Accueil arrow News arrow Dernières news arrow SOUCI = ego, possession
SOUCI = ego, possession Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-10-2019 19:42

Pages vues : 102    

Favoris : 8

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Champignon, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Inquisition, Instant, Intérêt, Intérieur, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Paradoxe, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Shiva, Silence, Simple, Social, Soi, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï, Zéro

 
brahma_blob.jpg
 
 
SOUCI = ego, possession

Le Vrai Terroriste : LES PENSÉES, L’OPINION POSSÉDÉE PAR L’EGO.


Les Champignons c’est magique, surtout que certains font planer…
Comme les Araignées, ils s’installent sans y avoir été invité….
 
 
- C’est quoi le bonheur supérieur ?
- Maharshi : Être libre de tout souci. Les possessions créent des soucis, telles ceux de leur sauvegarde, de leur utilisation [de leur stockage], etc. La non-possession [donc le non-productivisme et le non-troc] n’entraîne aucun souci dans son sillage. C’est pourquoi Shiva renonça à tout en faveur de Vishnou et S’en alla heureux.
Se dépouiller de toute possession est le plus haut bonheur. (Ramana Maharshi, entretien 225 du 2 juillet 1936).

Le capitalisme ayant pour principe la possession et donc l’ego ne fait que créer en évolutionnisme DES SOUCIS (comme des lois ou règlements par exemple), ET POUR CEUX QUI POSSÈDENT, ET POUR CEUX QUI NE POSSÈDENT PAS ET QUI VEULENT POSSÉDER !! Principe de la dualité sujet-objet.

« Découvrez qui vous êtes et tous les autres problèmes se résoudront d’eux-mêmes », dit le Maharshi à l’entretien 308 du 31 décembre 1936.

Les possessions ou l’ego = faisceau de pensées, que certains capitalistes vendent sous l’horrible nom de « propriété intellectuelle » comme si c’était une automobile produite dans une de leurs usines.
« Le mental n’est rien d’autre qu’un faisceau de pensées. Toutes les tentatives pour forcer ce barrage de pensées s’avèrent infructueuses. En revanche, si l’on parvient, par tous les moyens (1), à demeurer dans le Soi, c’est bien. […] L’état libre de pensées est notre état originel (2). Il est toute Félicité. N’est-il pas déplorable de quitter semblable état pour un état malheureux, fourmillant de pensées ? […] Toutes les pensées s’apaiseront dans le Soi et disparaîtront entièrement. Les pensées sont l’ennemi. Elles correspondent à la création de l’Univers. En leur absence, il n’y a ni monde ni Dieu créateur [c’est moi qui souligne]. Il n’y a que l’Être unique et c’est la Félicité du Soi.
Quand Prahlâda [roi des démons qui ne reconnaît pas son père mais Vishnou comme Seigneur Suprême] fut en samadhi [contemplation], Vishnou pensa en Lui-même : ”Cet asura (démon) étant en samadhi, tous les autres asura sont en paix. Il n’y a pas de combat, pas d’épreuve de force, pas de recherche de pouvoir ni de moyens pour l’obtenir. En l’absence de moyen pour obtenir le pouvoir [sacrifice, rituel, égrégores, etc.], les Dieux ne prospèrent ; il n’y a pas de création [ou production] nouvelle ; ni même de justification de la moindre existence. Aussi vais-je le faire sortir de son samadhi ; puis les autres asura pourront se réveiller ; leurs tendances naturelles se manifesteront ; les Dieux les défieront   les asura chercheront à acquérir de la force et adopteront les moyens pour y parvenir. Les yajna [sacrifice, rituel, offrande], etc. se développeront : les Dieu prospéreront ; il y aura de plus en plus de création, de plus en plus de combats et j’aurait que quoi m’occuper pleinement”.
Vishnou réveilla donc Prahlâda, lui conféra la vie éternelle, ainsi que l’état de jivan-mukti [Libéré vivant]. Le combat entre asura et deva reprit et l’ordre ancien des choses fut rétabli, de sorte que l’Univers se maintienne dans une nature éternelle. […] La bonté n’est qu’une conception relative. Le bien implique toujours le mal. Ils coexistent toujours [comme la notion de « sacré »]. Ils sont comme la face et le revers d’une médaille », exprime le Maharshi à l’entretien 326 du 13 janvier 1937.

Il est dit à l’entretien 534 du 15 octobre 1938 que le Maharshi avait l’habitude de répéter : « Le mauna (le Silence) est la plus grande éloquence. La paix est la plus grande activité. Pourquoi ? Parce que la personne, dans ces états, demeure dans sa nature essentielle, si bien qu’elle pénètre tous les recoins du Soi. Elle peut dès lors faire appel à n’importe quel pouvoir, en tout lieu et chaque fois que cela est nécessaire. C’est le siddhi (pouvoir) le plus élevée ».


Avec la possession c’est la guerre nucléaire chez les Dieux.
La Bataille entre Brahma (le Démiurge ou Créateur (3)) et Vishnou. (Brahma vu comme forme de pensée).


Shiva-purâna, chapitre VI : L’origine du linga [signe, symbole], 11 : « Pendant ce temps les différents groupes de divinités se déplaçant dans leurs chars aériens virent assister à la bataille fantastique ».
12-18 : « Tout en regardant depuis les cieux, ils se mirent à répandre une pluie de fleurs partout. Le Dieu monté sur Garuda (Vishnou) devint furieux et décocha d’atroces flèches et toutes sortes d’armes contre la poitrine de Brahma. Brahma enragé lança d’innombrables projectiles dans un déchaînement de colère. Les Dieux assistant au combat les soutenaient l’un et l’autre et commentaient la bataille avec agitation. Vishnou dans son emportement respira avec force et déchargea l’arme Mâheshvara [arme magique] contre Brahma. Contrarié, Brahma déchaîna l’arme terrible Pâshupata [arme magique ?] contre la poitrine de Vishnou. L’arme magique s’éleva très haut dans le ciel resplendissant comme dix mille soleils, avec des milliers de piques aigües et le ronflement formidables d’un cyclone [carrément la description d’une bombe thermonucléaire, mais certainement pas issu de l’actuel thermodynamique]. Les deux armes de Brahma et de Vishnou se rencontrèrent dans une collision fracassante ».


Notes.
1. « Prends ceci et fais un monde ». Ou bien : « Prends n'importe quoi et fais-en une pilule ou un clystère » (Thomas Vaughan : Traité du Ciel terrestre, et définition du mot « Science », équivalent du Soi).

2. Un être originel (unicellulaire) même sans cervelle, sans neurone, mais considéré par l’humain comme « intelligent » : un « Champignon » se comportant « comme un animal », toujours selon l’humain. Donc un être avec une autonomie visible par l’humain.
Il n’y a rien de plus ÉMISSION-RÉCEPTION au sens radio que les mousissures, putréfactions et autres « blobs »… Les Champignons sont déjà trop « civilisés ».
Le « blob » est en fait plongé en sommeil profond (sushupti) correspondant à celui du jiva, sous son aspect causal individuel (Moi-Individuel) alors que le Soi dans lequel se trouve aussi le blob repose sous son aspect de Seigneur ou de Moi-Cause-Universel (Ishvara). Bref, le blob est un être à l’état pur (très proche de l’Origine).

CHAMPIGNON/LEVURE/MOISISSURE.
Organismes/organisations végétales sans Chlorophylle (Bactérie).
Levure : genre de champignon.
Moisissure (en rapport avec le Salpêtre ou Sel de Pierre) : c’est ce qui est souvent AVANT la Putréfaction/Décomposition.
(Fermentation-Putréfaction)
Pour le Fermentation, ce sont les Enzymes qui labourent.
Alcool du vin + oxygène = acide acétique (favorisé par une levure ou champignon microscopique).
ENZYMES.
Dans le Levain. Ferments produit par les cellules.
Ce sont eux qui activent les échangent chimiques ; ils font tout le labeur dans la Matière, en accord avec les forces lunaires (et du Cosmos). Ils s’occupent de la Digestion.
Deux atomes peuvent se réunir sous un effet enzymatique (d’après S. Györgyi).
Les enzymes exercent des forces physiques électro + et électro - pour pénétrer jusqu’au coeur de l’atome. (Louis Kervran)
Attention à la cristallisation qui peut tuer les enzymes !

3. Brahma le Démiurge : Qui est celui qui inventa Brahma ? Ce Il ne peut qu’être DANS l’Univers et inclus DANS la création (comme le Dieu de l’Ancien Testament ne peut qu’être DANS l’Univers, et non au dehors genre un extraterrestre venu « d’ailleurs »…). Brahma s’invente Lui-même. Comment peut-il inventer l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) alors qu’il est enchaîné dans la création ? Il faudrait qu’il aille EN DEHORS de sa création pour voir s’il c’est OK ou s’il reste quelque défaut ! En référence à l’entretien 452 du 7-2-1938. Ici Brahma fait penser à Ptah et à ses bandelettes symbolisant la Fractal du TOUT EST DANS TOUT.
Dans l’entretien 569 du 7-11-1938 le Maharshi cite la légende au stotra (hymne) : Brahma créa quatre garçons par la force de son mental, les garçons lui demandèrent pourquoi Il les avait fait naître. Brahma leur répondit : ”Je suis obligé de créer l’Univers. Mais je désire me livrer à des ascèses (tapas) afin de réaliser le Soi. Je vous ai donné la vie pour que vous me relayiez dans la création de l’Univers. Vous y parviendrez en vous multipliant”. Bref, le Salut pour éviter tous les problèmes liés à la création est résolu par le SILENCE, l’enseignement ou la création la plus parfaite. Silence = Variation du Thème Shiva.


Brahma décrit dans la vidéo. Oui, nôtre « Ancêtre » ne peut qu’être l’unicellulaire genre Amibe…
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 17-10-2019 20:03

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >