Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Médecine du futur : ondes qui soignent
Médecine du futur : ondes qui soignent Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-05-2013 21:31

Pages vues : 6741    

Favoris : 458

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Onde, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
courb_ondes.jpg
 
Médecine du futur : ondes qui soignent
 
 
Depuis les études de William Gilbert au 16è siècle en passant par les catalyseurs que furent Luigi Galvani et Franz-Anton Mesmer, nous avons aboutit au regain de la spiritualité et de l’ésotérisme, de la théosophie, à la fin du 19è siècle si matérialiste, pour à nouveau plonger dans un certain matérialisme suite au développement de l’égyptologie, et arriver à la radiesthésie, aux ondes de formes, et au matérialisme suite au développement industriel de l’électricité ; tout cela se bousculant avec en plus l’apport considérable de Nikola Tesla pour nous donner le chemin de la RADIONIQUE (mariage ondes de formes et électronique ou mécanisation de la radiesthésie). La médecine ne fut pas en reste, des chercheurs et ingénieurs essayèrent d’appliquer le courant dominant (c’est le cas de l’écrire !) pour soigner des maladies incurables comme le cancer.
 
ONDE : 12è siècle, du latin unda « eau courante », comme le « temps qui coule » ou le sable silice grains de quartz coulant dans le sablier. Le principe ondulatoire est la base du dessin animé (courbes en haut de page).
ONDÉE : tranchée, douleur pour accoucher.
ONDÉER, UMDÉER : ondoyer, jeter de l’eau sur la tête d’un enfant en attendant la cérémonie du baptême.
Dans le même thème nous avons :
UNCTION, UNXION : être mis en unction (onction, oindre d’huile sainte), recevoir l’extrême-onction (Sacrement de l'Église destiné aux fidèles en péril de mort). Le contraire est l’INTESTAT : celui qui meurt sans avoir fait de testament, ou qui n’a pas été confessé et n’a pas reçu l’Eucharistie ou Communion. Dans le même sens négatif nous avons INTEREST (intérêt) : prix, valeur, dommage, perte, malheur... INTITULER : accuser, imputer quelque chose à quelqu’un. INTERPRÉTATION : jugement, opinion. INTROITE : entrée. INVOCATION, etc.
UMBRIER : se mettre à l’ombre, se cacher.
UNIFIER : unir, ne faire qu’un.
UNIVERSITÉ : communauté de ville.
ONC, ONQUES, ONCQUES, UNCHES, UNQUES : jamais.
Bref, tout tourne autour de l’UNITÉ, de l’INSTANT ou MOUVEMENT (le SOI).

 
onde_forme_princip.jpg
 
Principe des ANGLES ou FORMES : 2 Points par rapport à un CENTRE : courant 1 et courant 2, en y ajoutant le Centre, on a un courant 3. Même chose avec ligne 1 et ligne 2 donnant un courant 3 ou SEL (Nous sommes dans la géométrie de la Ligne droite ou de la Cause et Effet). L’énergie s’appuie sur le mental en créant une troisième ligne. Dans une simple ligne droite il y a émission à ses deux bouts et de ses deux côtés. Entre un assemblage de pierres figure un RÉSEAU d’une grande importance dans l’harmonie d’une construction, ce que connaissaient les Anciens qui construisaient anti-sismique ou parasismique. TOUT EST LIÉ. Comme la ligne droite peut avoir « deux côtés », une construction a une face orienté au Nord et l’autre est en « Surface de réception » (Patient), principe que devait connaître Lakhovsky. Même chose pour une Pyramide : pointe ou un angle au Nord, un autre angle sera émetteur (Agent). On a toujours un ACCORD entre émetteur et récepteur : la RÉSONANCE (prolongement ou amplification des ondes) le SEL ou SCELLE ou SCEAU ou SIGNATURE.
Les Angles ont une importance primordiale dans les Minéraux, ils sont les Maîtres de la Vraie Géométrie. Dans le même thème des Angles on dit bien « un Angle obscur » ; on trouve aussi des « Angles morts », et des choses oubliées/mortes dans un angle ; et si l’on veut arrondir quelque chose, ce sont bien les Angles.
La Pierre d’Angle. Pénétrer dans un Angle, selon une orientation précise, pour aller vers un ailleurs et en revenir (Stargate). Il y a dans les Angles beaucoup de possibilités insoupçonnées. Voir la Lumière et sa polarisation, les Spirales à 2 centres, à 3 centres, la Triskell celtique et druidique construite à partir du Triangle équilatéral, sinus et cosinus, etc.
L’Agent peut être le Positif ou le Négatif, et l’inverse chez son contraire le Patient. Rien n’est fixe, tout bouge tout le « temps ».


circuit_oscillant.jpg
 
Circuit oscillant, avec en haut le circuit oscillateur de Hertz. Le circuit secondaire d’une bobine de cuivre émettrice est relié à 2 sphères ou à 2 plaques métalliques formant récepteur et réservoir (charge), relié au moyen de deux fils A et B, constituant l’auto-transmission. On a ainsi un circuit oscillant ouvert. Le réservoir formé par les deux sphères ou plaques se vide en produisant un flux énergétique (étincelle) entre les 2 sphères.
Au milieu, une ligne droite ou fil formant une auto-transmission réunissant deux plaques ou boules formant réservoir (capacité).
En bas, les plaques se réduisent aux extrémités du fil métallique. Le réservoir est toujours là mais il est de petite capacité. La fréquence des oscillations en est augmentée. On reste encore dans la géométrie de la ligne droite ou Cause et Effet...
 
geometrie_lignedroite.jpg
 
Les années après la fin de la première guerre mondiale furent une effervescence incroyable pour le développement des applications de ce qu’on nomme encore « électromagnétisme ». Nous en subissons encore dangereusement la plus grosse partie : électricité en réseau domestique de 50 ou 60 Hz en 220 V, machines tournantes, téléphone portable et ondes diverses du sans-fil, radio et télévision. Les pionniers des soins par l’électromagnétisme (électrothérapie) furent Arsène d’Arsonval et Georges Lakhovsky. Dans cette période et sur le courant de cette mode, un peu après suivra la psychiatrie avec son électrochoc inquisitorial.
Les travaux de Georges Lakhovsky s’inscrivent parfaitement dans la logique décrite ci-dessus, surtout avec l’apport des découvertes de Nikola Tesla. (Voir le site en anglais consacré à G. Lakhovsky). Nous sommes bien dans la continuité du 19è siècle si matérialisme. Si la voie de Galvani était suivit, nous n’en serions pas là, nous serions délivré de l’enfer de la thermodynamique, car avec l’électrothérapie nous y sommes les deux pieds dedans, G. Lakhovsky avec.
Pourtant, à la vu de l’aboutissement de l’œuvre de G. Lakhovsky il a certainement profité des apports de la radionique et du développement de l’égyptologie et du retour de l’ésotérisme :

Lakhovsky s’interroge sur le pourquoi de l’existence des forêts des Landes et de Fontainebleau, forêts poussant sur du SABLE FIN ne renfermant, en dehors de la Silice pure, que peu d’autres substances minérales. Or dans ces forêts poussent un grand nombre d’autres espèces végétales diverses ; des grands arbres contiennent tous les minéraux contenus dans tout être vivant. Mais d’où viennent ces minéraux que contiennent leurs cellules ? On peut penser à l’eau de pluie, mais celle-ci est comme l’eau distillée, donc assez pure. En laboratoire et après analyse on trouve en grande proportion du soufre, du calcium, du potassium, du sodium, du silicium, du fer, du manganèse, des traces d’or, etc.
Lakhovsky remarque que si on ensemence des staphylocoques dans une boîte de pétri renfermant un bouillon de culture, c’est à peine si on peu déceler 1.000.000e de milligrammes de fer ou de phosphore ; et au bout de 48 heures d’études, on peut recueillir des milliards de staphylocoques contenant de nombreux minéraux. Mais d’où viennent ces minéraux ? Ni de la boîte de pétri ni du bouillon de culture. À la vue du contexte de ce début de 20è siècle il était naturel que Lakhovsky en déduise que cette multiplication considérable de tous ces minéraux, et de celle des microbes ne pouvait venir que par réception de rayonnements provenant « d’en haut » (de diverses planètes). Il faut bien que « l’énergie » vienne de quelque part !
Lakhovsky était certainement au courant de la symbolique antique des « sept planètes » et du symbole du septénaire (notamment avec les 7 Couleurs de l’Arc-en-Ciel), avec le cycle lunaire durant 7 jours et les quatre périodes du cycle lunaire (7x4) fermant le cycle, naturellement il matérialise un circuit oscillant polymétallique  suivant cette idée des 7 métaux = 7 planètes, avec l'idée que des conducteurs métalliques de ces 7 familles produisent une « matérialisation », ou plutôt comme un ACCORD équilibrant et en comblant le manque de minéraux dans l’organisme. C’est ainsi qu’il sélectionna les '7 métaux-7 planètes' devant couvrir selon lui tous les spectres des radiations; donc : Or (Soleil), Argent (Lune), Cuivre (Vénus), Étain (Jupiter), Nickel, Fer (Mars), Zinc.

Évidemment avec la Trinité des Couleurs fondamentales on obtient toutes les couleurs possibles. Pour Lakhovsky avec un nombre restreint de métaux principaux l’organisme pouvait trouver ou matérialiser telle ou telle substance qui lui manque et réorganiser ses atomes. Ce qui fait penser à l’Alchimie, et inévitablement aux recherches de cette même période avec Ugo Morichini, un astrologue né comme il n’en existe que 3 ou quatre par siècle, en l’état actuel des consciences. Comme déjà mis de nombreuses fois sur le site, voici à nouveau la description de la recherche de Morichini s’inscrivant dans la même idée que Lakhovsky, et décrite par Jean Haab dans : L’Alphabet des Dieux.

« Morichini avait eu l’idée de braquer plusieurs semaines durant une lunette astronomique sur un astre déterminé en mettant à la place de l’oculaire un petit récipient contenant par exemple du chlorure de sodium en solution. Or, au bout de ce laps de temps, le chlorure de sodium ne cristallisait plus en cubes, mais en prismes !
Il répéta la même expérience avec d’autres solutions puis en exposant des cultures microbiennes au rayonnement de telle ou telle planète. Certaines souches moururent, d’autres mutèrent, qu’il fallut détruire.
Ces résultats auraient déjà largement satisfait un chercheur plus modeste. Cependant, Morichini estima que ce n’était pas forcément le rayonnement astral qui provoquait ces résultats, mais la vibration fondamentale de la planète visée qui devait pouvoir être reproduite en replaçant la rayonnement directe par le symbole, c’est-à-dire par la SIGNATURE COSMIQUE de la planète.

Il se mit à l’œuvre dans une cave pour se mettre le plus possible à l’abri des vibrations extérieures et plaça le symbole de Mars, par exemple, sur une nouvelle solution de chlorure de sodium. Au bout de plusieurs semaines, rien ne se produit. Loin de se décourager, Morichini pensa qu’il n’utilisait pas le symbole approprié. Il procéda par tâtonnements et sut qu’il avait trouvé l’authentique signature martienne lorsqu’il obtint grâce à elle des résultats identiques à ceux qu’il avait enregistrés avec la lunette.

Morichini retrouva ainsi les véritables symboles des planètes et des constellations et travailla même les signatures de Hiérarchies. Il prouva en tous cas que le SIGNE peut suppléer ce dont il est la SIGNATURE et qu’il existe une approche intérieure des choses infiniment plus simple et plus directe en réalité que l’approche extérieure, seule connu de la science officielle. Cette dernière a jusqu’ici délaissé les émissions de formes avec lesquelles de petits groupes de chercheurs ont déjà obtenu des résultats remarquables.

Cette conception re découverte par Morichini remonte à quand l’être humain commença à posséder une conscience : la représentation d’une chose est solidaire de la chose qu’elle représente ; la représentation de la chose est liée à la chose qu’elle représente : façonner la figurine d’un objet ou d’une personne, c’est susciter cet objet ou cette personne (statuette d’envoutement). Et la ressemblance n’a aucune importance, puisque c’est plutôt une convention. En Égypte, l’écriture compte autant, car écrire le nom d’une chose ou d’une personne revient à susciter cette chose ou cette personne. L’écrit est lié à la parole, aussi on craint la « mauvaise parole », car le simple fait de dire du mal d’une personne, c’est déjà agir contre elle. La parole est doué d’un pouvoir aussi puissant que l’écrit, sinon plus, aussi il faut savoir s’en protéger. (Voir par exemple les problèmes de maladies psychiques).
Les recherches de Morichini ont un début de prolongement terrestre dans les travaux sur l’Eau par Masaru Emoto.

Le problème de l’onde c’est L’ESPACE-TEMPS, le domaine du spatio-temporel, or la recherche de Morichini est DIRECTE, il n’y a pas de spatio-temporel, on est dans la NON LOCALITÉ : aucun signal et donc aucun espace ou volume entre l'émetteur et le récepteur. La symbolique ou SIGNATURE de la planète EST la Vérité permettant l’ACCORD avec cette planète et le « récepteur ». Cette conception de NON LOCALITÉ est fondamental et bazarde toute la thermodynamique, et ouvre « la Stargate » à nos frères et sœurs de l’Espace. Ainsi une personne Maître en astrologie qui connaît l’exacte signature de telle ou telle planète et sa fonction particulière peut de passer de la quincaillerie électrique de Lakhovsky, ou plus récemment de Antoine Priore, et soigner jusqu’à un cancer.

Plus proche de nous et moins matérialiste que ces machines Priore et Lakhvosky, nous avons dans la même logique de ce début de 20è siècle les OLIGO-ÉLÉMENTS, aussi indispensables que les vitamines. Les Oligo-Éléments sont des minéraux, dont une première catégorie est : Calcium, Magnésium, Sodium, Potassium. Deuxième catégorie : Manganèse, Cuivre, Zinc, Iode, etc. Un grand spécialiste et découvreur en médecine des Oligo-Éléments fut le Docteur Henry Picard : Président de la Société médicale d’Étude des Oligo-Éléments, membre de la Société française d’Hydrologie et de Climatologie, membre de la Société de Phytothérapie er de Médecine globale. Mais les Oligo-Éléments et l’oligothérapie fut surtout développée par le Docteur Jacques Ménétrier.
Le Docteur Henry Picard est bien lucide quand il écrit que la médecine actuelle est principalement matérialiste : elle est PROTHÉSIQUE, aussi bien chimique que physique, ce qui revient au même ! PROTHÉSIQUE : de prothèse ou partie de la chirurgie relative au remplacement d'organes, de membres, par des appareils, ce qui est dans la logique du TRANSHUMANISME, de la folie technologie et du futur humain-robot bien dans la ligne droite évolutionniste du mondialisme : le Royaume de Dieu (des Juifs) sur Terre. Le Docteur Henry Picard fut un grand spécialiste de l’Arthrose et de son traitement par les Oligo-Éléments et l’homéopathie, avec complément comme par exemple du Chlorure de magnésium, du Chlorure de calcium, des vitamines A, D et B6.
Bien-sûr les Oligo-Éléments ne sont plus remboursés par la Sécurité Sociale depuis 8 ou 10 ans, donc se soigner naturellement pour échapper à l’enfer de Big Pharma et de la « science officielle » cela a un coût, ce qui devrait être le contraire !!! Mais comme nous sommes dans le monde du FAUX de l’après 1789, c’est parfaitement normal !

Comme écrit ci-dessus avec l’exemple de Ugo Morichini, nos Anciens avaient une vraie Science que nous avons totalement oublié : beaucoup rigolent, parlent de « croyances » (alors qu'ils croient en leur marchand de confiance ou banquiers) et ne prêtent aucune attention à l’astrologie qui autrefois ne formait qu’un avec le mot Science et l’astronomie. Astrologie tombée en disgrâce par la faute de Colbert : en 1666, Colbert avait interdit aux astronomes de s’occuper d’astrologie, comme ils le faisaient jusque-là et, de ce fait, l’astrologie était tombée dans le discrédit, puis était devenue l’objet de moqueries en particulier tout au long du 19è siècle, ridiculisée par les rationalistes matérialistes.

L’influence des planètes est basée sur l’analogie, donc le mental et l’idéation des rapports analogue entre planètes et humains, ou à l’intérieur de chaque humain ; et en retour, une projection sur le comportement humain des phénomènes observés dans l’évolution relative des astres. La symbolique planétaire marque une symbiose humain coincé entre Ciel et Terre.
Dans l’ancien Mexique le passage des comètes était observé par les prêtres et les devins. Elles constituaient un présage souvent mauvais, annonciateur d’une catastrophe nationale (famine, guerre, mort du roi). Au Mexique, on appelait les comètes des « serpents de feu » ou « étoiles qui fument ». Une comète précéda la mort de César...

Georges Lakhovsky était donc nettement plus matérialiste que Morichini, puisqu’il observa que l’efficacité de sa machine et ses circuits variait selon la nature du terrain (géobiologie ou Feng shui) où avait lieu le traitement. Les effets étaient plus grands et plus rapides sur des terrains conducteurs, et l’influence astrale était bien-sûr importante : voir comment jardinait les anciens jardiniers qui tenaient compte de la Lune montante et descendante. La latitude avait aussi son importance.
Selon Lakhovsky sa machine obtenait de meilleurs résultats à l’Hôtel-Dieu, car le sous-sol était constitué de pierres naturelles. Les bâtiments modernes en béton armé, avec leurs réseaux électriques, téléphoniques et informatiques ne sont pas favorables à la machine de Lakhovsky.

Si on a les moyens financier et qu'on veut acheter du matériel d'électrothérapie (cher surtout avec la bidouille électronique), voir aussi :
- Aux Merveilles du Rocher.
- Institut William Bates.
- Voir aussi : Le Foi Foie de Prométhée

EN RÉSUMÉ :
On voit bien qu’il est temps de se diriger vers la RÉALISATION DU SOI OU INSTANT pour enfin SE SOIGNER. Dans le Royaume de Dieu (des Juifs) sur Terre, « les piles s’usent ! », que l’on s’en serve ou pas !

TOUT EST LIÉ...
 
 

Dernière mise à jour : 02-05-2013 00:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >