Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les travailleurs des Enfers
Les travailleurs des Enfers Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-09-2021 20:08

Pages vues : 192    

Favoris : 35

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Amérimécanisation, Argent, Banque, Commerce, Convention, Croyance, Enfer, Feu, Guerre, Images, Jardin, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Silence, Spirale, Vie

 
enfer_paix.jpg
 
 
Les travailleurs des Enfers
« Le roi serait souverain,
et le peuple serait roi », depuis, les
humains, citoyenisés, s’assurent qu’ils
jouissent vraiment de ce qu’ils appellent
« liberté », c’est-à-dire qu’ils peuvent, enfin,
se taper dessus à volonté en toutes saisons (1).
Pas de règle aux Enfers, sauf celle de la
croyance au soi, ou au chacun pour soi :
QUE NE FERAIS PAS FAIRE COMME ABOMINATION
LA PEUR DE MOURIR ?

Les travailleurs des Enfers font du BRUIT,
une CACOPHONIE D’OPINIONS par leurs FAIRE/FER.
Le 1789 français fut un bruit épouvantable !
Ce qui devait produire beaucoup de bien au Diable
et à ses ÉGRÉGORES DE L’INCONSCIENT COLLECTIF
fabricant des CONVENTIONS à n’en plus finir.


« Sois tranquille et sache que je suis Dieu »
(Psaume 46,10)
 
 
Les travailleurs des Enfers : gagner de l’argent, « gagner » sa vie, comme au jeu de Squid Game (voir en fin de page), ou gagner aux jeux de la Française des Jeux. Winnerisme de « gagner de l’argent » en se tapant dessus à volonté en toutes saisons. Et il y a des aides du Diable qui parlent de « ruissellement » (théorie et ”premiers de cordées”) quasiment une « fraternité » dans ces Enfers ; quoi de plus diabolique que ces tristes personnes, s’en est même le comble.
CAPITALISME = ACCEPTATION DE L’INJECTION ARNm anti-covid-19 en se rendant COMPLICE du système qui a favorisé, voir fabriquée, cette supposée épidémie de « rhume augmenté », comme le transhumanisme veut « augmenter » l’homme et la « réalité ».

« Privilège du petit nombre [les sans numéro], le capitalisme est impensable sans la complicité active de la société [les numéros] » (d’après Fernand Braudel).


La bourse qui baisse et monte reflète l’entrée aux Enfers.
- Avant plusieurs siècles, l’Homme était la mesure de toute chose.
- Après avec le capitalisme; l’Homme est mesuré par les choses de l’argent et de la technique.
La civilisation actuelle à force de « cultiver » ou « augmenter » une foule de choses, devient de plus en plus « riche », ce qui ne peut que DÉSÉQUILIBRER, ALIÉNER PAR L’EX-CROISSANCE ET PAR LE MESSIANISME DE DOMINATION, LE POUVOIR QUI VA JUGULER À SON PROFIT L’ORGANISME SOCIAL EN SON ENTIER.
Une communauté humaine vaut ce que les personnes qui l’ont créées valent. Mais que peut une communauté humaine conçue par des humains qui ont perdu le sens de l’humain et qui ne s’intéressent qu’à l’argent, au pouvoir, et qui se soucient autant que de de leur première chaussette de toute base élémentaire qui pourrait leur rappeler le sens de l’humain, le sens de leur « QUI SUIS-JE ? » ? Or, cette civilisation plonge inexorablement dans l’ENFER DU « TRAITEMENT DES DONNÉES » : LE CALCUL, LE MACHINISME UTILITARISTE HUMAIN, LES JEUX DU CIRQUE EN WINNERISME GRANDEUR MONDIALE (voir en fin de page à propos de Squid Game et des « performances des joueurs »). LE WINNERISME DU « METTRE EN VALEUR » = LES MÉDAILLES DES JEUX OLYMPIQUES DU CAPITALISME.

PRÉ-VOIR, PRO-JETER, RENDRE « MEILLEUR », C’EST L’ENFER SI « PAVÉ D’INTENTIONS OU PROJECTIONS », SI PAVÉ DE MESSIANISME.


« Le moksha [la Libération] consiste à savoir que vous n’êtes jamais né. « Reste tranquille et sache que je suis Dieu ». Rester tranquille veut dire ne pas penser. Ce qu’il faut, c’est savoir et non pas penser ». (Ramana Maharshi, entretien 131 du 6-1-1936).

« Le sentiment d’être celui qui agit est la servitude et non pas les actions elles-mêmes.
Reste tranquille et sache que je suis Dieu. Ici, la tranquillité est l’abandon total, sans trace d’individualité. Le calme prévaut et il n’y a plus d’agitation mentale. L’agitation mentale est la cause du désir, du sentiment d’être celui qui agit et de la personnalité. Si cela s’arrête, la tranquillité s’instaure. Là, « savoir » veut dire « être ». Il ne s’agit pas du savoir relatif qui implique la triade connaissance, sujet et objet ». (Ramana Maharshi, entretien 354 du 8-2-1937).

Si tout le monde restait TRANQUILLE et ne s’occupait que de ses affaires  intérieures (et non celle de ”gagner” ceci ou cela et donc de posséder ceci ou cela), L’HARMONIE RÉGNERAIT DANS CE MONDE.

« La seule chose permanente est la Réalité ; et cela est le Soi. Vous dites : « Je suis », « Je suis en train de marcher », « Je suis en train de parler, de travailler, etc. ». Ajoutez un trait d’union à « Je suis » chaque fois, et cela devient « JE-SUIS ». Cela est la Réalité permanente et fondamentale. Cette vérité fut enseignée par Dieu à Moïse quand Il lui dit « Je suis ce JE-SUIS ». « Sois tranquille et sache que JE-SUIS Dieu ». Donc « JE-SUIS » est Dieu.
Vous savez que vous êtes. Vous ne pouvez nier votre existence à aucun moment. Car pour nier votre existence, il faut que vous existiez. C’est cela (la pure Existence) que l’on entend par un mental tranquille. Le mental est la faculté d’extériorisation de l’individu. S’il est tourné vers l’intérieur, il devient peu à peu tranquille. C’est alors que seul prévaut le « JE-SUIS ». « JE-SUIS » est toute la Vérité ».

Les travailleurs des Enfers font du BRUIT, une CACOPHONIE D’OPINIONS par leurs FAIRE/FER.
Le 1789 français fut un bruit épouvantable ! Maintenant seul le SILENCE sauvera le monde.


« Sois tranquille et sache que JE-SUIS Dieu » signifie aussi : « Connaitre toi-même par toi-même », et par ce SILENCE d’être tourné uniquement à l’intérieur parce que le dehors n’existe que dans le mental, l’harmonie ne peut alors que régner dans le monde : « Le mental est la faculté d’extériorisation de l’individu. S’il est tourné vers l’intérieur, il devient peu à peu tranquille. C’est alors que seul prévaut le « JE-SUIS ». « JE-SUIS » est toute la Vérité » (R. Maharshi, entretien 503 du 17-8-1938).

« Nous savons que les pensées à l’état de veille font obstacle à la tranquillité du sommeil. « Sois tranquille et sache que JE SUIS DIEU ». Ainsi, la tranquillité est le but du chercheur. Même un seul effort pour apaiser une seule pensée, ne serait-ce qu’un seul instant, pénètre profondément jusqu’à atteindre l’état de tranquillité. L’effort est nécessaire et il n’est possible qu’à l’état de veille. S’il y a effort, il y a aussi conscience ; les pensées sont calmées ; la paix du sommeil est obtenue. C’est l’état du jnânî Ce n’est ni le sommeil ni la veille mais un état intermédiaire entre les deux. Il y a la conscience de l’état de veille et la tranquillité du sommeil.
C’est l’état de jâgrat-sushupti. On peut l’appeler sommeil éveillé ou veille endormie ou veille sans sommeil ou sommeil sans veille. Il diffère du sommeil ou de la veille pris séparément. Il est l’atijâgrat (au-delà de la veille) et l’atisushupti (au-delà du sommeil) (2). Il est l’état combiné de conscience parfaite et de tranquillité parfaite. Il est l’intervalle entre le sommeil et la veille et également l’intervalle entre deux pensées successives. Il est la source d’où s’élancent les pensées ; nous pouvons l’observer lorsque nous sortons du sommeil. En d’autres termes, les pensées ont leur origine dans la tranquillité du sommeil. Ce sont elles qui font toute la différence entre la paix du sommeil et l’agitation de l’état de veille. Allez à la racine des pensées et vous atteindrez la tranquillité du sommeil. Mais vous ne pouvez l’atteindre qu’avec toute la vigueur de la recherche, c’est-à-dire avec une conscience parfaite.
C’est encore l’état de jâgrat-sushupti dont nous avons parlé auparavant. Il n’est pas ennui, mais il est Félicité ; il n’est pas transitoire, mais il est éternel. C’est de lui que procèdent les pensées. Que sont toutes nos expériences sinon des pensées ? Plaisir et souffrance ne sont que de simples pensées.
Elles sont en nous. Si vous êtes libre de pensées tout en demeurant éveillée, vous êtes cet Être parfait ». (Entretien 609 du 18-1-1939).

Les travailleurs des Enfers travaillent actuellement à assassiner un grand nombre de gens. À ce propos, voir la formidable série Netflix Squid Game qui symbolise étrangement mais est-ce une coïncidence notre époque covid-19 et capitalisme et rongée par pouvoir et le winnerisme inhérent à l’argent ; une histoire pas si terrifiante que cela quand on se penche sur ces derniers millénaires…. et qui, effectivement, ressemble à UN JEU D’ENFANT, ET LES ENFANTS SONT SOUVENT CRUELS (et que je t’arrache une aile à une mouche…), mais une histoire avant tout en forme de métaphore (développement entre deux êtres, deux situations), et en forme de parabole mélangée d’apologue (avant tout toutes ces figures sont le LANGAGE DE SIGNES, moyens de COMMUNICATION SOUMIS AU MENTAL UNIQUEMENT, ET QUI NE SORTENT AUCUNEMENT DU SPECTRE-SPECTACLE, très visuel dans Squid Game, SIGNE QUI EST TOTALEMENT DU CONVENTIONNEL ARBITRAIRE comme le montre encore Squid Game, et qui laisse étrangers l’un à l’autre le sujet et l’objet et qui amplifie la dualité, puisque dans la série ça se termine par la mort physique du joueur. Alors que le SYMBOLE fabrique une harmonie du sujet et de l’objet au sens d’une organisation, et là ça devient aussi un problème… celui de l’inconscient collectif (et de ses « archétypes » style noms-les-formes dans une arche symbolisant une universalité sorte d’inconscient collectif) qui va fabriquer ce symbole : un imaginaire organisateur du Saint Chaos…. PARCE QUE L’IMAGINATION DÉ-FORME, RÉ-FORME, alors le symbole possédera un sens ARTIFICIEL AUGMENTÉ, MAIS QUI VA POSSÉDER LE SENS DE « FAIRE DU BRUIT » (se rappeler de l’histoire des « Trompettes de Jericho »). Comme on peut le voir dans Squid Game, l’abstraction vide le symbole mais engendre le signe, très visible dans certains jeux dans la série ; mais l’art au contraire fuit le signe et nourrit le symbole, sauf certains arts vulgaires modernes exposant par exemple un godemichet de plusieurs mètres de haut…
Squid Game : un aspect du Thème des Cent Vingt Journées de Sodome, du marquis de Sade ; et un gros aspect du dernier film de Stanley Kubrick : Eyes Wide Shut pour la partie FRIC/FLIC ET WINNERS ; bien-sûr un côté emprunté à Battle Royale sorte de « jeux du cirque » mais en circuit fermé (pas de spectateur sur des gradins). Squid Game est typiquement un jeu du social actuel à la mode, un jeux d’argent avec bien-sûr « offre soumise à condition » (fausse gratuité).

Squid Game et Eyes Wide Shut sont du Thème du POUVOIR : LE MESSIANISME OU LA CAROTTE. ON Y TROUVERA TOUJOURS LE PRINCIPE DU DÉSIR, C’EST-À-DIRE L’ABSENCE, comme la carotte attachée à distance de la tête de l’âne pour le faire avancer, et s’il mange la carotte, il n’avance plus et en réclamera une autre, telle une drogue, tel un goût de QUELQUE CHOSE. Le Vrai Goût du pouvoir n’est pas du tout l’appétit des biens déterminés et consistants que l’exercice du pouvoir rend accessibles (femmes, argent, renommée), mais bien telle une drogue le pouvoir lui-même, indifférent à tout ce que le pouvoir peut effectivement rapporter.
L’amateur d’argent, de renommée ou de femmes a seulement le goût de ce que le pouvoir lui rend possible. Le Vrai Amateur de pouvoir ne se soucie aucunement des biens de ce monde ; il entend seulement le pouvoir, et peu importe quoi. Le goût de l’argent n’est pas le goût des biens que la possession d’argent rend accessible, mais le simple goût de la possession d’argent, considérée indépendamment de tout avantage, et même CONTRAIREMENT à tout avantage réel.
MESSIANISME = PASSIONS SANS OBJET RÉEL, MOTEUR DE VIE, le goût du pouvoir et celui de l’argent ne veulent en aucun cas entendre parler de bénéfice réel. Ils opèrent un repli systématique des valeurs réelles sur des valeurs irréelles, artificielles comme le numérique actuel, de L’ABSTRACTION, mais en règle générale dans cette civilisation : « Nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les REPRÉSENTATIONS des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée : augmentation de la raison ».
Ce goût du pouvoir est surtout très bien symbolisé dans le film de Kubrick. Dans Squid Game, les joueurs ont tous des dettes ou des problèmes graves avec l’argent ; mais le goût du pouvoir en forme de winnerisme si présent à nostre époque se révélera au fur et à mesure du nombre des jeux et de l’élimination successive des joueurs. Le Vrai Goût du pouvoir supérieur n’est visible que par ceux qui organisent ces jeux, uniquement pour le « pour-voir », tant l’argent semble leur couler à flot entre leurs mains pour organiser ces jeux au sein d’une civilisation totalement soumise à l’argent, telle la Corée du Sud.

MESSIANISME = CE QUI N’EXISTE PAS, ET DONC CE QUI OFFRE OU PERMET UN ESPACE-TEMPS, UN DÉ-ROULEMENT.
Le messianisme n’offre sans aucun doute aucune Réalité, mais permet le déploiement de l’espace-temps : le « souffle » comme écrit dans la Genèse au début de l’Ancien Testament, c’est cela leur espace-temps : le SOUFFLE (Oxygène...) : « Un vent de Dieu tournoyait sur les eaux », naissance du Big Bang, du causisme…

INJECTIONS ANTI COVID-19 = JEUX DE SQUID GAME, JEUX DES TRAVAILLEURS DES ENFERS :
Injections Pfizer qui provoquent les caillots sanguins microscopiques et trop petits pour être trouvés sur n’importe quel balayage de radiologique. Ils ne peuvent donc être détectés qu’à l’aide du test D-dimère.
Ainsi les injectés n’ont aucune idée qu’ils peuvent avoir ces caillots sanguins microscopiques. La partie la plus alarmante de cela est qu’il y a certaines parties du corps comme le cerveau, la moelle épinière, le cœur et les poumons qui ne peuvent pas se régénérer. Lorsque ces tissus sont endommagés par des caillots sanguins, ils sont endommagés de façon permanente. Le pire est donc à craindre.


Notes.
1. En référence à Ossip Senkovski (1800-1858) : Les travailleurs de l’enfer, traduction du russe par Sophie Benech.

2. Le sommeil du sommeil. Il est au-delà de la veille et du sommeil et en même temps il est en eux.
 
 

Dernière mise à jour : 24-09-2021 20:43

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >