Accueil arrow News arrow Dernières news arrow LANGAGE = HAINE
LANGAGE = HAINE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-05-2020 04:13

Pages vues : 299    

Favoris : 37

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Déconfinement, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
fris_rennwb.png
 
 
LANGAGE = HAINE
OPINION = TYRANNIE HAINEUSE
MENTAL = HAINE (il détruit tout)
Toutes techniques qui nécessairement découlent
du langage humain suinte la haine parce que
limité par la géométrie de la ligne droite et
ses passé-présent-futur.
Inévitablement, la voie du langage sera coupée,
et ce ne sera pas par l’extérieur d’un cancéreux
du Pour-Voir conforté dans un régime étatique
quelconque.
Donc, le mot source de haine et de problèmes
à n’en plus finir ne pourra plus être exprimé
par la muqueuse de nos lèvres, et notre pensée,
finalement, ne dépendra plus de nôtre
conscience conceptualisante inhérente à
nos cinq sens.
Ainsi sera détruit l’HOTC (1) cher
aux Hébreux-Juifs.
 
Seul existe l’Infini ou Absolu. RIEN D’AUTRE.
C’EST LE MENTAL QUI DISCRIMINE, QUI FOMENTE
LA HAINE (en réf. de l’entretien 68 du Maharshi)
Dans ce même entretien : le SILENCE EST DISCOURS
SANS FIN. LA PAROLE ÉMISE FAIT OBSTACLE À LA
PAROLE SILENCIEUSE.
VOULOIR APPRENDRE = TYRANNIE DE L’OPINION,
DISCUSSION SANS FIN (Maharshi, entr. 264)
« Observez le mental. Vous devez vous tenir
à l’écart de lui. Vous n’êtes pas le mental.
il ne subsistera alors plus que le Soi ».


Le monde de la matière et de l’action
est nécessairement limité lorsqu’on
l’enferme dans des catégories et la haine
en est une grosse.
Limité, ce monde de la raison ou du mental
NE POURRA QU’AVOIR UNE FIN SANS RETOUR.


Lorsque Nous atteignons le Soi ou le Ici et Maintenant, l’Instant, tout langage ne sert à rien, et même ce qu’on appelle « compréhension » (sens de possession, de prendre) devient inutile et obsolète. Seul le Véritable Silence peut être libéré du moindre concept ou idée. Dans le Silence Nous oublions les traquenards de l’HOTC et de son social et sommes fermés aux poussières du monde entier.
Même si Nous envisageons le son du torrent dans la Vallée pendant une journée entière, il ne sera jamais possédé, et Nos questions de toute une nuit seront sans réponse. Comment, et quand, les êtres humains comprendront qu’il n’y a pas de frontière entre le Temps sacré ou Soi, le ‘Je’, et le temps profane le temps qui coule du ‘je’ ou ego ??

Dans le social du monde vulgaire et vulgarisé par l’opinion du conventionnel en pensée unique, avec qui pouvons-nous parler de la Voie du TAO ou du Soi, Voie du Seul Réel et de son monde vulgaire ?

L’ego est dépendant du langage car possession : INSTRUMENT DE PERCEPTION ET EXCÈS D’INTÉRÊT POUR SOI-MÊME SURTOUT À NÔTRE ÉPOQUE DE WINNERISME ET DE « PROGRÈS » RENFORÇANT CE CULTE DU NARCISSISME CONSISTANT À SE COMPORTER COMME SI NÔTRE ACTIVITÉ MENTALE ÉTANT L’ORIGINE DE NÔTRE PERCEPTION ! L’EGO N’’EST QUE CONFUSION ENTRE LES DEUX PRINCIPES DISTINCTS DONT L’UNION MANIFESTE LA VIE (‘Je’-‘je’ ou ‘Je’-‘Je’).
L’ego est celui qui perçoit : « Qui perçoit ? » questionne souvent Ramana Maharshi, celui qui perçoit pouvant s’appeler « Conscience ». Or, l’élément matériel, soit ici l’instrument de la perception ou ‘je’, est l’ensemble de l’activité mental et du corps.
Rien n’est perçu sans quelqu’un pour percevoir et personne ne peut percevoir sans qu’une choses soit perçue ; il en est de même avec ce qu’ici Nous appelons « Temps ».

Le « QUI PERÇOIT ? » est totalement oublié de nos jours tant les gens sont tournés vers l’extérieur ; telle une marionnette qui oublie la présence de celui qui l’anime, nous vivons coupés de nôtre principe de Conscience qui se manifeste à travers la matière psychique et corporel, c’est-à-dire en oubliant que nous sommes avant tout « le Principe qui perçoit », le sujet.
Nous avons oublié nôtre Réalité profonde, le Soi, alors les difficultés surgissent : « La cause de ce qui doit être évité est l’union entre le principe de conscience et ce qui est perçu » (Yoga-Sûtra de Patanjali II 17).

Ce n’est pas à l’État d’imposer à tous une loi mais à chacun DE RECONNAÎTRE QU’IL N’Y A PAS DE LOI NI À L’EXTÉRIEUR NI À L’INTÉRIEUR DE SOI-MÊME PARCE QUE TOUT EST, RIEN NE MANQUE (ni liberté ni son contraire y afférent obligatoirement). L’erreur n’existe pas, donc pas besoin de loi, pas besoin de mental !!! La loi et le mental ne sont nécessaire QU’EN CAS D’ERREUR OU DE MANQUE !!! LA FORMULATION DE L’ORDRE DE L’UNIVERS N’EST NÉCESSAIRE QUE SI LES HUMAINS S’EN ÉCARTENT EN DÉSIRANT CECI OU CELA TOUT EN N’ÉTANT JAMAIS SATISFAIT !!!

Aucun État ou système ou « isme » politique ou aucun extérieur ne pourra à NÔTRE PLACE élaguer les problèmes de souffrances. Si les causes de souffrances ou problèmes furent parfois extérieures, provenant de la Nature comme des mauvaises récoltes, ou par autrui pendant des guerres, depuis la démocratie où tout le monde est devenue LE RESPONSABLE PUISQUE DEVENU LE ROI (2), les souffrances sont entièrement en Nous, et donc n’ont pas à être résolus par un extérieur quelconque ; sinon, ce sera de l’assistanat, de la soumission, des béquilles ou prothèses comme veulent en fabriquer les Juifs-Google et leur « homme-réalité augmentée » ; cet « homme » perdra et sa liberté et sa force ; il perdra tout.


La loi française « contre la haine » est une pure dictature empêchant toute contestation possible, UN CONFINEMENT DE LA PENSÉE. Bienvenue dans la MO(N)DE DU CONFINEMENT GÉNÉRALISÉ, L’ASSIGNATION À RÉSIDANCE. Pourquoi ? Parce que la « haine » fait la partie du mental, comme la passion, l’émotion, la colère, et aussi la beauté, le sentiment, la dualité pur-impur, le plaisir et la douleur, etc. La haine et la méchanceté et l’aversion sont également nuisibles. Alors, en France à quand UNE LOI SUR LA MÉCHANCETÉ, UN LOI SUR LE PLAISIR ET UNE LOI SUR L’OPINION ? Opinion comme : « Je veux manger telle chose et pas telle autre » (le choix…) : « D’ailleurs, vous prenez vos repas pendant les douze heures de l’état de veille et vous ne mangez pas pendant les heures de sommeil. Le sommeil vous conduit-il à la Libération ? Il est faux de supposer que la simple inactivité conduit à la Libération [le Soi] » (Entretien 266 du 21-10-1936).
Même entretien : « Pensez ‘je’-‘je’ et accrochez-vous à cette seule pensée, à l’exclusion de toutes les autres ». Saisir la pensée ‘je’ ou ego afin qu’icelui disparaisse parce qu’il est une croyance, il est irréel et fomente la haine et les guerres inhérentes aux États.
Voir aussi la négresse anthropophage (mangeuse de chauffeur de taxi) qui dit que « Ça sent le chinois ! »

Combien de temps ou d’HOTC faudra-t-il à l’être humain pour admettre que « croire à l’existence d’une erreur et qu’il est possible de l’éliminer (par une loi ou un règlement, ou par une machine ou une technologie), C’EST L’ERREUR MÊME et aucunement un commencement de liberté » ?
Combien de souffrance pour comprendre que « voir que l’erreur ou la chute est vide par essence, c’est la libération même et non la chute, c’est entrevoir la Liberté à travers l’erreur » ?
La Libération dépend entièrement de Nous et aucunement d’un loi extérieur quelconque, et quelque soient les apparences nombreuses à l’indéfinissable, le FLÉAU ou RÉVÉLATION, c’est de rester dans le EST, dans l’état naturel : Le Soi est toujours présent.

Le domaine de la Liberté est comme le SILENCE : inexprimable et libre des désignations toujours conventionnelles liées à l’inconscient collectif ou grégaire par apprentissage (ou par hérédité sensorielle). Le Seul Réel n’apparaîtra jamais au terme d’un débat ou d’une polémique. C’est là la caractéristique de la fin du mental. Le mental dont la caractéristique est QU’IL EST DÉPENDANT À L’ADHÉSION DE TOUTES LES CARACTÉRISTIQUES POSSIBLES PROVOCATRICES DE SOUFFRANCES…
Plus il y aura des élections par les masses envers leurs roi-chefs et plus la souffrance et le chaos augmentera.



Notes.
1. HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule).

2. En « démocratie » : Nous sommes tous des rois, soit amplification de l’ego : maintenant ON NOMME, ON IDENTIFIE (voir le nombre de monuments récents où sont gravés les noms des émeutiers alors que sous l’Ancien régime on parlait « des peuples » au sens de COMMUNAUTÉ). Apparition de la « carte d’identité » sous le régime républicain, au Moyen-Âge les gueux ne faisaient pas enregistrer la naissance de leur marmaille à la « mairie », Big Brother et le langage écrit n’étaient pas encore solides, pas encore « numérisés »…
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 17-05-2020 04:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >