Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le D’ANGER (Ange) partie 2
Le D’ANGER (Ange) partie 2 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-05-2020 19:20

Pages vues : 309    

Favoris : 31

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Déconfinement, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Innnence, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
tour_potier_creationmonetaire.jpg
 
 
Le D’ANGER (Ange) partie 2
Le D’Anger qui menace la sécurité du
dogme du régime capitaliste et républicain
les deux ne faisant qu’un.
L’Ange, le triphasé est une menace pour le régime.
 
 
Partie 1 : Le D’ANGER (Ange) est évident pour le système
Partie 3 : Sans D’Anger = Cahin-Caha

« La société n’est qu’une également qu’une idée, comme celle de la forêt » (Ramana Maharshi, entretien 653 du 1-4-1939).
En PENSANT être le corps, à l’état de veille, la société et la forêt sont inventés. Alors que dans le sommeil ce n’est pas le cas, sauf si dans un rêve on créé un corps et inévitablement un mo(n)de avec !
 
La mascarade, le mythe du covid 19 c’est cette année, suite d’ailleurs après en France la crise des Gilets Jaunes et après la crise économique mondiale de 2008, ce n’est pas dans 5 ans, c’est un artifice du régime capitalo-républicain tant il est mourant. Le régime avait besoin d’un contrôle systématique des masses.
Le régime invente les derniers mythes récents :
- La couche d’ozone (dénoncé en son temps pas le lucide Haroun Tazieff).
- Le SIDA…
- Le réchauffement climatique (la propagande universitaire étatique) dénoncé par Marcel Leroux.
- La friction du covid 19, dénoncée par Luc Montagnier lui attribuant un aspect non-naturel mais artificiel, une construction de laboratoire. À y ajouter Didier Raoult dans le Thème de la Grippe saisonnière plus agressive qu’habituellement.

Cette quatrième f(r)iction est une aliénation collective fabriquée par la dualité dominants-dominés, les dominants créant la fiction pour mieux dominer les dominés ! Il fallait pour les dominants arrêter la production mondiale pour faire écran, comme pour mettre un pansement sur son cancer économique. Pour le régime l’économie s’effondre à cause d’un virus, une Petiote Chouse. Scénario médiocre à la Hollywood. La Petiote Chouse est un écran, un masque, qui empêcha momentanément l’effondrement économique mondiale. Vont-ils trouver un autre « terroriste » encore plus petit ?

Dans la mascarade du covid 19 se situe la variation chloroquine : un coup c’est un dangereux poison, un coup on doute et ont fait des testes pour savoir si c’est efficace, un coup c’est à nouveau un dangereux poison…. Médicament devenue sujet à la fois Totem et Tabou. Le régime fabrique une pandémie qui n’existe pas, et délire sur la chloroquine… Maintenant le régime veut tuer Raoult symboliquement, et il fabrique le mythe de la seconde vague grippale…
La crise du capitalisme, son cancer a rendu nécessaire la fabrication de la mascarade covid 19, et les paroissiens de la finance internationale exécutent, DÉFENDENT LEUR DOGME. La mascarade covid 19 est créé PAR LE DOGME, L’ÉGRÉGORE (devenu autonome, comme le délire collectif), et non par un groupe de personnes et d’instituions comme les banques et les bourses et les réseaux.

L’ÉGRÉGORE EST DEVENU AUTONOME, plus personne ne le contrôle, il est devenu une immanence, un faux Soi : une Dimension absolue qui n’a aucun centre, et par l’inexistence de ce « centre », il n’y a pas de circonférence-objet qui serait infini ou absolu. Comme il n’y a pas de « centre partout » pour une circonférence qui serait nulle part, inverse de « Le Centre n’est nulle part et la Circonférence est partout », parce que le Soi est « présent » partout mais INVISIBLE. L’inversion du « Centre est partout et la Circonférence n’est nulle part » se retrouve chez : Giordano Bruno, Pascal, Montaigne, Rabelais, Empédocle et Hermès Trismégiste….
AINSI LA DIMENSION ABSOLUE N’A NI CENTRE NI PÉRIPHÉRIE ; sinon, on tombe dans l’artificiel si lumineusement décrit par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux à propos de l’Ouvrier et de son équerre à centrer pour usiner une pièce de bois ou de métal sur un tour à l’horizontal, comme le potier usine son pot sur un tour  à la verticale :

1. Le tour, ou toute autre machine pour usiner le métal avec des outils de coupe. Il possède une essence : la conjonction de deux mouvements, l'un circulaire de la pièce à usiner, et l'autre de translation de l'outil sur la pièce (ou l'inverse). Cette conjonction, ou sa possibilité, existe de toute éternité dans les essences de la Création, avant même qu'aucun homme ait eu l'idée, dans le temps et l'espace, de construire un tour. Les tours, fraiseuses, perceuses, imaginés à partir de ces essences géométriques pour une multitude de besoins particuliers, je les appellerai des « accidents ». Il se trouvera toujours un imbécile pour essayer de faire fonctionner la machine à l'envers, c'est-à-dire renverser l'ordre essences-accidents. Résultat : il bousille quelque chose.
La révolte de Lucifer, le péché originel, ce n'est rien de plus. C'est simple comme le fil à couper le beurre.
2. L'équerre à centrer (schéma ci-dessous). C'est un outil qui sert à trouver le centre approximatif d'une surface qui ressemble plus ou moins à une circonférence. A la façon dont on a décidé que Bourges est le centre géométrique de la France.
La circonférence fort irrégulière représente la section d'une barre d'acier plus ou moins cylindrique. En portant l'appui des tétons en plusieurs points on trace autant de lignes AB. On obtient un petit polygone irrégulier qui est le centre approximatif. Ce sont les accidents externes du contour de la pièce qui en ont décidé. En quelque sorte, ils l'ont imaginé, fabriqué. C'est ce que fait le mode de pensée qu'on appelle « opinion », scientifique, métaphysique, ou même religieuse, quand l'homme se fait de l'Absolu une conception qui convient à ses appétits, dans le monde des accidents, du spatio-temporel.
Le discours logique qui cherche les essences au travers des accidents opère à la façon de l'équerre à centrer qui ne peut tenir compte de toutes les lignes AB possibles pour la simple raison qu'elles sont en nombre inépuisable, in-défini (ce qu'on appelle à tort l'infini). Pas plus que l'équerre à centrer, il ne peut tenir compte de tous les accidents existants ou possibles dans le spatio-temporel, et en conséquence aucun discours logique (tous les philosophismes sont des discours logiques) ne peut atteindre à la vision de l'Absolu. Il est toujours couillonné. L'Homme ne peut atteindre l'Absolu que si l'Esprit vient lui-même le chercher pour le placer au centre, c'est-à-dire en LUI.

COMME POUR LE CENTRE TOUJOURS APPROXIMATIF CAR FABRIQUÉ, le covid 19 fait maintenant travailler les gens à distance(ciation sociale ou physique) COMME L’ARGENT EST AUSSI À DISTANCE PUISQUE DEVENU VIRTUEL (disparition programmée des billets ou du cash [comptant] tout devient numérisé que c’est tout confort et speed). Les banquiers eux-mêmes sont « DÉCIDÉS » manipulés par ce « centre » approximatif, grégarisé, égrégorisé il y a bien longtemps.



Par comparaison aux exemples de l’écran souvent donnés par Ramana Maharshi, les banquiers et financiers ne sont que les films ou les images projetées sur l’écran-dogme immuable singeant le Soi (film comme la Noosphère de Chardin). Ainsi, le Soi ou l’écran, c’est chacun de nous, et nous nous laissons « projeter » dessus les banquiers-films en les utilisant, puisque nous sommes aussi écran-Soi. « Celui qui voit et ce qui est vu ne seront rien d’autre que l’écran. Appliquez cela à vous-mêmes. Vous êtes l’écran, le Soi a créé l’ego et l’ego a ses formations de pensée qui se manifestent dans le monde, les arbres, les plantes, etc. dont vous parliez. En réalité tout cela n’est pas autre chose que le Soi. Si vous voyez le Soi, vous trouverez le Soi partout et toujours [ici l’argent-marchandise ou le dogme singeant le Soi sous forme d’écran] Rien d’autre que le Soi n’existe [rien d’autre que ce qui est devenu le dogme ou le Dieu argent, ce que Jacques Attali appelle « l’autre face de Dieu », page 693, dans Les Juifs, le monde et l’argent] ». (Ramana Maharshi, entretien 13a du 7-1-1935).
Dans l’entretien 65 du 13-7-1935 : « Les images bougent sur l’écran [donc les banquiers, réseaux, les covid 19, etc.] Essayez de les attraper. Qu’attraperez-vous ? Rien que l’écran. Laissez disparaître les images [donc la disparition des banques, covid 19…] Qu’est-ce qu’il reste ? Encore l’écran [qui est devenu le dogme argent-marchandise ET DEPUIS LE VIRTUEL LE NON-NÉCESSAIRE en son principe, et pas uniquement la ”baisse du taux de profit”]
Il en va de même ici. Même lorsque le monde apparaît, VOYEZ À QUI IL APPARAÎT [c’est moi qui souligne] Tenez le substrat du ‘je’. Une fois que vous le tenez fermement, qu’importe que le monde apparaisse ou disparaisse ».
ESSENTIEL : dans le cas du Vrai Soi symbolisé par l’écran de cinéma, cet écran est immuable, les images projetées dessus ne l’affectent pas : les images de l’incendie d’un immeuble ne font par bruler l’écran. « De même, je ne suis pas affecté quand l’un ou l’autre de ces états prend fin [états de veille, rêve et sommeil profond] Si ces états relevaient du corps, vous seriez consciente de votre corps en sommeil [profond] L’êtes-vous ? […] Sans être conscient du corps, comment peut-on dire que le corps existe pendant le sommeil ? […] Le sens du corps est une pensée ; la pensée appartient au mental, le mental s’élève après la pensée ‘je’ et la pensée ‘je’ est la pensée racine. Si icelle est tenue fermement, les autres pensées disparaîtront. Alors il n’y aura plus de corps, plus de mental, ni même d’ego […] Il restera le Soi dans toute se pureté ». (Ramana Maharshi, entretien 244 du 29-8-1936).

ÉCRAN-DOGME DEVENU « L’AUTRE FACE DE DIEU » (chez Attali) EST LA VALEUR (vo(a)leur : dès que la valeur fut inventé (et avec elle le winnerisme), il fallait créer des verrous et des coffres et des gardiens pour se protéger de ce qui inévitablement allait être engendré par la valeur : les voleurs, les pillards si connus des Anciens Égyptiens vu que les tombes de leurs chefs renfermaient de l’Or métal ; les autres pillards d’Or furent les winners Conquistadors espagnols et portugais).

L’État profond (le complexe militaro-industriel, pharmaceutique et de l’agroalimentaire, les grosses obédiences judéo-maçonniques spéculatives, la maffia, Israël et son industrie du sécuritaire) est manipulé par le même dogme « écran-argent-autre face de Dieu » aux USA et ils veulent la peau de Donald Trump. Ce même État profond a fait assassiner physiquement John Kennedy : il est assassiné par le dogme qui fait qu’à son époque « l’autre face de Dieu » devait s’habiller autrement pour coller à la géopolitique mondiale en fête du winner…. Kennedy était alors un obstacle à ce nouveau packaging de l’écran-dogme ; il était une IMAGE-ÉCRAN de trop qu'il fallait couper au montage.
À ce hui, le film, ses images et bien-sûr l’écran sont encore plus dégradés, par exemple parce qu’aux USA le scénario du film ne prévoyait pas l’élection de Trump.

L’écran-Dieu-Dogme impose selon les circonstances du scénario de l’HOTC des réunions mondaines et narcissiques de winners style Davos et Bilderberg, et ses participants ne sont que des marionnettes activés par l’écran-Dieu-Dogme de l’exemple du centre approximatif donné par Coulonval avec son tour.

Ce qui est a détruire pour RE-trouver la Dimension absolue est de ne plus chuter dans l’utilitarisme du FAIRE/FER de l’illusion. Le dogme-écran est née un jour il mourra un autre jour : LE PIRE UTILITARISME EST DE CROIRE À L’ERREUR DONC DE CROIRE QU’IL EST POSSIBLE DE L’ÉLIMINER (comme en 1789 les bourgeois croyaient à « l’erreur roi » et décidèrent de lui couper la tête).
LÀ EST L’ERREUR : DANS LA CROYANCE COMME DE CROIRE QU’EN ÉLIMINANT LE ROI EN 1789, PUIS DE NOS JOURS LES BANQUIERS ET LEURS RÉSEAUX LA PAIX VIENDRA. COMBIEN DE TEMPS FAUDRA-T-IL POUR QUE « VOIR L’ERREUR » N’A AUCUN SENS, L’ERREUR EST VIDE PAR ESSENCE, LA LIBÉRATION EST DE VOIR LA SAGESSE DE L’ERREUR, ICI LE DOGME-ÉCRAN.
Ainsi tous dépend uniquement de chacun, et certainement pas des banquiers et leurs institutions financières et gouvernementales ; alors, quelque soient les apparences, le mieux, c’est de rester dans l’état naturel : la Source ou Soi est toujours présente, mais pas l’écran-dogme-institution.
Comme écrit plus haut, le Centre est nulle part mais présent partout en tant que DIMENSION ABSOLUE : IMPÉNÉTRABILITÉ (pas de dualité dedans-dehors), d’où son aspect de ”nulle part”. C’est-à-dire que Seul Réel réalisé par la Sagesse n’est autre que le Réel même de cette Sagesse : son Ici et Maintenant. Il n’y a donc rien qui pénètre quoi que ce soit (androgynie, non-dualité). Et là où l’on entre sans entrer ne peut qu’être l’impénétrable ! Si l’impénétrable est pénétré, la Sagesse ne diffère pas de son objet (Paradoxe de la Réalisation du Soi et du TOUT EST DANS TOUT).



COMPRENDRE LES OBSTACLES, COMME LE DOGME DE L’ARGENT ”AUTRE FACE DE DIEU”.


1 - Ils voilent la connaissance du Seul Réel sur une profondeur telle qu’il est très difficile de les éliminer.
2 - Leur illusion ou vide en fait des entités aussi vides et dépourvus de toute substance.
3 - La combinaison de 1 et 2 donnent la définition exacte des obstacles : s’ils ne voilent pas le Réel, ils sont Sagesse et non obscurcissements ou asservissement ; si, dépourvus de substance, ils sont vides, ils sont réels et non ce qui fait obstacle au Réel.
4 - Disparition des obstacles : il n’est aucun obstacle qui ne soit vide de substance, mais il n’est pour autant aucun obstacle qui ne voile l’absolu. Cette réunion de substance (entre obstacles et absolu) est la cause de leur déconstruction mutuelle et il n’est plus question ni de vide ni d’obstacles.
5 - La perfection des obstacles désigne le VOILE formé par la combinaison des quatre propositions précédentes. « Ce [super–]obstacle masque l’absolu sans que l’absolu ne se cache, car il est à jamais vide de substance, et, que en vérité absolue, il n’apparaît pas [le Centre est nulle part]. Dans ce voile, l’être et le non-être ne soit point deux ; quant à l’absolu, visible ou invisible, il reste le même. Les obscurcissements sont l’irréel du Réel, de même que l’absolu est ce qu’il y a de non erroné dans l’erreur [Les Réalisés ne voient pas d’erreur car au sein de l’erreur il n’est rien de réel. Or du fait que l’erreur elle-même, c’est le Réel, au sein de l’erreur encore puisque TOUT EST DANS TOUT, le Réel ne peut qu’être « vrai »]. QUAND ON VOIT LE RÉEL DANS L’ESSENCE DE L’ERREUR, IL N’Y AUCUNE ERREUR QUI NE SE TROUVE ÉLIMINÉE.
(En référence à Fazang : Les mystères essentiels de l’Entrée à Lankâ, chapitre Les enseignements du Soûtra de l’Entrée à Lankâ).


À BAS LE SOCIAL DE LA FORMATION KARMIQUE (le monde des accidents ou spatio-temporel et ses inform-ations).
À BAS LE PRODUCTIVISME DE LA CAUSE-EFFET OU PRODUCTION INTERDÉPENDANTE DU « CECI ÉTANT CELA SE PRODUIT ». QUI VONT CONDITIONNER LES FORMATIONS KARMIQUES QUI ENGENDRERONT LA CONSCIENCE CONCEPTUALISANTE ET CALCULATRICE (le chiffrage ou nulerisation mercantile (1)) ; ET QUI FINALEMENT PRODUIRONT LA VIEILLESSE ET LA MORT. (Production interdépendante est ni dépourvu de causes ni dépourvu de conditions, aussi causes).

Pour la première fois dans l’histoire du Néolithique et de sa voie de l’Agriculture, nous sommes entrés, grâce au Co-VID 19 notamment et suite à l’après 1914-45, DANS L’ERREUR, dans erreur d’écrite plus haut avec « l’erreur qui est vide par essence », LA PORTE EST OUVERTE (le Vide), LE D’ANGER EST EN PLACE, ET LUI, IL NE PORTE PAS DE MASQUE ! Ce qui n’était pas faisable depuis des millénaires commence à le devenir ! C’EST LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS LES 10.000 ans DU NÉOLITHIQUE.

À BAS LE SOCIAL, IL EST UN CONCEPT MENTAL, UN ASSERVISSEMENT COMME LA FAMILLE : « Les membres de votre famille viennent-ils vous dire : ”Nous sommes votre famille ; restez avec nous”, ou bien est-ce vous qui les considérez comme votre famille et qui êtes liée à eux ? […]. [après que le questionneur se sente lié à eux] Fort bien. C’est parce que vous pensez qu’une personne est votre femme et telles autres sont vos enfants que vous pensez aussi être lié à elles. Ces pensées sont les vôtres. C’est à vous qu’elle doivent leur existence. Vous pouvez entretenir ces pensées ou les laisser de côté. Dans le premier cas, c’est être liée [par le ”vivre ensemble” du social-socialisme politicard], dans le second, c’est être libéré » (Ramana Maharshi, entretien 524 du 2-10-1938). Le Maharshi précise : « Il vous faut exister pour pouvoir penser. Vous pouvez avoir telles ou telles pensées. Les pensées changent [elles sont les opinions], mais pas vous, vous ne changez pas. Laissez passer les pensées [les opinions] et accrochez-vous au Soi immuable. Ce sont les pensées qui vous lient. Si vous les abandonnez, vous vous libérez. Le fait d’être lié n’est pas extérieur. Par conséquent, il n’est pas utile de chercher un remède extérieur pour être libéré. VOUS AVEZ LE CHOIX : SOIT DE PENSER ÊTRE LIÉ, SOIT DE CESSER DE PENSER ET ÊTRE LIBRE [rejoint ci-dessus le propos sur le dogme qui enchaîne le monde de la finance et ses banques] ».
Et si quelqu’un répond qu’il est difficile de rester sans penser (et panser….) : « Vous n’avez pas besoin de cesser de penser. Pensez seulement à la racine des pensées. Cherchez-la et trouvez-la. Le Soi resplendit de Lui-même. Quand vous l’aurez trouvé, les pensées cesseront d’elles-mêmes. C’est la Libération de la servitude ».
Le social ou l’altruisme ne peut venir, éventuellement, qu’ENSUITE : SI L’AUTRE EST PRÉSENT, C’EST PARCE QUE L’EGO N’A JAMAIS EXISTÉ, VU QU’IL EST NÉ UN JOUR, IL MOURRA UN AUTRE JOUR, VOILÀ UNE DÉFINITION DE L’ÉTERNITÉ.
QUAND L’AUTRE ET ‘MOI’ FUSIONNENT PARCE QUE L’AUTRE N’A JAMAIS EXISTÉ, L’ÂGE D’OR EST RETROUVÉ. En un sens, Mathieu Ricard a raison de dire que « Nous sommes à l’aube d’une révolution altruiste »…. Plutôt celle de l’annonce de la NON-DUALITÉ : il suffit d’un atome de dualisme comme pur-impur et vrai-faux, etc., pour ignorer le Soi.


Ouverture du Xinxinming, attribué à Sêngcân :
Atteindre l’absolu [l’Éveil ou le TAO] n’a rien de difficile :
Il suffit pour cela de refuser tout choix (2)
Et d’en finir avec les préférences [toujours possessives]
Pour tout comprendre clairement :
La plus infime différence
Et le ciel s’écarte de la terre.

Le « social », la « politique » et l’étatisme ou manière d’être d’un groupe d’humains dans tel ou tel lieu seront des concepts n’ayant aucun sens dans la Communauté humaine devenue « EAU PRIMORDIALE » (le sentiment océanique de Jean Coulonval et de bien d’autres, propre à ceux qui ont accès à l’océan des univers de toutes les régions de l’espace ; de ceux qui partagent avec les Réalisés l’éclat lumineux de ceux qui se dilatent à l’infini dans tous les systèmes possibles des mondes ; de ceux qui montrent aux êtres des contenus de conscience adaptés à chacun ; de ceux qui secouent tous les univers de toutes les régions de l’espace pour montrer aux êtres la puissance du Zéro indien).

Cette ci-vile-isation du chiffre et de son numérique, ci-vile-isation de la VALEUR (en dualité de ceci et de cela, soit la valeur d’échange et de comparaison, du relatif) conduit à la mort plus rapidement qu’avec l’analogique : LE VIRTUEL COUPE TOUTE RACINE DE L’INDIVIDU QUI VA EN MOURIR.
L’écran de cinéma devenu une singerie du Soi : l’argent se veut immuable et éternelle (selon Jacques Attali c’est « l’autre face de Dieu ») IL EST L’ÉGRÉGORE DEVENU TOTALEMENT AUTONOME ET INCONTRÔLABLE, IMPERSONNEL, INVISIBLE, HYPER RAPIDE DANS LES RÉSEAUX INFORMATIQUES ET D’ALGORITHMES.
L’écran de cinéma est le Soi immuable qui ne bouge pas alors que les images bougent. Pareillement, vous ne bougez pas de là où vous êtes [le confinement n’est qu’un concept inventé de l’extérieur], même si le corps quitte la maison et se mêle aux autres (réf. entretien 653 cité). « Votre corps, les autres, la forêt et les chemins sont tous en vous ; VOUS N’ÊTES PAS EUX [comme je ne suis pas une Araignée]. Vous êtes aussi le corps, mais pas uniquement le corps. Si vous demeurez toujours comme le pur Soi, le corps et ses mouvements ne vous affecteront plus ».

Cette ci-vile-isation du spectre-spectacle de l’idole marchandise en écran-dogme immuable se veut le nouvel Ici et Maintenant où tout ce qui existe existe seulement pour son écran-égrégore qui dévore le TOUT, COMME LE YAHVÉ POSSESSIF DES HÉBREUX-JUIFS.

A SUIVRE…

Notes.
1. Le « chiffre » en outil étatique politico de défense par son armée d’État concerne les correspondances secrètes, soit la dissimulation tout azimut en un code selon évidemment une convention préalablement construite. C’est le MASQUE typique, le principe de l’État profond et de l’exercice du pouvoir par les grosses obédiences judéo-maçonniques spéculatives comme le Grand Orient de France. Maintenant où la crise économique mondialisée capote même jusqu’au virtuel, il a fallu au régime avoir recours à une Petiote Chouse, il était devenu nécessaire d’inventer un réel doublement inversé, doublement masqué, codé, chiffré, LE CONTRAIRE DU DÉCRYPTAGE ANAGOGIQUE ! LE PAREIL D’UN ASSEMBLAGE D’IMAGES OU DE CODES EN UNE GÉOMÉTRIE DE LA LIGNE DROITE EN UNE SCIENCE GLOBALISANTE DONT RÊVENT LES JUIFS-GOOGLE TRANSHUMANISTES ET LE GRAND ORIENT DE FRANCE !!!
Binaire, calcul, chiffre = chosification et utilitarisme doublé en ce moment de winnerisme, à celui qui aura la plus « grosse » (statistique, commission…).

2. Refuser tout choix sans tomber dans un excès inverse qui serait symptôme d’une maladie mentale ! Cependant, et surtout à nôtre époque, il n’est pas évident de « ne pas choisir ». Mais pour échapper à la tyrannie de l’opinion, il est salutaire de CESSER de se fabriquer des opinions nécessairement fausses sur tout et n’importe quoi, sur les futilités et imbécilités de la société de consommation liée au régime capitalo-républicain, en acceptant comme un robot le dualisme robotique numérique (ne serais-ce que le « pouce levé/pouce baissé » que l’on retrouve sur nombres de sites de l’Internet).
Le choix : « C’est le regard qui change » dit L’examen critique du Nirvana sur Nagarjuna à la Stance 25,9 : « En vérité, le couple de contradictions, dépendant/non-dépendant, relatif/irrelatif ou absolu, n’a pas lieu d’être posé en termes réaliste, comme une dichotomie ontologique. Il doit plutôt être considéré comme une distinction [inhérente à la destruction de l’ignorance]. Par suite, le couple samsara/nirvana, soit le cours des choses ou la transmission d’une part, l’extinction d’autre part, qui correspond précisément au couple précédent, traduit deux éclairages, non deux réalités. C’est le regard qui change. Stance décisive ». Stance faisant partie du chapitre ”Fil d’Ariane” [Examen critique du nirvana] destiné à montrer que la catégorie d’existence, soit qu’on l’affirme, soit qu’on la nie, ne convient pas au nirvana. « Il se déroule comme un mécanisme d’horlogerie avec une implosion finale ».
 
 

Dernière mise à jour : 27-05-2020 20:56

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >