Accueil arrow News arrow Dernières news arrow LAÏCITÉ À LA JUDÉO-MAÇONNERIE SPÉCULE
LAÏCITÉ À LA JUDÉO-MAÇONNERIE SPÉCULE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-06-2023 19:18

Pages vues : 908    

Favoris : 86

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Laïcité, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Mental, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
bonnet_phrygien2_fausse_liberte.jpg
 
 
LAÏCITÉ À LA JUDÉO-MAÇONNERIE SPÉCULE
 
La laïcité à la française fait la partie du winnerisme anglo-américain qui pue maintenant partout sur la planète Terre.
Французский секуляризм — это часть англо-американского победоносного движения, которое сейчас смердит повсюду на планете Земля.
 
 
TRANS-Parent (se veut la laïcité française) : lorsque TOUT est VIDE, ce qui reste est le CELA, le SANS POURQUOI (comme une ”non-croyance” appelé faussement en France républicaine ”laïcité”, qui n’est qu’une variation du Thème ”Consommateur”, comme en est son Thème-Variation le ”citoyen”, l’”usager” soit la ”liberté” de l’ego ou le Moi-Individuel de chaque citoyenisé d’agir en vue de son propre intérêt (ou de son propre pouvoir d’achat), sans que l’État n’y fasse obstacle : la bonne politique sera alors celle où l’État intervient le moins ; on appelle ça aussi ”libéralisme”, dont le Macron-Rothschild en est un grand support nécessairement piloté depuis le Washingtonisme, lequel est piloté par le Westminsterisme de la City de Londres et de ses banques….).

”La seule liberté que vous ayez est de vous identifier ou non avec le corps” (Ramana Maharshi).
«Единственная свобода, которая у вас есть, — это отождествлять себя с телом или нет» (Рамана Махарши)

Les citoyenisés, les usagers français supposent qu’il y a dans leur monde deux ‘je’ : l’un vulgaire et irréel dont tout le monde est conscient (à l’état de veille) puisqu’appelé par convention : ”laïcité”, l’autre supérieur et Seul Réel qu’il s’agit de réaliser et qui est appelé par le Pour-Voir (pouvoir) : croyance (laïcité, ”liberté d’expression”) c’est-à-dire quelque chose de TRÈS SECONDAIRE au mental du pouvoir, QUELQUE CHOSE D’INUTILE POUR LE BUSINESS DU TOUJOURS PLUS ; QUELQUE CHOSE SANS DANGER POUR LE CAPITALISME ET SON RÉGIME….
Alors que toute leur vie tourne autour du CRÉDIT-CRÉDOT-CRÉANCE-CROYANCE-CONFIANCE et que leurs banques s’appelaient naguère : ”Marchands de confiance”. Ainsi LA PIRE DES CROYANCE S’APPELLE, EN FRANCE SOI-DISANT SUPPOSÉE À FOND CHRÉTIEN : LAÏCITÉ.

LAÏCITÉ = CROYANCE = l’état récent petit-bourgeois ou citoyenisme où règne le winnerisme colonialiste à l’anglo-saxon conduisant inévitablement à l’exploitation capitaliste aliénante, où chaque citoyenisé, chaque ego, comprend par sa ”raison” qui calcul qu’il ne peut assurer sa ”liberté” qu’en soumettant autrui et en exploitant ses ressources pour parvenir à ses fins conformément à la loi de succion ou attraction ”universelle”. Pas de ”fraternité” ni d’”égalité” et pas de ”liberté” puisque le ‘moi’ ne peut être un total, une Liberté au sens d’infini, puisque ce ‘moi’ se définit par rapport à un ’toi’, par rapport au DEHORS, au social, il est donc limité par ce qui le différencie de ce Dehors.
Le régime républicain français et sa laïcité n’est que l’égalitarisme où la fameuse égalité-fraternité-liberté n’est rien d’autre que la coagulation de la poursuite par chaque citoyenisé de son propre intérêt, de son propre ego, ce sera pire dans le ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux” ; et en politisme étatique la société reflète l’intérêt égoïste du parti le plus winner, que ce soit le peuple dans une démocratie, ou le petit nombre dans une oligarchie comme de nos jours, voir par un seul homme dans les tyrannies.

Une des CROYANCES monstrueuse d’orgueil est celle du TRANSHUMANISME qui rêve de vivre, ici-bas, ”éternellement”.
IL N’EXISTE PAS D’IMMORTALITÉ INDIVIDUELLE COMME TENTENT DE LE FAIRE CROIRE LES TRANSHUMANISTES DU CACA40 ET AUTRES VALLÉES SILICONÉES : LA DÉLIVRANCE N’EST PAS INDIVIDUELLE, ICELLE ENTRE DANS LE CADRE UTILITAIRE ANGLO-SAXON DU EYES CANDY, DE L’ESBROUFE POUR, ”À LA FIN DE LEUR TEMPS”, IMPOSER UN ESCLAVAGE NUMÉRIQUE DANS CETTE CROYANCE AU CORPS (évidemment ”à améliorer” ou à ”augmenter”.
Dans la non-dualité Dedans-Dehors il ne peut exister une ”amélioration” ou une ”augmentation” (de salaire, des prix, de réalité, de l’homme…).

« La douleur n’existe qu’aussi longtemps que l’on s’identifie à une forme définie. Si cette forme est transcendée, on saura que l’unique Soi est éternel. Il n’y a ni mort ni naissance. Ce qui est né, c’est seulement le corps. Le corps est une création de l’ego. Mais l’ego n’est pas perçu en l’absence de corps. Il est toujours identifié avec le corps.
C’est la pensée qui pose problème. Que l’homme sensé se demande s’il était conscient de son corps lorsqu’il dormait profondément. Pourquoi le sent-il à l’état de veille ? Mais, bien que le corps ne soit pas ressenti durant le sommeil, est-ce que le Soi n’en existait pas moins ? Comment était cet homme en sommeil profond ? Et comment est-il à l’état de veille ? Quelle est la différence ? L’ego émerge, c’est le réveil [appelé par certains : ”réalité”]. En même temps les pensées s’élèvent. Que l’homme trouve à qui appartiennent ces pensées. D’où proviennent-elles ? Elles ne peuvent que provenir du Soi conscient. S’en rendre compte, même vaguement, aide à l’extinction de l’ego. C’est alors que la réalisation de l’unique Existence infinie devient possible. Dans cet état il n’y a pas d’individus en dehors de l’Existence éternelle. Il ne peut donc plus y avoir de pensée de mort ni de lamentations.
Si l’homme considère qu’il est né, il ne peut pas éviter la peur de la mort. Qu’il cherche donc s’il est né ou si le Soi a quelque naissance. Il découvrira que le Soi existe depuis toujours, que le corps qui est né se réduit à une pensée et que l’émergence de celle-ci est la racine de tout le mal.
Trouvez d’où jaillissent les pensées. Alors vous demeurerez dans le Soi toujours présent au plus profond de vous-même (1) et vous serez libéré de l’idée de la naissance ou de la peur de la mort » […] Ce qui est né doit mourir. L’illusion est concomitante à l’ego qui s’élève et disparaît. Mais la Réalité ne se lève ni ne disparaît jamais. Elle demeure éternelle ». (Ramana Maharshi, entretien 80 du 3-10-1935).

« La distinction entre conscience et inconscience relève du domaine mental, lequel est transcendé par l’état du Soi réel ». (Ramana Maharshi, entretien 136 du 15-1-1936).
Il en est de même de la laïcité : la distinction entre temporel et spirituel relève du mental, de la raison, du calcul, et donc de l’opinion, de la CROYANCE au niveau de la croyance au spatio-temporel et au conventionnel mondialisant, qui uniformise en CROYANT harmoniser !

« Qu’est-ce qui a pris naissance ? Qui appelez-vous un homme ? Ces questions ne se poseraient pas si, au lieu de chercher des explications sur la naissance, la mort, la vie après la mort, etc., vous vous demandiez qui et comment vous êtes en ce moment. Vous êtes toujours le même, que ce soit en sommeil profond, en rêve ou à l’état de veille. Le jîva  [être vivant, âme individuelle] est-il la pensée ‘je’ ou est-il le corps ? Est-il une pensée ou est-il notre nature ? Ou est-ce l’expérience de vivre, etc., notre nature ? » (Ramana Maharshi, entretien 186 du 13-3-1936).

« C’est parce que vous vous imaginez être en dehors d’elle [de la Source] » = SORTIR DE L’UNIVERS POUR LE VOIR, POUR LE POSSÉDER, POUR LE BOUFFER COMME UN FRUIT PRODUIT D’UN FAIRE/FER QUI ROUILLE.
« SORTIR » de l’Univers = ”Comme si” et ”Identification” : UNE PENSÉE OU AUCUN PHÉNOMÈNE NE PEUT EN EXAMINER UN AUTRE : UNE ILLUSION NE PEUT PAS ÉTUDIER UNE ILLUSION, LA PENSÉE AINSI PRODUITE APPARAÎT EN ”COMME SI” CELA ÉTAIT POSSIBLE (dans le cas notamment de la ”psychanalyse” d’une illusion traitant la maladie illusoire d’une illusion malade…) ;  c’est pourquoi il ne peut pas exister de ”science de l’Homme” puisque toute science naît d’une dualité ou dialogue entre un sujet qui étudie et un objet étudié ; si bien que l’humain étant ontologiquement, en ses essences, la globalité de l’Être et de l’ex-istant ou Univers, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant d’un ”Univers” qui lui serait au Dehors ! (1)

UNE ILLUSION NE PEUT PAS ÉTUDIER UNE ILLUSION : le présent n’existe pas ; C’EST LE TROU, DANS LEQUEL IL N’Y A RIEN D’AUTRE QUE LE TROU DONC PAS DE TROU À POUR-VOIR. Ainsi il n’y a pas de durée saisissable, re-connaissable (durée genre ”passé”, ”futur” ou ”présent” qui semblent constituer une ”chronologie”).

La LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE SE CROIT ”UNITÉ”, COMME SI ELLE PARLAIT DE DIEU : « Si pour décrire cet état [la résorption de l’ego, du ‘je’, dans le Soi] tu parles [les possesseurs du pouvoir républicain] d’ « unité », il demeurera encore une trace résiduelle du ‘tu’ [trace d’un soi personnel qui tente faussement de se différencier du Soi ultime, le Seul Réel]. Par conséquent, sache qu’on ne peut rien en dire », dit merveilleusement clairement La résorption dans le Soi - Ozhivil Odukkam, de Kannudaiya Vallalar, chapitre 1, 49).

Les politistes soi-disant représentants de l’État qui parlent d’Unité (de la Nation) ou d’Objectivité, ou pire : de ”Réalité”, NE SONT PAS EN ODEUR DE LAÏCITÉ : ILS NE SONT AUCUNEMENT NEUTRES, car employer le mot ”réalité” ou le mot ”unité” COMPORTE UNE OPINION EN FORME DE CONNOTATION DITE ”OBJECTIVE”, DONC ENCORE UNE POSSESSIVITÉ, la PERTE, la VACUITÉ n’est pas parfaite.

LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE = LA DIVERSITÉ MARCHANDE DES OBJETS ET DU POUVOIR D’ACHAT : LES ILLUSIONS, CALAM (OU CALAME, LA MULTITUDE, L’ENSEMBLE OU LE SOCIAL, ET LA CALAMITÉ), EST UNE TENTATIVE DE MAÎTRISER LA FOULE, LA DIVERSITÉ DES ESSENCES (2) PAR LA BAGUETTE MAGIQUE DE LA FÉE REPUBLICAINE DE FAIRE MAÎTRISER LES ESSENCES À SES CITOYENISÉS, là encore ce n’est nullement neutre donc nullement une laïcité.

LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE = SE VEUT LE TOUT (comme sa ”république universelle et indivisible”], LA RÉALITÉ QUI COMPREND TOUT, OU TOUT CE QUI NE POURRA JAMAIS ÊTRE, DONC LA SOURCE DU ZÉRO INDIEN, LA FONTAINE DE JOUVENCE OU INFINI POTENTIEL DE CRÉATION. L’actuelle réalité, fausse, dans la mesure où la conscience égoïste appelée ”raison” construite sur le mental sous un crâne nous convainc que c’est seulement elle, la ”réalité”. Ainsi cette ”réalité” devient simplement une autre conception mentale que le mental perçoit comme AU DEHORS DE LUI-MÊME, ”COMME SI” IL ”SORTAIT” DE L’UNIVERS POUR LE VOIR, DONC QUELQUE CHOSE QU’IL CONVIENT D’ACQUÉRIR COMME DEMAIN ON ACHÈTE UN OBJET ; ACQUÉRIR ou POUR-VOIR.

Les républicanistes ou citoyens s’imaginent un monde AU-DEHORS de ce qu’ils sont, tel leur transhumannisme faisant aussi dans le DEHORS, LA PROJECTION, et qui fait que ces gens s’y attachent, Y SONT SOUMIS ; ILS SONT SOUMIS À LEURS DIEUX ; en France ils appellent cette soumission : « Laïcité ». Depuis quelques décennies cette laïcité à la française peut s’appeler « MONDE NUMÉRIQUE » : LE MASQUE DE L’ESCLAVAGE TRANSFORMANT TOUS LES HUMAINS EN OBJETS, ÉVIDEMMENT « POUR LEUR SANTÉ » (depuis le lancement de l’ingénierie sociale des 11-9-2001 pour LE DEHORS : le corps, et du covidisme des 202X pour LE DEDANS du corps et bien-sûr aussi du mental). Évidemment toute cet esclavage en marche numérique se cache là encore derrière le libéralisme égoïste sous packaging ”respect de votre vie privée”
La laïcité à la française n’est aucunement neutre car elle contient les huit calamités : gain, perte, éloge, blâme, renom, mépris, plaisir, douleur ; tous des dualités de préoccupations mondaines, sociales !

LAÏCITÉ = EGO = IDENTITÉ, qui existerait si la dualité Dedans-Dehors existait, donc si l’autre, le DEHORS, le MONDE, la RÉFÉRENCE, le SOCIAL existait. Voilà pourquoi depuis le citoyenisme du 1789 français l’identification, l’I-denti-focalition de tous est si important à travers son tous connectés informatique.
Si le DEHORS, L’AUTRE, existait, il serait possible d’identifier quoi que ce soit, MAIS, COMME CE DEHORS N’EXISTE PAS (la vision d’un Dedans et d’un Dehors introuvables annihilant toutes saisies), CERTAINS AUX GROS EGO ET GROS COMPTES EN BANQUES NOUS LE FONT CROIRE ET NOUS MARQUE COMME MARQUE DE LA BÊTE À DOMESTIQUER !!!

DOMESTIQUER = DEDANS-DEHORS COMME « GARANTIR » LA CHOSE-OBJET : L’AUTRE, LA COUVERTURE SOCIALE SEMBLE LE « GARANT » DE L’IDENTIFIABLE : IL REVIENT « RECONNU » (comme un ”auteur ou un artiste reconnu”, donc qui a besoin du DEHORS pour être reconnu, il lui faut donc une ”garantie extérieure”, il lui faut donc la dualité Dedans-Dehors).

Si le Seul Réel est le SEUL, alors il manquera toujours DE CROYANTS, DONC DE LAÏCITÉ (ou d’électeurs, et de salariés au pouvoir d’achat), donc de RECONNAISSANCE PAR LE DEHORS ! Puisque la plus petiote reconnaissance implique le RE, l’appoint du DEHORS, de l’AUTRE, du SOCIAL ; voilà pourquoi le social est devenu si TYRANNIQUE DE NOS JOURS DU TOUT NUMÉRIQUE, DU TOUS CONNECTÉS, QUI PLEURE SA PERTE DU SEUL RÉEL. ALORS CE SOCIALISME, CE MONDIALISME, VEUT « CON-NAÎTRE » DE FAÇON OBJECTIVÉE, C’EST-À-DIRE NUMÉRIQUE PAR SON INFORMATIQUE, COMME UNE OMNISCIENCE QUI NE SERA QU’UNE ILLUSION, PARCE QU’EN VÉRITÉ, LE FAIT DE CONNAÎTRE DE FAÇON OBJECTIVÉE N’EXISTE PAS (en réf. à Ramana Maharshi, Padamalai, L’omniscience).
Le Seul Réel manquera TOUJOURS à être reconnu par les cinq sens et la ”raison” puisqu’une telle IDENTIFICATION-RECONNAISSANCE implique, par son RE, l’appoint d’un DEHORS que sa propre définition exclut ! Bref, implique la VISION-SAISIE-IDENTIFICATION DU TROU !!!

Alors les Abrahamistes du Salut et du transhumanisme ont trouvé la solution : l’autorité de tout messie consiste en son absence, comme la carotte attachée à distance de la tête de l’âne pour le faire avancer ne doit pas être bouffée, le messie ne doit JAMAIS arriver, sinon le moteur est cassé : si l’âne arrive à bouffer la carotte, il n’avance plus, à moins de lui faire miroiter une nouvelle carotte. AINSI MARCHE LE COMMERCE, LE SOCIAL, L’ÉCHANGISME du toujours plus : le consommateur doit être perpétuellement insatisfait, agité, angoissé et blasé : la consommation sera l’unique mode de vie humaine, les masses doivent donc sans arrêt ressentir UN APPÉTIT INSATIABLE, UNE LOI DE SUCCION IMPLACABLE, TYRANNIQUE, soit SUBIR UNE GRAVITATION ABSOLUE, UN PLOMB ABSOLU (un Moi-Individuel augmenté sous masque socialiste de ”Vivre ensemble”).

Le ”Je pense donc je suis” de Descartes = le productivisme ou chaîne sans fin de raisonnements : « ”La nature du Soi, ou ‘je’ doit être la lumière. Vous percevez toutes les modification et leur absence. Comment ? Dire que vous recevez la lumière d’un autre amènerait à se demander d’où il l’a reçue lui-même et il n’y aurait pas de fin à cette chaîne de raisonnements. Vous êtes donc vous-même la Lumière”.
”D’abord on voit le Soi comme objets, ensuite comme le Vide et puis comme le Soi. C’est seulement dans cette dernière étape qu’il n’y a pas de ‘voir’ [comme dans un Trou il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir] car voir, c’est Être [le scribe de cette page souligne] ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 21-7-1946).

Laïcité = croyance : « Les idées fictives naissent dans les objets extérieurs, et le mental, à l’intérieur, lui tient lieu de support. Telles sont les deux causes de l’erreur : Il serait vain d’en chercher une troisième ». (Soûtra de l’Entrée à Lankâ, Stance 58, extrait).

La laïcité à la française fait la partie du winnerisme anglo-américain qui pue maintenant partout sur la planète Terre.
Французский секуляризм — это часть англо-американского победоносного движения, которое сейчас смердит повсюду на планете Земля.

« Eh ! les jeunes. Eh ! les vieux ! Réveillez-vous de votre illusion construite sur votre édifice mental : RETIREZ L’ILLUSION DU SPEED UTILITAIRE, L’ILLUSION TEMPORELLE UTILITAIRE DE LA ”RAISON”, que vous restera-t-il ? SIMPLE : UN GIGANTESQUE EFFONDREMENT DU ”COMME SI”….. DANS LE BLANC DE L’INSTANT, ou L’ÉCRAN BLANC.
EH ! QUELQU’UN A-T-IL DÉJÀ OSÉ LE FAIRE ?
ALLEZ-Y LES GARS !
"Привет! молодежь. Привет! старый ! Пробудитесь от своей иллюзии, построенной на вашем ментальном здании: УДАЛИТЕ ИЛЛЮЗИЮ ПОЛЕЗНОЙ СКОРОСТИ, ИЛЛЮЗИЮ ПОЛЕЗНОГО ВРЕМЕНИ «РАЗУМА», с чем вы останетесь? ПРОСТО: ГИГАНТСКИЙ ОБВАЛ «КАК ЕСЛИ»….. В БЕЛОМ МОМЕНТ, или БЕЛЫЙ ЭКРАН.
ОН ! КТО-НИБУДЬ ОСМЕЛСЯ НА ЭТО СДЕЛАТЬ ?
ВПЕРЕД, РЕБЯТА !


Notes.
1. « Maitreya, considère bien cet exemple : soit une forme donnée que l’on voit apparaître dans un clair miroir en pensant que l’on voit une image. La forme et l’apparence de son reflet se manifestent comme deux choses différentes. De même en est-il pour la pensée ainsi produite et pour l’objet du recueillement appelé ”image” ou ”reflet” : ils apparaissent comme des objets différents”. (Soûtra du Dévoilement du sens profond, chapitre 8).
Revient à dire qu’il n’y a pas d’objet extérieur sans conscience et de conscience sans objet, que confirme le Bienheureux ou Réalisé dans le Soûtra dans la non-différence entre les formes animés et autres apparences et les images mentales : ”Elles ne sont pas différentes. Mais comme les êtres puérils dont l’intelligence est distordue ne savent pas que ces images, telles quelles, ne sont rien que cognition, leur mental s’en trouve plus distordu encore”.

2. ESSENCE : dans le sens par exemple du principe de l’outil appelé tour : déplacer un outil coupant sur une pièce qui tourne, produisant des copeaux. N’existerait-il rien au monde, pas même la Création, que ce principe SERAIT, Essence éternelle du tour ; mais ce qui ne serait pas, c’est le tour concret, et on peut en réaliser une infinité de modèles à partir du principe ou Essence : l’ex-istant. Un tour ne peut engendrer son principe, ni aucun machine, même construite par un transhumaniste : la recherche ou le bricolage peuvent éveiller l’idée d’un principe, elles ne le créent pas.…. Quand un humain découvre un principe, c’est qu’il le portait déjà en lui, comme une plaque photographique non révélée, dans les structures intimes de son être.

ESSENCE : ce qui existe de toute éternité à l’état latent, en Vraie Télépathie, et qu’on a appris à connaître au fur et à mesure de l’évolution de notre cerveau. Ce qui n’a pas l’Essence ne peut produire l’Essence. « L’essence qui voit est la seule chose qu’on ne puisse attribuer à rien » dit Le Secret de la Fleur d’Or. « Mais, lorsqu’on voit le voir, si ce voir n’est pas le voir, l’essence qui voit est alors aussi attribuable à quelque chose. Cela renvoie à l’essence qui voit, telle qu’elle s’exerce dans la continuité répétitive de la conscience habituelle - ce que les Écritures bouddhiques évoquent en ces termes : « Faire usage de la conscience habituelle et répétitive, c’est faire erreur ».
 
 

Dernière mise à jour : 28-06-2023 19:57

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >