Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Moïse premier tueur capitalo-socialiste
Moïse premier tueur capitalo-socialiste Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-05-2014 11:21

Pages vues : 4581    

Favoris : 577

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
viande_grillee_holocauste.jpg
 
 
Moïse premier tueur capitalo-socialiste
et commencement de la religion de l’homme,
du business,
et du patriarcat Petit-Père-des-Peuples
Faire attention qu’Israël n’est pas
le centre du monde, car si le Dieu est « unique »,
il n’est pas copyright d’Israël et du noachisme !
 
 
HOLOCAUSTE = VIANDE GRILLÉE pour s’envoyer en l’air à travers la Glande Pinéale, à défaut de champignons hallucinogènes. Question de mode aussi concernant les ingrédients. Aujourd’hui certains s’envoient en l’air à coups de dollars, donc de dette, puisque tout est basé sur le DEVOIR et la CROYANCE, LE CRÉDIT : à Dieu ou aux Couilles en Or.
 
État ou étatisme = DETTE et MENSONGES.
 
 
Je dis que MOÏSE s’est envoyé en l’air avec un champignon hallucinogène qui lui « a fait voir Dieu ».
 
 
Avec les Commandements de Moïse (lois Noachides) arrive l’ANTI-NATURE ou triomphe du mental : LA NORME ou DOGME, LE RITUEL, LE SOCIAL, l’anti-Origine, la norme uniquement social, donc le GRÉGAIRE. Cela nous donnera plus tard la norme de la religion chrétienne reposant sur la base de la religion de Moïse, le judaïsme. Tous ces dogmes donneront plus tard l’étatisme ou système politique dictatorial et économique avec les rois, puis la grosse république ou Oligarchie de 1789 pour arriver à celle de nos jours ; entre-temps suivra le capitalo-socialisme des 74 ans de l’Union Soviétique jusqu’en 1991, après la chute du mur de Berlin.
Sans Moïse, ici en Occident, les humains pouvaient probablement facilement libérer leur mental ou leur ego. Libérer son âme c’est se libérer de l’ego, donc plus aucun égoïsme et irradiation naturelle vers les autres (comme l’auréole représentée derrière la tête des Saints des Chrétiens).
Cela nous donnera le business et sa dette et ses banques et sa religion universelle de l’argent (l’Or, le charbon et le pétrole).

RAPPEL : norme ou dogme sont issus du travail du chapeau, du mental ou ego. Le dogme masque l’essentiel : l’Essence-en-Ciel. Celui qui se fait piéger par le dogme donne moins d’importance à l’essentiel qui est l’Instant qu’il ne s’en donne à lui-même, à travers les dogmes auxquels il adhère et qui ne sont que les images mentales auxquelles il s’est identifié, des choses extérieures.

« Qui se sert du crochet, du cordeau, du compas et de l’équerre pour rectifier, offense la Nature ; qui se sert de la corde, de la ficelle, de la colle et de la laque pour consolider les choses va à l’encontre de leurs qualités propres. Qui plie les hommes par le rite et les rompt par la musique, qui les protège par la bonté et les relie par la justice, celui-là corrompt leur nature originelle ».
(Tchouang-tseu, chapitre 8, Pieds palmés).

Aussi l’ordre ou l’organisation pensée par l’humain est ce qu’il appelle lui-même : CHAOS, car comme l’explique ci-dessus Tchouang-tseu, toutes choses s’ordonnent d’elle-même (elles ne se coupent pas de la Nature, de leur nature). Organiser le Chaos c’est la Réalisation de l’Instant. En ne réalisant pas l’Instant ou Soi l’humain est la victime de son propre chaos.
Il n’y a pas de « loi », il n’y a que l’Instant ou SA PROPRE LOI (qui n’est pas anarchie sinon on tombe dans le matérialisme). « Mieux vaut sa propre loi d’action, même imparfaite, que la loi d’autrui, même bien appliquée... Il est périlleux de suivre la loi d’autrui » dit la Bhagavad Gita. Louis Cattiaux dit semblablement la même chose :
« Quelle que soit la chose que nous avons décidé de faire, persévérons jusqu’à ce que l’absurde ou la lumière de Dieu nous délivre et nous rende libres dans l’acte et dans le repos ».

On peut dire que Moïse a apporté la « civilisation », donc la catastrophe ! Voir la page : Civilisation : ceux des compas-équerres.
Moïse et son « Dieu unique », plutôt inique et ses adeptes n’ont apportés sur cette planète que l’ego : APRÈS MOI LE DÉLUGE donnant notre civilisation cancérisée, polluante et destructrice. Aujourd’hui on coupe la branche sur laquelle nous sommes assis, comme le firent les républicains de 1789 et leur christique remise à zéro par leur calendrier républicain (nouvelle ère maçonnique).
Quoique fit Moïse et son Dieu inique, la Félicité a été, est, et sera.

L’être humain n’est pas un « animal social » mais un ÊTRE-NATURE, un Être avant l’Adam des raconteurs de la Bible. L’être humain réalise l’Instant ou Soi, là où l’ego ou le corps n’est point essentiel. Réaliser l’Instant ou Soi est la plongée dans notre état naturel : la Félicité ou Libération de son âme ; ce qui n’a rien à voir avec de l’égoïsme puisque l’ego disparaît. Le Réalisé ou Bienheureux, l’Adepte, sert indirectement la communauté, les autres, comme chez les Chrétiens les Saints avec leur auréole dessinée derrière leur tête.
Réalisation l’Instant ou Soi c’est aussi « avoir une vision », LA QUÊTE, laquelle sera le guide tout au long du reste de la vie (voir le cas extra-ordinaire de Jean Coulonval, dans son livre : Synthèse et temps Nouveaux, dont les 50 premières pages sont disponibles ICI).

La QUÊTE c’est l’Étoile Polaire, le Guide, le Guru, la Médecine Universelle des Alchimistes.
Qu’est-ce que c’est une Vision ? Évidemment ce n’est pas une rêverie ou une imagination, ni une intuition, ni une fantasmagorie, ni un délire au sens des psychiatres actuels.
La Vision ne peut être qu’un BOUT DE LA RÉALITÉ, un bref accès à une autre Conscience ; un bout de Réalité ou accès dans la réalité d’une AUTRE RÉALITÉ (les dimensions sont infinies).
Une Vision c’est la totalité, et dans l’Instant, on sait que c’est une Vision : CONNAIS-TOI.
Une Vision est une révélation de l’Amour, de la Foi. Si on N’EST PAS FLUIDE, la Vision peut se transformer en PANIQUE (ce qu’on appelle de nos jours le Bad trip, avec ou sans drogues naturelles genre champignons psilocybes, parce que l’ego s’accroche à ses repères habituels). En Occident la mort physique est bien souvent vécu comme un bad trip ! ON LA CACHE, ON CACHE LES VIEUX, on exalte l’image de la jeunesse consommatrice, la chair fraîche.
La Vision est directement liée à la GLANDE PINÉALE.

CHAMPIGNON OU CHAMP : VOIR du Paysage, de la Campagne (gnole), explorer d’autres dimensions. Campagne, Campalet évoquent l’espace, et Campane indique la CLOCHE, donc LA RÉSONANCE. Campanier Campenart est le clocher. Campiger c’est camper, tenir la campagne. (Réf. Glossaire de Du Cange).
Dans les fameux Mystères d’Éleusis dont se réclame la franc-maçonnerie spéculative actuelle on s’envoyait certainement en l’air à l’aide de CHAMPIGNONS, surtout avec une Déméter déesse de l’Agriculture ! Moctezuma n’était pas en reste en faisant distribuer des champignons hallucinogènes au publique lors de la fête de son couronnement en 1502 !

Il est évident que l’étatisme dictatorial (surtout occidental), est contre toutes ces modifications de conscience qui pourraient remettre en cause son cancer du pouvoir ! Vous vous rendez compte si un maximum de gens étaient libérés !!!

Un exemple de mensonges et de monstruosité de l'étatisme et de sa civilisation.

« Nous savions déjà que l'argent de la drogue représente plus du tiers du flux de devises et des échanges boursiers mondiaux et que, sans elle, le système bancaire international s'effondrerait. En clair, le trafic de la drogue est indispensable à l'équilibre économique mondial. Si l'on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé et le gaspillage des dépenses d'armement, justifié également par l'équilibre de la terreur, on peut considérer que l'économie dominante, dite « libérale », est une entreprise de destruction ».
Philippe Desbrosses, docteur en environnement, expert consultant auprès de la C.E.E. et du Parlement européen.

C’est-à-dire qu’il n’y a rien de plus hypocrite et criminelle que cette démocratie actuelle et son étatisme. En médecine, selon le pouvoir et le fric en place, un MÊME COMPOSÉ peut être alternativement un « traitement » ou une « drogue ». Cette opinion entraîna la naissance de deux marchés économiques internationaux totalement interconnectés, chacun disposant de ses propres manœuvres et acteurs : l’industrie de Big Pharma ; et de l’autre côté : la police, la justice, la douane et les trafiquants. Ainsi comme le dit P. Desbrosses ci-dessus, cette politique mondial n’est qu’une économie qui ignore la morale ; alors on peut se demander : « Que font ces Pères-la-Morale judéo-franc-maçonnique ? »
Par exemple, aux USA on trouve le plus vaste budget de lutte anti-drogue au monde, alors que ce pays est le PREMIER MARCHÉ MONDIAL DE STUPÉFIANTS ! Avec la mondialisation l’économie de Big Pharma légale, ou l’économie illégale est une seule économie. Tout cela montre le symptôme du cancer de notre civilisation « moderne » qui préfère dévier les problèmes, comme en allopathie où on soigne l’effet et pas la cause, alors que dans l’étatisme dictatorial on condamne autrui au lieu de s’attaquer à la cause ! Et tout est comme ça dans l’étatisme et son républicanisme.
Comme tout est question d’opinion, si la Coca est une menace pour les USA ou d’autres nations évidemment occidentale, la Coca symbolise au contraire une identité culturelle pour les Boliviens et les Péruviens.
 
 


Qu’a fait Moïse ?

Moïse ayant vécu en Égypte où il a probablement été initié dans quelque temple, s’est contenté d’écrire ses Commandements selon l’un des principaux genres littéraires à la mode dans l’Orient ancien, et l’Ancien Testament s’inscrit dans cette mode. C’étaient des recueils de préceptes pratiques et éthiques, énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’intention d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les normes de conduite dans la vie sociale. Ces modes d’emploi ou recueils de POLITIQUE (art de se comporter en société pour quelle soit bien gouvernée) s’appelaient SAGESSE.

Un des plus célèbre « Livre de Sagesse » est l’Enseignement d’Ani. Évidemment tout cela s’inscrit dans la période de la voie de l’Agriculture et sa sédentarité !
Par exemple on y trouve :
Ménage toi un lopin.
Fais-toi une bordure de concombres autour de l’endroit où tu cultives.
Plante-toi quelques sycomores à l’intérieur.
Cela convient à tout l’environnement de ta maison,
Et remplis ta main de toutes sortes de fleurs
Que tes yeux contemples.
On a besoin d’elles toutes.
(Ani 19, 3-4)

La sédentarité et l’étatisme de Pharaon sévissant déjà, on y trouve le sens de la nation, du social, donc déjà l’apologie du PROFIT et d’une forme de BANQUE :
Les richesses doivent être mises à la place où elles fructifient
Afin qu’elles te reviennent doublées.
Fais une réserve pour tes richesses par toi-même
Afin que les gens de ta mouvance [famille et connaissance] les trouvent.
Si on donne le petit, c’est afin de le ramener sous forme du grand,
Comme une dépense amène l’abondance.
Celui qui est instruit vit du domaine du sot. [terrible, déjà la division dominant-dominé, ou peuple élu et peuples non élus]
(Ani 18, 10-13).

La démocratie n’était pas à l’ordre du jour et le règne du dominant-dominé, comme d’ailleurs aujourd’hui, était la norme. On y trouve encore :
L’un connaît-il l’autre ?
C’est de toute sorte de gens qu’est constituée la masse.
L’un connaît-il l’enseignement de l’autre ?
C’est grâce à son cœur qu’un individu se forme
Alors que le plus grand nombre est ignare.
Tout ce que tu dis est excellent en fait.
Mais c’est battu en brèche par l’intervention d’un génie.
Dis à la divinité qui t’a donné l’entendement :
« Place-le sur ton chemin ! »
(Ani 23 7-11)
Il y a déjà comme un parfum de secte ou de « religion à mystère » avec initiation... Secte = initié cancérisé par le pouvoir, donc imbu d’un savoir fraîchement ACQUIS !

Dans le sens contraire, on trouve à l’Enseignement d’Aménemopé 16è chapitre, 17-18, Enseignement de source sémitique, un mise en garde contre le profit ou richesse et la société de consommation :
Ne convoite pas le cuivre,
Méprise les tissus fins.
Que vaut-il, celui qui est vêtu d’étoffe,
Quand il est dévalué au regard [devant] du Dieu ?
Si le métal doré supplante l’or fin,
Au matin, il se retrouve du plomb [allusion alchimique ?]

Dans ce même Enseignement, on y trouve :
Plus avantageuse la pauvreté dans la main de la divinité
Que des richesses dans un magasin.

Autre passage sur le business, mais avec sens de l’égalité ou du partage :
Ne mange pas de nourriture quand un autre est là
Sans lui tendre la main.
La nourriture, elle est ici pour l’éternité [sens de l’énergie libre ou gratuite],
Alors que c’est l’homme qui n’est pas ici [pour toujours].
L’un est riche alors que l’autre est pauvre,
Mais la nourriture est établie pour celui qu’il doit traiter en compagnon [le pauvre a autant droit à la nourriture que le riche].
Quant au riche au temps de l’année précédente,
Il est un vagabond cette année-ci.
Ne sois pas glouton pour remplir ton ventre [ventre ou cerveau, et pouvoir],
Alors que l’homme ne connaît pas son destin [sa fin].
Tu es comme démuni ?
Ton bien-être peut survenir :
Un autre t’aura donné du bien.
Le cours de l’eau a quitté [celui de] l’année dernière.
Il se trouve sur un autre tracé cette année.
La grande étendue d’eau est devenue asséchée.
La rive est devenue le monde souterrain.
L’homme ne peut évoluer dans une situation qui demeure la même.
Il a à tenir compte du [répondre au] Maître de vie [il est mêlé à des vies différentes. La Bible qui copia ces recueils de Sagesse interprète différemment : « Les plans de l’homme sont une chose, la réponse du Maître de vie est autre chose »].

La religion fait déjà ses ravages :
C’est le soleil dans le ciel,
Tandis que ses statues sont sur Terre.
Si on donne de l’encens dans leurs offrandes quotidiennement,
C’est pour revigorer le maître d’apparitions.
(Ani 20 16-17).

Moïse n’ayant pas encore fait de ravages, on y découvre d’autres Dieux ou Yôkai :
Satisfais le génie, fais ce qu’il désire.
Tiens-toi exempt de son tabou,
Et tu seras préservé des nombreux dommages qu’il cause.
(Ani 21, 20 et 22, 1).

C’est là qu’il y a tout le sens du mot « Sagesse », car le Maître ou Guru à son élève ou disciple vante les vertus de l’éducation et en même temps de l’imaginaire ! En fait, il vante le mental... Car enfin, qu’est-ce que c’est le mot « Sagesse » ?
C’est : Cela je suis (ça-je-être) : donc la connaissance de soi, porte d’entrée de la Libération, mais porte d’entrée seulement...

Dans l’Enseignement d’Ani on trouve aussi :
Un homme est détruit à cause de sa langue [le Verbe ou Verbum, le Logos qui n’est pas le Vide].
Garde-toi d’aller à ta perte.
Quant au ventre d’un homme [les intestins et leurs cellules étant une partie du mental, donc des sentiments], il est plus vaste que les Deux Greniers [oui puisque le ventre est aussi le mental. Les Deux Greniers est une institution d’État qui gérait la production de céréales, donc déjà une forme de capitalo-socialisme].

Avec Moïse nous avons la norme de l’étatisme et de son « économie de marché » comme on dit aujourd’hui dans les pays « civilisés » (par Moïse).


Voici à nouveau un extrait de la conférence de Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929, où il expliquait que « La Vérité est un pays sans chemin ».

L’histoire du diable et de son ami.

« Peut-être avez-vous souvenir de cette histoire du diable et de son ami : ils marchaient dans la rue quand ils virent devant eux un homme se baisser pour ramasser quelque chose et le mettre dans sa poche. L’ami dit au diable : « Qu’est ce que cet homme vient de ramasser ? » « Un petit bout de Vérité », répondit le diable. « Mauvaise affaire pour vous, alors ! », remarqua l’ami. « Oh, pas du tout, répliqua le diable, je vais l’aider à l’organiser ! » [introduction de la norme].
Je maintiens que la vérité est un pays sans chemin que vous ne pouvez l’approcher par aucune route, quelle quelle soit : aucune religion, aucune secte. Tel est mon point de vue, et j’y adhère d’une façon absolue et inconditionnelle. La vérité étant illimitée, inconditionnée, ne peut être approchée par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée on ne devrait pas non plus créer des organisations qui conduisent ou forcent les hommes à suivre un chemin particulier. Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d’organiser une croyance ».
Krishnamurti est contre les sociétés secrètes dans le style franc-maçon. Aucune organisation secrète ou pas n’a le droit d’aucune manière de forcer les êtres humains à suivre une direction particulière, car c’est FIXER,NORMALISER le principe de la vie qui est perpétuel MOUVEMENT et TRANSFORMATION. Toutes les sociétés secrètes ne pondent que leurs OPINIONS. Et effectivement lorsque quelqu’un a trouvé quelque chose, les problèmes surviennent parce qu’un aura d’orgueil d’organisation se met à tourner autour, et alors le Diable est de la partie.

« Étudier, c’est se promener,
ce n’est pas atteindre ».


Qu’est-ce que c’est le fameux Serpent qui « tente » Adam et Ève au Jardin ? Mais le mental, le CERVEAU au NÉOCORTEX DES ANNUNAKIS qui ensemencèrent la planète Terre.



Ainsi, je dis que Moïse, s’il a existé, N’A PAS RENCONTRÉ UN DIEU QUELCONQUE, car si c’était le cas, le monde tournerait en Félicité naturelle. Ce n’est pas le cas, alors jusqu’à présent, nul n’a pu « rencontrer Dieu » et surtout revenir de cette épreuve sans en perdre la « raison », Ainsi Moïse est un imposteur, un killer imposant son opinion. Moïse n’a absolument rien apporté au point de vue « Science ». Or le vrai sens du mot Science est trinitaire : divin, métaphysique, ouvrier (celui qui ouvre ou œuvre).
Moïse n’a apporté que SA politique. Il n’a absolument pas apporté L’ÉVEIL DE LA CONSCIENCE. Personne n’a attendu Moïse et son opinion : LA VIE EST MOUVEMENT.


[En référence à : Sagesse de l’Égypte pharaonique, présentation, traduction et notes de Pascal Vernus]


Importante vidéo sur la révolution russe de 1917 voulue par les Juifs suite entre autres à l’opinion sioniste de la fin du 19è siècle. Et comme tout revient au fric, révolution VOULUE par les Couilles en Or ou juiverie financière internationale. Jésus le Réalisé chassa les marchands du temple, il en fit trop et fut mis à mort ; d’un autre côté il n’en fit pas assez.

 
 
 
Le début de faire de l’argent pour de l’argent, ou son commerce : LES PREMIERS FAUX MONNAYEURS.
La juiverie financière internationale : crimes, mensonges, haine, corruption, orgueil, névrose, folie, idiotie. Qui dit monnaie dit obligatoirement TRAFIC ou CIRCULATION DE MONNAIE. Vidéo de 3h 30.
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 10-05-2014 12:07

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >