Accueil arrow News arrow Dernières news arrow PROBLÈME : l(m)es droits de l’homme
PROBLÈME : l(m)es droits de l’homme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-07-2017 01:24

Pages vues : 2004    

Favoris : 251

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Âne, Argent, Artifice, Babel, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Chimère, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Fréquence, Fusible, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Prostitution, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Psychiatre, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Utile, Vaccin, Vase, Vide, Volonté, Yokaï, Zombie

 
dreieck460.jpg
 
 
PROBLÈME : l(m)es droits de l’homme
puisque tout tourne autour du spectre-spectacle de
l’ego la nouvelle religion du vivre en SÉCURITÉ,
dont fait la partie le capitalo-socialisme.
Droits de l’homme ou déviation par le langage
écrit et le business de la pensée et du panser.
Droits de l’homme ou invention de l’histoire par les
Yahvistes et leur copyright l’opinion (courant de pensée)
la « main-mise » de l’homme des cavernes imprimant
sa main enduite de glaise sur la parois de « sa » grotte.
L’être humain n’est tellement pas ASSURÉ
qu’il ne fait que se SÉCURISER
croyant être en SÛRETÉ.
 
 
Les droits de l’homme châtré ou évolutionnisme à l’envers, du tout bon pour l’été tellement « ça fait froid dans le dos ».
IL FAUT QU’IL Y AIT QUELQU’UN POUR PRÉTENDRE CES DROITS, DE MÊME QU’IL FAUT QUELQU’UN POUR VOIR LE TEMPS QUI COULE ET DONC LE FABRIQUER.

Le monothéisme ou monotonie de ces religions de la panser
(précurseur de Big Pharma et de la psychanalyse de Freud).

Spectre-spectacle, ces jeux du monde, que l’on retrouve dans les jeux du capitalo-socialisme et ses « jeux olympiques » capitalo-socialiste, mais surtout que l’on retrouve dans l’article 13 de ces « droits de l’home » modèle 1948, qui se retrouve dans le courant transhumaniste et son « homme augmenté » qui voudrait fabriquer des dons sans le donateur ; l’homme qui s’est fait Dieu… « Nul n’est au dessus de la loi », dit je ne sais plus quel être humain se prenant certainement pour un transhumaniste, pour un Dieu ! TRANSHUMANISME = ROBOTS.
 
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

RAPPEL : Droits de l’homme et mode de l’humanisme et des « droits d’auteurs » prennent forme à l’époque de la Renaissance, là où le spirituel commence à être chassé et où la montée de l’ego et du calcul se fait grande.

1948, droits de l’homme = NOUVELLE RELIGION : et ce qui a un commencement doit avoir une fin. C’est donc une NON UNIVERSALITÉ, COMME TOUTES RELIGIONS. Même chose : « S’il y a un but à atteindre, ce but ne peut pas être permanent. Il doit déjà être présent. Nous cherchons à atteindre le but avec l’ego [le ‘je’], mais le but existe avant l’ego. Ce qui est le but est antérieur à notre naissance, c’est-à-dire à la naissance de l’ego. C’est parce que nous existons que l’ego semble exister » (Ramana Maharshi, entretien 146).
Le seul « droit » ne peut qu’être la STARGATE, le CENTRUM CENTRI (1), le SOI-INSTANT. « N’est-il pas alors étonnant que pour enseigner un vérité aussi simple [Être] il faille que tant de religions, croyances, méthodes en viennent à exister avec les discordes qui en découlent entre elles ? Oh quelle pitié ! Quelle pitié ! » (Ramana Maharshi, entretien 96).
À l’entretien 92 : « Les perceptions sensorielles ne peuvent donner qu’une connaissance indirecte et non une connaissance directe. Seule notre propre conscience est connaissance directe ; c’est l’expérience commune à tout le monde. Aucune aide n’est nécessaire pour connaître son propre Soi, c’est-à-dire être conscient ».

« Les gens ne comprendraient pas la vérité toute simple, toute nue [celle de la Vraie Télépathie] - la vérité de leur expérience de chaque jour, toujours actuelle et éternelle [l’Instant ou Soi]. Cette Vérité est celle du Soi. Existe-t-il quelqu’un qui ne soit pas conscient du Soi ? Les gens ne veulent même pas en entendre parler [du Soi], en revanche, ils sont avides de savoir ce qui se passa dans un au-delà - le Paradis, l’Enfer, la réincarnation. C’est parce qu’ils préfèrent le mystère [et ses écoles maçonniques] à la simple vérité que les religions les dorlotent [c’est tellement plus confortable que le Vide] ; et cela uniquement pour les amener vers le Soi [en principe, parce qu’à voir le résultat depuis de nombreux millénaires ! Mais là, le Maharshi tombe dans l’opinion]. Vous avez beau errer dans tous les sens, vous devez en fin de compte revenir au Soi. Pourquoi alors ne pas s’établir dans le Soi ici et maintenant même ? » (Ramana Maharshi, entretien 145, du 23 janvier 1936).

Participer au SPECTRE-SPECTACLE et à ses jeux du monde c’est identifier l’Instant avec l’objet, donc avec le corps et les cinq sens, en participant à ce culte du narcissisme : « Sujet et objet - tout se fond dans le Soi. Il n’y a ni observateur ni objet vu. Celui qui voit et ce qui est vu sont le Soi [ou Instant, le ici et maintenant]. Il n’y a pas non plus plusieurs Soi. Tout n’est qu’un seul Soi [un seul Instant] » (Ramana Maharshi, entretien 145).

SPECTRE-SPECTACLE : EXHIBITIONNISME MONDIALISÉ : AVEC LE TOUT CONNECTÉ DE L’INFORMATIQUE TOUS LES SECRETS SONT JETÉS AU VENT ET EN DEVIENNENT AUTANT DE MENSONGES : VOYEZ LES MÉDIAS ET AUTRES « LANCEURS D’ALERTES » ET « SERVICES DE RENSEIGNEMENTS » ET DE PUBLICITÉS QUI DÉSINFORMENT COMME ILS RESPIRENT.

VRAIE SÉCURITÉ :
« La Libération consiste à savoir que vous n’êtes jamais né. « Reste tranquille et sache que je suis Dieu ». ”Rester tranquille” veut dire ”ne pas penser” [ne pas calculer, analyser, travailler du chapeau]. Ce qu’il faut, c’est SAVOIR et non pas penser » (Ramana Maharshi, entretien 131).
TRANQUILLITÉ : ÊTRE LIBRE DE TOUTE PENSÉE. « LA PAIX EST TOUJOURS PRÉSENTE. DÉBARRASSEZ-VOUS DE CE QUI DÉRANGE. CETTE PAIX EST LE SOI » (R. Maharshi, entretien 480)
Ce que dit le Maharshi correspond à l’arrivée de la catastrophe Oxygène : avec l’Oxygène les pensées se mettent en action, ce qui est facilement prouvable : si nous arrêtons de respirer un moment, notre tête devient presque libérée de toute pensée. Ainsi les sages orientaux contrôlent la respiration pour se libérer de la tyrannie du mental. Sûr qu’avec la torture par l’eau (waterboarding ) il devient difficile de respirer de l'Oxygène… Je me demande à quoi pensent les sadiques si de ce fait ils « libèrent » leur victime du mental…

JE SUIS est le « nom » de Dieu (entretien 503) : « Vous savez que vous êtes. Vous ne pouvez nier votre existence à aucun moment [ce qu’explique aussi Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux]. Car pour nier votre existence, il faut que vous existiez. C’est cela (la pure Existence) que l’on entend par un mental tranquille. Le mental est la faculté d’extériorisation de l’individu. S’il est tourné vers l’intérieur, il devient peu à peu tranquille. C’est alors que seul prévaut le « JE-SUIS ». « JE-SUIS » est toute la Vérité » (R. Maharshi, entretien 503, auquel le questionneur appréciant cette réponse, se voit questionné : « Qui est là pour apprécier quoi ? ».

De la même manière le « Royaume des Cieux » ne peut pas être à l’extérieur de quoi que ce soit, il ne peut qu’être EN VOUS : « L’être réalisé voit le monde comme étant le Royaume des Cieux, tandis que les autres le voient comme ”ce monde-ci”. La différence provient de l’angle de vision ».
- Question : Comment pouvons-nous nier le monde et les hommes qui y vivent ? J’entends, par exemple, de la musique. Elle est belle et grandiose. Je reconnais qu’elle est de Wagner. Je ne peux tout de même pas prétendre qu’elle est de moi.
- Maharshi : Wagner et sa musique existent-ils séparés de vous ? Si vous n’êtes pas là pour dire que c’est la musique de Wagner, comment pouvez-vous en être consciente ? Sans en être conscient, peut-on dire que cette musique existe ? Pour être plus clair : reconnaissez-vous la musique de Wagner dans votre sommeil profond ? Et cependant, vous admettez bien que vous existez pendant le sommeil. Ce qui prouve que Wagner et sa musique ne sont que vos pensées. Elles sont en vous et non hors de vous.
(Ramana Maharshi, entretien 609).

Simone Weil parlait ainsi de la mode du sécuritaire : « Se croire au Paradis par erreur », cité par Gustave Thibon dans : L’ignorance étoilée. Il cite la caverne de Platon, où les ombres seraient « sécurisées » : apprivoisées, organisées par l’humain, qui alors ne pressentirait, ne souhaiterait plus rien au-delà, en une autre formule : « Circulez ya plus rien à voir ! ».
De nos jours il n’y a plus de Foi sécurisante, mais seulement une consommation sécurisante, et même pas : une consommation extatique (aliénation de l’ego) !

Droits de l’homme et sécuritaire : mode du social et du « vivre ensemble », soit VIVRE EN SUPER GRÉGARISME, INFÂME ÉPAISSE SOUPE COLLANTE POUR TOUS, SUPER CHAOS HUMAIN QUAND LES IDÉES PRENNENT NOMS-LES-FORMES, ce qui me fait penser à Nietzsche qui pouvait ainsi dire : « Toute communion avilit », formule trop simple mais que confirme aussi Jean Coulonval qui parlait de la vulgarité des foules et des meetings, ainsi il faut choisir entre la solitude (singularité), ou la vulgarité et le grégarisme du « vivre ensemble », la vulgarité de la rue passante, celle où l’on passe comme on passe dans le monde-hôtel de Jacques Attali, le tout reflétant la circulation de l’argent nomade où tout devient impersonnel et prostitution : la fameuse « unité » du tapin mondialisé ou marché du travail…

SOUPE : IMMIGRATION ET TOUS CONNECTÉS en une hyper-civilisation où tout devient informe et s’avilit dans le mélange style du N.O.M. et son « Unité dans la diversité », où les âges de l’humain se brouillent comme tout maintenant dans ce monde où un cochon ne reconnaîtrait plus ses petits.
SOUPE : BREUVAGE POUR MIGRANTS COMME LA RUE PASSANTE AUSSI PASSANTE QUE LE MONDE-HÔTEL DE JACQUES ATTALI, DONC DU DOMAINE DE LA CITY DE LONDRES ET DE SA RELIGIEUSE FINANCE INTERNATIONALE.

SOCIAL = TOUT CONNECTÉ (réseaux sociaux) : ÉCHO : L’IMAGE DE NOUS-MÊMES NOUS EST RENVOYÉ PAR L’OPINION DES AUTRES. Or l’Amour n’est pas Narcisse, il ne reflète pas puisque Amour signifie UN, pas de dualité sujet-objet ; l’Amour est la Stargate : on la traverse du Point Focal, on s’y perd dans son GOUFFRE SANS FOND, LE SAINT CHAOS, soit la porte ouverte à « nos amis extraterrestres »…

Les droits de l’homme inventés pas les droits de l’hommistes ayant une date de naissance et naturellement une date de mort, avec leur mode du sécuritaire genre « plus jamais ça » fabriquent à la puissance dix le « TOUJOURS ÇA ». Ça c’est très important. Pour cela j’ai toujours été contre l’imbécilité des « plus jamais ça », ou dans sa variation « si c’était votre enfant » (dans le cas d’un assassinat ou d’un viol et d'une masturbation du mental voulant se remémorer). Le souvenir devient plus vrai que le présent et l’imagination-opinion s’en mêle : MÉMORISATION (sonne comme met I à mort), soit tomber dans la dualité sujet-objet en s’installant dans l’objet pris pour le sujet en oubliant le ‘Je’ (Soi).

Les droits de l’homme ne sont nullement une vérité, le grand Axe de quelque chose. Le siège, la chaise représente cet Axe : la Déesse Isis porte comme emblème sur sa tête un siège, de nos jours on parle de « Saint Siège » autorité de l’Église romaine impérialiste avec son souverain pontifiant. Grasset d’Orcet dans le volume 1 de l’Archéologie mystérieuse explique que le nom Isis est celui de la lettre X, qu’il est celtique et veut dire en égyptien comme en gaulois « une chaise » (à rapprocher de sessa (siège en gaulois), remonte à la racine sed (être assis), etc. Réf. Dict. Français-Gaulois de J.P. Savignac. L’axe en français est du même thème que chicot : une pointe, une extrémité apparente de ce qui reste d’un ensemble. « Son radical est le catalan « xix », qui se prononce « tchiche », en auvergnat « tches » ou « tchet », et répond au vieux français « mie » ou « rien ». De là l’espagnol « chiquito » (petit), l’auvergnat « chétit » et le français « chiche » ; en grec kyklos veut dire un pépin ».
POINTE : POINT FOCAL ou STARGATE (on parle aussi « d’objectivité »… on parle de « pointer »… Voir aussi le Trouvère…).
POINTE : DÉTACHEMENT DE L’ATTACHEMENT AU DÉTACHEMENT, À L’EXTINCTION DE L’APOCALYPSE.

Bref, « chic » désigne ce qui est petit, donc ce qui a de la valeur puisqu’il n’y en pas beaucoup ! Cela désigne un pivot, comme le pied d’une chaise. Les Anciens se représentaient la Terre comme une toupie, donc un pivot très aigu : le pivot-chaise d’Isis, que l’on nommait aussi « la Chaise ». Bien-sûr elle n’avait qu’un pied comme les anciens sièges de quelques provinces de France qui servaient pour la traite des vaches : siège à un pied-pivot qui se plantait en terre. Donc comme le T. Ce pivot-axe est fondamental parce qu’il rejoint LE FUSEAU et le FIL et la TRAME et le TISSERAND. Pour plus de détail voir la page : Le piège des mots/maux et de la raison.


Note.
1. CENTRUM CENTRI : « Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réelle du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part. Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental » (Ramana Maharhi, entretien 146).
 
 

Dernière mise à jour : 12-07-2017 02:04

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >