Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’ego (la tête) s’évolutionne comme un
L’ego (la tête) s’évolutionne comme un Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-04-2024 20:20

Pages vues : 140    

Favoris : 38

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Conditionnement, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Sionisme, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
gnomon_e-volution_E-spire.jpg
 
 
L’ego (la tête) s’évolutionne comme un
« homme augmenté » alors que Padam, le Pied,
le Soi, procède du seul devoir d’anéantir
cet ego. Processus Évolution/Involution.
Padam n’est pas à accomplir. C’est notre
véritable état et déjà là, Ici et Maintenant.


Notre époque de grand grégarisme (1) de la colle Ukraine-Europe et USionistan.
 
 
Plus que jamais depuis l’après 1945 nombre
de personnes se penchent sur les malheurs
du monde.

En ces temps de tyrannie de la loi de succion
hautement vulgaire, l’être humain est plus que
jamais SOUS DÉPENDANCE DU DEHORS, DU MENTAL,
SOUS DÉPENDANCE du non-Soi.
Avant le 1789 français, l’humain était sous la
dépendance de l’Église de Rome, ce qui était
un moindre mal qui apportait une illusion
d’harmonie, symbolisée par les plus petites églises
de villages où un vieux prêtre et souffrant
pouvait encore dire sa messe en étant assis
devant l’Autel (fait vécu par le scribe de
cette page à la fin des années 1950,
dont cette page est dédiée).


« Découvrez d’abord s’il se trouve un ’je’ [ego] en vous. C’est à cet ego [ahamkara] que viennent ces pensées [ces opinions] et en conséquence, vous vous sentez désemparé. Partant, découvrez comment se produit l’identification au corps. La conscience corporelle [ou raison, l’idéation relativiste qui calcul tout] est la cause de toute souffrance. L’investigation quant à la cause de l’ego ‘je’ vous fera découvrir sa source et vous permettra de vous retirer. Ensuite, les questions du genre de celle que vous me soumettez ne se poseront plus ». (Padamalai, enseignements de Ramana Maharshi, recueillis par Muruganar §1890-1973) un des proches disciples éveillés de Ramana Maharshi)

« Abandonnez le drame du monde et cherchez le Soi au-dedans. Une fois au Dedans, je vous protégerai, et m’assurerai qu’il ne vous arrive aucun malheur.
Recherchez ma Grâce dans le Cœur. J’éloignerai votre obscurité et vous montrerai la Lumière. C’est ma Responsabilité ».

Il est où « l’instinct grégaire » de l’humain ? (Qu’on ne ressorte pas encore les sempiternels exemples des Marshall Sahlins et autres Pierre Clastres, les Grecs de Francis Cousin et d’André Jean Festugière et les tribus des ceci et des cela, si facile par rapport aux urbanisés-bétonisés tout-à-l’égout tous connectés par l’industrie capitaliste). L’attention tournée vers l’identification au corps amène nécessairement les distinctions entre ‘vous’ et ‘moi’, ce qui formera le « social », exigeant au minimum deux êtres humains, et engendrant l’opinion, cette forme de pensée-souffrance.

LE TOUS CONNECTÉS par l’industrie informatique/inform-ation du capital = LA NOUVELLE MAGIE : Le « sentiment numineux » constitue l’évolution de la terreur originelle démoniaque primitive vers des noms-les-formes de plus en plus évolués, purifiés, affinés, valorisés positivement, mais sans jamais cesser de casser les liens primitifs vers le démoniaque, le sinistre, le primitif : IL S’AGIT EN RÉSUMÉ D’ENFERMEMENT IMPOSSIBLE DE L’OBJET NUMINEUX PRIMITIF (on ne peut pas s’en protéger tant ce numineux est en gouffre sans fond). D’où l’utilisation par certains en politique de « la Colère de Yahvé »…. Colère hautement imprévisible qui s’enflamme COMME UN CAPRICE DE GOSSE DE RICHES, COMME UN COUP DE TONNERRE DANS UN CIEL SEREIN ; AUCUN RATIONNEL LÀ-DEDANS ; TOUT EST CHEN, POUSSIÈRE.
ELLE EST MAGIE : Quand une magie parle toutes les magies parlent, et quand une se tait, toutes se taisent. Elle est, cette Colère ou ÉNERGIE, le TREMENDUM par excellence. Tous les Dieux créés par l’humain et inversement, en tant qu’objets numineux, sont l’AMBIGUÏTÉ-AMBIVALENCE.
À l’horreur indicible du Tremendum, il ne faut pas oublier la splendeur du FASCINANS ou STUPÉFIANT qui attache telle la loi de succion, la pesanteur du PLOMB nécessaire pour réaliser la COÏNCIDENCE DES CONTRAIRES. Le STUPÉFIANT ou FASCINANS  correspond au formes enivrantes du SACRÉ, à l’extase dionysiaque.
Plus que jamais et aidé par la technologue informatique et de l’électronique NOUS SOMMES DANS UN MONDE DE MAGIE NOIRE : l’inform-ation, la même soupe ou la même magie noire pour tous, robotiser l’humain, le normaliser. C’EST LA GUERRE DE L’OPINION, LA TYRANNIE DE L’OPINION.

Dire que les humains sont complémentaires, ici-bas à l’état de veille (modèle ”Vivre ensemble”), équivaut à dire que l’on reçoit la lumière ou le complément d’un autre, d’un DEHORS, comme une mécanique à engrenages, donc à se demander d’où l’autre ou ce Dehors l’a reçue lui-même, si bien qu’il n’y a pas de fin dans cette dualité stérile de chaine sans fin de causes et d’effets. Comme de dire : pour faire un oeuf il faut une poule, et pour faire une poule il faut un Dieu (si on est Créationniste), la chaine stérile sans fin de causes et d’effets. C’est comme la graine dont l’arbre est sorti. Mais comment la graine a-t-elle été produite ? Par un arbre similaire. Si Dieu est la cause des mondes, dites-moi ce que Dieu est pour vous ? Et si Dieu créé, il obéit à une puissance en Dehors de Lui, et s’il créé, en quoi est-il Dieu ? Y a-t-il une fin à une telle série de questions et opinions ?

Cette stérilité en chaîne sans fin de causes et effets est typique du développement matériel et donc technologique, qui sera le Dieu du MESSIANISME : L’INACCESSIBILITÉ MESSIANIQUE PAR CRÉATION DES BESOINS INFINIS, le « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux », des Schwab et Harari. Le messianisme étant ou la pensée religieuse du Salut ayant pour stricte et paradoxale condition de son efficacité, que ce Salut, cette Paix, ne doit jamais arriver ; comme si la lumière attribuée à l’Autre, au Dehors, devait rester étrangère à l’égard de ses propres ombres….

L’existence de la graine est constatée, par une conscience différente de la pousse. Mais qui constate l’existence de la conscience à laquelle l’objet est révélé ?
Il faut donc d’abord connaître son ‘Je’, Centrum Centri véritable avant de connaître le monde ou son social, ou un arbre, ou une montagne…..

Si l’attention est porté sur le Soi ou Conscience infinie (au-delà de la raison), l’attention portée sur le corps est elle-même transformée en CONSCIENCE-ÊTRE [sans dualité sujet-objet, comme en aquarelle : faire UN avec le paysage à aquareller sur une feuille de papier] et l’on réalise que la Réalité n’est qu’UNE, est-il alors encore possible de dire ”vous” ou ”moi” [ou de dire ”Je peins un paysage”] ? Demeurez silencieux et immobile au-dedans, en ayant réalisé la Vérité telle qu’elle Est, le Sans Pourquoi comme le Sans Pourquoi d’une anémone, son EST.

La Liberté est notre vraie Nature. Nous sommes CELA. Le fait même que nous désirions la libération [la Paix] montre que notre vraie Nature est d’être libre de tout asservissement. Nul besoin de l’acquérir comme on désirerait acquérir un smartphone, nouveau Saint Graal. Il suffit de se débarrasser de la notion erronée que nous sommes asservis [chute, tiqounisme juif ou réparation, républicanisme et égrégore en balade]. Quand nous y serons parvenus, il n’y aura plus ni désirs ni pensée d’aucune sorte. Tant que l’on désire la libération il est certain que l’on est encore asservi [donc le tiqounisme entretien sans cesse la soumission au relatif, à la dualité sujet-objet….. Idem pour l’étatisme et tous “ismes” ou systèmes qui prétendent « organiser » pour faire « mieux », ou pour « mettre de l’ordre »].

C’est la démocratie des Anciens Grecs (après Alexandre) qui valorise le corps : la vie individuelle commence à poindre, tout le monde semblait avoir ACCÈS au « paradis » ou à la « liberté » : on passait du MOI-TRIBAL ou MOI-COLLECTIF au MOI-INDIVIDUEL, où chacun serait désormais « responsable », pour depuis l’après 1945 de notre ère TOMBER DANS UN NOUVEAU MOI-TRIBAL, UN GRÉGARISME (1) MORTIFÈRE EN FORME DE CE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN, qui entre 2020 et 2022 se sera déguisé en CORPS : LE COVIDISME, le sanitaire nouvelle religion qui faisait fureur en France dans l’après 1789 tout au long du 19è siècle, dans le prolongement du triomphe de la « raison » des riches perruques poudrées de leur « siècle des loupiotes », la volonté, déjà, de tout numériser en donnant une explication rationnelle à la moindre manifestation de la sensibilité, l’humain commençait déjà à être robotisé avant l’arrivée de l’ordinateur ! L’ordre sexuel des bourgeois de 1789, dans ses interdits et ses répulsions, correspondait parfaitement aux exigences de l’Encyclopédie des Diderot et Cie, et de leur raison. Avant les conséquences des injections supposées protéger du Covid, va sévir la clitoridectomie……

Le FAIRE/FER rouille nécessairement parce qu’il ne s’active qu’à partir d’une opinion ou point de vue relatif.

L’ego est ce qui est par essence IMPERMANENT, donc IRRÉEL (samsara : cycle des naissances et des morts, monde phénoménal des noms-les-formes, actuellement le monde du consommateur et client).

« Il n’existe vraiment qu’un seul et unique état ; vous pouvez l’appeler turiya ou turiyatita (au-delà du quatrième) ou ce que vous préférez. L’état de veille [jagrat], l’état de rêve [svapna], et l’état du sommeil profond [sushupti] - se succèdent tous les trois à la façon des scènes de cinéma [les séquences qui se succèdent et comportant des plans]. Ve sont tous des idées issues du mental. Ce qui se situe au-delà de ces trois, qui est réel et permanent, est le Soi Lui-même. C’est l’état que l’on appelle le quatrième, l’état de turiya. Dans le langage courant, on parle du quatrième état, de l’état au-delà du quatrième et ainsi de suite, mais à proprement parler, il n’existe qu’un seul état ». (Padamalai).

L’activité mentale, sa perversion et la parole, est le tueur de l’Instant (dans le régime étatique cette activité est devenu un isme, un métier, un salaire).

« Les observances religieuses ne concernent exclusivement que le seul mental. Padam, le toujours silencieux, est constamment libre de telles pratiques religieuses ». (Padamalai).

SENTIMENT OCÉANIQUE = CONSCIENCE INFINIE OU PURE, l’étendue infinie qui provoque la PANique chez les ignorants car ils reculent mentalement, ils sont en manque de leur fameuse et habituelle robotique ”raison”, parce qu’il assimile le Sentiment Océanique à un vide, à du nihilisme, à du nul, à du aucun. Le Sentiment Océanique tourmente ceux dont le coeur subit la loi de succion vulgaire ou attachement, mais le Sentiment Océanique apporte la Joie à ceux dont le Coeur est Amour-Gratuité.
Le Soûtra de la Liberté inconcevable explique cette Vacuité : « La Conscience et le Vide forment dualité. La Conscience est vide d’une Vacuité qui n’est pas la cessation de la Conscience : c’est l’essence de la Conscience que d’être naturellement vide, et là se dilater à l’infini, c’est accéder au Réel dans la non-dualité ». Quand on ne pense pas, les choses arrivent de façon Mère-Veilleuse…..

 
Le E-Vase. Si le dispositif expéri et mental est modifié, les propriétés du composé observé changeront à leur tour.
La QUESTE est INTÉRIEURE, et AMOUR-GRATUITÉ : c’est pourquoi on parle de transmuter le Plomb (pesanteur) en Or (attraction) ; l’Or étant PADAM (le Pied, le Soi, l’Être véritable). Le Vase ou Fourneau sera alors comparable à une BARATTE (nécessairement liée au mental) pour faire du beurre, par la frottement du bois on engendre une chaleur ; idem, par une constante inébranlable  et attentive dans l’Instant, ressemblant à l’écoulement ou rayonnement filaire de l’huile (le oint : consécration par cette onction ; c’est L’AURÉOLE LUMIÈRE RAYONNEMENT DES SAINTS dans la chrétienté).
Amour-Gratuité signifie : demeurer constamment dans le Soi. Le monde du spatio-temporel mange, désir, suce en permanence. Amour-Gratuité = « Je ne désire jamais rien ». Quoi de plus SIMPLE ! Et le contraire du monde de l’après 1789 français CONSTAMMENT DANS LA LOI DE SUCCION LA PLUS VULGAIRE : LE CONSOMMATEUR, CELUI QUI EST LE PLUS DÉPENDANT D’UN DEHORS OMNIPOTENT ET TYRANNIQUE (surtout par la technologie commerciale des industries du capitalisme).

« Le Maharshi ne voit personne hors de son Soi. Pour lui, il n’y a donc pas de disciples. Sa grâce est omniprésente, et il la communique en silence à quiconque la mérite ». (Un fidèle dans l’entretien 23 du 2-2-1935).

Note.
1. Le « Vivre ensemble ». Les citoyenisés ou consommateurs urbanisés, bétonisés, agglutinés comme les paquets d’œufs de crapauds qu’on trouve dans les étangs ; il est maintenant dangereux d’être têtard qui veut vivre seul en tête à tête avec les lois de sa vie de têtard, sans la protection de ce paquet de gélatine : la république et son ”Vivre ensemble” faisant croire que se trouvent réunies les conditions idéales de la vie en communauté et en fraternité-liberté-égalité !!!
Nous nous retrouvons exactement dans la situation inverse : 8 milliards de Terriens profondément ISOLÉS, SEULS, malgré leur smartphone et leur tout connecté et réseaux des industries du capitalisme ! Une religion à l’envers ; le mot « religion » signifie « relier les gens entre eux, les harmoniser », évidemment ça ne marche qu’un temps, ça ne tient pas…..
 
 

Dernière mise à jour : 08-04-2024 20:57

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >