Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’erreur des transhumanistes, l’humain 2.0
L’erreur des transhumanistes, l’humain 2.0 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-05-2014 19:04

Pages vues : 5543    

Favoris : 444

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
L’erreur des transhumanistes, l’humain 2.0
Monde duel du Nouvel Ordre Mondial
La dualité c’est la guerre,
voyez les vidéos ci-dessous
 
 
Voir aussi la page :
- Transhumanisme, l’humain 2.0 (avec mise à jour hebdomadaire pour être en accord avec le pouvoir)
- Humanisme et danger de sa propre création


Le TRANSHUMANISME ou triomphe de l’EGO, le triomphe du fer/faire s’inscrivant dans la thermodynamique.


« Plus l’homme se développe, plus il ressemble à Dieu »
dit le pape du transhumanisme Ray Kurzweil. Cela commence à l’époque de la Renaissance avec notamment l’invention de l’imprimerie, Galilée et les Conquistadors, etc. Selon Kurzweil « L’évolution amène donc fondamentalement les hommes à se rapprocher de Dieu », ainsi Kurzweil est un parfait exemple de l’évolutionnisme à la Darwin, Freud, Marx & Co, et comme tous Juifs et leur « royaume » de fin des temps en la religion de l’homme ; en plus il prend les Anciens pour des crétins. Le transhumanisme englobe la récente mode de l’idéologie ou « théorie » du genre censée lutter d’après le pouvoir capitalo-socialiste contre les stéréotypes, or la pensée unique vient bien de ce pouvoir qui récupère et en un super ego bouffe tout ; mais les Couilles en Or et leurs marionnettes aiment à employer le mot « stéréotype » afin d’imposer leur pensée unique, leurs propres stéréotypes républicains et démocratiques droit de l’hommistes ; un des meilleurs exemples de ce stéréotype capitalo-socialiste républicain est le mot « terroriste ». Tout ça s’inscrit dans la poursuite du marxisme commencé à la naissance de la civilisation industrielle au 19è siècle, siècle du triomphe des banques, et de ce qui va avec les BAGNES pour petits et grands, là où il y a erreur car les faux-monnayeurs ne sont pas ceux qu’on croit : les vrais sont les banquiers eux-mêmes.
 
« Avez vous réfléchi aux conséquences fatales qui résulteront d’un progrès illimité ? », demandait Fulcanelli dans : Les Demeures philosophales. Et bien Ray Kurzweil fonce là-dedans droit devant !

Voici à quoi rêvent les transhumanistes (pour ceux qui auront du fric) :
- Des machines dépassant le cerveau humain.
- Des traficotages chimique pour s’envoyer en l’air en permanence.
- Bug ou Big Pharma pour « changer de genre », changer sa timidité, changer sa jalousie, etc.
- Évidemment « coloniser l’espace »... et le polluer partout !
- Nano-indigestion tout azimut.
- Télécharger son cerveau dans un « disque dur ».
- Durée de vie considérable (sans se poser de question de la surpopulation et de ses conséquences).
- Mise en « boîte de conserve » de l’humain (cryogénisation) avec « réouverture » de la boîte ou réactivation du mis-en-boîte.
Mais comme tout est boucles et cycles, si des humains vivaient «  éternellement par le passé », ça devrait se savoir un minimum aujourd’hui !!!
Pour le super matérialiste Ray Kurzweil « la mort vide la vie de son sens ». Ce type doit coucher avec un ordinateur !
Il est certain que nous allons vers un monde de PLUS EN PLUS FAUX, VIRTUEL, ARTIFICIEL, alors se passer de corps et mettre son ego dans un gros disque dur afin de ne plus sentir aucun corps, aucune pesanteur, aucune odeur, voyager vers de lointaines Galaxies tel que la dématérialisation obligé en passant dans la Stargate de la série télé Stargate SG1, pour moi, non merci, on ne saura plus ce qu’est l’odeur de la merde !

TECHNOLOGIE = POUVOIR, FRIC, ARMÉE ETC.

Au bout d’une temps, ni long ni court, le progrès se retournera naturellement vers ses concepteurs, la Nature reprenant ses droits.
Ray Kurzweil se trompe parce que le devenir peut se produire en trois étapes ou ères cosmiques :
- Ère des Poissons : animal-humain, individualité-dualité, forme impure.
- Ère du Verseau : Humain glorifié, corps glorifié.
- Ère du Capricorne : « Dieu » glorifié.

Ces trois ères cosmiques sont trinitaires et s’enchaînent les unes les autres : quand une ère de termine, avec tout ce qu’elle a apporté, elle s’éteint pour se rallumer dans une coloration différente dans l’ère suivante, qui s’éteindra à son tout, et cela jusqu’au retour à l’Origine ou Unité véritable éternité, et pas celle du transhumanisme !
Le Soi-Instant est chacun de nous, il n’est pas extérieur comme veulent le fabriquer les transhumanistes, même à coups de nano-machin si dangereux.
Réaliser le Soi-Instant c’est incarner l’Unité. Un Réalisé probablement comme Jésus de Nazareth semble extraordinaire, à tel point que certains en ont hélas fait une religion, mais tout Terrien ici-bas DOIT NATURELLEMENT être en harmonie avec les planètes où se trouvent déjà les Réalisés qui nous apportent indirectement leur aide.
Vivre l’Instant c’est être un Sachant, celui qui est attentif à chaque acte qu’il fait, à chaque événement qui survient dans sa vie, car en bien ou en mal tout à sa raison d’être de ce qui survient dans notre vie. C’est pour nous libérer de la dualité.


Le transhumanisme est l’exaltation du cancer du pouvoir : la force hallucinogène et totalement enivrante provoquant la jouissance, donc l’ego est toujours là, avec son pouvoir ou libre arbitre. C’est-à-dire que l’humain se prend pour Dieu, surtout le transhumaniste ; il se prend pour le Créateur, et même mieux que le Père-Mère n’avait agi ; et poussé par la jouissance du pouvoir, il lance à son tour le défi à son Créateur de vivre « éternellement » ici-bas, et va vouloir mettre dans « ses créations » le Pouvoir ou Énergie originelle à la merci de son ego. Or l’ego ou le mental n’est que le corps, la chair, et de ce fait limité, malgré toutes les folies technologiques qui ne seront que matière supplémentaire, même en nano-machins. L’Instant ou Soi « brasse dans les deux sens » : Involution-Évolution ou les deux Serpents du Caducée.
Cette Involution-Évolution originel a été détourné par ce cancer du Pouvoir : la possession que veulent les transhumanistes ou l’ego qui connaîtra les affres de sa création. C’est à ce moment là que naît le monde des accidents : souffrance, malheur, angoisse, peur, dualité bien-mal, guerres et mort.
Et c’est à ce moment là que l’idée d’Évolution qui était dans la fluidité de l’Involution qui l’a précédée se trouve perdue dans ce monde qui vient de se créer et dont le rythme est anti-créationnel ou thermodynamique, et prochainement transhumaniste, là où existe le Bien et le Mal, là où se trouve douleur, incompréhension, lutte et violence, tristesse, et quelque soit le médicament pour le gommer qui ne fera qu’engendrer d’autres dualités, d’autres maux.

L’Évolution sans l’Involution va donner un Baume qu’on nomme « Amour », une « énergie de rachat » ou de compensation de la Terre (selon l’idée de Platon Karuna, L’instruction du Verseur d’Eau), où va se développer un travail permanent contre l’œuvre anti-créationnelle et tout ce qui en découle :
- La dualité, du fait même de la division des deux Serpents du Caducée qui n’auraient dû faire qu’un et tous les effets qui s’ensuivent : le Bien et le Mal, les états illusoires, les états possessifs et égocentriques, toutes les émanations sataniques qui sont en grande partie créées par le « vouloir mauvais » qui engendrent la multitude de « formes-pensées » mauvaises depuis les plus faibles jusqu’aux plus catastrophiques.
La paroisse de Lucifer subit l’Aimant ou l’Amour anti-créationnel.

Comme écrit plus haut, Ray Kurzweil est juif, et son peuple « élu » n’a pas adhéré à « l’énergie de rachat », et par conséquence ce peuple juif n’a pas été touché par l’Énergie du rachat mais a voulu continuer à s’alimenter à la même source d’Énergie déjà existante en eux... Ils ont voulu suivre le chemin initial, avec toutes les difficultés insurmontables que cela allait susciter du fait même de ne pas avoir accepté le Don de l’Énergie du rachat, en admettant que cet horrible mot de « rachat » s’entend comme l’Amour et ce, par ACCORD avec l’Énergie originelle. De ce fait les Juifs avec les Égyptiens et Akhénaton inventèrent Dieu. On peut aussi supposer que les Juifs SONT des sortes d'Annunakis, ou de leur famille.
Alors brûlant les étapes les emmerdements vont s’abattre sur eux, à seule fin de permettre l’auto-réhabilitation de la Chute originelle (Vous serez comme des Dieux)... ainsi les Juifs vont payer leur propre karma par la persécution qui va être leur propre Devenir dans la finalité. Une persécution ne prenant pas l’aspect de malédiction mais de « Juste équilibre de leur Devenir ».
Ainsi on pourra comprendre ce que veut dire véritablement « peuple élu » (désigné, montré du doigt), car cela effacera l’imbécilité de : pourquoi un peuple serait élu plutôt qu’un autre et trouver « Dieu » totalement injuste, ce qui serait un comble pour un Dieu connaissant l’égalité moins bien que les républicains judéo-franc-maçonniques !

En résumé, par leur attitude et opinions les Juifs ONT BIEN DIVISÉS entre peuple élu et peuples non élus : TOUT AU MOINS EN LEUR TEMPS depuis Moïse, probablement un autre Réalisé comme le Jésus, car dans ce temps une force dynamisante se manifesta dans le coin du monde nommé « Terre d’Israël » qui devenait symboliquement par là : « la Terre promise ». En tant que Réalisé, Moïse irradiait et entraînait son peuple vers son nouveau Point Focal d’où serait propulsé une nouvelle énergie qui conduirait ce peuple vers la Conscience originelle. Ce qui fait d’ailleurs d’eux une « communauté » au sens de celle des moines dans leur monastère.
Les Juifs veulent s’adresser à Dieu « plutôt qu’à ses saints », ils veulent être Maât (directe), même au prix de la malédiction. Évidemment cette opinion se manifesta auparavant dans leur attitude criminel envers les religions des Païens, qui sans conteste ne pouvaient ignorer l’Instant ou Soi. Cette volonté des Juifs fut infiniment destructrice, et pour eux, et pour les Païens. Parce que, qui dit volonté dit POUVOIR et évidemment ego.

Les transhumanistes sont tombés dans le piège où dans ce monde des accidents ou monde 3D, le pouvoir trouve à faire des métastases à cause de la liberté donnée par l’ego ou individualisation de l’âme qui va faire naître la jouissance de créer comme l’indique l’Arbre de la Connaissance de la Genèse dans la Bible (le « Fruit défendu »).
L’Arbre de Vie porte bien son nom : la Vie, soit le Sentier que chacun parcourt naturellement seul, la Vie transcendante.
Le Serpent de l’Arbre de Vie représente l’énergie vibratoire LATENTE, le plan du Fils qui doit se réveiller, s’animer lentement par le Con-Naître. Le Fruit « défendu » est un parasitage vibratoire qui donnera la religion de l’homme, l’Instant s’en est trouvé violenté et l’inharmonie allait s’exprimer à la place de l’Harmonie originelle.
La mauvaise vibration donnera le « ver dans la pomme » ou Chute. Ainsi le monde poursuivra dans cette Tabula rasa gigantesque sa progression SANS son point d’Origine, mais qui prendra sa source dans le mental ou la Pensée première du Fils devenu « libre » : le libre arbitre que chacun possède, nous n’étions plus alors dépendant de l’Âme-groupe. Cette découverte du mental, de l’ego, va provoquer une jouissance qui va être la Chute, la Faille, le « Péché originel », la mauvaise vibration obligeant à chaque Instant à redresser le Vaisseau Terre, ce qui donnera l’actuelle thermodynamique, qui évidemment n’existait pas AVANT la Chute.

« L’Énergie de rachat » incarné par le Jésus de Nazareth fait la partie des « plans d’ajustements » se résumant par le mot AMOUR (le vrai bien-sûr, pas celui où l’ego bouffe l’autre).
On peut considérer que « l’Énergie de rachat » est l’Instant. Et comme les Juifs ne voulurent pas en entendre parlé et voulurent leur propre Instant copyrighté, ça a foutu la merde partout ! De plus il n’y a pas Un Dieu mais DES Dieux puisque, ce ne sont que des créations du mental, y compris l’Instant ou Soi.

PANIQUE PAN LE TOUT : quand il survient dans ses COULEURS c’est la douleur absolue, mais ça ne dure pas il y a toujours une ouverture... Panique parce que l’Instant surgit quand on n’y est pas préparé et qu’il n’y a pas moyen de « prendre ses distances » : on est sur-prit d’être « Je suis CE JE SUIS ».

Comment échapper à la thermodynamique ?

En passant « par le chas de l’aiguille » (le futur, l’aigu) : être Un mais dans le multiple, soit le contraire du « United Color of Bennetton » du mondialisme. Être Un en perdant son ego de la dualité bien-mal, en retrouvant sa personnalité originelle de plus en plus grandissante s’unissant de plus en plus avec l’instant.
La paix vendue par le Nouvel Ordre Mondial et le transhumanisme ne sont que le CONFORT DE L’EGO : prendre des vacances, se mettre au vert, « se faire plaisir », enrichir les Couilles en Or.

« Passer par le chas de l’aiguille » : chaque individualité doit re-trouver sa Nature unique en sauvant naturellement le Vaisseau Terre.
 
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 14-05-2014 19:27

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >