Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Nostre LINGA à Paris
Nostre LINGA à Paris Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-01-2024 17:26

Pages vues : 352    

Favoris : 98

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
menhir_carrefour_shiva_christ.jpg
 
 
Nostre LINGA à Paris
la Tour Saint-Jacques couronnée de ses
quatre Points Cardinaux : Saint Jacques
l’Aigle de Pathmos (Est), Saint Matthieu
la Vierge (Sud), Saint Luc le Taureau
(Ouest), Saint Marc le Griffon (Nord).
NOSTRE ARUNÂCHALA artificiel.
 
 
LINGA-SHIVA.
Shiva a les aspects transcendant et immanent représentés respectivement par Son être invisible et transcendantal et par le linga. Le linga est manifesté, depuis les origines jusqu’à nos jours, sous la forme d’Arunâchala. Cette manifestation eut lieu un mois de décembre, alors que la lune se trouvait dans la constellation d’Orion (ârdrâ). Toutefois, Arunâchala fut adoré pour la première fois un jour de Shivarâtri [nuit de la nouvelle lune pendant laquelle Shiva procure des mérites instantanés], jour encore aujourd’hui considéré comme sacré.
Dans la sphère de la parole, le pranava (le son mystique OM) représente l’aspect transcendantal (nirguna) et le panchâksharî (le mantra en cinq syllabes [namashivaya] représente l’immanent (saguna) ». (Ramana Maharshi, entretien 218 du 30-6-1936).

La Tour Saint-Jacques est une FUSÉE-AXE attenant à l’église Saint-Jacques de la Boucherie détruite en 1797 : vendue pour ses pierres comme ”bien national”.
Tour Saint-Jacques en rapport avec l’idéologie des Anciens Troyens : culte des animaux et du cycle des saisons. Les Troyens adoraient ”Pir im”, la vache liée ou Priam ; Les, le lièvre ; ”Puth” le chat ou la chouette. De la réunion de ces deux derniers mots s’est forme le mot ”Lesbos”, et tous ces animaux sont familiers de l’ÉTABLE, donc de la voie de l’Agriculture : les Troyens étant des vachers.

tout_saint_jacques_dessins1784.jpg


Dans les « Linga » (Pierres levées, Menhirs), on trouve le nom du chat ”Pis”, du lièvre ”Les”, de la jument ”Elis”, l’Elisa de l’Ancien testament, et de l’aigle ”iti” (iri ou iki) qui désigne le cercle solaire de l’année (etos). Selon Grasset d’Orcet, Archéologie mystérieuse, vol.1, en choisissant l’une de ces trois prononciations, on a le nom d’Achille (Ikhlis ou Itisilis, germanique Hetzel ou Attila), et Iricilis (Hercule). Deux personnages symbolisant l’année qui fleurit ou qui se « change en femme ».
Suivant Grasset, ”Silis” ou ”Tilis” est un mot commun à toutes les langues, y compris le turc et l’hébreu ; il a pour anagramme le latin latus, côté, large.
La côte se nomme en hébreu TSLA. Quand le démiurge ”tire une côte” à Adam pour en faire Ève, (eau), il transforme son Adam en Achille ou en Femme (tout symbole est double, on a donc les deux côtés du même : Adam-Ève, Osiris-Seth, Dieu-Diable, etc.).

EAU ou ÈVE = la fécondité de l’année, et la jument (Opo en vieux grec). Ève va commettre une première faute, elle devient HIPPOLYTE, la jument qui glisse, qu’on retrouve sur nombre de céramiques grecques, tant sous l’une ou l’autre forme : mâle ou femelle, et cela jusqu’à la fin du paganisme. Donc les Grecques adoraient la jument (bête d’attelage et femelle du cheval), là encore Nous sommes dans le Néolithique.

LINGA, PIERRES LEVÉES, TALON = même Thème : la STATION DEBOUT, la BASE DE L’ÊTRE HUMAIN (et du singe qui aussi se tient debout). Le Talon atteint, l’humain tombe, il en est de même de cette ”civilisation” actuelle sous la dictature du salariat du dollar de l’Empire des deux W : Washingtonisme, Westminsterisme vers leur chute. C’est donc par le TALON, le talus, la PROTUBÉRANCE (2), la Pierre levée que la mort survient : Linga ou Shiva = fonction de PUTRÉFACTION ou TRANSFORMATION des ÊTRES (dissolution-FERMENTATION et destruction-PUTRÉFACTION). Le Mercure Universel sera alors :
1) FERMENTATION – Feu acide et froid
2) PUTRÉFACTION – Feu alcalin et chaud (matière Vase et Fourneau puisque le Feu introduit est le Feu Naturel qui cuit la Matière). Le Mercure Universel dissout et fixe en même temps, car il provient de l’union de deux feux en contraire l’un de l’autre, MAIS DE MÊME Origine (Sel, Union). Par Putréfaction, la Nature se convertit et change de Forme, et nul changement ni mutation ne se peut faire d’aucune chose qui soit au monde que par Putréfaction. C’est l’Eau Ève mystique des Philosophes, qui est vile en toutes choses, et sans laquelle rien ne s’engendre.
Comment faire la Pierre ? Réponse : Putréfie ! (D’après La Clef du Secret des secrets, de Nicolas Valois).
« L’homme doit mourir avant que le Saint puisse naître ». (Isis Dévoilée. Vol.2, page 355. H.-P. Blavatsky).

BLANC-LINGA potentiel, et aussi jour de repos.
- Dans la Fermentation le corps change de Nature.
- Dans la Putréfaction le corps échange ses vêtements.
C’est donc la phase qui suit la Fermentation.
Les microbes (les vers ne sont pas loin eux aussi) prennent la succession des enzymes pour décomposer/dé-former la Matière, la réduire en poussière. C’est le CHAUD + L’HUMIDE.
Symboliquement cela représente la Mort de la Matière, son SURFEU sans flamme ni cendre, condition nécessaire de son passage à un état supérieur.
Décomposer ou créer de l’ordre à partir du désordre, ou recomposer différemment (Retournement de la Lumière (1)).

« Le corps se dissout en esprit par la vertu de Putréfaction, n’étant qu’une grande chaleur d’esprit [Lumière], laquelle le corps corrompt avec une étrange complexion de corps (ou ensemble), et la putréfie pénétrant jusqu’au plus profond d’icelle, sans que jamais il y ait de séparation.
Et ainsi le corps se réduit en un ensemble du Mercure qui est différent du corps (d’avant). (D’après Bernard Le Trévisan : Traité de la Nature de l’oeuf, page 156)
Voir les détails et le long développement de la 1ère couleur ou absence de couleurs, dans le Traité de l’oeuf des Philosophes, attribué à B. Le Trévisan, où il s’agit de lutter contre la dégradation de la Matière.

La Masse noircie est dite morte et privée de sa FORME, son Âme étant séparée d’elle ; la masse ainsi corrompue, il survient une nouvelle POSSIBILITÉ de disposition de cette Matière.
C’est en ce sens que LE NOUVEL ORDRE MONDIAL DES DEUX W VOUDRAIT ENTRAÎNER TOUS LES TERRIENS DANS LA MÊME MATRICE, DANS LE MÊME VASE-JARDIN-PARADIS de ADAM-ÈVE (des LGBTx notamment qui en est un exemple). C’EST MAINTENANT TRÈS CLAIR (et facilité par la technologie aliénatoire présente de cette électricité en thermodynamique mortifère et imbécile).

Deux W : Washingtonisme, Westminsterisme = économie, Nouvel Ordre Mondial = phase terminale ou PUTRÉFACTION évidente des deux W : LE TALON EST MAINTENANT TOUCHÉ, ÇA VA INÉVITABLEMENT S’ÉCROULER.

La Linga-Tour Saint-Jacques appartient aussi aux Pélasques apparentés à la race lybienne du lac Triton voués au culte de l’Eau : POSÉIDON (Neptune, aussi symbole des Eaux Primordiales et des forces élémentaires). On trouve sur d’autres copies d’Hélène, où la chouette devient une femme, dans la tradition cyclique du Thème et Variation puisqu’un symbole n’est jamais fixe une fois pour toute.

La chouette symbolise l’embryon solaire sous forme d’une chouette avec un corps de femme (elle est l’emblème d’Athéna-Minerve). Son nom peut signifier Hécube, ou en grec ancien Fekapa, symbole de la nouvelle année dans le monde des Troyens. La chouette symbolise le don de clairvoyance, donc la transparence qui pénètre les ténèbres. Chez les Aztèques la Chouette est le Dieu des Enfers, avec l’Araignée.
La Chouette un symbole du SURFEU : chez les Anciens Incas, un oiseau de nuit, chouette ou hibou en forme de couteau sacrificiel, et dans l’autre main elle tient un vase destiné à récolter le sang (de la victime).
La chouette en corps de femme, rappel évidemment l’expression qu’on ne peut plus employer à ce hui sans être traîné devant les tribunaux de la morale du Nouvel Ordre Mondial égalisateur, normalisateur : « UNE CHOUETTE FEMME ! » ; qui désigne aussi tout ce qui semble « bien » ou  « vrai » : « C’EST CHOUETTE ! ».
En Occident de nos jours la chouette est encore un symbolisme de la mort, elle est gardienne des cimetières pour de nombreuses ethnies indo-américaines
Et que signifie Linga-Tour Saint-Jacques ?
Mais, ils signifient UN ALPHABET À L’IMAGE DES RUNES et des OGAMS CELTIQUES (forme de grammaire originelle). Ogams, du Dieu Ogmos : Sentier (équivalent du TAO en Chine). Un alphabet tel un LIVRE OUVERT À QUICONQUE sans distinction pour qui est en GATE GATE.

Le Nouvel Ordre Mondial présent, C’EST POSÉIDON-NEPTUNE : il préside à la fabrication de la ”légalité”, la MATRICE, qui gouverne la LOI DE SUCCION VULGAIRE : la satisfaction du désir, la banalisation ayant forme politique étatique et économique de la dualité MANQUE-RESTE des « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » (le cas de l’arriviste opportuniste Gabriel attal en est une parfait exemple en janvier 2024 en compagnie du macron-rothschild de 2017), et donc LA PERVERSITÉ ATTACHÉE À UNE FORME DE SURVIE APPELÉE « CIVILISATION » dans cette même dualité manque-reste inhérente à la loi de succion vulgaire.

Les Linga peuvent engendrer des noms tels les personnages homériques : Achille, Hélène, Neptune, Hippolyte, Thésée, Laïus ou Ménélas, Ulysse, Thisbé, Pâris, Hécube, tous à l’état de divinité présidant aux saisons d’une année sous des formes animales. On peut se rappeler que Troie fut probablement incendié par une classe de porchers, de palefreniers et de marins, ces marins pouvant être la tribu Chéta qui franchit le delta du Nil sans s’y arrêter, et qui allèrent porter sur les bords du lac Triton le culte des fables d’Ésope et l’alphabet libyen.

Les adorateurs d’Hippolyte et de Thésée fondèrent probablement Athènes, les adorateurs d’Ulysse devaient venir des bords de l’Adriatique ; mais à cette époque régnait déjà une forme de capitalisme ou de « VALEUR D’ÉCHANGE », autant en biens qu’en opinions…. CE QUI NE POUVAIT QU’ENGENDRER DÉJÀ UNE GUERRE DE CONCURRENCE (à l’identique du capitalisme actuel, et une guerre est TOUJOURS économique sous le Néolithique), telle la VICTOIRE DU BRONZE DE L’ATLANTIQUE, jusqu’à ce que 12 siècles plus tard, icelui prit sa revanche avec les navigateurs phéniciens ; TOUJOURS CETTE VALEUR D’ÉCHANGE FAISANT RAGE ET SEMANT LE CHAOS PARTOUT, par le « tout connecté » de l’époque : les navires… prenant forcément naissance au Néolithique et à la valeur d’échange.

Voir la page LE FLÉAU, LE GRAND DANSEUR : L’État, pour la suite en Thèmes et Variations autour du Linga, la Pierre levée, l’Axe, la POINTE, car c’est en Gate Gate, sans fin.


Notes.
1. « Lorsqu’on utilise cette technique pour la première fois, on a l’impression d’un non-être dans l’être. Mais une fois le travail achevé, quand on a un corps au-delà du corps, on a l’impression d’un être dans le non-être [le « sentiment océanique » de Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux] ».
« Ce n’est qu’au bout de cent jours de travail concentré que la lumière est réel, qu’elle est le feu du mental. Car au bout de cent jours, la lumière jaillit spontanément : de même que le rapport entre une femme et un homme forme l’embryon, soudain, d’un point d’authentique énergie positive, surgit une perle. Il convient de l’observer, calmement, tranquillement. Le retournement de la lumière est le processus de « mise à feu ». […] La Lumière n’est ni en soi ni en dehors de soi. Les montagnes, les rivières, le soleil, la lune et toute la Terre participent aussi de cette Lumière qui ne se trouve pas seulement en soi. Toutes les opérations de l’intelligence, la connaissance et la sagesse, participent également de cette Lumière qui ne se trouve donc pas en dehors de soi. De même que la Lumière du ciel et de la terre emplit l’univers, la Lumière d’un seul Être s’étend naturellement aux cieux et embrasse la Terre. Voilà pourquoi si l’on retourne la Lumière, le monde entier se retourne également », dit si clairement le Secret de la Fleur d’Or. Centrum Centri, se concentrer là-dessus « pour passer la Porte [Stargate] », pour vivre le Point Focal…
Riplée (Ripley) définit la Putréfaction, la mort des corps et division de la Matière, comme la conduisant à la division, donc au démontage, soit LA CORRUPTION SUIVIT DE LA GÉNÉRATION (voir plus bas la recomposition de la Barque du Passeur (a)) : « la Putréfaction est l’effet de la chaleur des corps entretenue continuellement, et non d’une chaleur appliquée manuellement. Il faut donc se donner garde de pousser la chaleur excitante et extérieur au-delà d’un degré tempéré : la matière se réduirait en cendre sèche et rouge, au lieu du noir, et tout périrait », dit fort à propos Dom Antoine-Joseph Pernety à l’article Putréfaction dans son Dictionnaire Mytho-Hermétique.

a. La MAIN VIVE EST DU THÈME DU PASSEUR, DU PONTIFE, CELUI QUI FAIT PASSER LE PONT, CELUI QUI OUVRE, comme l’Égyptien ancien qui arrivé à un cours d’eau aurait besoin de le traverser, il appellerait alors un passeur et lui demanderait de lui amener la barque et de le faire traverser, comme le Pontife, comme la Main vive ou la Main Ouverte (rien à cacher).

2. Protubérance ou TALUS, un DÉPÔT (pose, table, siège, coagulation) : LA BOUE DE GAÏA = PYTHON est un Serpent monstrueux né de la boue de la Terre GAÏA, laissée par le déluge de l’un des 4 âges, l’âge de Bronze, et de Tartare. Python fut tué par APOLLON dieu Grec de la Lumière.
Python semble représenter dans la notion de dieu solaire, ce qui est bon et ce qui peut être néfaste : le Soleil apporte des vitamines pour le corps humain, mais il brûle aussi la peau et les yeux si l’on n’y prend pas garde.
TYPHON est un monstre de la légende Grecque. Il engendre CERBÈRE, L’HYDRE DE LERNE, la CHIMÈRE etc... Il a faillit vaincre ZEUS ! C’est donc l’ennemi de l’Esprit, sorte de DRAGON À VAINCRE tel que le pratique éternellement l’Archange Michel……
Selon H.P. Blavatsky, Typhon vient de l’Égypte où l’inondation du Nil était appelé Typhon, en Basse Égypte les tertres élevés le long de la rivière pour empêcher les inondations fréquentes, portaient le nom de Typhoniens ou Taphos.
Typhon dans l’un de ses symboles est représenté par un âne.
Enfin, Typhon représente aussi un gaz dangereux. (Volcans).
TOUT SYMBOLE EST DOUBLE, OSIRIS-SETH, et ne doit pas être vu fixement ou en coagulation…..
 
python_typhon450.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 13-01-2024 18:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >