Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Affectivité = Dualité Plaisir-Douleur
Affectivité = Dualité Plaisir-Douleur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-10-2017 21:26

Pages vues : 1996    

Favoris : 284

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Christ, Civilisation, Dualité, Eau, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Gratuit, Guerres, Histoire, Huile, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Mental, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Pierre, Peste, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Réseaux, Simple, Socialisme, Spiritualité, Technique, Templiers, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
miragmax_balance.png
 
 
Affectivité = Dualité Plaisir-Douleur
Affection ou Chaînes.
Affectif/Affection : aimer l’illusion,
la tromperie, alors que absolument tout est
en nous et pas à un quelconque extérieur.
Dans « la fin des temps » ou « là-bas »
il n’y a rien. Tout est ICI.

TECHNOLOGIE ET SENTI-MENT = MAGIE.
Pianoter sur des tablettes ou claviers
d’ordinateurs et à travers ça « échanger » des
opinions est le propre de la magie des Occidentaux.
Magie des chiffres (1) si chère à la
City de Londres et à la production.


Page dédiée à Harvey Weinstein (2) et son « pouvoir d’achat ».
 
 
La Vérité ? QUELLE HORREUR ! C’est PANique ! SEULE LA RÉALITÉ DE L’ILLUSION est le Saint Graal de l’être humain. La tromperie du Prince de ce monde, le Fric/Flic.

AFFECTIVITÉ : la plupart de l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) les êtres humains n’agissent que pour eux-mêmes, dans leur propre intérêt, et ne cherchent qu’à récolter des fruits (de l’argent surtout) ; un président de régime républicain n’échappe pas à la règle, parce que simplement IL A PEUR DE MOURIR COMME IL A PEUR DE VIVRE (il ne fait que dans l’illusion), IL A PEUR DU RIEN.
 
AFFECTIVITÉ : aptitude a être affecté, donc Chute, soit dans la douleur, soit dans son opposé le plaisir.
AFFECTÉ : graine de séduction dans le mental qui ne demande qu’à germer.
AFFECTER : a-faire, affaire, a-fer, affliger, frapper, émouvoir en exacerbant l’ego et les sens, donc principalement souffrir, sinon à quoi servirait l’argent consolateur comme l’est une femme et le « pouvoir d’achat » ?

La Seule Réalité n’est pas affection ou chaînes, les attachements. Pour l’être humain affecté par la dualité, surtout de winner-loser, il vaut mieux être dans le camp des winners : être riches plutôt que pauvre ou loser, et être employeur qu’employé. Le winner préfère ce qui est « bon » à ce qui est « mauvais », ou le pur à l’impur (il parle de caca et de merde comme si c’était sale, il fait de même quand il parle de « mauvaise herbe »). Or rien ne peut être déclaré « sale » ou « impur » dès lors qu’il est inventé comme nom-la-forme. En d’autres mots il faut une personne pour inventer l’opinion de pur et d’impur. Ainsi aucune chose du Seul Réel n’est sale ni pur, ELLE EST TOUJOURS AU-DELÀ DU PUR, ÉTERNEL ; comme dit Ramana Maharshi notre état naturel est la Félicité, donc le pur, l’éternité, l’impur ça n’existe pas. Céline disait d’ailleurs que la vulgarité et l’obscénité du monde n’était pas dans les choses réelles ou dans leurs noms-les-formes directes, mais seulement dans le SENTIMENT, donc dans ce que faire dire l’ego ou les cinq sens liés au mental. C’est ce que j’appellerais le phénomène des « mauvaises herbes », qui ne sont « mauvaises » que parce que ça gêne l’ego de l’humain, comme quand ça pousse au milieu de sa belle pelouse taillée au robot tondeuse à gazon. Donc pur-impur ou mauvaises herbes ÇA N’EXISTE PAS.

Décréter qu’une chose est pur, ou impur, c’est construire un nom-la-forme, c’est CONCEPTUALISER, donc fabriquer de l’illusion, qui sera grâce à l’ego appelée « réalité ». C’est aussi comme ça que les cancéreux en Pour-Voir fabriquent des lois et des dogmes et des États… et des banques.

L’Immaculée Conception ne conçoit aucun nom-la-forme ! ELLE EST VIERGE.

Bien et mal ou pur et impur sont la façon de penser en nature de l’ego, de l’affectif. Une fois l’ego dompté, comme le Dragon, l’affectif ou les émotions n’existent plus, le Seul réel apparaît sous un angle diamétralement opposé.

Le Dragon ou Ego crache le feu : les noms-les-formes ou illusions. Et ça va laisser des traces sur le miroir et ça va l’obscurcir, le rendre impur. Il va falloir se casser le Cul avec LES LAVEURS : le Ciel retrouvera le Bleu de son Futur laissant transparaître au loin plein de collines et de montagnes. Bref, en fait il n’y a RIEN et RIEN NE DONNE RIEN… PUISQUE TOUT EST ICI ET MAINTENANT… EN NOUS ! Les humains n’avaient pas encore inventé de lois ni inventé le Cosmos, et encore moins le cinéma.

MIROIR = SPÉCULUM ou spéculer : travailler du chapeau comme savent si bien le pratiquer les Hébreux-Juifs, leur kabbale et leur clique actuelle judéo-maçonnique spéculum.
SPÉCULER = DUALITÉ SUJET-OBJET, c’est LUNAIRE (reflet), donc indirecte. En plus le miroir INVERSE, et depuis 1789 TOUT EST EN TRAIN DE S’INVERSER ! Déjà que la manifestation ou spatio-temporel est le REFLET du Principe Originel Universel (voir les deux Triangles équilatéraux inversés). De nos jours l’être humain se sert du grégarisme et de cette culture du narcissisme comme miroir, qui va refléter la beauté ou son contraire, alors qu’autrefois il se servait du Bronze, puis avec les Hébreux il va se servir de l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule).
SILENCE OU NON-MIROIR, NON DUALITÉ : « Si vous ne parlez pas, qu’aurons-nous à transmettre, demandent les disciples à leur maître ? Celui-ci leur répond : le Ciel parle t’il ? ».
Miroir et non-miroir : « Connais-toi toi-même, connais ta nature du Soi et tu sauras que toi aussi, tu es le Soi ou Félicité ».

MORALE, SENTIMENT = EGO ET RITUELS : ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas, etc., sont typiquement des bidouillages de l’ego ; voir Colossiens 2, 21-23. Et de nombreux Catholiques confondent la Foi avec un code moral en dualité pur-impur ou permis-défendu, bref : la dualité winner-loser. Ainsi il n’existe que des morales en formes d’opinions, subjectives, au pifomètre, parce que coupées des références au Soi puisque ces morales ne font que diviser, rejeter l’autre.

Depuis Vatican II, et en France depuis 1905, nous avons en chrétienté DEUX DIEUX, celui du Christ, celui de la vie laïque. Ainsi, le Dieu d’avant 1905 et de Vatican II n’aurait pas été infini, sans limites et éternel, puisqu’il se heurterait au temporel ou laïcité sur lequel il n’aurait aucune prise, ce ne serait pas Sa Création, ce ne serait pas de ses « oignons », pour faire référence à Jean Coulonval : Synthèse et Temps Nouveaux, Lettre n°38 du 15 octobre 1976 à Mgr Matagrin, concernant « l’Église de demain ».

L’ÉGLISE DE DEMAIN C’EST ICI ET MAINTENANT : pas besoin de lieu, de temps « libre » ou de moments propices : on  EST ici et maintenant dans l’état où l’on EST, Super Tautologie du « Je suis ce JE SUIS » : le SOUS-D’UN (PANique) ou pratique de l’Éveil dans l’Instant, là où n’existe aucune différence entre les êtres, tous peuvent réaliser le Soi.

Fixation Cavalante (Sagesse immobile (3) ou Danse du Lion (shishimai en japonais) : le 1er janvier, et en d’autres jours de fêtes, un homme porte un masque rouge en forme de Lion et deux ou trois autres figurent le corps sous un drap. Ce Lion est censé chasser les Démons et apporter santé et prospérité aux Païens de la Contrée. Donc Fixation Cavalante : fixation parce que les pattes de derrière doivent jouer parfaitement leur rôle, être dans l’Instant pour que la Danse soit réussie. Idem dans la Brousse originelle où ne vivent que des êtres humains qui ont dompté leur ego. Le responsable de la cuisine est dans l’Instant, chacun réalise le Soi dans l’Instant, soit à la cuisine, à la cloche (le Son est comme « orchestration » du Silence), chacun est complètement concentré et en unité avec l’acte qu’il accomplit ; chacun fait la partie d’une association unitive de plusieurs Réalisés qui marchent en Unité dans le même Instant, parce qu’il n’y a plus de dilemme.
Dans la Brousse originelle aucune broussaille n’existe, seuls y demeurent les Réalisés vivants, ils sont appelés les Lions, et n’ont rien à voir avec « L’Unité dans la diversité » du régime républicain et de son Union européenne. Il est salutaire de maintenant VEILLER tant ce slogan est trompeur, car publicitaire, donc manipulateur et sentimental, financier.

LION = DRAGON = EGO, porteur de la Connaissance… et aucunement de Pour-Voir comme se l’approprient nombre de monarchies et du domaine privé et industriel.

SENTI-MENT : avant 1789 on faisait peu de cas de soi et grand cas d’autrui. Après 1789 et la démocratie marchande on fait grand cas de soi-même et peu ou pas cas d’autrui : on ne pense qu’à soi et à son « pouvoir d’achat » ; celui qui devient un loser se lamente sur son sort et prend la fuite (ou se refait dans le cas juif).

SENTI-MENT : L’INTÉRESSEMENT, quand nous donnons à l’autre, c’est toujours intéressé, donc totale hypocrisie de l’actuel lynchage mondialisé du producteur de films Harvey Weinstein lui-même parfait hypocrite mais MOINS QUE L’ENSEMBLE DE SES AGRESSEURS ET AGRESSEUSES. Les « réseaux sociaux » et leur « Balance ton porc » sont typiques de l’actuel Super Grégarisme que je dénonce sur nombre de page du site, tant il est dangereux et totalement FAUX, ILLUSIONS SUR ILLUSIONS. Cette affaire Weinstein me fait penser à la LÉGENDE DU BLÉ (ou riz) d’après une légende Indienne :
Si sur un damier d’échecs l’on met 1 grain de blé sur la 1ère case, 2 sur la 2ème case, 4 sur la 3ème case, 8 sur la 4ème case, et jusqu’à la 64ème case en doublant à chaque fois le nombre de grains. Au total le nombre de grains de blé s’élève à :
1024 * 1024 * 1024 * 1024 * 1024 * 1024 * 16 =
18 446 744 073 709 551 615 soit :
18 trillions, 446 744 billions, 73 709 millions 551 615 !

Cette affaire est le symptôme du DON INTÉRESSÉ lié totalement à la démocratie marchande de l’après 1789, de cette civilisation totalement bloquée et certainement pas « En Marche ». S’enrichir, toujours s’enrichir, alors pourquoi Harvey Weinstein se refuserait des filles qui, de toute façon montrent et exaltent leur corps ? TOUT EST DEVENU MARCHAND : les êtres humains sont comme des patates dans des sacs à codes-barres.
Le type du salarié et son « pouvoir d’achat » est identique à Weinstein : il amasse de l’argent à force de travail du chapeau. Il récolte des médailles et des honneurs, et claque son fric partout dans le monde. Il doit rentrer chez lui pour « se refaire », et à nouveau le cirque, la ronde recommence… Je ne me fais aucun soucis pour Weinstein qui, comme explique J. Attali dans « Les Juifs, le monde et l’argent », savent parfaitement se refaire… De toute façon, le don conditionné ou talmudique (rendre service aux ”Gentils”), c’est comme un crachat envoyé au Ciel pour protester contre un Dieu, ça retombe sur la gueule ; ou en d’autres termes, le don conditionné ou talmudisé est un investissement pour « la fin des temps », et comme le crachat ou la flèche, ça retombe au sol, et si vous êtes en dessous, comme Harvey Weinstein, ça fait mal.
Il est désormais connu, depuis les religions abrahamistes, que les êtres humains aspirent à monter, et répugnent à descendre ; les jeux olympiques de de Coubertin sont un exemple de cette dualité winners-losers et héritage du protestantisme anglais.
Celui qui fuit l’ici pour trouver l’ailleurs ou « fin des temps » se prépare des lendemains qui chanteront faux. L’AILLEURS OU FIN DES TEMPS N’EXISTE PAS. Comment voulez-vous saisir ce qui est partout ? Le TAO, le Soi est partout.


Notes.
1. CHIFFRE : le dict. Le Robert écrit qu’étymologiquement (1485), ça équivaut à ZÉRO, donc au Rien, du latin médiéval cifra (zéro), de l’arabe sifr (vide).

2. Depuis la fabrication de l’industrie d’Hollywood, il est connu que ceux qui tiennent les cordons de la bourse se « paye », et de jolis garçons, et de jolies filles. C’est donc conforme à cette civilisation où les êtres humains sont totalement devenus des marchandises dans l’Enfer du EXPLOITEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES. Tout est faussé. Tout passe désormais par l’argent. Monstrueuse hypocrisie de toutes ces femmes énamourées de travers qui se disent « violées » par cet industriel d’Hollywood ; de plus ça embraye dans les autres industries, ce qui est logique vu que, encore une fois, tous les êtres humains sont devenus des marchandises, DES PRODUITS, DONC ATTITUDE NORMALE DE HARVEY WEINSTEIN ET CIE.
RAPPEL : depuis la théorie du genrisme et les féministes agressives de 1970 et pendant la guerre du Viêt Nam (dont les socialistes Judith Butler et Simone de Beauvoir), il y a une opinion ANTI-MÂLE très nette : sentimentalisme chez les garçons, agressivité chez les filles (égalitarisme, etc….) Il est vrai que l’Occident croule sous le patriarcat de ses religions abrahamistes. L’affaire Weinstein ne sort pas par hasard ! Nous sommes proche du « mariage pour tous » qui germe partout dans le monde.
Voir l’affaire Fatty (Roscoe Arbuckle)… L’INQUISITION DES SENTI-MENTS ET DE LA « BIEN PENSANCE » DES PURITAINS ET FAUX DERCHES ANGLO-SAXONS ET OCCIDENTAUX ÉTAIT EN MARCHE.

3. Immobile parce que dans la non-dualité : ne penchant ni vers l’un ni vers l’autre, évidemment pas à la façon républicanisme de « ni droite ni gauche »…
Immobile parce que ni dans le Vide, ni dans l’ego, ni dans aucune Loi.
 
 

Dernière mise à jour : 18-10-2017 22:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >