Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les Juifs et leur arme de destruction massive
Les Juifs et leur arme de destruction massive Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-08-2013 02:44

Pages vues : 5030    

Favoris : 17

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
felixbc430.jpg
 
 
Les Juifs et leur arme de destruction massive
soit l’opinion (peuple élu), et l’Arche d’Alliance, et enfin le business


Peuple élu = DIVISION, BINAIRE, MIROIR, BI

MOÏSE le psychopathe, voleur et criminel
Un dégénéré cancérisé par le pouvoir
LE POUVOIR REND FOU

LES RELIGIONS MONOTHÉISTES SONT LA VIOLENCE PURE.
LE MONOTHÉISME EST LA RACINE DE TOUTES LES VIOLENCES.
UN DIEU POSSESSEUR ET MARCHAND.
IL EST SERA DE MÊME AVEC LE MONDIALISME des sionistes.
Le monothéisme c’est la colonisation,
la conversion par l’empire.
« Croyez en moi et obéissez-moi,
sans quoi je vous détruirai »,
tel est le binaire et l’évolutionnisme yahviste.
 
 
Selon la thèse d’Aton Parks (La dernière marche des Dieux), le vizir d’Akhenaton : Ramosé, serait Moïse, qui grâce à la Science égyptienne connue de Grands Prêtres et de rares initiés, invente une nouvelle opinion à partir de l’ancienne. Moïse et ses suivants trafiquent l’universel Arbre de Vie en se l’appropriant. Ramosé-Moïse est donc rongé par le cancer du pouvoir : protéger le peuple d’exilés et le dominer. Comme écrit justement Aton Parks, grâce à une « fausse magie » ou une illusion de plus, Moïse est un traite envers les siens sans que personne ne s’en rende compte. C’est en fait un maître manipulateur.
 
Comme déjà expliqué, l’Arche d’Alliance est un bidouillage à partir de la Science de nos Ancêtres où tout « tournait » autour de la PIERRE et du Cosmos. L’Arche d’Alliance est en effet une arme de destruction massive : LA RELIGION ou OPINION. Mais pas seulement, car grâce à la résonance l’Arche fut une terrifiante arme. En premier elle fut un poste de radio-émetteur : un officiant jouait le rôle de Dieu et son flux électromagnétique atterrissait sur les barres antennes de l’Arche et allait dans un condensateur pour être modulé en faisant vibrer une plaque sensible, faisant tantôt office de micro tantôt de haut-parleur.
Une plaque fine de métal placée à proximité d’un champ magnétique ou électrique vibre et module ce champ sous l’action d’un son. C’est le microphone. D’ailleurs le microphone à charbon est de construction très simple.

Si on inverse, on transmet les modulations à un champ électromagnétique placé devant une feuille métallique, elle se met à vibrer restituant le son d’origine, c’est le haut-parleur. Moïse est donc bien en présence d’un haut-parleur rudimentaire : le mécanisme du couvercle, en vibrant au-dessus de la caisse de résonance (intérieur de l’Arche) sous l’impulsion du champ électrique modulé capté par le condensateur (charge électrique de l’enveloppe de l’Arche) restitue la parole de « l’Éternel » (un collègue caché parlant plus loin). Celle-ci est vraisemblablement captée et transmise à l’Arche par les deux barres servant à la transporter, d’où l’ordre de ne jamais les retirer, car elles font office d’antenne.

Pour se protéger des fortes tensions de l’Arche, sous peine de mort les officiants devaient porter l’Ephod. Petit détail : tout cela se passe dans une région désertique où n’existe pas d’humidité, d’où forte présence d’électricité statique, et le bon conducteur dans ces pays chauds, c’est LA SUEUR SALÉE., d’où la nécessité des officiants de l’Arche de porter des sous-vêtements en lin absorbant la sueur ; et si l’isolation n’est pas parfaite des clochettes d’or en bas du vêtement permettent de décharger l’électricité au sol (mise à la terre ou à la masse).

L’éphod du prêtre juif est un conducteur, puisqu’il est tissé de fils métalliques. Il doit donc être bien isolé pour pouvoir se charger électriquement de façon convenable. S’il était porté à même la peau, il serait à la terre par le corps de l’officiant. Le courant provenant de l’électricité statique a toujours tendance à aller à la terre. Ainsi, la foudre, partant de nuages chargés d’électricité, va frapper le sol et les effets sur les objets interposés sont différents :
- Si l’objet est diélectrique, il prend toute la charge, et compte tenu de la puissance de celle-ci, il est détruit ou sérieusement endommagé (arbres fendus, fermes incendiées, etc.)
- Si l’objet est conducteur et isolé du sol, il prend également toute la charge (fourche sur l’épaule d’un cultivateur).
- Si enfin l’objet est conducteur et relié à la masse, l’énorme voltage de la foudre se décharge à la terre sans dommages (paratonnerre).
Le prêtre est à la terre. Il peut donc toucher son éphod ou tout autre objet chargé d’électricité statique se trouvant dans le temple sans risquer d’en être incommodé. Le pectoral, est en fait un condensateur, dont la décharge brutale peut être dangereuse. La puissance de ce condensateur doit être relativement élevée, du fait de la faible épaisseur du diélectrique – la doublure de lin – séparant les deux éléments conducteurs (le dessus du pectoral et l’éphod, tous deux tissés d’or). Le pectoral est fixé en haut par des cordons d’or tressés pour relier l’onyx de l’épaule à la doublure du pectoral. Le pectoral est une véritable circuit imprimé avec composants en pierres précieuses : topaze, émeraude, saphir, diamant, etc., formant les semi-conducteurs ou nos modernes TRANSISTORS.
Donc l’éphod  comportait 4 transistors pour amplifier le courant, engendrer les oscillations électriques, détecter et moduler. il ne suffit que d’un faible courant pour faire fonctionner l’éphod, les faibles variations du courant modulé (par les paroles du prêtre) transmis par le cordon de l’épaulette au condensateur (éphod, doublure, pectoral) alimentent les transistors qui les amplifient et émettent.

L’Arche d’Alliance combiné au son, et à la résonance de trompettes, firent s’écrouler les remparts de Jéricho. Puis sous l’ordre du criminel Moïse, enfants, femmes, etc., furent tués.

Les crimes de Moïse les plus célèbres furent les 3000 victimes accusées d’idolâtrie : par radio un officiant prévient Moïse que « le peuple nous offense et rejette Dieu et notre religion ». Après l’exécutions des opposants, Moïse se met en contacts avec ses acolytes, alias « l’Éternel », et programme un rendez-vous dans la montagne. On concocte une nouvelle norme.
Cette nouvelle norme « compas-équerre » fut gravée dans un « disque dur » d’époque, par une sorte de laser (rayonnement de l’Éternel), puisque comme le fait remarquer Anton Parks, la peau du visage de Moïse brille ou rayonne... Bref, il est devenu BRONZÉ. Bien-sûr comme le remarque Parks, on peut spéculer sans fin là-dessus ! Mais il est certain que le Quartz permet de tout faire en matière de traitement de signaux ! Et les Anciens devaient naturellement connaître ses propriétés électriques lorsqu’on le frappait : comme une cloche il résonne, mais ce sont des fréquences électriques.
(Réf. de la technologie de l’Arche : Le futur antérieur, de Christian de Biasi, d’après un article de Morphéus).

La puissance, ou technologie de l’Arche se retrouve, toutes proportions gardées, dans le mot PERCEVAL (des Chevaliers de la Table ronde) : Perce-Val, c’est le trou du TROUVÈRE ou voir le trou de la non-dualité ; le Trou de PERCEVOIR : Père se voit (voir autour de soi), donc connaissance et réalisation du Soi-Instant.
Perceval est un Adepte ou un Réalisé. PERCEVAL, celui qui perce comme PERSÉE et son arme de destruction massive : la Gorgone qui paralyse : c’est le système, le Big Brother de l’œil sur le billet de un dollar, la démocratie actuelle ; c’est aussi l’ego avec ses perversions : sociabilité, sexualité, spiritualité ; Méduse symbolise l’image déformée de soi, et ça peut paralyser d’horreur...
Persée est peut-être celui qui a utilisé une vraie Stargate...
Avec ses armes de destruction massive, la guerre psychologie ou psycho-électrostatique était inventé.

Perceval ou le POINT FOCAL correspond bien au Moyen-Âge, à l’Art des gots ou de l’esprit : on parle bien de « gotha » pour parler de nobles ou de gratin, bref de l’élite, mais surtout pas comme celle de notre temps !!! Le Vrai Gratin est celui des Adeptes ou des Réalisés. Et en se « tenant » au Point Focal on était libéré (notamment accès à n’importe quelle dimension, et surtout à celle de ce que nous appelons « civilisation », et qui est en fait se révéler d’une sauvagerie inouie).
 
 
schema_coulonv_focal_humain.jpg
 
 
L’élite actuel est l’inverse du gotha de Moyen-Âge, c’est la figure de notre oligarchie tyran-monstre, qu’on retrouve de façon cyclique dans toutes mythologies universelles. Et aujourd’hui l’oligarchie tyran-monstre porte l’étiquette : DÉMOCRATIE. Dans le film Matrix, la démocratie je l’appel MATRICE (ou système). C’est le Syndrome de Stockholm régnant sans partage, syndrome devenu la « république universelle » des francs-maçons spéculatifs, et les otages aiment leurs ravisseurs/geôliers. Les gens sont tellement accrochés à leur confort démocratique qu’ils combattront avec rage ceux qui veulent les en sortir.


Le héros ou le saint imbécile n’a pas à tuer le Dragon, mais pour ne pas rester un imbécile il a seulement à dompter le Dragon, donc dompter son mental. Ensuite il n’a pas à « acquérir », à posséder quelque chose ou LA Connaissance, qui n’appartient à personne ; le héros n’acquière pas IL DONNE, puisqu’il n’y a pas de but à atteindre, IL SUFFIT DE RE-CONNAÎTRE CE QUI EST LÀ DE TOUT TEMPS ET ÉTERNELLEMENT.
Encore une fois, le Temps n’existe pas, il n’existe que s’il y a quelqu’un pour l’observer ; il en va de même du mental ou ego.
On ne découvre pas on REDÉCOUVRE, c’est pourquoi le « droit d’auteur » et autres brevets sont une escroquerie de l’humanité.
Ensuite je n’insisterai jamais assez en écrivant une nouvelle fois que le judaïsme et derrière lui la chrétienté (Nouvelle Alliance) sont des conceptions linéaires dans la géométrie euclidienne de la ligne droite, OR LE « TEMPS » EST CYCLES ET RYTHMES. Le résultat de la Bible avec ces deux monothéismes est une FIXATION, UNE STAGNATION DRAMATIQUE DE NOTRE CIVILISATION. Et comme écrit plus haut cette Bible est un traficotage du criminel Moïse et de ses suivants à divers époques, et un fondement qui est le sentimentalisme, ce qu’avait parfaitement vu Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux. Les émotions font la partie de l’OPINION, l’impression basée sur le vécu de chacun dans le monde spatio-temporel : il y a autant d’opinions ou d’impressions que d’habitants humains sur cette planète. L’objectivité n’existe pas. Et les Yahvistes ou Juifs sont des travailleurs du chapeau parfaitement doués pour réconcilier l’irréconciliable ! Leur imagination débordante fera passer des vessies pour des lanternes.

Le Bible NE CONTIENT PAS LA VÉRITÉ, la preuve : on brûlait, on torturait, on partait en croisades contre ceux qui contestaient ses textes, ou qui en contestaient la « sainteté ». Aujourd’hui c’est la lutte pour « la terre promise » entre Sionistes et Palestiniens. Encore une fois : la Vérité n’a besoin d’aucune protection, elle rayonne par elle-même.
Les première victimes de la Bible sont les Cananéens.


L’histoire humaine est une falsification permanente (voir les liens en fins d’article). La meilleure falsification est la transformation du Moyen-Âge en « obscurantisme », et ça marche ! Mais aucun des monuments, sculptures et œuvres d’arts ne reflètent cet « obscurantisme », ou une barbarie ou une pénibilité de gens considérés comme des arriérés. Or le Moyen-Âge est le vrai siècle ou plusieurs siècles des Lumières (le 18è siècle des perruques poudrées est une dégénérescence).
Les responsables de la falsification de l’histoire commencent vraiment au 16è siècle avec Joseph Juste Scaliger, spécialiste de la chronologie tueuse ; et le jésuite Denis Pétau. La soi-disant chronologie dépend entièrement de la subjectivité de CELUI QUI NOTE et met en mémoire l’événement, et sur quel support ! Les chronologies ne reposent que sur du sable mouvant puisque tout est subjectif et susceptible d’être trafiqué. Et comme on sait de nos jours, le mensonge est plus important que la Vérité, voir ce qu’il arrive à ceux qu’on nomme « négationnistes » ou « révisionnistes », le tout ramenant aujourd'hui systématiquement à l’Allemagne de Adolphe Hitler !!! Et les contestataires de l’histoire officielle sont poursuivit en justice, preuve que ce qui est officiel ne tient pas la route, puisque aucune vérité n’a besoin d’être défendu par quoi que ce soit ! Pour la chronologie voir surtout Anatoli Fomenko.



SARGON ET L’ESTRAGON


L’estragon (Serpentaire, herbe dragon) est cultivée en général dans les JARDINS, et le roi Sargon fut recueillit par un JARDINIER : « Ma mère, la grande prêtresse, me conçut et m’enfanta en secret. Elle me déposa dans une corbeille de roseaux, dont elle scella l’ouverture avec du bitume. Elle me lança sur le fleuve sans que je puisse m’échapper. Le fleuve me porta ; il m’emporta jusque chez Aqqi, le puiseur d’eau. Aqqi le puiseur d’eau me retira [du fleuve] en plongeant son seau. Aqqi le puiseur d’eau m’adopta comme son fils et m’éleva. Aqqi le puiseur d’eau m’enseigna son métier de jardinier. Alors que j’étais jardinier la déesse Ishtar se prit d’amour pour moi et ainsi j’ai exercé la royauté pendant cinquante-six ans ». Émouvante histoire qui ressemble à la légende de Moïse selon le thème des bébés sauvés des eaux.
Le Jardinier Aqqi : puiseur d’eau, puis Sargon devient PORTEUR D’EAU : échanson : celui qui offre à boire comme le Jardinier offre à boire aux plantes, il les apprivoise ainsi.
Pour moi c’est la possibilité qu’il y avait bien une possible voie de l’Horticulture à la place de celle de l’Agriculture. Sous Sargon la langue akkadienne était effective (à la place du sumérien). Porteur d'eau signifie aussi énormément de choses...

[En haut de page : un Nilef]


Le Talmud « encourageait et justifiait une exploitation économique sans réserve basée sur la tricherie et l’escroquerie des non-juifs ». Drame provoqué par l’idée de « peuple élu ».

L’histoire humaine étant opinions, elle est une falsification permanente, une illusion de plus. Invention des pogroms en Sainte Russie grâce notamment à la complicité de l’Angleterre, ou « comment garder les juifs russes devant les yeux du public » : c’est Hollywood en films d’horreur ; mais la conséquence de cette manipulation entraîna la révolution russe de 1917 voulue et totalement organisée par les Juifs qui engendra l’Holocauste russe avec plus de 60 millions de morts :
- Partie 1
 
 

Dernière mise à jour : 15-08-2013 03:17

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >