Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Absence de contact ou Solitude
Absence de contact ou Solitude Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-07-2020 19:37

Pages vues : 173    

Favoris : 25

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Adam, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Blanc, Bombes, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Forêt, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Montagne, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Noir, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sabot, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
sans-contact-tout-connecte.jpg
 
 
Absence de contact ou Solitude
Seul,
Singularité ou Idiotès (seul),
Vierge Noire.
« Je ne peux pas manger pour vous »,
disait François Michelin.
On est toujours seul, NU (inverse de UN)
Voir Genèse 2, 25 et 3, 7.
Ensuite va venir l’UNIFORME, LE PROFANE
(Pro-fane : du latin profanus : hors du temple
ou du paradis, hors du Jardin pour tomber
dans la foire, le tumulte, le chaos,
et de ce fait dans la dualité dedans-dehors).
La Laïcité française est typiquement
« hors du Jardin », c’est d’ailleurs pourquoi le
capitalisme a sauté sur l’occasion de fabriquer
l’écologie ou capitalisme « vert » devenu
la nouvelle vache à lait.
 
 
Un monde « sans contact » (il n’y a même plus de guerre….. ou ce ne sont que des « accrochages » religieux-politique-financiers). Dans ce monde du « sans contact » il n’y a même plus de « vainqueurs », le seul depuis un monde de moment c’est l’Empire USionistan…. C’est le politisme ou la raison qui veut tout régenter….

Absence de contact à cause du masque hollywoodien sanitaire = amplification de la parole-opinion, amplification de la virtualisation, digitalisation de l’humain, comme le paiement maintenant sans contact par carte bancaire et l’argent devenu virtuel dans ce monde virtuel inverse du matérialisme lui-même inverse du Seul Réel (les poupées gonflent) :

David R. Olson dans : L’univers de l’écrit - Comment la culture écrite donne forme à la pensée :
« Mais il semble peu douteux que l’écriture et la lecture aient joué un rôle essentiel dans la genèse d’un bouleversement, par lequel nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée [donc le RE et une distance entre]. Notre conception moderne du monde et de nous-mêmes est, pourrait-on dire, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier » ; et page 220 : « Les signes ont été considérés au Moyen-Âge comme faisant intrinsèquement partie des choses, tout comme leur nom ; au XVIIè siècle, les signes deviennent des ”modes de représentation”. Les représentations finissent par être radicalement distinguées des choses représentées. Pour représenter de manière fidèle, la langue doit être amenée le plus près possible des mots ».
Alors il était évident que l’argent et les contacts devaient devenir également des « pensées sur des pensées » selon la pente raide de la « raison ». Un virus n’a rien à voir là-dedans !
Ce monde du « tout connecté » veut maintenant vivre « sans contact » à cause d’un microbe ! conformément à la finance « sans contact ». BIENTÔT LA PUCE DANS LE BIDE, ALORS LE « SANS CONTACT » SERA ABSOLU POUR LE CAPITALISME-CONSOMMATEUR et MATEUR (Pour-Voir).

« La solitude est une fonction mentale. Un homme attaché à ses désirs ne trouvera jamais la solitude, où qu’il aille ; un homme sans attachement est toujours dans la solitude.
- Question : Ainsi, l’homme peut vaquer à ses travaux, être libre de tout désir et se maintenir dans un état de solitude ? Est-ce ainsi ?
- Maharshi : Oui. Le travail accompli avec attachement est une entrave, alors que le travail exécuté avec détachement n’affecte pas son auteur [être spontané, sans calcul, sans raisonnement, sans penser]. Ce dernier, même lorsqu’il exerce une activité, demeure en état de solitude » (Ramana Maharshi, entretien 20 du 30-1-1935).
« Demeurer dans le Soi est solitude. Car il n’y a rien qui soit étranger au Soi. Pour se retirer, il faut quitter un lieu pour aller dans un autre. Ni l’un ni l’autre ne sont en dehors du Soi. Toute chose étant le Soi, se retirer est impossible et n’a aucun sens » (Ramana Maharshi, entretien 42 du 24-3-1935).

« La solitude est partout. L’individu est toujours seul. Ce qu’il doit faire, c’est la découvrir en lui-même et non pas la chercher en dehors de lui » (Ramana Maharshi, entretien 44 du 3-4-1935).

A propos de la fiction sanitaire hollywoodienne coronavirale, tous les pouvoirs jouissent de la magie des autres ou de celle de les dominer, c’est alors profiter de l’illusion universelle pour accroître son plaisir selon la Loi de succion. Le pouvoir quel qu’il soit ne peut se produire que dans la dualité sujet-objet ou cause-effet, LE POUVOIR A BESOIN DE L’EXTÉRIEUR, DE L’AUTRE. Sinon il ne sert à rien. Le pouvoir est donc la Loi de succion elle-même, le DÉSIR.

Le DEVENIR, le PROJET sont aussi dans la Loi de succion : la souffrance et l’erreur qui caractérisent toutes les destinées du devenir.
La Loi de succion est l’attachement des êtres, de nos jours, attachement à leur « sans contact » (gestes barrière ou distanciation physique), attachement à leur croyance au ‘moi’ et au ‘mien’, attachement à leurs Hollywood ou représentations, pour enfin réaliser L’ABSENCE DE RECOURS OU ABSENCE DE RÉFÉRENCE OU DU MOINDRE APPUI, ce qui est une qualité des Réalisés vivants ; afin d’arrêter définitivement de faire tourner le film de la roue des émotions négatives au profit de la roue des enseignements des Réalisés.

Ce monde du sans contact et de sa distanciation physique ou sociale est conforme au capitalisme et à son productivisme rémunérateur : l’uniformité de l’humain ne connaît pas de limite : on peut diviser sans fin un corps indifférencié, digitalisé, uniformisé. La centralisation, le mondialisme est la mort du la Singularité. De même que les concepts senti-mentaux et donc moraux remplaçant la véritable ÉTHIQUE (E tu es HI) ou MORALE (mor-Al) indifférencié pour en faire une esthétique de vie, une mode : une sensation, donc ego, personnelle (qui se traduit actuellement par les « spécialistes » envahissants).
Dans ce monde indifférencié, digitalisé, mondialisé, comment voulez-vous qu’il y ait un vainqueur ? Puisque tout le monde est censé être devenu LE ROI ! Mais comme écrivait George Orwell (la Ferme des Animaux), certains le sont un peu plus que d’autres).

L’ÉDUCATION EST DÉJÀ DU SANS CONTACT, DE LA DISTANCIATION : l’éducation par essence S’OPPOSE À LA VÉRITÉ (Éducation : qui conduit le E….). Alors le Soi est pris-au-nier (ignoré, oublié) par les entraves que sont le désir, la haine, la peur, l’égarement, la concupiscence, l’orgueil, la passion, la honte, la crainte, le malheur. Éducation = le Faire/Fer par essence.
L’éducation enseigne le PROTOCOLE (le social), le collage de préceptes ou de conventions, le grégarisme. Alors celui qui sera contre ou qui « perdra toute retenu » sera étiqueté de « dévergondé » (se mettre en vergonde, du latin verecundia, vergogne : retenue, dans son libertinage, sans pudeur, sans scrupule, effronté, dit un dictionnaire ; lequel assimile le dévergondé à celui qui se met « en dehors » des gonds ou des « clous », donc en dehors des conventions aliénantes du social, du grégarisme.

Dévergondé : en dehors ou À L’ÉCART : É-cart, instrument de torture par les 4 forces du Trivial ou Travail, cet outil du bourreau déchirant, écartelant en 3. Faire le grand écart sera alors disperser : se Per-mettre de distinguer.

Qu’aucune recherche ne pare ta pensée [pas de référence]. Il fait être droit, et non pas redressé (ou dressé par l’éducation, nationale ou parentale…] (Marc Aurèle, 1er siècle de nostre ère).

Tchouang-tseu dit la même chose :
« Qui se sert du crochet, du cordeau, du compas et de l’équerre pour rectifier, offense la Nature ; qui se sert de la corde, de la ficelle, de la colle et de la laque pour consolider les choses va à l’encontre de leurs qualités propres. Qui plie les hommes par le rite et les rompt par la musique, qui les protège par la bonté et les relie par la justice, celui-là corrompt leur nature originelle. […] Comment la bonté et la justice censées unir les hommes comme la colle à la laque, la corde et le cordeau, pourraient-elles avoir quelque influence sur un monde régi par le Tao et la vertu ? ».
(Tchouang-tseu, chapitre 8, Pieds palmés).

Dans le même chapitre concernant le social et le ‘moi’ idolâtrés de nos jours pour former un horrible grumeau-grégarisme, une aliénation du Soi dans ce tout connecté et tout vivre ensemble dans le virtuel du sans contact covidien 19 : « Celui qui ne voit pas lui-même mais voit l’autre, qui ne comprend pas lui-même mais comprend l’autre, celui-là possède les qualités d’un autre et perd les siennes propres [éloignement de sa Vraie Nature, de son Soi]. Ainsi il réalise l’idéal d’un autre et abandonne donc le sien propre (1). Pour avoir réalisé les idéaux des autres mais non les leurs propres, le sage Po-Yi et le brigand Tche se sont également fourvoyés ».

Idem :
« Mieux vaut [pour chacun] sa propre loi d’action, même imparfaite, que la loi d’autrui [celle des ”droits de l’homme” et de la même soupe pour tous], même bien appliqué. Mieux vaut périr dans sa propre loi ; il est périlleux de suivre la loi d’autrui [celle de l’égrégore-grégarisme-winner] ». (Bhagavad-Gîtâ, III, 35).
Il est périlleux de suivre la loi d’autrui comme de suivre tout ce qui est extérieur et pris pour de « l’autorité » (le chef LE MENTAL, la cause ou l’auteur, le-la capital(e), le conventionnel).

Idem :
« Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempérament des individus et leur maturité spirituelle. Il n’est pas possible d’instruire en masse » (Ramana Maharshi, entretien 107 du 29-11-1935).
L’éducation nationale et républicaine instruit « en masse »….. Le protocolaire et conventionnel du social instruit en masse.


Note.
1. Tchouang-tseu propose un devoir qui ne soit propre qu’à un individu unique en son genre, une SINGULARITÉ, mais non un devoir social ou du conventionnel qui convienne à n’importe qui ; l’anti-singularité rejoint l’uniforme-uniformité engendré par le mondialisme où l’on peut diviser sans fin un corps indifférencié, les masses humaines, suivant l’essence du capitalisme et son évolutionnisme messianique car sans fin, sinon son moteur est cassé (le capitalisme comme sa démocratie doit maintenir le consommateur dans une perpétuelle insatisfaction, et politique à coups de déluges de réformes permanentes, et mercantiles dans toujours entretenir comme style de vie la consommation dans un appétit insatiable).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 28-07-2020 19:59

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >