Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Shoah nouvelle religion et pompe à fric
La Shoah nouvelle religion et pompe à fric Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-03-2014 22:28

Pages vues : 3347    

Favoris : 471

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
jeux_olympic_souffrance.jpg
 
 
La Shoah nouvelle religion et pompe à fric
 
 
Le peuple élu : médaille d’Or aux Jeux Olympiques, en compétition de la Souffrance.
Médaille de bronze au client qui a acheté au prix de gros, avec du sang, la totalité des péchés de l’humanité.
Vous souhaitez racheter encore d’autres péchés du monde ? c’est très simple, munissez-vous de votre Carte Bleue, suivez le pape sur Twitter...


Cette religion de la Shoah qui s’inscrit dans le thème de la CULPABILITÉ (là où il y a des coupables) qui voisine avec le thème de la HONTE. Seulement la Culpabilité est positive alors que la Honte est négative et destructrice.
Calmer la souffrance est entreprendre la réalisation du Soi-Instant, là où n’existe plus le « ce qui est bien ou ce qui est mal », ou la dualité winner-loser. Le monde n’appartient pas à ceux qui se disent posséder la vérité ou la certitude, mais à ceux qui DOUTENT, donc le monde appartient en fait aux LOSERS, et tous les jeux olympiques modernes ne sont que des fabriques de « vrais faux losers ». C’est le dernier de la classe qui est le plus important, le winner n’est rien.

On oublie toujours la Shoah des Russes : des dizaines de millions de morts pendant les 74 ans de socialisme depuis leur révolution bolchevique voulue par les Juifs. Et le socialisme ou communisme est une religion d’État, mais à l’envers : règne de l’opinion prenant le masque de l’Universel, donc du divin, en renversant les rôles : Ce sont les accidents du monde spatio-temporel qui engendrent les Essences, ce qui est la pure marque du Diable, une catholicité, donc une universalité en creux, comme l’envers d’un cuivre repoussé, bien dans le thème du darwinisme et de sa foi dogmatique à l’Évolution, à l’humain né de la matière (que cette doctrine s'écroule et le socialisme se dissout).
C’est d’ailleurs pourquoi la culture est mise si en avant par cette république moderne, afin d’endoctriner les peuples à sa propagande, afin de paralyser leurs âmes, et le monde des Chrétiens suit cette voix capitalo-socialiste.
 
Je dis que la Shoah est une opinion fabriquée par cette Gôche « antisexiste, antiraciste, antiphobies, anti-machins », cette Gôche capital-socialiste et droit de l’hommiste.

« Les Juifs, cette poignée de déracinés a causé le déracinement de tout le globe terrestre » (Simone Weil).
Rappel : Holocauste et Génocide sont copyright juif ! Ce qui s’inscrit bien dans la tradition des religions monothéistes du salut où on « rachète » en gros les péchés du monde, et donc la souffrance !!! La Shoah est donc un copyright INVERSÉ, diabolique.

Pompe à fric : l’Allemagne a versé 64 milliards d’euros en réparation à Israël et aux survivants de l’Holocauste. C’est copyrighté et les « ayants droits » attendent leur drogue comme ceux de la « propriété intellectuelle ».
Avec tout son fric reçu Israël équipe ses sous-marins fournis par l’Allemagne de missiles de « croisière » à tête nucléaire, alors qu’Israël maintient une politique d’ambiguïté sur son programme atomique et refuse de signer le traité de non-prolifération nucléaire et de soumettre sa centrale de Dimona à un contrôle international.

Pour faire vite, l’Allemagne en cheville avec Israël va devenir la « Jérusalem céleste », ou plutôt : « la Jérusalem sioniste ».
La Shoah est tellement une religion, que l’humoriste Dieudonné subit les foudres inquisitrices de la dictature des capitalo-socialistes au pouvoir en France depuis 2012. Même Inquisition envers Alain Soral et les livres d’auteurs du 19è siècle parlant des Juifs qu’il a voulu rééditer : selon le président de la LICRA, ce n’était pas les livres qui étaient visés, puisque par ailleurs ils sont réédités par d’autres éditeurs non interdits, mais Alain Soral. Comme absolument tout tourne autour de l’argent, l’Inquisition moderne cherche à ruiner les opposants.
Cette Gôche bobo issue de mai 1968 où dans les manifestations, des étudiants qui n’avaient nullement le projet de se servir de leurs mains dans leur vie professionnelle mais pour seul but de travailler uniquement du chapeau, se déguisaient en ouvriers pour faire lénino-marxisme et faire plus prolétaires ! C’est cette même Gôche qui placardait sur les murs de Paris qu’il était interdit d’interdire ! Et qui aujourd’hui cherche avec n’importe quel moyen d’interdire Dieudonné !!!
Cet individu de Gôche qui ne conçoit de dignité humaine que dans, et à partir des valeurs économiques, qui croit que le bonheur et la joie ne se trouvent que dans des circonstances extérieures, est tout à fait incapable de repenser le problème de l’homme dans ses vrais termes : Je suis CE JE SUIS.

Le capitalo-socialisme, par Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux, lettre de 1960).
« En vérité, tout régime démocratique, construit par définition sur la base de l’opinion, ne peut subsister que s’il s’en débarrasse. Car l’opinion, en tant que phénomène de pensée, n’est valable que comme hypothèse de travail, n’est pleinement légitime que pour l’étude de la matière et de la physiologie. Une opinion n’est jamais absolument celle de la veille et sera différente le lendemain, elle est le centre de gravité d’une série d’impressions successives, et toujours instable pour peu que l’homme soit d’esprit logique et toujours prêt à réviser son jugement. Toujours, sauf lorsque elle s’extrapole et prend valeur d’axiome métaphysique intangible et immuable à travers les temps. Aussi toute opinion est de gauche à sa naissance, de droite et réactionnaire par rapport à celle qui la suit. Cela est vrai et constitue un processus absolument général de l’évolution des pensées individuelles.

Processus que la dialectique matérialiste et historique prétend imposer à des groupes, à une nation et finalement au monde entier qui devrait alors se comporter comme un individu unique, comme n’étant qu’un seul corps physique, un seul corps intellectuel, un seul corps spirituel, ces trois corps n’en faisant qu’un, engendré d’un principe unique : la matière. Chaque individu ne serait qu’une cellule de ce corps. Singerie du Corps mystique.

Le règne politique de l’opinion, du prétendu pouvoir du peuple, est la plus fantastique des illusions collectives de toute l’histoire, le plus grandissime tour d’illusionniste accompli par les puissances occultes avec l’assentiment des illusionnés. En réalité, l’opinion n’a jamais eu aucun pouvoir politique, sauf celui de créer le désordre. Nous avons vu que les régimes démocratiques ont pu tenir ou tiennent encore parce qu’ils dissolvent la conscience politique dans la conscience économique, en asphyxiant la vie métaphysique de l’âme sous le débordement des réactions sensibles, physiologiques et psychologiques, en procédant en somme à la « massification des peuples ». Et cela est vrai de l’américanisme aussi bien que du communisme. Par-dessus la masse, les sociétés occultes [franc-maçonnerie spéculative comme le Grand Orient de France] exercent le véritable pouvoir politique.

Tout régime politique fondé sur l’opinion porte en lui le germe de la DICTATURE.

« À la faveur d’un grand drame social et humain, on se présente comme un sauveur, on récolte 80 à 90 % des suffrages et si les déchets sont trop embêtants, on les met en cabane ou on les passe au four crématoire. C’est simple comme le fil à couper le beurre. La méthode résout élégamment, sauf pour les suppliciés, le dilemme ou poussière d’opinions et désordre, ou opinion unique et pseudo-ordre.
La France vient de se trouver devant ce dilemme, qu’elle a résolu en se donnant un roi. Car le peuple de France a toujours eu la nostalgie de ses rois. On y joue à la royauté, mais c’est une royauté noire, comme il y a des messes noires. Son apparente indépendance cache en réalité sa dépendance des puissances économiques mondiales et occultes ».

Dans le socialisme comme dans le capitalisme et chez les Chrétiens : « il y a de curieuses similitudes dans les formes sentimentales des uns et des autres : même désir de découvrir en toutes choses un centre ultime et d'y vivre, même aspiration à une synthèse cosmique et humaine, à une fin eschatologique. Même appel au renoncement à la volonté propre, à la soumission à la définition doctrinale du sommet hiérarchique [l’oligarchie, le pape]. Même désir de relations communielles entre individus et groupes sociaux [égalité franc-maçonnique et républicaine]. Ces similitudes s'incarnent dans des institutions analogues : séminaires et écoles de doctrine - Confession et autocritique - Dogmes catholiques et dogmes marxistes. Pape et chef du Parti - De part et d'autre, même aptitude au sacrifice, à la SOUFFRANCE. Ainsi il n’est plus étonnant que la Shoah soit autant monté en épingle ! Cependant aucun compromis doctrinal n'est pensable entre l'Église et le socialisme.
 


L’antisémitisme est le copyright des Juifs, leur invention, au même titre que leur opinion de « peuple élu », aussi il n’est pas étonnant qu’ils fassent de leur shoah un « élu », genre « la première Shoah » ou la seule, la médaille d’Or aux Jeux Olympiques puisqu’elle est élu, elle leur appartient ; cela renvoie bien à la citation de Simone Weil (de croyance judaïque) : « Les Juifs, cette poignée de déracinés a causé le déracinement de tout le globe terrestre ». Déracinement = opinion. Alors ils en remettent un couche en profitant du drame de la seconde guerre mondiale provoquée par eux-mêmes : leur finance internationale. Il n’existe pas de compétition de la victime genre « qui a le plus souffert ? », nous ne sommes pas aux jeux olympiques !
Encore une fois, 74 ans de capitalo-socialisme, c’est environ plus de 60 millions de Russes morts (dont au miminum 20 millions de Russes morts exterminés par les Nazis et leurs alliés). Et ici en France les pouvoirs républicains oublient volontairement leur « valeur » : le génocide vendéen en 1792-1793. Les Japonais exterminèrent 10 millions de Chinois entre 1937 et 1942.
Sous la colonisation belge, de 1880 à 1920, au Congo, la moitié d’un peuple de 20 millions de personnes est exterminée. Et pas si loin de nous l’ethnocide des Peuples du Soleil par les Conquistadors portugais et espagnols.
Comme tout se résume au fric aujourd’hui : l’Holocauste ou la Shoah est un produit de consommation comme n’importe quelle lessive : IL FAUT QUE CE SOIT RENTABLE, donc CONSOMMABLE PAR TOUTES ET TOUS. Le SENTIMENT est devenu par la même UNE MARCHANDISE appelée « sentimentalisme social » (du grégarisme), beaucoup entretenu par cette Église de Rome. Le sentiment et l’émotion ces deux puissants outils manipulateurs modernes : sexe, violences, produisant la PEUR, afin de procurer la drogue soulageant le contraire de la douleur : le plaisir, dans les médias et le cinéma, la culture et les congés payés, dans le cas de la religion de la Laïcité.

Bref, le temps n’est plus aux croyants ou idéologies, mais aux SACHANTS. Aujourd’hui on ne marchande plus ses péchés ou on ne les « rachètes plus ». Depuis 2000 ans qu’on les rachète ça suffit !



Aussi, il est temps de SE PROTÉGER DE CETTE RÉPUBLIQUE ET DE SES VO(A)LEURS.

ÊTRE AUTONOME, DONC LARGUER LES ÉTATS ET LEUR ÉTATISME et leurs partis politiques fouteurs de merde, parce qu’ils sont entre les mains des banksters en banques organisées ; un étatisme qui veut devenir le Nouvel Ordre Mondial ou Super État mondial. Donc maintenant être RÉVISIONNISTE, être NÉGATIONNISTE envers tout ce qui est officiel, donc ALLER ET LUTTER CONTRE LE COURANT, ÊTRE DÉVERGONDÉ : ne JAMAIS respecter les lois humaines, surtout celles édictées par la morale judéo-maçonnique, le noachisme et les religions monothéistes du salut, ou le dit « bon-sens » relatif aux réalités apparentes, c’est-à-dire au monde spatio-temporel et donc mortel.
Cela veut aussi dire : SORTIR DE N’IMPORTE QUEL RÉSEAU.


Les capitalo-socialistes provoquèrent le véritable Holocauste :
HOLODOMOR en Ukraine : 10 millions de morts par famine capitalo-socialiste.


« D’une main de fer, poussons l’humanité vers le bonheur ! ».

De nos jours la « main de fer » c’est bien-sûr la démocratie, l’ONU, etc. Hier c’était les socialistes et sionistes qui fabriquèrent la famine en Ukraine provoquant la mort de 10 millions de personnes. Et cela, uniquement pour une question de Fric, alors que les socialistes se disent contre l’argent et le capitalisme, pourtant ils exploitèrent le tiers monde (impérialisme occidental), vendirent du bois aux Américains, du bois provenant de l’esclavage dans le système du Goulag. Donc le gouvernement américain et le monde anglo-saxon étaient COMPLICE, et MENTAIENT au reste du monde « libre ».

Ukraine was the wheat growing breadbasket of Europe. But in 1932, when the mostly Christian Ukranians rebelled for independance form the brutal communist regime of the URSS, the ruling Jewish Bolsheviks, headed by dictator Josef Stalin, sent in the Red Army to confiscate and lock away their grain. Churches destroyed, Ukraine borders were sealed. No food could get in, no one could escape. Unspeakable horror ensued.
In the two years of this man-made famine 10 million people and their animals starved to death in nightmarish suffering. Stalin made films convincing the outside world all was great in Ukraine. This Zionist murder spree called Holodomor is considered by many as the real Holocaust.
Food as a weapon. It still happens. Ask Gaza.


L'Ukraine était le grenier de la culture du blé de l’Europe. Mais en 1932, quand les Ukrainiens pour la plupart chrétiens se sont rebellés pour obtenir leur indépendance face au régime brutal communiste de l’URSS, les dirigeants juifs bolcheviks, dirigés par le dictateur Josef Staline, ont envoyés l’Armée rouge pour confisquer leur grain, détruire les églises, les frontières de l’Ukraine furent fermées. Aucune nourriture ne pouvait entrer, personne ne pouvait échapper. L’indicible horreur s’ensuivit.
Dans les deux années de cette famine artificielle, 10 millions de personnes et leurs animaux moururent de faim dans une souffrance cauchemardesque. Staline a fait des films de propagande pour convaincre le monde extérieur que tout était OK en Ukraine. Cette frénésie sioniste d’assassiner est nommé Holodomor et est considéré par beaucoup comme le véritable Holocauste.
La nourriture est une arme. Elle est toujours là : voir ce qu’il se passe dans la Bande de Gaza.
RAPPEL : Dans l’institution du Goulag, la nourriture était la grande arme des Juifs Bolcheviques : « Tu travailles, tu manges ; tu travailles pas, tu manges pas », ainsi ceux qui étaient malades et ne pouvaient travailler crevaient rapidement faute de nourriture, c’était tout confort pour le régime judéo-bolchevique.
 
La vie sur Terre repose sur si peu de chose... c’est une graine au vent, il faut savoir la saisir pour la faire germer, mûrir et éclore.
Combien de Graines de Vie s’envolent au vent sans avoir été re-connues par l’enfant de la Terre qui suit la farandole des illusions perdues !
RÉALISATION DE L’INSTANT :
Seul l’Amour en moi demeure si TU ES
Unissant l’Essence à mon Existence, je pourrai dire
« Je Suis » parce IL EST LÀ...
L’AMOUR EST LÀ LORSQUE TU ES.
(Référence à : L’instructeur du verseur d’eau, de Karuna Platon).

 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 04-03-2014 00:12

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >