Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Tout à l’intérieur
Tout à l’intérieur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-09-2020 00:14

Pages vues : 148    

Favoris : 24

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Adam, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Blanc, Bombes, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Clown, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Fléau, Foi, Forêt, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Jehovah, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Masque, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Montagne, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Noir, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Westinghousé, Yokaï

 
renard24interieur.jpg
 
 
Tout à l’intérieur
« Ce n’est pas au dehors, mais à l’intérieur,
Tout à l’intérieur », dit Maître Eckhart.
Seul le QUI SUIS-JE ? est la vraie vie.
 
Tout ce qu’une conscience analytique moderne
n’est pas capable de définir passe pour
maladie mentale, voir pour « conspirationnisme ».

L’extérieur, qui est nécessairement à l’intérieur,
vous traitera de « complotiste » ou
« conspirationniste » seulement si vous contestez
cet « extérieur », ce « social
ou mieux : cet « extérieur officiel » et
« reconnus » par instinct de grégarisme
MAIS SURTOUT CET OFFICIEL, CE LÉGAL,
CET « AUTORISÉ », CE « RECONNUS » PAR L’ARGENT
DONC PAR LA MALADIE CANCÉREUSE DU POUVOIR, SOIT
TOUS CEUX QUI FONCTIONNENT SELON LE PRINCIPE
DE LA DÉMOCRATIE : LES CONFLITS D’INTÉRÊTS,
ET QUI DE CE FAIT SONT CONDAMNÉS À UNE
FRUSTRATION PERMANENTE PAR LEURS PROPRES
LIMITATIONS EN FORME D’ÉVOLUTIONNISME :
CES POUVOIRS SONT PAR NATURE CANCÉRIGÈNES.

L’inquisition complotisme édicté par le
pouvoir quel qu’il soit n’a évidemment rien
à voir avec le moindre exactitude, elle a
uniquement à voir AVEC L’ÉGRÉGORE DOMINANT
FORMÉ PAR CE POUVOIR : une forme-pensée
qui peut, à terme ou à la « fin des temps »
devenir une ENTITÉ AUTONOME ET INCONTRÔLABLE,
C’EST PRINCIPALEMENT ÇA LA SIGNIFICATION
MESSIANIQUE DE « FIN DES TEMPS » QUAND LE MOT
« BIEN » (et son contraire) NE SIGNIFIERA PLUS RIEN.
Le seul Égrégore valable est celui de LA COMPASSION.
Dans le pouvoir ou l’argent il n’y a aucune compassion.

Le « système » ou ce qui se prétend « légal »,
la quantité donc, correspond à UNE MÉDITATION
PRATIQUÉE INCONSCIEMMENT même en étant un simple
salarié, laquelle va engendrer cet égrégore
de pouvoir : à la fois institutionnel étatique et
individuel formant le social si collant à ce hui.
Institution étatique et social ne pratiquent
aucunement la compassion, mais uniquement la
guerre de tous contre tous, c’est le culte du
narcissisme, le chacun pour soi, le masqué,
relié par la religion de la république et de
la technologie mercantile du tout connecté
(l’argent n’a pas d’odeur et n’est pas raciste car
il est accepté partout et on en redemande….).


Bienvenue dans la civilisation messianique du « présumé ».
(Le « présumé » est un messianisme opinionesque puisqu’il PROJETTE, il SUPPOSE, il PROBABLE, il FICTIONNE, il CONJECTURE bref il fait dans l’HOTC [Histoire-Opinion-Temps qui coule])


Il n’y a pas plus diviseur que l’opinion de « complotiste » :
- Les « bons » seraient ceux qui sont en « harmonie » avec la QUANTITÉ.
- Les « méchants » seraient ceux qui ne sont pas en « harmonie » parce qu’ils sont dans la QUALITÉ (ils sont comme des instrumentistes dans un orchestre qui n’auraient pas accordés correctement leur instrument sur le LA 440 et qu’alors cela produirait une dissonance, une cacophonie, ils seraient trop « individualistes »). C’est typiquement le dilemme multi-millénaires du Moi-Collectif/Moi-Individuel qui ne se résout que dans le QUI SUIS-JE ?

Dans cette civilisation cancérisée par la technologie on fait n’importe quoi, même à ce qu’il y a de plus absurde, pour échapper à soi-même : on consomme, c’est surtout ça échapper à soi-même, on est tourné uniquement vers l’extérieur. Tout ça parce qu’on se croit un corps, une matière, un temps qui coule, parce qu’on ne sait plus s’accorder avec soi-même et qu’on ne croit pas le moins du monde qu’il puisse provenir quoi que ce soit de positif, de nouveau, se son cœur propre.

Ainsi, petit à petit, le cerveau-ego actuel croyant que rien de bon ne peut venir de lui-même recherche son bien de consommation aux quatre coins du monde : plus cela vient de loin, plus c’est extravagant et mieux ça vaut !

Voyez les humains actuels qui sont heureux de porter des masques de protection comme ils sont heureux de leur État de droit et providence vrai nourrice, comme ils sont heureux, pour certains, d’abandonner à Dieu l’entière responsabilité de l’humanité, comparable à une crèche pour enfants crétins, où nul n’est capable de porter de lui-meme une cuillère à sa bouche.
L’humain est un paysage à lui seul qui vaut la peine de s’y promener parce qu’il peut y pousser plein de choses.

L’humain actuel cherche à savoir OÙ L’ON VA, mais il ne se pose pas la question nettement plus importante de savoir QUI y va, car ce QUI implique toujours un « d’où », c’est-à-dire du « QUI SUIS-JE ? » :
Ici en Occident prétendument construit sur la religion du christianisme MAL COMPRISE, ce monde chrétien s’est révélé CREUX à un degré effroyable : L’ÉGLISE DE ROME N’EST QU'UNE COUVERTURE SOCIALE IDENTIQUE À CELLE DU RÉGIME RÉPUBLICAIN DÉMARRÉ EN 1789 : DANS LES DEUX CAS L’HUMAIN INTÉRIEUR EST RESTÉ EN RADE, DONC INCHANGÉ ! L’ÉTAT DE SON ÂME NE CORRESPOND PAS À LA CROYANCE QU’IL PROFESSE. Le développement du chrétien en son âme n’est pas allé de pair avec son évolution de façade extérieure. Cette Église n’est que FICTION ET FRICTION : TOUT FAIT DÉFAUT AU DEDANS, DANS L’ANCIEN TESTAMENT : à l’intérieur ce sont des Dieux de tribus archaïques qui cancérisent par le pouvoir, c’est-à-dire PAR IGNORANCE, ce qui correspond mentalement puisque tout est INTÉRIEUR au colérique Yahvé resté en jachère PAR DÉFORMATION DU PAGANISME DE LA SPIRITUALITÉ ORIGINELLE.
Il est évident en 2020 dans tout l’Occident que des siècles d’éducation chrétienne n’ont quasiment servis à rien ! Trop peu d’individus ont vécu au plus profond d’eux mêmes le Soi, le Christ au sens générique. DEPUIS 2000 ANS RIEN D’ESSENTIEL NE S’EST PRODUIT.

TANT QUE L’ÊTRE HUMAIN NE SERA PAS DEVENU À LUI-MÊME, LE MYSTERIUM MAGNUM (Grand Mystère), il continuera à parler de « laïcité » et de « liberté d’expression » et autres effets d’opinions qui foutent le chaos partout (comme la « liberté de blasphémer » d’après Macron, mais surtout pas sur les Juifs et leurs gas chambers…. alors que le blasphème est par essence LA DIVISION, LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS, et que Macron et sa bande Rothschild prétendent lutter « contre la haine »). Il ne sera même pas habilité à pratiquer la moindre éducation envers les enfants et les adultes. À cette heure il est évident que beaucoup trop peu d’êtres humains sont incapables d’établir un quelconque rapport entre les images sacrées, d’une part, et les contenus de leur propre mental, d’autre part ; ils ne peuvent voir à quel point les images correspondantes sommeillent dans leur propre conscience-inconscience. Il est évident que LA GRÂCE échappe à tous contrôles humains et ainsi à toute laïcité ou opinion.

De là j’en viens à cet Outil merveilleux qui est le PARADOXE QUI FAIT LA PARTIE DU THÈME DE L’ENTRÉE (dans la dimension absolue).
Tertullien écrivait : « Et mortuus est Dei filibus, prorsus credibile est, quia ineptum est. Et sepultus resurrexit ; certum est, quia impossibile est » (Et le fil de Dieu est mort, chose parfaitement croyable parce qu’elle est absurde. Et, ayant été enseveli, il ressuscité ; chose certaine parce qu’elle est impossible). Le Paradoxe est un de Nos bien humains spirituels suprêmes, alors que l’uniformité du mondialisme égrégorien est signe de faiblesse. C’est pourquoi une religion est mourante quand ses paradoxes diminuent et se perdent, alors que leur multiplication l’enrichit, car seul le Paradoxe est capable d’embrasser, même approximativement, la plénitude de la vie et de la Réalisation du Soi totalement Paradoxe suprême. Ce qui est, comme de nos jours de ‘laïcité’ et de tyrannie de l’opinion où chacun veut posséder sa vérité, sans ambiguïté et surtout sans contradiction, sinon on est traité de « complotiste », ne saisit qu’un seul côté des choses et fait la dualité cause-effet la plus crade, et, par conséquent, est incapable d’exprimer l’insaisissable et l’indicible, la Singularité, la Vierge Noire…

PARCE CE QUE LE SACRÉ EST PAR ESSENCE AMBIGUÏTÉ.


L’être humain avec sa technologie et sa sécurité tout confort est en PERDITION ABSOLUE : TOUTE SA CIVILISATION FAITE DE DOUCEUR TECHNIQUE ET PRATIQUE ET DE CONFORT EST SA PERDITION. À CE HUI ELLE CHERCHE SON CONFORT DANS UN VACCIN CONTRE LE COVID-19 POUR « REDÉMARRER SON ÉCONOMIE », OU FAIRE SON BUSINESS COMME AVANT, GRÂCE À UN VACCIN (1) SANS CHANGER QUOI QUE CE SOIT À LA BASE DU FONCTIONNEMENT DE SA VIE, SANS SE POSER LA QUESTION DE BASE DU « QUI SUIS-JE ? ».
Si l’œil voit toutes choses, l’oreille entend toutes choses et que le cœur se rappelle de toutes choses, en vérité toutes ces choses de la « raison » sont perdition et destruction de la Conscience infinie.
Seul un crétin s’intéresse à la culpabilité des autres, pour laquelle il ne pourra rien changer. L’humain en phase d’Éveil puise sa source dans sa propre culpabilité, il passe par le QUI SUIS-JE ?


Le dilemme amorcée à la création de l’État au Néolithique avec le Moi-Collectif opposé au Moi-Individuel qui de nos jours peut s’appeler « libéralisme », et aussi « démocratie » (les « libertés individuelles »), a largement été amplifié après 1789, pour former une HYPERTROPHIE DE LA VIE COLLECTIVE, l’actuel « Vivre ensemble » et tout connecté sous package « Covid-19 » en gestes barrière en un entassement encore jamais vu dans l’histoire humaine en une masse de troupeaux (masqués), pour que, tout de même, nombre d’êtres humains commencent à prendre conscience de leur étouffement, non seulement derrière leur masque, mais surtout prisonniers dans les structures de cette masse organisée en haut étouffante jusqu’à la mort.
Même le collectivisme médiéval avec son Église toute puissante n’avait que rarement atteint le degré de pression qui aurait élevé la question des rapports de l’individu avec la société dans sa dimension d’ensemble. LE RÉGIME RÉPUBLICAIN ET SON SOCIALISME DEVENU QUASI UNE RELIGION EST L’ÉTOUFFEMENT DE L’INDIVIDU, ÉTOUFFEMENT DE LA PERSONNALITÉ bien plus qu’un simple masque chirurgical ou anti-poussière (que bizarrement on trouve très difficilement).

SOCIALISME : son principe repose sur la quantité et non sur la qualité, parce que tout le monde est « logé à la même enseigne » (non seulement celle des Rothschild, mais par exemple partout en 2020 c'est masque obligatoire). Socialisme ou quantité tient lieu de « vérité » : aucun doute ne peut subsister dans le troupeau, c’est par grégarisme ou grumeaux que fonctionne les foules et les sectes, le consensus électoral, l’illusion de l’unanimité peut conduire à accepter n’importe quoi, pas besoin d’obliger la masse qui va s’obliger elle-même et fera la police aux récalcitrants (comme avec les masques sanitaires en 2020) ; plus grande est la masse (actuellement : de masqués) et plus forte sera la « vérité », c’est-à-dire plus fortes seront les catastrophes à venir et nous sommes en train de vivre cela….


La mode du SENTI-MENT et du culte du narcissisme.

Le comble de l’égoïsme est détenu par les médecins (notamment ceux qu’ont dit « émérites », donc planqués, faussement « médecine traditionnelle » car non naturelle) qui recommandent le port du masque sanitaire, ET DU VACCIN, POUR LE BIEN DES AUTRES, dans la même logique que ceux qui prient en faisant croire que c’est désintéressé et « pour le bien des autres », médecins qui accusent les anti-masques et anti-vaccins et de ne pas supporter la soumission (et les effets secondaires du vaccin), et de « ne pas regarder ce qu’il se passe autour d’eux » (un intérieur masqué en extérieur faisant croire à un extérieur qui serait intérieur…), et de ne pas regarder l’extérieur de l’impact que l’on peut avoir sur les autres ; ces médecins « émérites » sont dans la logique actuelle du « vivre ensemble » et du tout connecté, ils sont le comble de l’égoïsme doublé de la peur :  
« Quant à la prière pour le bien des autres, elle ne paraît désintéressée qu’en apparence. Si vous analysez le sentiment qui la motive vous y découvrirez, là aussi, de l’égoïsme. Vous désirez le bonheur d’autrui afin d’être vous-même heureux. Ou bien encore, vous voulez bénéficier du mérite d’avoir intercédé en faveur des autres. Dieu n’a pas besoin d’un intermédiaire. Occupez-vous de vos affaires et tout ira bien ». (Ramana Maharshi, entretien 594 du 15-12-1938).
« Renoncez d’abord à vous-même, après quoi vous pourrez penser aux autres ». (Ramana Maharshi, entretien 163 du 24-2-1936)
Les médecins depuis des siècles ne travaillent que sur l’unique recherche extérieure : les symptômes, qui vont les assurer, les rassurer, qui vont produire les honoraires, les effets ; c’est tout ce que désirent ces médecins, l’argent et être rassurés-assurés, comme leurs fournisseurs industriels de la chimie de Big Pharma.

Ce genre de « médecin émérite » sera un Grand Inquisiteur pour accuser ceux qui ne sont pas de sa paroisse de « complotistes » ou de « théorie du complot », PARCE QUE ÇA LE RASSURE, ÇA RASSURE SON EGO. Il ne se remettra jamais en question sur ses constantes ou dogmes, il ne sera jamais dans le « QUI SUIS-JE ? » (surtout s’il a fait une psychanalyse…).

Seuls les êtres humains sont les responsables de leurs souffrances ET NULLEMENT L’EXTÉRIEUR COMME LES MICROBES OU PETIOTES CHOUSES : Claude Bernard disait de Béchamp :
« Béchamp a raison, le microbe n’est rien, c’est le terrain [le patient] qui est tout. Pasteur est un fou [et un killer] ».
Comme le comparait un Internaute, à chaque fois qu’il y a un incendie il y a des pompiers (les microbes), donc le terrain était propice à les faire venir… La théorie du killer Louis Pasteur : tueur oui, exactement dans la même logique des « mauvaises herbes » qui ne sont mauvaises que parce qu’elles contrarient les projets de l’humain tel de pousser au milieu de sa pelouse bien tondue.


LES MICROBES COMME LES MAUVAISES HERBES SONT CONSIDÉRÉS DU POINT DE VUE UTILITARISTE : un microbe est « mauvais » parce qu’il empêche l’idolâtrie de la marchandise. On les appelle « mauvaises herbes » soit parce qu'elles poussent sans être cultivées, soit parce qu'elles surgissent au mauvais endroit. Un rosier au milieu d'un champ de maïs est une mauvaise herbe, une graminée dans un parterre de fleurs est une mauvaise herbe, mais il n'en va pas de même sur un gazon du jardin de particulier. En d'autres termes, une herbe n'est mauvaise que parce qu'elle contrarie les plans de l'humain. IL EN VA DE MÊME POUR LE MICROBE, L’INSECTE, L’ESPÈCE « ENVAHISSANTE » (selon l’humain uniquement tourné vers l’extérieur et le fric, la productivité).
« Mauvaises herbes » ou PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE PLUSIEURS HEURES = séparation de l’environnement dans le principe de diviser pour régner : votre terrain personnel en sera ainsi attaqué et perturbé d’autant.
Le temps est venu d'examiner la valeur des « mauvaises herbes » de la terre. Peut-être n'y a-t-il pas de mauvaises herbes mais seulement des « jardins secrets », CEUX DES « QUI SUIS-JE ? », afin de Re-trouver LE MYSTERIUM MAGNUM.



Note.
1. « Un vaccin n’est pas anodin : il s’agit le plus souvent d’un virus désactivé ou affaibli, et peut dans certains cas aggraver la maladie qu’il est censé prévenir. Peter Hotez, doyen de l’École nationale de médecine tropicale du Baylor College of Medicine et qui a travaillé sur l’épidémie de SRAS en 2003, a ainsi constaté que certains animaux vaccinés développaient des symptômes encore plus graves lorsqu’ils étaient exposés au virus en raison d’un affaiblissement du système immunitaire. C’est ce que l’on appelle une « facilitation de l’infection par des anticorps » (Antibody-dependant enhancement ou « ADE en anglais ») ». La suite et complément sur la page de Resistance71.
QUI DIT VACCIN OGM DIT MODIFICATION PROFONDE DU CORPS DE L’ÊTRE HUMAIN ET DU MENTAL QUI S’EN SUIVRA ET DE SON ENVIRONNEMENT QUI S’EN SUIVRA.


Il est évident que Nous nous dirigeons droit dans une civilisation totalitaire façon URSS où seuls les fabricants d’âmes auront droit au ‘Je’ ou Soi, c’est-à-dire à la Vraie Liberté, d’ailleurs inconcevable si on s’estime « né » (et l’inverse la cessation)… Comme souvent déjà écris sur le site, le gouffre entre fabricants (l’oligarchie) et fabriqués (Nous les 7 milliards de Terriens) ne cesse de s’élargir et à grande vitesse maintenant à cause de la technologie. Comme avec l’amplification de l’ego de moins en moins contrôlé parce qu’il se sent libre et saute partout comme un cabri fou, la chefferie oligarchique et étatique sera obligé de TÉLÉGUIDER LES MASSES, DE LES ROBOTISER POUR LES RENDRE DOCILES.
Pour l’heure c’est LA PEUR traditionnelle du politisme et de son ingénierie qui permet de contrôler les masses.



Autre vidéo du censé David Icke. Effectivement la fiction covidesque de l’Empire du régime capitalo-républicain devient de plus en plus grosse et ridicule mais surement dictatoriale.
Une nouvelle fois, se rappeler de ce grand symbole des « MAUVAISES HERBES » décrit dans l’encadré qui résume l’état présent de la situation mondiale.
OUI, OUI, DEPUIS QUAND LES MICROBES ONT UN CALENDRIER QUI REND À TELLE DATE LE « MASQUE OBLIGATOIRE » ? Calendrier des marchés boursiers ? Les microbes suivent-ils les cours de la Bourse ? Oui, le microbe est si intelligent qu’il n’infecte que les personnes qui participent aux manifestations que le gouvernement de l’État veut interdire.
Oui, David, l’autorité n’a aucun pouvoir parce que AUTORITÉ = CANCER, RUINE.
Pouvoir = force, PRISE DE FORCE, L’ÉLECTION PAR LE PEUPLE EST LE MÊME LEURRE QUE LE POUVOIR DU PEUPLE (les élus ne sont pas des élus au vrai sens du terme mais des arrivistes souvent riches et en réseaux de copains et de coquins bouffés par leur ego).

En passant par l’authentique QUI SUIS-JE ? on ne peut plus rien accepter de l’extérieur : tout être humain authentique doit d’abord faire société avec lui-même au plus profond de son Être, avant de se lancer, éventuellement, à faire société avec l’extérieur. Des relations sociales authentiques qui ne seront plus des « couvertures sociales » ne peuvent avoir lieu qu’entre des personnes authentiques.

« Mauvaises herbes » ou PORT DU MASQUE PLUSIEURS HEURES = séparation de l’environnement dans le principe de diviser pour régner : votre terrain en sera ainsi attaqué.
Voir aussi cette vidéo d’un jeune homme qui, à 17 ans, a déjà compris beaucoup de choses de la situation civilisationnelle présente.

EN RÉSUMÉ SOUVENONS NOUS : à ce hui, l’on impose un port du masque totalement inutile, le moyen, à la suite du confinement, d’entretenir la peur et d’entraver la marche de maints secteurs économiques « comme avant ». Pourquoi ?
Demain, un vaccin qui aura été conçu à la va vite, sans les garanties usuelles, il sera probablement rendu obligatoire, bien que ses effets indésirables soient déjà connus. Ça doit rapporter à Big Pharma.
Après demain, ce sera le tracking BIG BROTHER de tous les faits et gestes par le moyen de la 5G. Au final ça doit rapporter à la finance internationale sous domination de la City de Londres et de ses banques.
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-09-2020 01:07

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >