Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le Convent et le Réel
Le Convent et le Réel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-02-2024 19:57

Pages vues : 425    

Favoris : 137

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
logo_franc-maconbleu_convent_convention.png
 
 
Le Convent et le Réel
Le Convent, conventionnel = le scolaire
du ”faire école” tels les médias, le tous connectés
informatique soumis aux industries du capitalisme
qui remplace le tous connectés de l’Église de Rome
(dans les pays qui y adhèrent, et avant la découverte
de l’électricité et de ses machines tournantes),
ou du ”littéraire reconnu” tous opposés à l’”inconnu”.
Le régime ou le pouvoir du moment déteste
l’inconnu puisqu’il se CROIT sorti du
Saint Chaos (l’Âge d’Or ou Temps sacré),
et en ”sécurité” dans son ego.

L’émérite contre le non mérité ou novice.
Le Winner contre le Loser, et l’inverse.
 
 
Lorsque le pouvoir de la Gratuité ou Amour (du A privatif et Mort : privation de mort) sera plus fort que l’amour du pouvoir soumis à l’ego et à la loi de succion ou pesanteur copiée par Isaac Newton et par les bouteilles (bout-oeil ou pour-voir, les ”vas-y-voir”), alors notre monde changera par rapport à l’étatisme du pour-voir et ses ”Plus ça change et plus c’est la même chose”.  

Quand on pense que la mort est la fin de tout et qu’il n’existe ”rien après”, on choisit la consommation d’objets et de choses illusoires de tout le DEHORS des marchands d’objets, et par la-même on est irrespectueux de toutes formes de vie. Notre mental invente l’univers et le ”big bangisme”.
Quand on est Amoureux : en Accord avec le ”Cosmos”, alors on est en Vraie Paix : quand on est déprimé, on est avide de pouvoir car malheureux, et on veut détruire l’univers.
Quand on est angoissé, on suit le DEHORS, L’OFFICIEL, et on se rend malade à écouter le DEHORS des médias, du tout connecté informatique, du verbiage creux et conventionnel des politistes salariés de la bande organisée nommée « État » ou « république ».
Le mental est à soi-même sa Vraie Demeure du sans Demeure.
Ce monde actuel et ses adhérents consommateurs ou électeurs s’acharnent à fabriquer de cet univers un enfer : LA Divine Division ou laïcarde Comédie républicaine.

Dans la laïcarde Comédie et f(r)ictions républicaine, le consommateur et électeur tient ainsi pour ultime la vérité conventionnelle surgissant depuis son inconscient collectif, et, paradoxe : le sage ou Libéré vivant tient pour conventionnelle la Vérité ultime du Soi ou conscience infinie. Paradoxe parce que les deux sont dans le même Univers ! Il y a donc DEUX VÉRITÉS (deux consciences) :

La Vérité ultime ou Soi n’est autre que la vérité conventionnelle, et la vérité conventionnelle n’est autre que la Vérité ultime. La Vérité ultime N’EXISTE PAS : ELLE N’EST AUTRE QUE LA VRAIE DEMEURE DU SANS DEMEURE (1) !!! Tout est une question de DÉPASSEMENT, INTÉRIEUR (qui n’a rien à voir avec l’évolutionnisme actuel construit UNIQUEMENT sur le DEHORS dans la dualité sujet-objet engendrant la flèche du temps).
La Vérité absolue qui nécessairement n’est pas conventionnelle puisque INSAISISSABLE, NON-POSSÉDABLE, est SIMPLEMENT ni partielle, ni non partielle, etc., etc.
Bref, la Vérité absolue n’est pas la Vérité absolue car la connaissance qui porte sur son objet cache la réalité d’elle-même :
En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas, le seul ”contrôle du mental” possible ! Autrement, si on opinionne l’existence du mental, et qu’on cherche à le contrôler, cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, comme un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette façon, on AUGMENTE le mental : il échappe à lui-même en croyant se diminuer ou se purifier !

Les consommateurs et électeurs en conventionnelle considèrent toutes choses comme une manifestation comme s’ils SORTAIENT de l’Univers, dans le binaire du « il y a », et « il n’y a pas ». En réalité toutes choses ne peuvent être que conventionnelles : untel appelle ”table” une surface supportée par quatre pieds, etc., etc., et au minimum une autre personne sera d’accord pour l’appeler ”table”. Dans le même Thème : on dit qu’il suffit de deux Anglais pour former un match de football et de trois pour former un Empire. Ainsi il suffit d’un minimum de deux humains du même avis conventionnel pour COAGULER une opinion appelée ”réel”, ”réalité”. C’est dire la fragilité de ce que, surtout les Occidentaux, appellent ”réalité”, telle qu’elle s’offre à la conscience humaine du conventionnel !!!

Mais en Réalité, tout est en GATE GATE, JAMAIS DE « CONSTANTE » QUI SONT PAR EXCELLENCE DES CONVENTIONS CONSTRUITES D’APRÈS LE DEHORS ET LE DEDANS ET LES OBJETS CONSTRUITS POUR LA MESURE DU DEHORS À TRAVERS LES SENS DU MENTAL.
Conventionnel = MONDIALISME.
La compréhension non mondialiste ou non au Dehors consiste que les choses ne sont ni des ”il y a” ni des ”il n’y a pas”, donc ne sont pas des opinions ; telle est la Voie du FLÉAU, du N’EST PAS X. Le « N’EST PAS X » est déjà au-dessus du ”neti neti” (ni ceci ni cela, en sanskrit) (2).
La Vérité absolue qui nécessairement n’est pas conventionnelle puisque INSAISISSABLE, NON-POSSÉDABLE, est SIMPLEMENT ni partielle ni non partielle, etc., etc.
Bref, la Vérité absolue n’est pas la Vérité absolue car la connaissance qui porte sur son objet cache la réalité d’elle-même (3).

LE SILENCE = LE SENS ABSOLU DES CHOSES car il doit être DEDANS éprouvé et au-delà de tout discours dedans-dehors, SI BIEN QUE LA VÉRITÉ NE PEUT NI ETRE ENSEIGNÉE NI SURTOUT CONNUE OU POSSÉDÉE. NON APPRÉHENDÉE PAR L’AIDE DU DEHORS CONVENTIONNEL, PAISIBLE, QUI NE DE DÉPLOIE EN AUCUN DISCOURS, INDIFFÉRENCIÉE, DÉNUÉE DE SENS MULTIPLES, voilà la Vraie Demeure du sans Demeure.

L’étatisme ne pouvait surgir que lorsque le temporel de la flèche du temps bouffait le Saint Silence de la Demeure du sans Demeure !

Ne ressembler à RIEN, voilà ce qui est le Vrai Travaux d’Hercule, et la Vraie Demeure du sans Demeure, surtout à notre époque de plus en plus compliquée et de plus en plus possessive et oppressante.

La possession ou loi de succion (copiée par Newton dans sa ”loi d’attraction”) qui s’exerce depuis la petiote cellule jusqu’au marmot humain fabrique échecs sur échecs, parce que nous nous enlisons tôt ou tard dans la SAISIE, LA COMPRÉHENSION qui, même intuitive, même sublimée au possible, COGULE, FIXE, SAISIE, transforme en constante style ”vitesse de la lumière”, coagule en ”béatitude”, ”renomme”, ”libération”, ”éternité”, ”Divin”, ”ultime vérité”, etc., etc., autant de MASQUES, de RIDEAUX EN DUALITÉ PÉPÈRE TOUT CONFORT SATISFACTION DE L’EGO.

La Vérité absolue étant de l’ordre du N’EST PAS X, on y ouvre des GATE GATE, des portes-des-portes sans fin, telle la libération de la prison du Convent-conventionnel inconscient collectif, et maintenant nécessairement mondialisme.
Se libérer de la prison du Convent-conventionnel = le FLÉAU ou Simplicité en une purification totale de tout ce qui pourrait se coaguler ou prendre racine, prendre dogme ou saisie, et ainsi construire une intelligence ou un CALCUL-COAGULATION des choses : fabriquer le chaos humain, l’organisation, les règlements, etc., etc., jusqu’à « l’intelligence artificielle », nom si orgueil-égoïsme de l’humain.
La Vraie Demeure du sans Demeure = demeurer sans fin en GATE GATE ni but-opinion en la sans Demeure. Le Cœur de la Vérité n’existe donc pas : le Centre est nulle part et la Circonférence est partout.

En étatisme, républicain, monarchique, tyrannique, on chantait, on pleurait, on quémandait surtout : maintenant, qu’il n’y a plus de noms-les-formes ni en conséquence aucun loi de succion, aucune pesanteur du plomb donc, on rigole. Chantez en rythme soutenu : Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi. Est ainsi dans nos 99,99% de vide de nos corps-matière, constituant le Saint Chaos ou Eaux Primordiales des Anciens, donc l’Univers en Nous, Eaux Primordiales, parce que libéré du nom-la-forme engendrant l’espace-temps et la lourdeur-pesanteur du plomb.

Si jamais demain existe, la pire des prisons jamais construite ici-bas par un mental humain, sera celle des Schwab et Harari : « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », équivalent il y a bien des siècles à la Stance 16,9 de Nagarjuna : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana [libération ou outre-souffrance] m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation » ; comme la Bhagavad-Gîtâ, chapitre IV,18 : « Celui qui dans l’action peut voir l’inaction [le non-agir], et qui peut voir l’action continuant encore dans la cessation des œuvres, celui-là est parmi les hommes l’homme de raison vraie et de discernement ; il est en yoga et il est l’ouvrier universel aux capacités nombreuses [pour le bien du monde] ».

Le républicanisme et son conventionnel ne peuvent que constituer le chaos, la division sans fin en une religion inversée.

Notes.
1. Ici au sens du nirvana :
Le NIRVANA du I’M SAFE (en bonne santé et ”compétitif”).
Ainsi l’impur, le SALE, c’est ce qui est CACHÉ, COMME L’EXCRÉMENT, COMME DIEU, COMME LE DIABLE, COMME L’OR MÉTAL, COMME LA VÉRITÉ.
DÈS LORS QUE LE SALE EST IDENTIFIÉ, IL DEVIENT LE PUR OU L’EXISTANT DANS LA MISE EN VALEUR DU TEMPS. On comprendra alors ce désir du Pour-Voir de VOIR ou de NUMÉRISER LE MONDE POUR MIEUX LE CONTRÔLER….
Car enfin, qu’est-ce qui peut être considéré comme « sale » ou « impur » ?
La réponse est simple : est considéré comme impur ou sale tout ce qui, après identification, ne fût apparu ni comme excrément, ni comme tâche d’huile, ni comme tâche de goudron, etc., ni comme quoi que ce soit d’identifiable. Seul serait impur ou sale l’objet caché, non identifié, c’est-à-dire « INNOMMABLE », le TERRORISTE CACHÉ, LE DÉVIANT TOUT AUSSI CACHÉ, L'OR, DIEU SONT CACHÉS. Alors il sera très facile de comprendre le sens républicain des ”LUMIÈRES” ET DE L’ACTUELLE NUMÉRISATION DE LA PLANÈTE AFIN DE CONTRÔLER TOUS LES TERRIENS PAR UN POUVOIR OMNIPOTENT PYRAMIDALE, CERTIFIÉ D’UNE ”INTELLIGENCE ARTIFICIELLE”.

Le NIRVANA du I’M SAFE (en bonne santé et ”compétitif”) = DÉPASSER LA SOUFFRANCE DU CORPS-MENTAL. Le véritable Nirvana a un autre nom : l’ÉVEIL authentique et parfait, aussi appelé : « Éveil sans demeure » (sans possession), lequel dépasse aussi bien le samsâra [cercle ou roue des morts et des renaissances, dépourvu de commencement et de fin, sauf pour celui qui s’en extrait, où les êtres souffrent de leurs actes et de leurs émotions négatives ou opinions], que le nirvana des Arhats (individu qui a écrasé ou vaincu tous ses ennemis, soient les émotions négatives et les souffrances du samsâra, mais qui n’a pas encore vaincu la VACUITÉ et ne peut donc pas dissiper le VOILE COGNITIF OU RAISON QUI L’ATTACHE ENCORE À LA RÉALITÉ DES PHÉNOMÈNES).

2. ÊTRE COUR, ou MAÂT (comme la Déesse égyptienne pouvant facilement symboliser l’expérience de l’EMI (Expérience de Mort Imminente) : le ‘Moi’, le ‘Je’, est comme l’ÉCRAN DE CINÉMA : l’écran est le TÉMOIN : il reçoit les images, une scène du film montre un incendie, ou une inondation, l’écran n’est ni brûlé ni mouillé ; IL EST LE TÉMOIN, c’est-à-dire qu’IL NE S’IDENTIFIE PAS À SES EXPÉRIENCES : « J’AI UN CORPS, MAIS JE NE SUIS PAS CE CORPS ».
‘J’AI DES DÉSIRS, MAIS JE NE SUIS PAS ”MES” DÉSIRS » ; « J’AI DES PENSÉES, DES OPINIONS, MES JE NE SUIS PAS MES OPINIONS ».
ÉTAT D’ÊTRE COUR = ITI, L’ÉCRAN, TOUT CE QUI RESTE PUR et n’est pas affecté par les projections.
L’état de COUR est la Conscience infinie qui transcende le dividu (le consommateur, l’électeur, le contribuable, le divisé donc, et non l’individu terme faux s’il en faut…. tant il est divisé, coupé en rondelles par le monde et ses affects et ses politismes).
Ce COUR, cet Instant ou cet Ici et Maintenant, cette Conscience infinie concerne TOUS LES NOMS-LES-FORMES POSSIBLES ET IMAGINABLES SANS LIMITES.
Dans l’Instant ou le COUR : aucun espace-temps, aucun commencement aucune fin, c’est le SENTIMENT OCÉANIQUE LE VRAI TOUT CONNECTÉ (et pas celui nécessairement des industries du capitalisme).

3. Sentiment = le policier du mental : « En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler, cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l’instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même », explique Ramana Maharshi à l’entretien 43 du 28-3-1935.
De la même manière, même entretien : « Chacun connaît le Soi [ou l’Instant], et pourtant ne le connaît pas. Étrange paradoxe ».
Et à l’entretien 615 du 24-1-1939 : « Un voisin avait anticipé la visite d’un voleur dans sa maison. Il avait pris des précautions pour l’attraper en plaçant des policiers en civil pour surveiller les deux bouts de la rue, l’entrée et la sortie de sa maison. Lorsque le voleur s’était présenté comme prévu, les hommes de guet s’était précipités sur lui pour l’attraper. Le voleur, jugeant d’un coup d’oeil la situation, s’était mis à crier : « Au voleur ! Attrapez-le, attrapez-le ! Il court par là ! là ! » Et ce faisant, il était parvenu à s’enfuir.
Il en est ainsi avec l’ego. Partez à sa recherche et vous ne le trouverez pas. C’est la meilleure façon de s’en débarrasser ». (Entretien 615).

Le seul inconscient collectif possible est énoncé dans l’entretien 92 du 7-11-1935 :
« Les perceptions sensorielles ne peuvent donner qu’une connaissance indirecte et non une connaissance directe. Seule notre propre conscience est connaissance directe : c’est l’expérience commune à tout le monde. Aucune aide n’est nécessaire pour connaître son propre Soi, c’est-à-dire pour être conscient.
L’unique totalité, infinie et indivisible (le plenum), devient consciente d’elle-même en tant que ‘Je’. C’est son nom originel. Tous les autres noms, tels que OM, ne viennent qu’après. La Libération consiste uniquement à rester conscient du Soi. Le mahâvâkya « Je suis le brahman » en est l’affirmation qui fait autorité. Bien que l’on ait toujours l’expérience du ‘Je’, l’attention doit y être dirigée [Retournement de la Lumière]. Alors seulement, la Connaissance émerge. C’est pourquoi l’on a besoin de l’enseignement des Upanishad et des Sages » (entretien 92 du 7-11-1935).
« Le mental changeant (c’est-à-dire le mental associé à rajas = activité et à tamas = obscurité) est communément connu comme le mental. Dépourvu de rajas et de tamas, il est pur et brille par lui-même. C’est la réalisation du Soi. C’est pourquoi on dit que le mental est le moyen pour l’atteindre » (entretien 100 du 19-11-1935).

Dans le même entretien 615 : « Saisissez d’abord l’ego et demandez ensuite comment il peut être détruit. Qui pose cette question ? C’est l’ego. L’ego serait-il d’accord pour se détruire lui-même ? Cette question est la meilleure façon d’entretenir l’ego et non pas de le détruire [comme dans l’exemple du policier ci-dessus]. Si vous cherchez l’ego, vous constaterez qu’il n’existe pas. Voilà la façon de le détruire ».
PAS DE MEILLEUR VACCIN QU’AVEC AUCUN VACCIN… COMME PAS DE MEILLEURE LIBERTÉ AVEC AUCUNE INVENTION DE LIBERTÉ, OU PAS DE MEILLEURE VALEUR SANS AUCUNE INVENTION DE LA VALEUR ; ET PAS DE MEILLEURE PAIX QU’AUCUNE INVENTION DE PAIX ; PAS DE MEILLEURE SORTIE DE L’ERRANCE-ERREUR DU LABYRINTHE QUE DE NE PAS S’Y FOUTRE DEDANS, EN INVENTANT L’ERREUR ON INVENTE SON CONTRAIRE : LA JUSTESSE, LA « RÉALITÉ » OU « VÉRITÉ », ET ON TOMBE DANS LA DUALITÉ À L’OCCIDENTALE : BIEN-MAL.
 
 

Dernière mise à jour : 23-02-2024 20:22

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >