Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vous êtes né, vous êtes donc un PRODUIT
Vous êtes né, vous êtes donc un PRODUIT Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-12-2019 01:04

Pages vues : 405    

Favoris : 64

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chan, Chimère, Christ, Circoncision, Conflit, Confort, Conscience, Corde, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Fétiche, Gordiasade, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Ignocratie, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Klan, Lait, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Marsyas, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Migrant, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
caddie_dollar_hommefemm_tr.jpg
 
 
Vous êtes né, vous êtes donc un PRODUIT
de consommation, un client (de clivage,
division : protégé-protecteur,
ou agent-patient) puisque, surtout
à la Noël, vous consommez,
vous vous empiffrez d’un côté
pour faire empiffrer de l’autre les
comptes en banques de ce commerce de la
consommation par l’ego-mental, la raison.
 
Ainsi, Le problème est :
CE QUE VOUS POSSÉDÉ VOUS POSSÈDE,
VOUS ALIÈNE, VOUS DEVENEZ DÉPENDANT DE
CETTE SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION. C’est
une drogue au même titre que l’ego du
« moi je » qui de nos jours se prend
pour le roi puisque chacun en symptôme
de l’égalitarisme est devenu le roi
à la place du roi. D’ailleurs paradoxe :
on coupe la tête du roi, du CHEF, et c’est le
triomphe de la raison, DU CHEF ou du CHAPEAU,
le triomphe de l’opinion et de la
« liberté d’expression » et de son citoyenisme.
Au lieu d’avoir un chef vous avez plein de chefs…
ÉVOLUTIONNISME = LE DÉSIR DE POSSÉDER
QUI N’A PAS DE LIMITE ET QUI FAIT CROIRE
À UNE « LIBERTÉ » FANTÔME (nommée
« démocratie » ou « liberté d’expression »
et son pouvoir d’achat sans limite par
cause du toujours plus, toujours nouveau)

ÉVOLUTIONNISME = VOULOIR TUER SA NOURRICE OU
TARIR SA SOURCE (ignorer son Soi), devenir
« autonome » en croyant être soumis et en
croyant manquer de « liberté », alors que
paradoxalement il n’y a pas plus soumis que le
citoyenisé de l’après 1789 (1).
Encore plus soumis est le salarié du capitalisme
et de cette dualité salarié-employeur.
ÉVOLUTIONNISME = CAUSES ET EFFETS SANS FIN,
JUSQU’À LA MORT.

DIVERSITÉ = COMBINATOIRE ET PHÉNOMÈNES aussi
bien au niveau Cosmos que langage parlé ou écrit
qui engendrera automatiquement l’évolutionnisme :
on n’a jamais fini de jouer au MECCANO pour donner
à bouffer à son ego !
Seul le mental ou ego invente la diversité
(R. Maharshi, entr. 68 du 21-7-1935)


Page dédiée à l’ANÉANTISSEMENT (Fléau ou Immortalité), dans ce monde où
tout est à date de péremption (naissance argent et mort [péremption à étymologie
de rançon, surtout de SAUVEUR, de SALUT]).
Anéantissement impliquant une cause ou naissance….
 
 
Enregistrez votre produit !
(En magasin ou sur le Net et en mairie [pour votre bébé ou une fois adulte pour votre
carte de soi-disant « identité »] afin de lui donner de la « valeur »)

 
Chacun devenu « le roi » est possédé par sa petite vérité : son opinion-roi qui lui sert à voter, à faire ses choix et à faire ses achats (de Noël et maintenant partout dans l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule). CHACUN PREND « POSITION » ou « PREND UN JOUR DE CONGÉ » comme il ”prend le métro” ou sa voiture dans ce monde prison du salariat, CHACUN S’AFFIRME, SE PERSONNALISE, S’INDIVIDUALISE par son principe du Moi-Individuel en voulant posséder sa petite opinion-vérité.
Prendre position, à un extrême, à un autre, et au milieu. Mais prendre position au milieu ou entre les deux c’est toujours prendre position. Et une fois les extrêmes disparus, le milieu ne peut pas exister !
Le FLÉAU cette Voie du Milieu de la Balance porte bien son nom car il est insaisissable, il n’est pas un milieu ou un intermédiaire censé « réconcilier » les extrêmes (genre d’un « médiateur-médecin »).
FLÉAU = À LA FOIS IMMORTALITÉ/ANÉANTISSEMENT porte bien non Nom ; comme ÊTRE/NON-ÊTRE.
FLÉAU = LE GRATUIT (si refusé de nos jours où tout est payant, dans tous les sens du terme puisque aussi synonyme de plaisir)

PRENDRE POSITION = OPINIONNER (avec à la fin un n ou deux n, au choix, selon sa prise de position… puisqu’alors il y a Naissance… d’une cause…)


LE TOUT = LE SOMMEIL PROFOND OU EAU PRIMORDIALE : LE TOUT : « FAIRE UN SOMME » (un total, un TOUT, un FLÉAU : rêver c’est interdit en société de consommation où il faut travailler, travailler, travailler pour posséder du pouvoir d’achat et consommer dans le rien de gratuit).
La NATURE n’emploie le Mouvement Feu de la thermodynamique QUE POUR DÉTRUIRE (telle la foudre ou le volcan), et c’est sur ce feu que repose toute notre technologie mortifère actuelle…
Le Vrai Feu est bien-entendu le Centrum Centri ou Soi, le Vase, la Vallée…..
LE TOUT = LE SOMMEIL PROFOND OU EAU PRIMORDIALE : quand on vit vraiment le TOUT (tattva (2)) on est dans la non-dualité sans aucun mots/maux, aucune accroche du sujet vers l’objet.

GRATUITÉ ET NIRVANA (le Soi ou état de Libération (3)) = ABSOLUE DISCRÉTION puisqu’il n’y a « personne » dans le Nirvana selon le Principe naturelle du RAYONNEMENT (ou de la VIerge Noire) : énergie libre ou Zéro indien : faire des heureux, donc du Gratuit délivré de l’ego : on ne parle pas des Libérés puisqu’ils « rayonnent » naturellement (ils ne sont pas des « auteurs »), s’il en était autrement ils ne seraient pas des Libérés mais seraient des « sauveurs » voulant « sauver » les autres par appropriation détourné par leur ego (les sauver par confort d’eux-mêmes !). Si vous voulez sauver quelqu’un vous vous l’attacher, vous en attendez les fruits de votre sauvetage, même inconsciemment : par exemple vous remerciez Dieu d’avoir sauvé votre voisine que pour mieux vous admirez vous-même, principe typique du pharisaïsme, qui d’ailleurs se divise en deux paroisses : celles des révolutionnaires et des gens de la paroisse d’Alain Soral qui s’admirent eux-mêmes (nombreux exemples dans le site du politisme de Soral, et en articles et dans les commentaires), et les pharisiens conservateurs.
GRATUITÉ = FAIRE DES HEUREUX SANS QU’ON PARLE DE CEUX QUI VIVENT ENCORE ET SONT SOURCE DE LA GRATUITÉ.
Ici-bas « personne » ne peut dire en Nirvana qu’il y a ni non-être ni être puisqu’il n’existe plus la tyrannique opinion du chacun voulant posséder sa petite vérité comme : mon tétéviseur, mon tétéphone, ma voiture, mon chien, ma bite, ma femme, ma préférence (sexuelle ou de mode politique), mon identité, etc., dans la tradition de cette société de consommation du : « votre député, votre santé, votre voyante, vos vacances, etc. » de cette mode où chacun est devenu le roi, le SPÉCIALISTE !

GRATUITÉ ET NIRVANA parce qu’il y a pas de distinction ou de diversité. De plus, en imaginant qu’une cause, au bout d’un temps, arrive à voir son effet, c’est qu’il existait de toute éternité, et si la cause ne l’a pas vu, elle ne pourra pas produire n’importe quoi, en référence de Nagarjuna : « Il n’y a jamais de contact passé avec une cause passée, future ou présente. Il n’y a jamais de contact d’un fruit présent avec une cause future, passée ou présente. Il n’y a jamais de contact d’un fruit futur avec une cause présente, future ou passé » (Stances 20, 12-14 et vision en géométrie euclidienne de la ligne droite)

ANÉANTISSEMENT = FLÉAU OU IMMORTALITÉ : un Libéré vivant ne peut jamais affirmer
(en dualité sujet-objet) qu’il est libéré, il ne peut que rayonner sans rayonner (allusion à la Stance 25, 18 de Nargajuna). Le Libéré ou l’Immortel n’est pas quelqu’un, personne n’est en SOMME (TOUT, PAN) un Libéré, coller le mot « libéré » sur une personne est fabriquer une opinion. En ce bas-monde personne ne peut imaginer ou opinioner ferme sur un Libéré vivant, un étant, ou un « être » pouvant prononcer la super Tautologie à la Moïse : « Je suis ce JE SUIS ». C’est pourquoi en Chine au 9è siècle chez les Tang on disait : « Si vous rencontrer le Buddha, tuez le Bouddha ». On ne peut pas non plus faire dans la dualité de dire que le Buddha ou le Libéré vivant, l’Éveillé,  n’existe pas (sans aussitôt tomber dans la dualité genre athée opinionant que ”Dieu n'existe pas", pusiqu'il ne l'a jamais rencontré, ni dedans ni dehors....)

ANÉANTISSEMENT = FLÉAU OU IMMORTALITÉ : « Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas » (Verset 56 du Tao-tö king).
« Si vous ne parlez pas, qu’aurons-nous à transmettre », demandent les disciples à leur maître. Celui-ci leur répond : « Le ciel parle t’il ? ».

FLÉAU : parce que Gratuité, NON POSSESSION, NON IDENTIFIABLE : on ne peut lui appliquer aucune constante, on ne peut en faire aucune religion, aucune norme il n’est même pas  la « norme » des normes qui dispense des normes…. Il est Noir comme la Vierge Noire. Il est le Fléau parce qu’il exaspère de ne pouvoir être saisi par aucun mental, comme la VIERGE NOIRE : NOIRE parce qu’Elle ne se reflète dans aucun miroir, Elle est Singularité, son complément en miroir n’existe pas. Elle est idiotès ; idiotie d’être ICI ET MAINTENANT ET PAS AILLEURS, SANS « POSITION » (spatio-temporel) OU SANS OPINION TOUT EN AYANT TOUTES LES OPINIONS POSSIBLES ET PASSÉES ET FUTURES ; ELLE EST LE TOUT.
Saisir, par les sens, c’est déjà posséder et faire dans la cause-effet sans fin, INVERSE DE LA SOURCE DU ZÉRO INDIEN…
POUR SE SAISIR, IL FAUT UN EGO OU MIROIR, un extérieur, un mi comme mi-lieu ou mi-roir (mi, du latin medius : qui est au milieu, donc qui coupe, qui divise).
Comme déjà souvent écrit, rechercher sa propre identité est chose absolument paradoxale, puisque chercher sa propre identité impose la dualité sujet-objet, et que précisément puisque NOUS sommes le Seul Réel ne supportant aucun double, aucun reflet en miroir, NOUS sommes dans l’impossibilité apparente de nous identifier.
« Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la Réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucun contradiction », dit le Maharshi à l’entretien 28 du 4-2-1935, précisant la nature de la Réalité : « le sans limite ou sans commencement ni fin, l’existence éternelle, l’existence sous-jacente à toutes les formes, tous les changements, toutes les forces, toute la matière et tout l’esprit.
Le multiple (les phénomènes) change et disparaît, alors que l'Un (le noumène) perdure éternellement ».

LE NIRVANA C’EST RIGOLO CAR GRATUIT, INUTILE, NE SERT À RIEN, EST VIERGE, NON UTILISABLE, NON IDENTIFIABLE OU NON FIABLE, ANTI-CONFORT ET INSTABLE, VOIR ENNUYEUX PAR MONOTONIE !



Notes.
1. Il n’y a pas plus soumis que le citoyenisé de l’après 1789, car il est soumis à la tyrannie de l’opinion et de l’ego : qui ne peut venir que du mental killer, et comme ce mental n’est que temporel (principe de l’idéation ou vagabondage du mental, ”travail du chapeau” lié aux phénomènes extérieures) c’est le chaos assuré depuis que chacun possède, comme sa voiture, sa petite vérité, maintenant tout confort, vu que le dogme de l’Église de Rome est quasiment largué (à partir de 1789 et Vatican 2) ! et que nous serions, ici en Occident, en « démocratie »…. et donc en « liberté d’expression »…… laquelle s’est tuée belle et bien à la Renaissance - Protestantisme, naissance de la technologie galopante - et jusqu’à la soi-disant « démocratie » ; SOUMISSION, si ce n’est au roi et à l’Église, maintenant au pouvoir du régime capitalo-républicain, car ce « pouvoir » ne peut pas accorder à chacun le droit de ne pas être d’accord ! Son monde deviendrait ingouvernable, d’où le recours à la manipulation tout azimut afin d’obtenir du peuple du consentement (en passant par les souterrains de la judéo-maçonnerie spécul. à Pour-Voir du GODF), donc société humaine terriblement limitée de par ses frustrations et conflits d’intérêts, plus que du temps du spécialiste en chef : le roi… Démocratie = nous sommes tous les PRODUITS du régime capitalo-république et de ses entreprises en libéralisme de s’en foutre plein le bide.

2. Tattva : Vérité, Essence. « Vous êtes vous-même le tattva. Y a-t-il quelqu’un de différent pour connaître le tattva de l’autre ? [rejoins l’absolue Discrétion cité plus haut] Comment pouvez-vous exister en dehors du tattva ? Le simple fait de votre existence vous fait poser cette question [de savoir ce qu’est le tattva de la personne] Votre existence même est le tattva. Laissez tomber les interprétations du tattva et demeurez dans votre nature essentielle. Toutes les Écritures vous recommandent de ne pas gaspiller vos efforts dans la non-réalité - le non-tattva. Abandonnez le non-tattva et le tattva demeurera toujours resplendissant et pur » (entretien 565 du 23/26-10-1938).

3. NIRVANA : Perte de l’individualité ou de l’ego (entretien 176 de Ramana Maharshi, le 3 mars 1936). Et à l’entretien 406 du 20-4-1937 : « Le Nirvana est perfection. Dans l’État parfait, il n’y a ni sujet ni objet ; il n’y a rien à voir, rien à ressentir, rien à connaître. VOIR ET CONNAÎTRE SONT DES FONCTIONS MENTALES [c’est moi qui souligne]. Dans le Nirvana il n’y a rien que la Félicité de la pure conscience « Je suis ». Le N de Nirvana et en même temps le N de Naissance (et naissance de l’ego) et le N de Négation….
Nirvana identique au samsara ou cycle des naissances et des morts, au mental, monde des phénomènes et des noms-les-formes.
Le samsara est dans le mental : « Le monde ne vient pas proclamer : « Je suis le monde ». S’il en était ainsi, il devrait toujours être présent - même durant votre sommeil. Comme il ne s’y trouve pas, c’est qu’il est impermanent. Étant impermanent, il manque de force. N’ayant pas de force, il est aisément subjugué par le Soi. Seul le Soi est permanent. Le Renoncement [ou Putréfaction au sens alchimique] c’est la non-identification du Soi avec le non-Soi. Avec la disparition de l’ignorance, le non-Soi cesse d’exister. Voilà le Renoncement » (entretien 251 du 29-9-1936).
 
 

Dernière mise à jour : 18-12-2019 02:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >