Accueil arrow News arrow Dernières news arrow VIVE LA GUERRE PARTOUT ET EN TOUS TEMPS
VIVE LA GUERRE PARTOUT ET EN TOUS TEMPS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-11-2022 05:09

Pages vues : 484    

Favoris : 27

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nanocivilisation, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
 
 
VIVE LA GUERRE PARTOUT ET EN TOUS TEMPS.
À BAS LA PAIX !

Le confort vendu par les banques des
Schwab-Harari et les transhumanistes
et autre « Vous ne posséderez rien et vous
serez heureux »
, C’EST LA MORT INVERSÉE,
LE CONTRAIRE DU SURFEU, L’AMPHÉTAMINE POUR
TOUS, LE CONTRAIRE DU SACHANT :
 
Détruire ou être en Vraie Guerre contre nostre
Vie et mourrons en PAN, tout entier, détruisons
le Feu de nostre Vie par un Surfeu incorporel,
non thermodynamique, sans flamme ni cendre,
qui réalisera la Vacuité, le ZÉRO INDIEN au
Centrum Centri de l’ÊTRE.
Tel l’Ouroboros quand le feu se dévore lui-même
ou quand l’énergie SE RETOURNE CONTRE SOI,
à cet INSTANT, L’ÊTRE DEVIENT UN RÉALISÉ, UN
LIBÉRÉ VIVANT PAR L’INTENSITÉ DE SA DESTRUCTION
APPORTANT LA PREUVE LA PLUS TRANSPARENTE, LA PLUS
CRISTALLINE OU CHRISTIQUE DE SON EXISTENCE ;
AINSI CHRIST SIGNIFIE BIEN LE ZÉRO INDIEN,
L’« ÉNERGIE LIBRE », LA FONTAINE DE JOUVENCE.
LA FONTAINE DE JOUVENCE C’EST LA VRAIE GUERRE
OU LE SURFEU.
LE SURFEU, LA TERRIBLE ÉPREUVE DE LA SOLITUDE
AVEC SOI-MÊME, QUI EN REND CERTAINS FOUS !


Bienvenue dans la NANOCIVILISATION.

La guerre du régime (la classe en haut de la pyramide avec l’œil du Pour-Voir ou pouvoir) : AIES CONFIANCE, AU DEHORS, AU SOCIAL, COMME NAGUÈRE LES BANQUIERS SE NOMMAIENT « MARCHANDS DE CONFIANCE » (crédit-crédo-créance-croyance). Les mêmes qui en régime républicain sont obligés de mentir, parce que depuis la Renaissance, en triomphant la liberté de pensée signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour le régime républicain de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord.

La guerre du régime et son ”confort” : « Pour vous protéger, on va réduire complètement vos libertés » (la cam-isole).

LA VRAIE GUERRE chez les Anciens « apportait le repos aux généreux ». La mort, c’est la manifestation de l’Efficace (Voir les Gaulois qui se faisaient tuer face à César parce que sans cela ils pouvaient menacer leur communauté en devenant des chefs ou des meneurs d’hommes et ainsi engendrer la division). Les Anciens appelaient les morts ”Ceux qui sont rentrés”, ce qui signifie que les vivants sont des voyageurs; DES ERRANTS.
« Voyager sans savoir rentrer (1), c’est être sans domicile. Une personne sans domicile est réprouvée par tous. L’humanité est sans domicile mais n’est pas réprouvée. Quel genre d’homme est celui qui quitte son pays, abandonne sa famille [père, mère, femme et enfants], dilapide son patrimoine, vagabonde aux quatre coins du monde sans rentrer chez lui ? Chacun est obligé de dire qu’il est insensé. Et quel genre d’homme est celui qui prend le monde au sérieux, qui tente de s’améliorer, soigne son renom, sa fait valoir, ne sait pas s’arrêter ? Chacun est obligé de le tenir pour sage et de bon conseil. Les deux sont égarés (2), bien que le monde entier approuve l’un et réprouve l’autre. Seule une personne avisée sait ce qu’il en est ». (Lie Tseu, Traité du Vide parfait, chapitre Présages célestes 10).

Depuis la voie de Agriculture et du Néolithique, existe une fausse guerre, celle des Hébreux-Juifs contre les Païens originels, suivie des « guerres saintes » ou guerres déclenchées par les États, jusqu’à ce hui de novembre 2022 des guerres un peu partout : Syrie, Éthiopie, Irak, Libye, Somalie, Yemen, etc., à y ajouter Louis Pasteur et sa « guerre aux microbes » dans la mode hygiéniste des bourgeois du 19è siècle, suite à leur prise du pouvoir depuis 1789.
MAIS CE SONT DE FAUSSES GUERRES, PARCE QU’ELLES SONT ASSIMILÉES AU CONFORT : FABRIQUER LA PAIX, FABRIQUER LA LIBERTÉ COMME SI ON VOULAIS « FABRIQUER UN ARBRE SANS SA GRAINE ».

OR LA VRAIE PAIX C’EST LA GUERRE :
RÉVEILLEZ-VOUS, SOYEZ ÉVEILLÉ (pour référence à Jabir).


Le monde actuelle est en contradiction aliénatoire avec le court-circuit entre son confort technologique et ses guerres d’opinions ou de commerce, et avec cette aliénation, ils, ses cancéreux du Pour-Voir voudraient « la paix », mais ils font la guerre et la propagent mondialement en toujours plus de divisions !!!

ÊTRE TOUJOURS EN VRAIE GUERRE : D’OÙ VIENT CE ‘JE’ QUI ME FAIT CROIRE À UN CORPS ET À SES CINQ SENS ?
Celui qui a souffert dans les profondeurs les plus intimes de l’Âme, et qui a été conduit a être à lui-même le propre objet de sa connaissance devient SACHANT. (Je sais que je le sais, ou ”Je suis ce JE SUIS”). (Réf. à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).


La fausse guerre actuelle est celle de LA TRINITÉ DES BRISURES : GUERRES, PROGRÈS, RELIGIONS (ou sciences).
LA FAUSSE GUERRE DU RÉGIME EST D’ENDORMIR LES CONSCIENCES, TELLE UNE AMPHÉTAMINE DONNÉE AUX ENFANTS « TURBULENTS » POUR LES ENDORMIR :
Au chapitre Yang Zhu, du Vide parfait, de Lie Tseu, paragraphe 7 :
- Yanzi : Comment nourrir son principe vital ?
- Guanzi (3) : Laissez aller, sans obstruction, sans entraves.
- Yanzi : Comment atteindre ce but ?
- Guanzi : Que les oreille écoutent ce qu’elles désirent, que les yeux regardent ce qu’ils désirent, que le nez hume ce qu’il désire, que la bouche exprime ce qu’elle désire, que le corps se repose comme il désire, et que la volonté réalise ce qu’elle désire. Les oreilles disent d’écouter de la musique, je dis qu’il y a entrave à l’ouïe si elles ne le peuvent. Les yeux désirent regarder la beauté, je dis qu’il y a entrave à la vue s’ils ne le peuvent. Le nez désire humez des parfums, je dis qu’il y a entrave à l’odorat s’il ne le peut. […] Ces entraves sont des tyrans. Éliminer ces tyrans et attendre la mort, un jour, un mois ou un an, c’est ce que j’appelle nourrir son principe vital. Quiconque reste attaché à ces tyrans, s’y soumet ou lieu de les combattre, et vit pitoyablement. Vivrait-il cent ans, mille ans ou dix mille ans, je ne dirais pas qu’il a nourri son principe vital [et toc pour les transhumanistes…]. Maintenant que je t’ai renseigné sur ce que signifie nourrir son principe vital, que le diras-tu des obsèques ?
- Yanzi : Les obsèques sont sans importance. Que dire de plus ?
- Guanzi : Je désire t’entendre à ce sujet.
- Yanzi : Qu’importe ce qui se passera après ma mort. J’accepte que l’on m’incinère, me jette dans l’eau, m’enterre, me laisse à l’air, m’enveloppe de paille et me jette dans un ravin ou qu’on le vête de soie et dépose dans un sarcophage.
Guanzi regarda Bao Shu et Huangzi avant de dire : « Nous avons compris tous les deux la Voie de la Vie et de la Mort ». Dernière phrase incompréhensible, car qui regarde qui ? Deux autres personnages sont étrangers au dialogue. Peut alors signifier : « Vous deux et moi avons compris ». De plus la conversation est fictive, les deux personnages n’étant pas contemporain. (Note du Traité du Vide parfait traduit en français).

La Vraie Guerre est l’équivalant de la Vraie Loi de Succion, autrement appelée chez les Taoïstes : ”Nourrir son principe vital”, ou chez Ramana Maharshi : « Qui suis-je ? », soit le « Connaître toi-même par toi-même » : « NE PAS TOMBER DANS LA RACINE DU MAL, LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS QUI ENGENDRE LA SAISIE, L’INFO FABRIQUÉE OU L’OPINION (appelée « fait », ou encore : « opinion publique »).

- Ce qui réveille endort.
- Ce qui endort réveille.
Ce qui réveille endort : empêche de faire le vide pour trouver l’inspiration. C’est-à-dire que l’état de relaxation et de concentration n’est pas présent.
“La baguette de Mercure (HERMÈS), que l’on nomme Caducée, donne le sommeil à ceux qui veillent et tire du sommeil ceux qui dorment”. (Dans : De Ré Métallica. Livre 2, de Georgius Agricola. Cela est tiré de l’Iliade XXIV).

Endormir par le tous connectés tels ses « tous vaccinés tous protégés », « tous en FR-Alerte tous protégés », jusqu’à ENGIE qui envoie un courriel pour signaler qu’il a aussi son « ENGIE-Alertes » en cas de tension sur son réseau….
Le « du pain, du vin, des jeux » de l’Empire romain est toujours d’actualité ! ENDORMIR, SÉCURISER, FOMENTER, VENDRE SA « PAIX », POUR QUE SON CAPITALISME CAVALE DE PLUS BEL. On a donc à l’approche de la saison froide des manipulations de consommateurs du genre : « Fermes la fenêtre, baisses le chauffage, mets un pull », mais l’actuel réchauffisme climatique, ou de « TOUT RÉDUIRE » (sa consommation du ”votre ceci votre cela”, y compris la ”démocratie-objet” réduite en toujours plus de lois) est de la même logique, ou le même Thème du régime à inculquer dans l’inconscient collectif.

LA VRAIE GUERRE EST CELLE CONTRE LA PAIX (fausse, celle de l’oligarchie et de son idolâtrie de la marchandise et du commerce ou socialisme). POURQUOI ? MAIS, À CAUSE DU MENTAL. CAR QUI AGIT SANS PENSER, ET SURTOUT SANS PENSER AU BIEN, SERA AIMÉ DE TOUS. Or l’oligarchie des Bill Gates-Schwab-Harari et des Juifs réparateurs ou du tikkoun se croyant « peuple élu », SONT TOUS DANS LEUR IDÉE FIXE DU « BIEN » (surtout des biens et du commerce….)
AGIR SANS PENSER AU BIEN = NE PAS SAISIR LES FRUITS RÉCOLTÉS PAR SON AGIR (conseil souvent répété par Ramana Maharshi).

Quand vous vous rendez compte que TOUS LES ÉTATS depuis le début du Néolithique et de la voie de l’Agriculture sont la création de gens du peuple, ou de chevaliers qui ont mal tournés, soit des forts en ego et en coucherie, forts en gueule, forts en pouvoir et la plupart du temps forts en argent (qu’ils pouvaient piller après une attaque), SONT DES CRÉATIONS D’EUX-MÊMES QU’ILS VONT IMPOSER AUX AUTRES, AVEC, OU SANS LEUR CONSENTEMENT, ET PARCE QUE LA SITUATION DU VENTRE OU DE VULGAIRE LOI DE SUCCION DEVENUE DIFFICILE LE PERMETTAIT.

CE QUI SE DONNE IMMÉDIATEMENT N’EST PAS RÉEL (Il est un Réel trop cru-EL, du EL ou AL, le Divin). LE GRATUIT, LE SOI OU L’INSTANT N’EST PAS RÉEL, IL LUI FAUT DE LA F(R)ICTION (ou de la dialectique historique matérialiste en cinq sens du corps ou mental).
Rejoint le tout confort en transhumanisme et la citation de Simone Weil chez Gustave Thibon dans L’ignorance étoile (page 202) : l’homme de la Caverne de Platon, plutôt son OMBRE parfaitement conforté, sécurisée, certainement augmentée par les béquilles transhumanistes, ne souhaitant plus rien posséder, puisque c’est Schwab qui le dit et que dès lors cet homme augmenté qui ne possède plus rien serait heureux, « aurait toutes les raisons de ”se croire au paradis par erreur” » : IL SERA INTERDIT D’ÊTRE « MALHEUREUX » : LE TOTALITARISME DU « BON SENS » : CE QUI N’EST PAS INTERDIT EST OBLIGATOIRE, DANS LE SENS DU « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » ; « VOUS NE POSSÉDEREZ RIEN ET VOUS SEREZ HEUREUX [ENTRAVÉ] ». Et gare à ceux qui ne seront pas « heureux » !
Inconscient collectif prisonnier DANS SON CONFORT SANITARO-TECHNOLOGIQUE EN BIG BROTHER (héritage de l’hygiénisme bourgeois du 19è siècle européen) du tout confort qui a bouché les fondrières, relevé les tournants et adouci les pentes et à foutu à intervalles calculés des panneaux indicateurs.
Terminé l’imprévu, la SUR-prise ou PANique. Terminé l’imprévu, la route est sûr vers la Jérusalem céleste : aucun brigand embusqué sur les bords des routes et terminé le job du Bon Samaritain (ou du Chevalier).


Il sera totalement logique que le « isme » grégaristique frôlant l’INCONSCIENT COLLECTIF aboutisse au transhumanisme et à la robotisation humaine en marche depuis quelques années des nanotrucs, parce que, en refrain : À CAUSE DU RÉGIME DE
L’ÉTAT ET DE SON CAPITALISME : En triomphant, la « libre pensée » ou l’amplification du mental à partir de la Renaissance en Occident européen sous la poussée des Galilée-Réforme et le DEHORS par l’héliocentrique signait son arrêt de mort, car il est évidement impossible à un État et à son gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun(e) le droit de ne pas être d’accord.
Les élections (présidentielles et autres) par bulletins de vote dans une urne ne servent strictement à rien, toutes les masses humaines doivent désormais être « pilotées », CONFORTÉES par inform-atique :

LE TOUS CONNECTÉS… PAR GRAPHÈNE ET NANOTRUCS…..
ALORS, NOUS SAVONS DÉSORMAIS OÙ DE SITUE LA
VRAIE LIBERTÉ, PAN, QUI EST LA DESTRUCTION DE
L’INVENTION DE LA LIBERTÉ, LA DESTRUCTION DE
L’INVENTION DE LA CHUTE
(soit la Réalisation du
Soi en non-Réalisation puisque : « Je suis ce JE SUIS ».
PERSONNE = JE SUIS, père-sonne : vibration originelle).
Mais les transhumanistes et leur ARNm et
autres nanotrucs en graphène VEULENT
LEUR PROPRE VIBRATION…..


LA GUERRE ET LE TOUT CONFORT TRANSHUMANISTE DU RÉGIME N’EST QUE LA DOUBLE PERVERSION DU COURAGE VALEUR MARCHANDE ET DE LA CONSCIENCE RELATIVISTE.


La guerre du régime est aussi celle de son INQUISITION MODERNE, modèle ”liberté d’expression” : « Si tu ne penses pas comme moi, ou comme nous, donnes-nous des arguments qui prouve ton opposition ». Évidemment l’accusé sera dans l’impossibilité de prouver quoi que ce soit, puisque c’est automatiquement ouvrir la chaîne sans fin de causes et d’effets comme les opinions ou polémiques reposent sur cette chaîne sans fin et complètement stérile, quoi pouvant ainsi être ”éternelles”. Donc ne jamais céder à l’inquisition du Dehors, du social, quelle qu’elle soit. « Ne vous y engagez pas. Tournez-vous vers l’intérieur et mettez fin à tout cela. Il n’y a pas de finalité dans de telles discussions », dit le Maharshi à l’entretien 132 du 6-1-1936.
Cet état argumentaire inquisitorial est le scolaire du maître qui fait passer à l’élève un examen, comme preuve qu’il a bien appris sa leçon. Il est aussi typique du ou de la PERVERS NARCISSIQUE COMME EN DUALITÉ WINNER-LOSER (voir la page LES RAVAGES DE L’EGO chez certains humains).

SURFEU = PANique : Libération dans la souffrance.
CONFORT = Tyrannie de l’opinion du régime capitalo-républicain : ses ”valeurs” amphétaminiques ou à ARN messager, dans cette RACINE DU MAL LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS ENGENDRANT LA SAISIE, L'ATTRACTION ”UNIVERSELLE”.

Leur ”tranquillité” du citoyenisme singeant le : « Soi tranquille et sache que Je suis Dieu », et « Il n’y a qu’un seul et pas de second » cités par Ramana Maharshi à l’entretien 78 du 29-9-1935. « ”Sois tranquille et sache que JE-SUIS Dieu”. Donc « JE-SUIS » est Dieu ». (Entretien 503 du 17-8-1938). Évidemment dans la vie des masses pour qui la vie n’est que consommation, aucun « JE SUIS » n’existe ; seul existent le ventre et le bas-ventre : les excréments, les bourses, les grosses commissions et les besoins et faire ses besoins…

Les fausses guerre instituant la « tranquillité » ou la « paix » POUR FAIRE DU COMMERCE, DU SOCIAL TRANQUILLEMENT SONT TOUTES CONSTRUITES SUR L’INVENTION DE LA « LIBERTÉ », ALORS QUE « NOUS SOMMES CELA » (dixit le Maharshi ou Sage) : « Le fait même que Nous désirons la libération montre que notre vraie Nature est libre de toute asservissement. Nulle besoin de l’acquérir [et donc de l’inventer]. Il suffit de se débarrasser de la notion erronée que Nous sommes asservis [la Chute, la réparation ou le Tiquon (ou tikkoun) ou invention de la liberté]. Quand Nous y sommes parvenus, il n’y aura plus ni désirs ni pensées d’aucune sorte. TANT QUE L’ON DÉSIRE LA LIBÉRATION [OU QU’ON L’INVENTE], IL EST CERTAIN QUE L’ON EST ENCORE ASSERVI » (Ramana Maharshi, Day by Day With Bhagâvan, 24-12-1945 soir).

[En haut de page : les 2 machines dans le film ”La belle américaine”, montrant l’évolution entre l’ancienne machine à tube et la nouvelle, où les ”boutons” sont toujours les mêmes mais tout est miniaturisé et cache-misère (la peur de l’inutile, la peur du gratuit), ce qui peut annoncer de façon cachée la folie des nanotrucs et du transhumanisme et du tout confort éclatant avec le covidisme, le réchauffisme, les « économies de ceci et de cela », bref : LE CACHE-MISÈRE EN RÉDUCTIONNISME OU LA NANOCIVILISATION QUI EST DEVENUE ALIÉNÉE, conformément au transhumanisme qui rêve de réduire l’univers à une ”Super Conscience” INFORM-ATIQUE en singerie du Soi…]

Notes.
1. Comme maintenant où il est interdit de mourir pour cause de non-rentabilité, pour cause de non-consommation…. L’idée de « voyager sans savoir rentrer » est exprimée au chapitre du ”Rêve du papillon” : « L’homme s’active toute sa vie sans le moindre succès [par exemple la course aux vaccins sans fin face aux virus variants et s’adaptants sans fin selon le principe de loi de succion…], s’épuise à la tâche sans savoir où rentrer. N’est-ce pas affligeant ? »

2. Idée exprimée dans le « Rêve du papillon » : « Leurs distractions étaient différentes, mais ils ont perdu leurs moutons pareillement », dit-on de deux bergers dont l’un lisait et l’autre jouait aux dés ».

3. Guanzi : nommé en -635 premier ministre du duc Huan du Qui, mort en -645. Il ne Nous reste que des fragments du livre qu’il aurait écrit. V.6 ; VI,3 ; VII,1,7.
 
 

Dernière mise à jour : 07-11-2022 06:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2023 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >