientifique et humanitaire engendre à ce hui sa propre négation et meurt en accouchant de l'ordinateur et de l’”intelligence artificielle” tous production des industries du capitalisme. Car tout ce qui peut être mis en équations et algorithmes, sciences physiques ou sciences sociales, n'a plus besoin de ce genre d'esprit pour trouver sa solution. Ce genre d'esprit s'est fait robot.

L’histoire et sa « dialectique ou opinion dans l’histoire », n’est pas valable, n’a aucune consistance : ce qui apparaît nouvellement telle l’histoire doit aussi disparaître : c’est le monde des phénomènes, des accidents, celui du spatio-temporel.
Seul ce qui est RÉEL perdure à jamais.
La dialectique historique et forcément matérialiste par croyance au corps et fabriqué par l’ego à l’état de veille, effectivement CHANGE L’HISTOIRE : l’ego d’un Mehmet II en prenant Constantinople allait évidemment modifier le spatio-temporel dans le triade : politique-économie-religions ; idem avec un Moïse qui « reçoit la Loi » à une certaine date du spatio-temporel et en un lieu, ce qui comme avec Mehmet II modifiera le spatio-temporel dans la triade cité. Là encore : quand une magie parle toutes les magies parlent, et quand une se tait toutes se taisent, et ce qui apparaît nouvellement doit aussi disparaître, comme tout ce qui se nomme « histoire » :

Le mot « Hébreux » signifie en gros : HISTOIRE (les descendants d’Adam, puis d’Abraham qui était celui « désigné par Dieu ». Nous sommes bien dans l’Histoire où un « Dieu » intervient sans arrêt dans l’Histoire, la politique (à travers batailles, sièges, invasions, etc.). Ainsi les faits « historiques » deviennent des faits devant « Dieu » et en deviennent une valeur religieuse que rien avant ne pouvait assurer à ces croyants comme les Hébreux. Ce sont les Hébreux qui inventent l’Histoire comme épiphanie de Dieu… De cette façon ils renforcèrent leur ego, leur winnerisme !
HÉBREU : ”Qui parle avec Dieu”. Nous avons alors H (Homme), E (homme de terre ou d’argile), Br (parole, qui parle, E, de la terre), U (vers l’air ou vers le ciel), etc. « La Parole de Dieu c’est son écriture »… Mais, QUEL DIEU ?

HISTOIRE = PHÉNOMÈNE, et rien de plus !
HISTOIRE = OPINIONS, et rien de plus.
Le « fait spirituel », le « fait magique » n’existent pas en tant que POUR-VOIR ou phénomène dans la dualité sujet-objet. En laïcité à la française, seule compte la dualité sujet-objet, donc seule compte la CROYANCE CRÉDIT-CRÉDO-CRÉANCE aux phénomènes et ainsi à ses possibilités commerciales.

La connaissance par l’humain de sa Vraie Nature ne peut pas être une « science », laquelle se définie par la dualité formant un spatio-temporel constitué du dialogue entre un SUJET qui étudie et un OBJET étudié ; et comme l’être humain est en lui-même l’Univers, la globalité de l’Être.
De ce fait l’Être est dans le PARADOXE de la réalisation de sa Vraie Nature, en forme d’impossibilité de se poser comme sujet étudiant, examinant un « univers » qui lui serait en dehors. c’est spatialement et temporellement impossible.
La recherche de sa propre identité est paradoxale puisque le Réel est précisément ce qui est sans double, sans copie, sans ”sortie de l’Univers”, et ainsi demeure réfractaire à toute entreprise d’identification, ce qui permet aux pouvoirs ou Pour-Voir de fabriquer l’actuelle omnipotence mondialisée du monisme de ”Vivre ensemble”.

Ainsi les « sciences humaines » sont impossibles, l’observateur ou sujet face à l’objet est lui-même engagé dans le système qu’il observe et il y apporte tant d’éléments d’incertitudes ou d’opinions personnelles que l’on ne saurait accorder quelque crédit à une méthode qui, prétendant décrire « objectivement » les faits historiques, prouve ainsi QUE L’OBSERVATEUR OU SUJET EST ENCORE DANS LA SOUMISSION À SON EGO POSSESSIF, et qu’il ignore complètement le sens d’objectivité, objectivité qui devrait plutôt correspondre à la Tautologie du « Je suis ce JE SUIS ».

Mehmet II et Moïse sont des cas typiques du PARASITISME PAR L’HISTOIRE dans la triade politique-religions-économie au même titre que les événements-phénomènes de la guerre mondialisée entre 1789 et 1945 (surtout suite à la division Droite-Gauche des républicains de 1789), qui se poursuit de nos jours avec les pointes du 11 septembre 2001 et la guerre « Ukraine/Hamas-Israël », qui sont TOUS DU MÊME THÈME : CONSTRUCTION DU MONISME MONDIAL, aussi clairement évoqué dans les médias du Pour-Voir par le mot à la mode dialectique ou opinion historique matérialiste : « TRANSITION ».

Ainsi les Terriens n’étant plus même de recourir à leur Vraie Nature, leur Centrum Centri, les citoyenisés se trouvent livrés à cette même OMNIPOTENCE du libéralisme : la triade État-salariat-marchandise, ce socialisme religieux du monisme républicain commercial. Alors dans ce chaos organisé, il est facile aux citoyenisés bétonisés de confondre leur Vraie Nature, leur Centrum Centri, et de l’imposer à tous : le monothéisme unilatéral républicain, le ”Vivre ensemble” de cette société fourmilière, où seul un petit groupe aidé de son « intelligence artificielle » et de ses industries décidera de la vie et de la mort de 8 milliards de Terriens. Seule la robotisation ou egotisation de l’humain amènera à la pensée unique, normalisée, comme le rêve les promoteurs du Royaume universel et de l’ordinateur nécessairement dépendant des industries du capitalisme de ce même royaume projeté.

Donc à ce hui, pour échapper à cet impérialisme de la dialectique historique ou spatio-temporel matérialiste marchande, la seule voie de la libération passe par la réalisation de l’Instant de chacun de Nous : REGARDER LA LUNE AU LIEU DE REGARDER LE DOIGT QUI MONTRE LA LUNE (pour ne pas tomber dans la dualité sujet-objet et son objectivité !).
« Le Royaume des Cieux est en Vous », disent les Anciens, pour tous et sans condition, puisqu’Il est Ici et Maintenant, et nullement dans le COMMERCIAL MESSIANISME de « fin des temps » et de création de besoins en forme de commercial « RACHAT DES PÉCHÉS ».
VIVRE SA Conscience éternelle, qui n’est pas un ”inconscient collectif” normalisée par le spatio-temporel illusoire de ce monde cause et effet….
Aucun « péché » à racheter, aucune « chute » ou perte du Paradis. Nous avons seulement réalisé l’irréel : objectivé en causalité comme réel ce qui est irréel, mais commercial.
Se réaliser = simplement évacuer toutes les vielles tendances qui nous habitent. Une fois réalisé cette Vraie Demeure du Sans Demeure, du Sans Pourquoi, Seule resplendit la ”lumière” de l’Infinie (mais ce ne sont que des mots/maux).

Demandons-Nous si Nous sommes le même ‘je’ ou ego en sommeil profond et dans l’état de rêve et de veille. Y aurait-il deux ‘Je’ ? Lequel des deux ‘je’ est le Seul Réel ? Questionnement équivalent à la Conscience infinie éternelle à même de détruire le phénomène du spatio-temporel et tout le chaos politique du monisme mondial républicain commercial fonctionnant SEULEMENT, bizarrement, à l’état de veille…….

Le SANS POURQUOI ou SILENCE exprimé par Maître Tozan.
« Le vent pur chasse les nuages blancs.
La lune claire brille.
Le son du vent dans la vallée,
près du petit ermitage, emplit mes oreilles.
Qui peut l’entendre ?
La couleur des montagnes inonde les yeux.
Même si je la contemple toute la journée,
cette montage ne parle pas.
Même si je la questionne toute la nuit,
elle ne répondra pas ».


Personne ne peut expliquer ce qu’est la Liberté (ou la Vérité) sans aussitôt tomber dans l’asservissement par le langage, l’opinion, donc le bruit autant parlé qu’écrit, c’est la même chose ! TOMBER DANS L’ASSERVISSEMENT = TOMBER DANS LE POLITISME…..

« En tournant le mental vers l’extérieur, vous voyez le monde, le non-Soi. Si vous le tournez vers l’intérieur, vous verrez le Soi ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 5-1-1946 après-midi).
 
 

Dernière mise à jour : 26-01-2024 03:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >