Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Personne, Persona, masque d’acteur
Personne, Persona, masque d’acteur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-03-2020 23:22

Pages vues : 358    

Favoris : 58

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Conflit, Confinement, Confort, Conscience, Coronacircus, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Histoire, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
polichinelle_tr_persona.png
 
 
Personne, Persona, masque d’acteur
dans cette sotte ciété à satiété
du spectre-spectacle et des f(r)ictions.

Religions abrahamistes de la CHUTE :
TOMBER MALADE, DONC N’ÊTRE PAS « BIEN »,
TOMBER DANS LA DUALITÉ BIEN-MAL.
Le Mal-in ou le virus terroriste
a pris soin de nous.
Se soigne, sinon, ÇA NE « PARDONNE PAS » !

Tomber malade ou la Chute :
LE DÉSIR DE VIVRE COMME SI
VIVRE ÉTAIT DEVENU UN CHÂTIMENT
(le ”Premier couple” est chassé du Jardin).
Pour avoir voulu goûter du fruit de l’Arbre
(connaissance, technologie), Éve, qui signifie
EAU PRIMORDIALE source de toute fécondité,
est éjecté du Jardin avec son Adam.
LA VIE DEVIENT UN CHÂTIMENT, UN EXIL.
(Les Anciens proclament que
LA MORT N’EST PAS UN MAL OU LE MAL)


CONCLUSION DES HUMAINS DE LA VOIE DE
L’AGRICULTURE ABRAHAMISTE :
NOUS SOMMES DEVENUS DES EXPULSÉS !!!


TOMBER MALADE = ÊTRE A-LITÉ, soit privé
de son lit : ne pas être au courant dans
le lit de la rivière.
Vous voyez une contradiction là dedans ?
C’EST LE MOTEUR !
 
La Chute, tomber malade, tomber en CHÂTIMENT
(en réparation, en éradication), encore concept de temps,
comme le concept aussi messianique de :
« CE SONT TOUJOURS LES AUTRES QUI… » :
« Tourne ton arme ailleurs [pourrait dire un
humain au coronavirus], ô Puissant, et frappe
la postérité des blasphémateurs ! »
(Atharva-véda, XI 2)

Mal-a-DIT quand le D.I.T. signifiait DÉITÉ,
donc aller contre la déité et en devenir malade ;
aller dans l’ignorance du Soi.
Le Mé-CHANT a le même sens : mal chanter,
de mé- élément péjoratif, du francique missi :
mécompte, mépris, méchant ;
symbole de la Chute façon abrahamisme et
façon de « tomber bien bas », comme la
sotte ciété à satiété de consommation actuelle.
La Chute : to fall, tomber en anglais.
De même pédicare, de pieds, est celui qui chute
parce qu’il n’a pas, comme Cendrillon,
trouvé « chaussure à son pieds » :
il n’est pas bien dans ses pompes.
Ce pieds est aussi l’expression « C’est le pieds »
au sens sexuel de jouir comme celui du Dieu
claudiquant Vulcain (Héphaïstos), surtout
maître de la technologie de l’Igné,
technologie provoquant toujours des désastres,
à cause du mental du Terrien dérivant vers
le cancer du Pourvoir ou Pour-Voir.


Héphaïstos est de la graine de TRANSHUMANISTE : LA MAGIE DE SES EXPLOITS TECHNOLOGIQUES LE REND DISGRACIÉ MAIS LE CONDUIT AUX SUCCÈS SEXUELS ET AMOUREUX. Le Prix de sa technologie en a peut-être fait un prototype d’Homme augmenté, mais en a fait aussi un monstre, alors il a vengé cette infirmité par des excès amoureux et sexuels : il a ériger en winnerisme son savoir faire, son état d’homme augmenté, MAIS EN LOSER IL À OUBLIÉ SON ÉTAT D’ÊTRE (son état de EST, son état de « Je suis ce JE SUIS »). Il a winnerisé le Feu, donc la THERMODYNAMIQUE, mais en a oublié L’EAU PRIMORDIALE, soit oublié l’harmonie des éléments. C’est un démiurge comme le Dieu des Hébreux-Juifs (voir la citation en fin d’article). Il y a à mon intuition une grosse erreur d’avoir assimilé Héphaïstos au Dieu égyptien Ptah, qui est un des prototypes du Christ donc du Soi (Christ, « fils » de charpentier ou d’artisan, comme Ptah est Dieu des artisans, et donc aussi des forgerons maîtres du Feu et de la métallurgie. Mais là s’arrête la comparaison avec Héphaïstos-Vulcain).


Les banquiers autrefois s’appelaient
« MARCHAND DE CONFIANCE ».
D’après certains, comme dans la vidéo ci-dessous,
la vie devrait se passer à CROIRE, soit la vie
typiquement en régime capitalo-républicain.
Donc, croire, avoir confiance aux spécialistes,
à l’autorité de l’uniforme, avoir
confiance à un extérieur MESSIANIQUE
qui viendra nous guérir comme le
MESSIANIQUE COMMERCIAL VACCIN qui viendra
nous guérir du MAL-in.
CROYANCE-CRÉDIT-CRÉDO = LA MÊME PENSÉE
MAGIQUE COMME LES ACTUELS MÉDECINS ET
CHIRURGIENS, ET LES BANQUIERS,
LA CHEFFERIE SEMBLENT AUSSI LE CROIRE.



Voyez le temps actuel du Covid 19 : la CULPABILITÉ est directement la conséquence de l’invention en macronie de l’« Attestation de déplacement dérogatoire » (comme le mot des parents à la maîtresse...) : sortir pendant le confinement est contraire au confinement et est jugé par ces nouveaux dieux comme un comportement indésirable (à leur autoritaire opinion de DRESSEUR). Dans ce social à persona individualiste, chacun est jugé selon son masque, c’est-à-dire UNIQUEMENT À SON ASPECT EXTÉRIEUR : IL SORT, ALORS QUE LA CHEFFERIE L’À INTERDIT.
Le crédit-crédo-croyance-confiance en l’uniforme : armée, police, justice, médecine, est indécrottable chez beaucoup de Terriens. Dans la confiance au Big Pharma, certains sont de véritables artistes dans l’OR-thérapie gonflant considérablement leurs comptes chez les Marchands de confiance.
Un uniforme étonnant chez le Terrien est un nom-la-forme de « savant », ou de nos jours du nom-la-forme de « science », comme « nos scientifiques », comme si c’étaient des nouveaux Dieux qui allaient nous sauver. Toujours cette pensée magique et messianique, cette pensée en croyance, en projection !…

Emmanuel Macron et sa police SE COMPORTENT CONFORMÉMENT À L’AUTORITARISME DE L’UNIFORME, ET IL EST BIEN CONNU QUE L’HABIT NE FAIT PAS LE MOINE… HABIT = MASQUE, PERSONA. Avec ces « moines » républicains, nous subissons leurs habits de persona tous les jours. Ces « médecins » pratiquent l’INJONCTION qui semble plus efficace qu’une piqure (de rappel).
Pour parler d’une grave mal-à-dit l’humain parlera en persona, de « mort suite à une longue maladie ».
Même topo avec celui qui pour cacher son mal prendra des cachets (de chloroquine, histoire de tromper le virus, ou des « cachets » d’aspirine ou de paracétamol).
Le mot « patient » est bien dans la trame de l’espace-temps puisque le « patient » prend son mal en patience ! Et c’est à l’hôpital en déroute suite au régime français qu’il faudra effectivement « prendre son mal en patience » en attendant des heures qu’un médecin vienne voir votre cas.


Désolé d’écrire ce qui va suivre. Le Covid 19 est l’apéritif (étymologie de ouvrir : le « bal » ou le repas du virus). La seconde vague sera incomparablement plus terrible dans le nombre de morts en une épidémie que l’histoire humaine des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture, le Néolithique, n’aura jamais connue.
La seconde vague du Covid 19 devrait se produire fin 2020 ; elle éliminera alors quasiment la moitié des Terriens.
Une fois la moitié des Terriens éliminés, ce sera « nettement plus propre », et pour un virus il ne restera plus beaucoup d’humains à bouffer… L’effondrement de civilisation se produira ensuite pendant environ deux ans.
Après cette seconde vague les suivantes du virus seront du petit-petit, mais ajoutées aux autres éléments à venir, comme le manque d’eau, la pollution, le chaos humain, etc., plus de 60% des Terriens risquent de disparaître dans les cinq prochaines années, soit plus de 3 milliards de Terriens. Ceux qui restent en sortant de leur bunker pourront être satisfait de leur rêve se concrétisant, parce qu’il ne restera plus environ que 500 millions de Terriens… comme inscrit sur le « Stonehenge américain ». Pas besoin de « plan secret » d’une quelconque oligarchie pour réduire la population mondial à 500 millions, c’est l’ENSEMBLE DES TERRIENS ET LES PETIOTES CHOUSES ET LES INTEMPÉRIES INHABITUELLES QUI S’EN CHARGERONT ! (Comme si la planète Terre, vivante, ne pouvait plus en supporter davantage… puisque TOUT EST DANS TOUT, FRACTAL… TOUT EST IGNÉ ET INNÉ EN UN…).

BIG BANG ET BIG CRUNCH SONT DES CAUSES MESSIANIQUES INVENTÉES PAR LES TERRIENS.
ALORS, DITES-MOI LES HÉBREUX-JUIFS, CE QUE LE DIEU EST POUR VOUS ?
DES GRANDS ÉLÉMENTS ? CEUX DES SIX JOURS ?
ALORS, POURQUOI VOUS FATIGUEZ-VOUS À « TROUVER SON ”VRAI” NOM » (comme le rêvent certains judéo-maçons spéculatifs qui veulent retrouver le « vrai Nom de Dieu »… afin de « commander à la Nature »).
En plus, si votre Dieu crée en sept jours, soit Il obéit à une puissance extérieure, soit Il obéit à une puissance intérieure : Sa volonté, alors il est soumis au vulgaire désir dans la dualité sujet-objet ; en ce cas, en quoi y a-t-il une différence entre ce Dieu et un industriel d’entreprise du CAC 40 ? En quoi y a-t-il une différence entre Lui et un Marchand de Confiance lui aussi créateur (d’entreprises), comme ceux qui « construisent » des êtres [des intelligences artificielles ou des ”hommes augmentés”] ?
Hébreux, votre Dieu n’est qu’un Démiurge, un faiseur (D’ENTREPRISES DU FAIRE/FER DU CAPITALISME), un fouteur de chaos favorisant les virus et parasites y compris humains, comme ceux qu’il y a dans l’actuel régime capitalo-républicain français.

Masque de « protection » = LA PERSONA : nous vivons totalement superficiellement comme le prouve LA COUVERTURE SOCIALE (artificiel surtout des ”réseaux sociaux” informatiques) : TOUT CE QUE NOUS FAISONS EST TERRIBLEMENT SUPERFICIEL. Aussi loin que nous pénétrions (y compris avec des microscopes électroniques ou des accélérateurs de particules), aussi élevé que soit le degré de dissection de particules que nous brisons, aussi profondément que nous creusions dans nôtre mental, NOUS NE TROUVONS RIEN D’AUTRE QUE DES SURFACES, DES PERSONA GLISSANTES, FLOTTANTES À LA SURFACE DES OCÉANS DU SPATIO-TEMPOREL. Du berceau au tombeau nous ne voyons jamais l’intérieur de quoi que ce soit, d’où l’extraordinaire nom de l’Éveil, seul possible, et en même temps impossible : NUL NE PEUT ÊTRE LE MESSIE, OU UN BOUDDHA (1), car quoi que nous fassions et quelque que soit la direction vers laquelle dans l’espace-temps nous nous tournions, nos sens et nôtre intellect tombent toujours sur des surfaces genre LE POINT BLANC SUR UN FOND NOIR, QUI, DÉS QU’ON TENTE DE S’EN APPROCHER S’ENFUIT AU LOIN DE PLUS BEL, car les surfaces ne sont que tridimensionnelles, comme le sont nos cinq sens et comme le seront absolument le résultat produit par nos sens et par les appareils de mesures construit eux-aussi par les sens et l’intellect. Bref, SATURNE (en rond)….
Tout étant intérieur, dans le mental, lorsque nous mourrons, le mouvement infernal du spatio-temporel s’arrête, la vie devient immobile, donc éternelle, le NON-AGIR est installé. Voyez les implications de cela……… Ce qui résoudra aussi le problème des virus et autres choses liées à la POSSESSION…………….

Masque de « protection » = LA PERSONA = LA FAMEUSE « PAIX » QUI PERMET LE FLEURISSEMENT EN TOUT CONFORT DU BUSINESS ! Ce qui semble la seule préoccupation des Terriens du Néolithique de la voie de l’Agriculture !

Judéo-maçons spéculatifs, pourquoi vous fatiguez-vous à trouver le « vrai Nom » de Dieu ? Comme si vous cherchiez une SÉCURITÉ doublée d’un POUVOIR afin de « commander à la Nature » ! Comme si vous vouliez percevoir le Soi COMME POUR LE POSSÉDER. Mais, comme pour l’approche sans fin qui ne rencontre que des surfaces sans jamais rien pénétrer, le TROU du Trouvère : QUI PERÇOIT ? QU’EST-CE QUI EST PERÇU ? ET PAR QUOI ? Le mental NE PEUT se percevoir lui-même, d’où le nom d’Éveil. Un mental identique à une lampe qui ne s’éclaire pas elle-même puisqu’elle est le contraire de l’obscurité !
« En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler [à le pointer, à le Pour-Voir ou à l’administrer], cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l‘instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même ».
De la même manière, « Chacun connaît le Soi [ou l’Instant], et pourtant ne le connaît pas. Étrange paradoxe ». (Réf. Ramana Maharshi, entretien 43 du 28-3-1935).


Note.
1. Comme le mentionne Nagarjuna dans Les Stances du milieu par excellence (Madhyamaka-kârikâs), stance 22, 16 : « Ce qui est la nature propre du Tathâgata [le Réalisé, l’Éveillé, titre de Bouddha, de « gata » : allé, selon le précepte : Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ, ”Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi”] est aussi la nature de cet univers. Le Tathâgata est sans nature propre, sans nature propre est cet univers [non identifiable comme l'histoire du policier et du mental cité plus haut] ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 25-03-2020 00:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >